ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Grippe aviaire

Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptySam 13 Aoû - 15:53

L'épidémie de grippe aviaire menace l'élevage des volailles en Russie

H. D.
[12 août 2005]

La brutale aggravation de l'épidémie de grippe aviaire en Russie fait peser
une menace sur la santé des populations mais également sur l'avenir de cette filière d'élevage. Selon les chiffres du ministère russe des Situations
d'urgence, le nombre d'oiseaux morts est passé en Sibérie de 5 583 à 8 347 entre mardi et mercredi. «Aucun cas de contamination de personnes n'a été détecté jusqu'à présent», a toutefois rassuré le ministère dans un
communiqué. La plupart des cas ont été recensés dans les régions d'Omsk et Kourgan à proximité de la longue frontière avec le Kazakhstan. Mais d'autres cas ont également été signalés dans les régions russes de l'Altaï, de Tioumen et de Novossibirsk. Pour contenir la contagion, quelque 35 000 volailles ont d'ores et déjà été tuées dans cette dernière région.


Le Kazakhstan a déclaré, de son côté, que la souche du virus détectée dans le pays était potentiellement dangereuse pour l'être humain, même si là non plus aucun cas de transmission à l'homme n'a été recensé.


L'Union européenne a imposé dès samedi dernier un embargo sanitaire sur les importations de poulets en provenance de Russie et du Kazakhstan. Une protection bien symbolique sachant qu'aucun commerce de poulets n'existe avec ces deux pays.


La Russie risque donc de rester encore longtemps importatrice de volailles.
Sur la moitié de cette année ces importations de poulets ont progressé de
33,1% en rythme annuel à 577 500 tonnes, pour une valeur de 359,4 millions de dollars. Et l'épidémie de grippe aviaire pourrait encore retarder le développement de cette filière sur laquelle le gouvernement a beaucoup misé.


Depuis la brutale diminution du cheptel bovin et porcin qui a suivi le
démantèlement de l'URSS, la Russie s'est en effet concentrée sur la remise en état des poulaillers et le développement de la production de viande de volaille. Avec un incontestable succès : depuis sept ans la production nationale progresse chaque année de 10 à 20%. Elle a atteint 560 000 tonnes en 2003 et la Russian Union Poultry espérait bien doubler ce volume de production en 2005. Une ambition qui risque d'être compromise si la contagion actuelle n'est pas rapidement maîtrisée.

http://www.lefigaro.fr/eco-monde/20050812.FIG0213.html?075839

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyJeu 18 Aoû - 13:03

Grippe aviaire: 113 000 oiseaux abattus en Russie

Russie - 20:18 | 17/ 08/ 2005


MOSCOU, 17 août - RIA Novosti. 113 000 oiseaux domestiques ont été abattus au 17 août pour juguler la progression de la grippe aviaire en Russie, selon un communiqué du ministère russe de l'Agriculture qui donne un panorama détaillé de la situation épidémique dans les régions.

La grippe aviaire a été dépistée dans 35 et soupçonnée dans 69 localités de six régions de Sibérie orientale et de l'Oural.

http://fr.rian.ru/russia/20050817/41175816.html

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
miss80s
Décide de rester
Décide de rester
miss80s

Féminin
Nombre de messages : 390
Age : 34
Localisation : Lille
Loisirs : le végétarisme, les animaux, les chats, le cinéma, les séries, la littérature
Date d'inscription : 09/08/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyJeu 18 Aoû - 19:24

pauvres betes :(
Revenir en haut Aller en bas
http://miss.sniprie.free.fr/noiraudes
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyJeu 18 Aoû - 21:58

Quelle tristesse en effet! Ce soir ils en parlaient à TF1, ils ont mm montré une poule à qui on faisait une prise de sang...
C'est injuste que ce soit les animaux qui pâtissent tjs...

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyVen 19 Aoû - 19:43

Grippe aviaire: l'Europe mieux armée que l'Asie, selon les experts

--par Emma Ross--
AP | 18.08.05 | 18:05

LONDRES (AP) -- Bien que le virus de la grippe aviaire se dirige
actuellement vers l'Europe via la Russie, les experts sanitaires se montrent plutôt optimistes: ils estiment que les pays européens sont en mesure de contrôler l'épidémie avant que le virus ne se transmette d'homme à homme.
«Pour la plupart d'entre nous, il ne fait aucun doute que la grippe aviaire
se dirige vers l'Europe», confirme Michael Osterholm, expert dans ce domaine et directeur du centre de recherche sur les maladies infectieuses à l'université du Minnesota (Etats-Unis).
Si la situation s'aggrave, lui et ses collègues considèrent que l'Europe est
mieux équipée que le Sud-Est asiatique pour faire face à une attaque que les spécialistes craignent de voir évoluer en pandémie.
Le scénario de l'émergence d'une épidémie en Europe serait très différent de ce qui se passe en Asie, affirme Juan Lubroth, expert vétérinaire à
l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), agence onusienne
chargée de la surveillance des virus.
D'après lui, le virus ne serait pas seulement découvert plus rapidement. En Europe, les gens ne vivent pas à proximité des animaux comme en Asie.
L'industrie de la volaille européenne est plus à même de protéger ses
oiseaux des contacts qu'ils pourraient avoir avec les canards sauvages
responsables de la propagation de la maladie. L'Italie et les Pays-Bas ont
ainsi déjà réussi à enrayer plusieurs épidémies de grippe aviaire.
De plus, les experts soulignent que le système de soins européen est mieux équipé pour faire face à une exposition à la grippe aviaire ou à tout autre infection d'origine animale. «Théoriquement, comme la maladie va être stoppée dans sa course, elle ne devrait pas infecter l'homme. Son dépistage rapide ne lui donnera pas la moindre chance de s'adapter à l'homme», souligne Juan Lubroth.
Mercredi, des employés de centres vétérinaires russes ont procédé à
l'incinération de milliers d'oiseaux pour éviter que l'épidémie ne se
propage de l'autre côté des montagnes de l'Oural, qui s'étendent sur environ 1.200 kilomètres à l'est de Moscou et séparent la partie orientale de la Russe de sa partie européenne.
L'origine de l'épidémie russe dont le premier cas a été répertorié en
juillet dans l'ouest de la Sibérie, a été attribuée à deux sortes de canards
sauvages (mallard et pochard), ayant migré d'Asie du Sud-Est, selon le
porte-parole ministériel Sergueï Vlasov.
Le chef de la santé publique du pays a averti cette semaine que le virus
pourrait bien atteindre les régions de la mer Noire et de la mer Caspienne
un peu plus tard dans l'année, puis gagner la partie occidentale de la
Russie au printemps.
La plus grande inquiétude est que le virus mute et prenne une forme
contagieuse d'humain à humain, mortelle pour l'homme. La plupart des
épidémies de grippe proviennent de virus grippaux aviaires. Mais bien que
celui-ci ait détruit les cheptels de volaille en Asie et entraîné des morts
parmi les humains, il ne s'est pas encore transmis d'homme à homme.
Toutefois, Michael Osterholm ajoute qu'à chaque fois que le virus passe d'un oiseau à l'autre, il a l'opportunité de muter. «C'est une roulette
génétique», explique-t-il. Pour toute transmission, le risque de mutation
augmente jusqu'à obtenir une souche plus facilement transmissible d'homme à homme.
Les scientifiques suivent le trajet des oiseaux migrateurs qui vont de la
Sibérie à l'Afrique en passant par l'Europe de l'Ouest. Des ornithologues et
des observateurs d'oiseaux travaillant pour le virologue néerlandais Albert
Osterhaus de l'Université Erasmus, aux Pays-Bas, prélèvent chaque semaine des échantillons de matières fécales d'animaux sauvages pour que les scientifiques puissent y découvrir d'éventuelles traces de grippe aviaire.
Jusque-là, aucune trace de la souche H5N1, qui a décimé le cheptel
asiatique, n'a encore été retrouvée.
Sur les conseils de Michael Osterholm, les Néerlandais ont demandé aux
éleveurs de volaille de rentrer leurs bêtes, au cas où. AP

http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20050818.FAP6628.html?1716

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyDim 21 Aoû - 0:09

Poules et poulets néerlandais privés de sortie pour cause de grippe

Les autorités des Pays-Bas sont les premières de l'Union européenne à
prendre des mesures aussi radicales. Face au risque de contamination des
élevages de volailles par le virus de la grippe aviaire, elles ont décidé
l'enfermement desgallinacés. A l'heure des migrations d'oiseaux, c'est toute l'Europe qui se tient sur ses gardes. l'Allemagne envisage de prendre des mesures similaires comme l'a annoncé la ministre de l'Environnement et de l'Agriculture.

"On a décidé des mesures pour l'enfermement des volailles, on va maintenant discuter avec les régions et les experts de la date de leur mise en application. Tout est prêt et si les experts me disent dans quelques jours qu'il faut passer à l'action, ses mesures pourraient être effectives dès le lendemain." a déclaré Renate Kuenast.

Les experts de la Commission européenne doivent eux se réunir mercredi
prochain. Les 25 ont déjà interdit les importations de volailles en
provenance de Russie et du Kazakhstan. Dans ces régions, le virus qui sévit est de la souche H5N1 transmissible à l'homme. Il a été importé par des oiseaux migrateurs en provenance d'Asie. Le virus de la grippe aviaire a déjà fait une quarantaine de morts en Asie du sud-est depuis sa résurgence fin 2004. En juillet, un homme de 35ans est décédé au Vietnam. Un laboratoire français a annoncé au début du mois avoir mis au point un vaccin efficace contre le virus H5N1, il pourrait être commercialisé en cas d'épidémie.

http://www.agrigate.ch/home/EasyGateWebBase/DesktopPages/DisplayNews.aspx?LangID=2&ItemID=7755&mid=1732

Grippe aviaire: information en Suisse

--------------------------------------------------------------------------------

19.08.2005 / AGIR Agence d'information agricole romande

Les risques d'une contamination sont faibles mais l'information passera

Malgré la très faible probabilité que la grippe aviaire atteigne la Suisse,
l'Office vétérinaire fédéral (OVF) compte informer les détenteurs de
volailles sur les symptômes de la maladie et les mesures d'hygiène à prendre et, en cas de contamination, d'éradication. En cas de contagion à grande échelle en Europe, il faudra repenser l'élevage en plein air, a indiqué jeudi, selon l'ATS, le porte-parole de l'OVF Marcel Falk, confirmant une information de la radio suisse alémanique. Pour s'assurer que les animaux n'ont eu aucun contact avec des oiseaux migrateurs, les volailles élevées en plein air devront éventuellement regagner les poulaillers. Il n'y a toutefois quasiment aucun contact entre volailles suisses et oiseaux
migrateurs. Seul facteur dangereux et impossible à maîtriser, la contrebande à usage privé de produits à base de volailles à partir des pays touchés par la maladie. L'OVF en appelle à la responsabilité personnelle de chaque voyageur.

Source: agir

http://www.euronews.net/create_html.php?page=detail_info&article=305117&lng=2

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyLun 22 Aoû - 12:57

Face aux risques d'extension de la grippe aviaire en Europe, de nombreux pays réagissent

LEMONDE.FR | 19.08.05 | 12h10 • Mis à jour le 19.08.05 | 13h20

Nouveau foyer de grippe aviaire au Japon
La Russie craint une extension de l'épizootie en Europe
Les Pays-Bas décident de mettre leurs volailles à l'abri
L'Allemagne prend des mesures de pévention

Un nouveau cas de grippe aviaire a été découvert, jeudi 18 août, au Japon, dans un élevage de volailles situé près de Tokyo, obligeant les autorités à tuer les 98 300 poulets de l'exploitation, a-t-on annoncé de source officielle.

Le ministère des exploitations agricoles et les autorités locales ont
détecté les anticorps de la grippe aviaire au cours d'une visite sanitaire
dans cet élevage situé à Saitama, au nord de Tokyo. Les autorités locales
ont ordonné l'abattage des poulets et interdit tout transport de volaille et
d'œufs dans un rayon de cinq kilomètres. Le Japon a été relativement épargné par l'épidémie de grippe aviaire qui a tué jusqu'à présent 61 personnes en Asie du Sud-Est depuis 2003.

Cette infection, fortement contagieuse chez les poulets, peut se transmettre exceptionnellement à l'homme, comme cela a été observé au Vietnam, où des foyers de virus aviaire ont été observés fin 2003, ou encore aux Pays-Bas au printemps 2003.

http://www.lemonde.fr/web/articleinteractif/0,41-0@2-3210,49-681182,0.html

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptySam 27 Aoû - 23:15

Le poulet néerlandais bio menacé par son enfermement

mercredi 24 aout 2005, 10h22

LA HAYE (AFP) - Les élevages biologiques aux Pays-Bas se sentent menacés depuis la décision gouvernementale, effective depuis lundi, d'enfermer les volailles pour parer à une éventuelle expansion de la grippe aviaire, et envisagent de saisir la justice.

"L'obligation d'enfermer les poulets menace les élevages biologiques, qui
pourtant sont l'avenir du secteur", selon Marianne Thieme, directrice de la
fondation de protection des animaux "Wakker Dier" (Animal éveillé),
rappelant une directive européenne qui interdit l'élevage en batteries au
sein de l'UE d'ici 2012.

"Plusieurs scientifiques doutent de la menace que les oiseaux migrateurs
amènent la grippe aviaire aux Pays-Bas", ajoute-t-elle, réfutant un des
principaux arguments des autorités néerlandaises.

"La véritable menace, c'est les transports entre les élevages, mais surtout
les avions qui reviennent des régions touchées. Dieu sait ce que les gens
traînent à leurs souliers", poursuit-elle.

Pour Mme Thieme, l'obligation d'enfermer les volailles est une mesure
discriminatoire contre les élevages biologiques, "qui provoque la souffrance des animaux et est fondée sur des informations fausses".

Aussi, la fondation qu'elle préside envisage de demander en référé la levée de cette décision.

Pour adoucir la mesure d'enfermement, le gouvernement a décidé que les
éleveurs biologiques garderaient leur label de qualité et pourraient
maintenir leurs prix supérieurs au marché.

Selon les calculs de la "Platform Biologica" qui défend les intérêts des
élevages biologiques, le coût moyen pour les entreprises qui doivent bâtir
des abris avoisine les 200.000 euros.

Pour Jan Odink, ancien secrétaire d'Etat à l'Agriculture et président de
NEPLUVI, le syndicat des élevages industriels, ce calcul est faux.

"Les volailles doivent être à l'abris. Il suffit donc d'une clôture pour
empêcher les oiseaux migrateurs d'y pénétrer, et d'une toile de tente au
dessus pour que les fientes n'atteignent pas les gallinacés", dit-il.

Mais les défenseurs des élevages biologiques rappellent qu'outre les enclos, ils doivent également modifier l'alimentation des volailles et trouver un moyen de distraire les oiseaux de leur tendance au cannibalisme.

"Les poules en batterie ont le bec coupé, pour éviter qu'elles ne se
battent. Ce n'est pas le cas des poulets des élevages biologiques, qui ont
besoin de leur bec. Lorsque ces animaux sont enfermés, ils faut les
distraire, sans quoi il voient en leur voisins une proie" à manger, explique
Mme Thieme.

M. Odink reconnaît ce problème, mais il estime que les intérêts des élevages biologiques ne font pas le poids face à l'importance de l'élevage
industriel.

Près de 100 millions de volailles (poulets, poussins, canards, dindes,...)
sont élevées aux Pays-Bas. Quelque quatre millions courent en semi-liberté, disposant d'un espace restreint à l'air libre à côté de l'abris auquel ils sont pour l'instant condamnés.

Environ un million de poulets seulement sont élevés dans des élevages
"biologiques", c'est à dire courant librement et disposant d'espace et de
nourriture totalement naturelle. Leurs abris se limitent à un espace pour la
ponte et pour passer la nuit.

L'élevage industriel génère un chiffre d'affaires annuel de 5 milliards
d'euros. En comparaison, les 10,3 millions de chiffre d'affaires du secteur
biologique ne pèsent pas lourd.

"Si l'enfermement se prolonge avec la migration de printemps des oiseaux, cela signifiera la fin des élevages biologiques", a déclaré à l'agence ANP un éleveur, qui, pour "ne pas voir cela" a apporté ses poulets à l'abattoir, et a mis la clé sous le paillasson.

http://fr.news.yahoo.com/050824/202/4jvl0.html

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptySam 27 Aoû - 23:16

Les poulets «de luxe» craignent d'y laisser des plumes

En cas d'épidémie, les éleveurs pourraient être obligés de renoncer au plein air.

Par Frédéric PONS - vendredi 26 août 2005 (Liberation - 06:00)

La volaille française de qualité retient son souffle. L'affaire de la grippe
aviaire commence à faire peur aux professionnels du poulet, de la dinde et de la pintade haut de gamme. Les déclarations de Jacques Chirac, qui a
appelé hier à «appliquer pleinement le principe de précaution» contre la
menace de grippe aviaire (lire ci-dessous), ne vont pas calmer leurs
inquiétudes. C'est le mot d'ordre apparu au temps de la maladie de la vache folle et de la fièvre aphteuse du mouton. Pour le moment, rien encore de bien grave : des tests de «dépistage» vont être mis en place, et les éleveurs de plein air, dont les volailles se promènent en quasi liberté, sont «invités» à ne pas les nourrir avec de l'eau ou des aliments à
l'extérieur.

Sueurs froides.

Mais en cas d'aggravation de la situation, on pourrait, comme aux Pays-Bas, être amené à confiner les volatiles dans des espaces clos «pour protéger la santé des Français». De tels propos donnent des sueurs froides aux éleveurs de «bons» poulets. Si 75 % de la production française de volatiles (3,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel) sont élevés en batterie ­ donc moins concernés par ce type de mesure­, la qualité gustative des poulets haut de gamme dépend, elle, de leur possibilité de s'ébattre sur des «parcours herbeux» soigneusement mis au point. Ces promenades vertes quotidiennes à l'air libre complètent l'alimentation des volatiles en minéraux et en insectes. C'est une des conditions établies par le cahier des charges très précis qui permet de décerner le précieux Label rouge de qualité, et/ou bénéficier d'une Indication géographique protégée (IGP), gages de prestige et d'un prix de vente plus élevé.

C'est pourquoi, dans le petit monde du poulet de Bresse, une des IGP qui est aussi une des deux seules Appellations d'origine contrôlée (AOC) dans le secteur de la viande, l'idée d'enfermer les volailles fait frémir : «Ce
serait une catastrophe si on devait garder nos volatiles à l'intérieur
d'enclos couverts. Cela nous ferait sortir des clous définis par notre
cahier des charges, et nous ne pourrions plus les commercialiser sous
l'étiquette Bresse. Je ne vois pas comment nous pourrions faire, à moins
d'obtenir des dérogations», s'inquiète déjà Christophe Boucault, directeur
technique de la Maison de la volaille de Bresse, à Branges (Saône-et-Loire), qui regroupe 252 élevages et met chaque année sur le marché un gros million de ces poulets si goûteux et prisés des gastronomes, avec leurs pattes bleues et leur crête rouge vif. En cas de mesures de confinement, les éleveurs seraient touchés directement au portefeuille : à la boucherie du coin, le «Bresse» est vendu 11 à 12 euros le kilo, soit deux fois plus cher qu'un poulet Label rouge et quatre fois plus qu'un poulet industriel. A ce prix-là, le poulet de Bresse offre une traçabilité sanitaire de première catégorie : «En cas de pépin, nous n'aurions aucune difficulté à retrouver la provenance du poulet fautif, de ses parents, frères et soeurs, pour procéder à la destruction avant l'entrée dans la chaîne alimentaire», assure Christophe Boucault.

Précaution.

La crainte du confinement de «précaution» donne également des sueurs froides dans l'univers à peine moins prestigieux des volailles IGP, qui représentent à elles seules 31 des 75 IGP françaises, selon les chiffres de l'Institut national des appellations d'origine (Inao). «Tous ces volatiles, 101 000 tonnes annuelles, sont astreints, eux aussi, à des parcours herbeux plus ou moins importants en fonction de la qualité recherchée. S'il fallait les enfermer, ils ne pourraient plus bénéficier de l'IGP», commente l'institut public. Le coup serait rude pour les éleveurs de
poulets fermiers blanc d'Auvergne, les poulets fermiers du Velay ou les
noirs du Forez. Sans parler des fameuses volailles Label rouge de Loué,
vedettes des linéaires d'hypermarchés. Dans la Sarthe, à titre de
précaution, «l'abreuvement des poulets se fait déjà à l'intérieur», explique
Yves de La Fouchardière, directeur des Fermiers de Loué.

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyLun 29 Aoû - 14:45

Grippe aviaire: la LPO demande un meilleur contrôle du commerce des oiseaux d'élevage

mercredi 24 aout 2005, 20h17

PARIS (AP) - La Ligue de protection des oiseaux (LPO) s'inquiète mercredi du risque de propagation de la grippe aviaire par le biais du trafic des
oiseaux d'élevages.

La LPO estime en effet dans un communiqué "qu'il y a très peu de risque"
pour que les oiseaux migrateurs se trouvant dans les zones actuellement
touchées par l'épidémie "rejoignent les pays d'Europe occidentale et la
France". Originaire d'Asie, la grippe aviaire a atteint l'est de la Russie,
apparemment transportée par des oiseaux migrateurs.

"La LPO s'inquiète davantage de la contamination potentielle des oiseaux en provenance des animaleries et oiselleries, des élevages d'animaux
domestiques de toutes sortes, dont les élevages de gibier", ajoute
l'organisation. Elle demande des "mesures préventives" et un meilleur
contrôle sanitaire des oiseaux d'élevages. AP

http://fr.news.yahoo.com/050824/5/4jwtg.html

Quel fléau cette grippe aviaire! C'est vraiment terrible! Grippe aviaire Enpleur1

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyJeu 1 Sep - 17:29

Les poulets bio néerlandais menacés de cannibalisme

La décision de gouvernement néerlandais d’enfermer toutes les volailles
d’élevage pour faire face aux risques de transmission de la grippe aviaire
ne fait pas les affaires des éleveurs bio, qui pratiquent l’élevage en
plein-air. L’association des éleveurs de produits "bio" Biologica juge la
mesure disproportionnée, relate Le Monde. Selon ses calculs, le coût moyen pour les entreprises qui doivent bâtir des abris avoisine les 200.000 euros, ajoute le quotidien luxembourgeois Tageblatt. Cet argument financier est néamoins battu en brêche par le président du syndicat des élevages industriels, ancien secrétaire d’Etat à l’Agriculture, qui fait valoir, toujours selon Tageblatt, qu’il suffit « d’une clôture pour empêcher les oiseaux migrateurs d’y pénétrer, et d’une toile de tente au dessus ». Le quotidien luxembougeois relaie également le soutien d’une association de protection des animaux aux éleveurs bio. « Les poules en batterie ont le bec coupé, pour éviter qu’elles ne se battent. Ce n’est pas le cas des poulets des élevages biologiques, qui ont besoin de leur bec. Lorsque ces animaux sont enfermés, ils faut les distraire, sans quoi il voient en leur voisins une proie » à manger », explique Mme Thieme, directrice de la fondation de protection des animaux »Wakker Dier » (Animal éveillé). Elle rappelle au passage qu’une directive européenne interdit l’élevage en batteries au sein de l’UE d’ici 2012.

24 août 2005 ; Le Monde et Tageblatt (Luxembourg))
Revue de Presse Quotidienne. Mission Agrobiosciences
http://www.agrobiosciences.org/article.php3?id_article=1474

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptySam 17 Sep - 20:27

Les grands pays industrialisés appellent à une mobilisation mondiale contre la grippe aviaire

Après les multiples alertes de l’OMS et des scientifiques au sujet de la grippe aviaire, Georges W. Bush et Dominique de Villepin ont appelé, lors du sommet de l’ONU à New York, à une mobilisation mondiale contre les risques de pandémie de grippe humaine d’origine aviaire. Le président américain a ainsi exhorté tout pays touché à partager immédiatement « informations » et « prélèvements » pour éviter la situation de 2002 où la Chine n’avait pas averti Hongkong de l’épidémie du sras avec les conséquences que l’on connaît. Si le virus H5N1 a déjà fait 63 victimes depuis la fin 2003 en Asie, le risque majeur consiste désormais en une mutation du virus qui permettrait la transmission directe du virus d’homme à homme. « Si 1 000 victimes de grippe aviaire se mélangent aux 3 millions de cas hivernaux habituels, on ne les repérera pas » a déclaré Fabrice Carat, épidémiologiste (Inserm, Jussieu Paris). C’est le point sur lequel ont notamment insisté les participants à la 2ème conférence européenne sur la grippe qui s’est tenue à Malte du 10 au 14 septembre dernier, insistant également sur le fait que la majorité de la planète était mal préparée à un tel risque. Seuls certains pays prennent des mesures, comme les Etats-Unis qui viennent de conclure un contrat avec le laboratoire Sanofi Pasteur pour un montant de 100 millions de dollars concernant la production de vaccins prototypes contre la grippe aviaire. A noter que Le Figaro publie également un article intitulé « Grippe aviaire : de quoi s’agit-il au juste ? » qui fait le point sur ce que l’on sait du virus.

Le Figaro, Les Echos, 16/09

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyLun 19 Sep - 12:03

Grippe aviaire : les volailles privées de sortie dans trois régions d'Allemagne

Mieux vaut prévenir que guérir. Face au risque de voir la grippe aviaire
gagner l'Europe occidentale, trois régions du nord de l'Allemagne ont décidé d'enfermer les volailles habituellement élevées en plein air. Cette mesure concerne la Rhénanie-du-nord-Westphalie, la Mecklenbourg-Pomméranie-occidentale et la Basse-Saxe, qui compte à elle seule plus de la moitié de la production allemande.

Les autorités régionales ont suivi l'exemple des Pays-Bas. Les poules, les
oies et autres canards ne reverront donc pas la lumière du jour avant le
mois de décembre. Les contrevenants s'exposent à une amende de 25 000 euros.

Il s'agit d'empêcher une éventuelle contamination par les populations
d'oiseaux migrateurs. Les autorités fédérales allemandes, comme Bruxelles, jugent cette mesure inutile. Pour eux, le risque de contamination est davantage lié aux animaux importés illégalement de Russie et d'Asie, où l'épidémie de grippe aviaire a commencé.

http://www.euronews.net/create_html.php?page=detail_europa&article=309190&lng=2

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptySam 24 Sep - 13:09

Grippe aviaire : une mobilisation croissante

La deuxième conférence européenne sur la grippe aviaire organisée à Malte du 10 au 14 septembre a témoigné de la mobilisation croissante des multinationales pharmaceutiques spécialisées dans la production de vaccins. L’objectif est de parvenir à une augmentation massive des capacités de production vaccinales dans le monde. Pour l’OMS, il faut dès que possible mettre au point et produire en masse les premiers outils vaccinaux contre la pandémie meurtrière résultant du passage à l’homme du virus H5N1. « Mais faut-il lancer des recherches visant à mettre au point un vaccin contre l’actuel H5N1 alors même que ce virus n’a pas encore acquis, par mutation, les propriétés structurales qui lui permettraient de se transmettre de l’homme à l’homme ? Ou faut-il au contraire attendre que, dans quelques mois ou quelques années, ce virus se soit « humanisé » avant de commencer à se mobiliser ? », s’interroge Le Monde. « Il existe des vaccins efficaces permettant de protéger les oiseaux contre cette infection, et une production industrielle de ces vaccins est capable de répondre à la demande », déclare Bernard Valat, directeur général de l’office international des épizooties, interviewé dans le journal. « Pour ce qui est de l’homme, il me semble plus judicieux d’attendre », ajoute-t-il. « Personne au monde n’est capable de chiffrer la probabilité d’un passage massif à l’homme, après mutation, de l’actuel virus H5N1 », poursuit Bernard Valat.

Le Monde 23/09

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyJeu 29 Sep - 13:09

Hongrie : premier test humain d'un vaccin contre la grippe aviaire

Dans la course au vaccin contre la grippe aviaire, la Hongrie prend
de l'avance. Budapest lançait hier les tests sur une centaine
d'êtres humains en commençant par son ministre de la Santé, histoire
de montrer à quel point les autorités hongroises sont confiantes.

Le Docteur Istvan Jankovics, à l'origine du vaccin, devra attendre 3
semaines avant de connaître les résultats de ce test du vaccin
contre le Virus H5N1, responsable de la variante humaine de la
grippe aviaire.

"C'est un grand jour pour moi, explique le scientifique. La Hongrie
est le premier pays dans le monde à expérimenter ce type de vaccin
sur des êtres humains. De plus nous avons eu d'excellents résultats
sur les animaux".

D'autres pays, comme la France, sont engagés dans cette course au
vaccin pré-pandémique, filière juteuse pour les industries
pharmaceutiques. Sanofi-Aventis a signé la semaine dernière un
contrat de 82 millions d'euros avec le ministère américain de la
Santé pour la création d'un tel produit. La forme humaine de la
maladie a fait 65 morts en Asie du sud-est depuis fin 2003. Mais ce
qui inquiète l'Organisation Mondiale de la Santé, c'est que des
animaux infectés ont été retrouvés en Russie, aux portes de
l'Europe, signe d'une expansion du virus.

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyLun 10 Oct - 16:52

La grippe aviaire avance et mobilise

Ce week-end en Roumanie, trois cas de grippe ont été détectés chez des canards dans le village de Ceamurlia de Jos, au sud-est du pays. Samedi, plus de 500 volailles suspectées d’avoir contracté la grippe ont été abattues. Aucun habitant n’a été infecté, mais tout le département de Tulcea (sud-est) a été mis sous quarantaine. « Les risques d’une catastrophe sont écartés tant que la population est vaccinée », a affirmé le ministre roumain de la Santé, Eugen Nicolaescu. Depuis une semaine, la population bénéficie d’une campagne nationale de vaccination antigrippale gratuite, les autorités sanitaires disposant actuellement de 500 000 doses de vaccin antigrippe. Après cette alerte, les ministres français de l’Agriculture et de la Santé ont demandé à l’Afssa de « mener une enquête » sur cette contamination. Si ces cas étaient confirmés, l’Afssa devrait faire de nouvelles recommandations pour les élevages de volailles du pays. Aux Etats-Unis, un plan d’action fédéral est sur le point d’être rendu public, en vue de se fournir en vaccins. L’objectif, qui pourrait prendre plusieurs années, est d’en posséder 81 millions de doses.

Le Figaro, 08/10, Libération, La Croix, Le Figaro, 10/10

Pauvres petites bêtes! Quel terrible malheur!

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyMar 11 Oct - 23:02

Turquie: 2.000 dindes meurent de la grippe aviaire --par Benjamin Harvey--

AP | 09.10.05 | 00:47


ISTANBUL (AP) -- La Turquie touchée à son tour par la grippe aviaire.
Quelque 2.000 dindes sont mortes de cette maladie dans un élevage de l'ouest de la Turquie, a rapporté samedi la chaîne CNN-Turk.
Ces premiers cas de grippe aviaire dans le pays ont été confirmés par le
ministre turc de l'Agriculture Mehdi Eker qui n'a toutefois pas précisé le
nombre de volailles ayant péri.
L'agence de presse turque Anatolia, elle non plus, n'a pas fourni de
chiffres, mais a rapporté que tous les volatiles qui n'étaient pas morts de
la grippe aviaire dans le village avaient été détruits.
Les autorités turques ont été informées de la présence d'un virus suspect
dès mercredi, a précisé Anatolia. Jeudi, des responsables sanitaires se sont rendus dans le village, ont détruit toutes les volailles de cet élevage de dindes qui étaient encore vivantes, les ont enterrées puis ont désinfecté la zone.
Vendredi, les tests ont confirmé que le virus était bien celui de type H5 de
la grippe aviaire, a ajouté l'agence Anatolia en citant des responsables.
Les volailles malades appartenaient à un même éleveur d'un village proche de Balikesir, avait précisé auparavant le vice-gouverneur provincial cité par la chaîne CNN-Turk. Désormais, tout transport d'animal en direction ou au départ de ce village est interdit. Des barrages routiers ont été érigés autour du village.
L'apparition de l'épidémie a été confirmée par le ministre de l'Agriculture
Mehdi Eker. "Malheureusement nous avons été confrontés à la grippe aviaire hier", a-t-il déclaré à la chaîne CNN-Turk. "Mais tout est désormais sous contrôle, toutes les précautions ont été prises pour qu'elle ne se propage pas."
Des responsables du ministère de la Santé et de l'Agriculture ont été
envoyés sur place pour enquêter sur les causes de l'apparition de la maladie dans cet élevage. Par mesure de précaution, ils ont ordonné l'abattage de tous les animaux ailés dans le village touché, ainsi que des chiens errants.

Selon le ministre, la maladie a probablement été apportée en Turquie par des oiseaux migrateurs venus des montagnes de l'Oural.
Vendredi, la Roumanie avait annoncé ses premiers cas de grippe aviaire avec la mort de trois canards atteints de cette maladie. AP

http://permanent.nouvelobs.com/etranger/20051009.FAP7662.html?2253

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyMer 12 Oct - 21:01

Grippe aviaire: «Risque réel de pandémie» (11/10/2005)

L'Europe retient son souffle. Le scénario prévu chez nous en cas de crise
est déjà en place

BRUXELLES La grippe aviaire sévit désormais en Turquie: c'est confirmé
depuis lundi. Et la Commission européenne estime qu'il y a désormais un
«risque réel de pandémie», une épidémie s'étendant sur un ou plusieurs
continents. Le risque d'une transmission à l'homme d'un virus mutant n'est
pas non plus écarté (lire ci-dessous).

Le virus de la grippe aviaire a été confirmé en Turquie, tandis que des
analyses sont en cours pour déterminer s'il est également présent en
Roumanie, où l'on abat déjà des milliers de volailles. La Commission
européenne a interdit l'importation de volaille de Turquie, abattue ou non,
et même des plumes.La propagation de la grippe aviaire vers nos régions est possible. «La Belgique se tient informée en permanence auprès de l'Union européenne», commente Pierre Cassart, porte-parole de l'Afsca, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, qui supervise ces opérations. La Belgique, qui a déjà dû faire face à une épidémie de grippe aviaire en 2003, a développé un plan de réaction. Les premières phases sont déjà en cours.

Un programme de monitoring des oiseaux sauvages est en cours dans notre pays. Il s'agit d'une surveillance spécifique des canards, oies et mouettes.
Environ 1.600 oiseaux sont en ce moment en cours de prélèvement et analyse (600 lors de chasses et 1.000 lors d'opérations de baguage). Pourquoi? Les oiseaux migrateurs sont accusés d'être le vecteur de la grippe aviaire. Une affirmation que la Ligue belge pour la protection des oiseaux combat, estimant que la propagation de la grippe aviaire est d'abord liée au commerce plus ou moins contrôlé des volailles.

Abattages massifs prévus

La Belgique a également placé sous monitoring les 230 exploitations avicoles se trouvant dans la zone à risque. «On entend par zone à risques un rayon de 1 km autour des sites de repos et de passage des oiseaux aquatiques migrateurs», ajoute l'Afsca. Parmi ces 230 exploitations, 24 pratiquent un élevage en libre parcours. «Par mesure de précaution, en vue d'éviter le contact avec les oiseaux sauvages, il sera demandé à ces exploitants d'empêcher ces volailles d'avoir accès à l'extérieur», dit l'Afsca, ajoutant qu'un vétérinaire visitera tous les deux mois les exploitations en zone à risques.

En cas de détection d'un foyer en Belgique, la réaction sera radicale. Toute la procédure est définie dans le scénario influenza aviaire de l'Afsca,
publié sur son site Internet: dès l'apparition confirmée d'un foyer, il y
aura mise à mort, dans les 24 heures, d'un grand nombre d'animaux, ceux de l'exploitation touchée mais également des exploitations ayant été en contact ou proches. Les oiseaux seront euthanasiés par gazage et électrocution. Les cadavres seront détruits au clos d'équarrissage Rendac, dont la capacité est déjà fixée en cas de crise: 600 tonnes par jour de volailles mortes.

Comment faire face?

Les chercheurs s'activent pour mettre au point un vaccin

BRUXELLES La grippe aviaire avance vers l'Europe de l'Ouest. La Turquie a confirmé, hier, que le virus avait contaminé plusieurs élevages de dindes dans ce pays, alors que les analyses se poursuivaient en Roumaine. La souche H 5N 1, considérée comme par les experts «un des meilleurs candidats» pour déclencher cette pandémie annoncée depuis une dizaine d'années, progresse donc vers nos contrées, après avoir causé la mort de millions de volatiles et d'une soixantaine de personnes en Asie depuis fin 2003. Rappelons que le virus se transmet par inhalation, et non par ingestion de viande contaminée.

Par la force des choses, les craintes deviennent de plus en plus vives dans
notre pays, d'autant qu'un porte-parole de la commission européenne a
confirmé que la prolifération de la grippe aviaire posait «un risque réel»
d'épidémie à l'échelle mondiale. De quelles armes dispose-t-on pour y faire face?

Quelle est la probabilité qu'une pandémie survienne à court terme? Difficile d'avancer un pronostic, même si l'on sait qu'une pandémie de grippe frappe en moyenne tous les quarante ans. Or, la dernière en date remonte à... 1968. Faites le calcul...

Doit-on craindre une hécatombe? Epidémie mondiale ne signifie pas forcément des millions de morts. «Au plus tard elle surviendra, au mieux nous nous serons préparés à l'affronter. C'est une course contre la montre», intervient le Dr Fernande Yane, auprès du Centre national de la grippe. «Il faut espérer que le virus ne sera pas trop agressif. Au demeurant, le H 5N 1, dont on connaît la virulence, n'est qu'un candidat parmi d'autres.»

La pandémie nous tombera-t-elle dessus par surprise? Normalement non. «Elle ne nous explosera pas à la figure», confirme le Dr Yane. En fait, elle devrait d'abord se développer dans l'hémisphère sud, avant de progresser vers l'Europe. Et il est probable que l'épidémie gagnera en ampleur par vagues successives, sur deux ou trois ans.

Disposons-nous d'un vaccin contre cette grippe redoutable? Non, même si les chercheurs s'activent. Tout le problème consiste à déterminer... contre quoi on devra se battre. «Il y a beaucoup de questions pour peu de réponses», poursuit Fernande Yane. La souche H 5N 1 - qui ne se transmet que très difficilement de l'animal à l'homme - devra sans doute se recombiner à un virus grippal humain pour causer les dégâts tant redoutés. Mais pour l'instant, on ne sait pas trop à quoi s'en tenir. Lorsqu'on connaîtra la nature précise de la souche pandémique, la mise au point d'un vaccin sera logiquement facilitée.

Une vaccination contre la grippe classique, saisonnière, est-elle utile?
Indéniablement. Le vaccin, conseillé aux personnes qui se rendent dans les pays où sévit la grippe aviaire, limite les risques d'être infecté à la fois
par la grippe aviaire et la grippe classique, avec une réelle probabilité
que les deux virus fusionnent et donnent naissance à une souche extrêmement dangereuse pour l'homme.

Les médicaments antiviraux présentent-ils un intérêt? Certainement. Pris à
temps, ils atténuent les symptômes grippaux, et freinent la multiplication
virale - quelle que soit la souche -, avec une capacité de contagion
sensiblement réduite.

Benoît Franchimont

© AP - © La Dernière Heure 2005
http://www.dhnet.be/dhinfos/article.phtml?id=131708

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyJeu 13 Oct - 23:07

La Turquie et la Roumanie abattent des milliers d'oiseaux pour contenir l'épizootie de grippe aviaire

Le 9 octobre 2005 - Presse Canadienne

Après avoir signalé leurs premiers cas animaux de grippe aviaire, la
Roumanie et la Turquie tentaient ce week-end d'endiguer l'épizootie en
plaçant en quarantaine les régions touchées et en procédant à des abattages massifs de volatiles. Bucarest doublait ces mesures d'une grande campagne de vaccination des habitants du Delta du Danube.

Quelque 1.800 dindes sont mortes cette semaine dans un élevage près de
Balikesir, dans l'ouest de la Turquie. Ankara a confirmé samedi qu'elles
avaient succombé à la grippe aviaire.

Bucarest a annoncé vendredi que trois canards domestiques étaient décédés de la même maladie dans le comté de Tulcea, dans l'est de la Roumanie. Le lendemain, des examens ont révélé qu'un cygne retrouvé mort dans le port de Constanta en avait lui aussi été atteint.

On ignore encore quelle souche de la grippe aviaire a été fatale à tous ces
oiseaux. Les spécialistes suivent de près la souche H5N1, considérée comme dangereuse car elle pourrait muter et déclencher une pandémie humaine.

D'après l'agence Anatolie, les dindes en Turquie ont été victimes d'un virus de la famille H5 mais le type précis de la souche n'a pas été établi.

Des prélèvements effectués sur les canards roumains sont en cours d'analyse dans un laboratoire britannique. "Nos spécialistes n'ont pas encore isolé le virus, ce qui est encourageant parce que ça pourrait signifier qu'il est moins virulent" que la souche H5N1, a déclaré Adrian Tibu, porte-parole du ministère roumain de l'Agriculture, qui espère les résultats d'ici quelques jours.

Ankara et Bucarest ont d'ores et déjà pris des mesures concrètes.

Une quarantaine a été instaurée dans un rayon de trois kilomètres autour de l'élevage turc où les dindes sont mortes de grippe aviaire. Les volailles
qui avaient réchappé à la maladie y ont été abattues, ainsi que toutes
celles de deux fermes proches. Un vaccin contre la grippe a été administré
aux trois éleveurs, selon Anatolie.

Dans le village concerné, tous les oiseaux et les chiens errants vont être
tués, a affirmé Nihat Pakdil, sous-secrétaire adjoint au ministère turc de
l'Agriculture. La police militaire a dressé des barrages routiers aux
entrées du village et contrôlaient tous les véhicules qui y entraient ou en
sortaient.

En Roumanie, les autorités sanitaires ont déjà tué 1.500 oiseaux domestiques et interdit tous les transports d'animaux dans l'est du pays. Quelque 40.000 autres oiseaux devraient être abattus dans les jours à venir; le gouvernement a prévu d'indemniser leurs propriétaires.

"Je pense qu'il vaut mieux prendre ces mesures de précaution maintenant", a déclaré le Premier ministre roumain Calin Popescu Tariceanu, qui a présidé une réunion de crise du gouvernement dimanche.

Le comté de Tulcea a été placé en quarantaine. Les voitures qui y entrent et qui en sortent sont désinfectées.

Le ministère de la Santé a entrepris une vaste campagne de vaccination
contre la grippe. Plus de 100.000 doses de vaccin ont été envoyées dans la région. Les autorités, qui détiennent environ 500.000 doses, vont en
demander un million d'autres à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait savoir le ministre de la Santé Eugen Nicolascu.

L'Allemagne a demandé dimanche à Bucarest et à Ankara de fournir à l'Union européenne toutes les informations dont elles disposent sur les récents décès d'oiseaux dans leur pays. Le gouvernement français a saisi l'AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments), lui demandant de se renseigner sur les nouveaux cas de grippe aviaire et de formuler des recommandations, si nécessaire.

Jusqu'à présent, la grippe aviaire a tué une soixantaine de personnes en
Asie, des gens qui travaillaient pour la plupart dans des élevages de
volailles. Les transmissions se sont faites pour l'instant d'oiseau à
humain, aucune contamination d'homme à homme n'ayant été confirmée. Une mutation du virus qui faciliterait la transmission entre humains serait
catastrophique.

http://www.matin.qc.ca/monde.php?article=20051009124104

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyVen 21 Oct - 13:28

La filière française du foie gras en première ligne

Producteurs et transformateurs de volailles grasses s'attendent à une mauvaise saison, quelle que soit l'évolution du virus.

Jean-François Arnaud
[15 octobre 2005]

UN VENT DE PANIQUE souffle dans les élevages de canards gras du Sud-Ouest.
La grippe aviaire menace le cheptel français au pire moment. «On ouvre la saison, la peur au ventre. Mais ne le dites surtout pas», s'alarme un
producteur. «Nous réalisons plus de la moitié de nos ventes entre novembre et décembre», indique Francis Lacroix, le PDG de Comtesse du Barry, PME du Gers qui réalise 35 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, dans un réseau d'une soixantaine de magasins à son nom. Octobre est la période de l'année où les expéditions commencent à destination de la distribution et de l'épicerie fine. Ensuite, les ventes, très saisonnières pour ce produit de luxe, commencent à décoller en novembre et ne cessent de s'amplifier jusqu'au 1er janvier. Les professionnels ont beau rappeler qu'il n'y a aucun risque pour les consommateurs à manger du foie gras, «quelle que soit sa cuisson»,
insiste-t-on au Comité interprofessionnel des palmipèdes et du foie gras,
chacun s'attend à des ventes en baisse pour les fêtes. «Les consommateurs risquent de se diriger vers le saumon fumé», s'inquiète Robert Duperier, producteur landais.

Au sein d'une filière avicole française en petite forme, l'industrie du foie
gras faisait jusqu'à présent figure de marché de luxe très prospère.
L'Assemblée vient de consacrer ce produit typiquement français en inscrivant dans la loi d'orientation agricole, actuellement en discussion, que le foie gras est «un produit du patrimoine culturel français».

Des milliers de fascicules

En France, les 30 000 personnes qui travaillent dans ce secteur produisent
plus de 80% du foie gras mondial soit près de 15 000 tonnes constituées à
plus de 97% de foies de canard. La production de foie d'oie a été
progressivement abandonnée en raison des goûts des consommateurs et de la rentabilité plus grande du canard.

Dans l'immédiat, les abreuvoirs ont été placés sous abri dans les élevages
pour éviter une contamination par l'eau. De même, le gavage permet de
contrôler totalement l'alimentation des palmipèdes. Mais contrairement à la poule, le canard d'élevage a des congénères qui vivent à l'état sauvage et qui sont restés migrateurs. Les exploitations du Sud-Ouest qui se flattent de laisser courir leurs pensionnaires en plein air vont peut-être devoir se résoudre à les rentrer même si elles n'en ont pas encore l'obligation. De même, une attention particulière sera portée à l'information du public.
«Nous sommes en train d'imprimer des milliers de petits fascicules», annonce la Comtesse du Barry. Chez le premier exportateur français, Euralis Gastronomie, grande coopérative qui possède les marques Rougié, Bizac et Montfort, la période s'annonce délicate. Elle vient en effet d'acquérir une entreprise bulgare de production de foies de canard au moment où l'épizootie vient d'atteindre la Roumanie.

http://www.lefigaro.fr/sciences/20051015.FIG0111.html

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptySam 22 Oct - 23:39

Grippe aviaire: inquiétude des producteurs de foie gras bulgares et hongrois

Jeudi 20 octobre 2005, 08h16

Les producteurs de foie gras cru de Bulgarie et de Hongrie craignent que la grippe aviaire, qui est à leur porte, ne contamine leurs oies et canards et ne détourne leurs principaux clients en France et en Allemagne d'un produit dont les ventes décollent en fin d'année.

"Un grossiste en France vient de nous informer que les ventes y devenaient difficiles et a renoncé à une commande de cinq tonnes (de foie gras). Il n'en prendra que la moitié. Nous devrons congeler le reste et attendre des jours meilleurs", affirme Nikola Nikolov, un éleveur bulgare qui exporte chaque année 200 tonnes (t) de foie gras et entre 350 à 400 t de viande de canard en France et en Autriche.

"Ils (les clients) n'osent plus mettre de produits importés (de Hongrie) sur
leurs étagères", affirme à Budapest Petra Kun, la responsable des ventes de la société hongroise Carnex, qui exporte massivement du foie gras cru et des volailles en France et en Allemagne. Selon elle, un importateur a ainsi renvoyé cinq tonnes de magret de canard.

A Brezovo (sud), le premier producteur bulgare de foie gras cru avec 500 t par an s'est refusé à tout commentaire. La firme a été rachetée par le
premier importateur français, Euralis Gastronomie.

En France, 30.000 personnes travaillent dans l'industrie du foie gras dont
elles produisent plus de 15.000 t par an, soit 80% du total mondial.

La chaîne bulgare de supermarchés Fantastico fait pour sa part état d'une
baisse de 20% des ventes de volaille depuis une semaine alors que les
producteurs hongrois de volailles affirment que la demande a reculé de 10 à 15% au cours des derniers jours, voire de 20 à 25% dans les régions
limitrophes avec la Roumanie.

La Bulgarie exporte annuellement 1.500 t de foies de canard, selon Boris
Stoïmenov, président du syndicat des producteurs de volailles, tandis que la Hongrie vend à l'étranger la presque totalité des 1.920 t de foies de canard et d'oie qu'elle produit, d'après des statistiques professionnelles.

Ces deux pays sont voisins de la Turquie, de la Roumanie et de la Grèce où des foyers de grippe aviaire ont été signalés. Sofia a imposé un embargo aux importations de volailles de ces trois pays mais Budapest attend pour cela encore une confirmation sur la nature exacte du virus.

"Nous avons demandé aux éleveurs de garder les volailles à l'intérieur pour prévenir tout contact avec les oiseaux migrateurs, qui seront passés d'ici à la fin du mois", indique à Sofia M. Stoïmenov. "Les fourrages ont été
emballés, les marchés de volailles à ciel ouvert interdits. Que Dieu nous
protège!", ajoute-t-il.

Les médias bulgares rapportaient mardi qu'un boulevard central de Sofia
avait été fermé lundi pendant trois heures à la circulation parce qu'une
bécasse sauvage était venue y mourir.

A Yambol (sud-est), un vétérinaire a ordonné l'extermination de poules
apportées du nord-est de la Bulgarie, une région située à une centaine de km du delta du Danube, où les premiers oiseaux contaminés par la forme
asiatique du virus H5N1 ont été découverts en Roumanie.

"Il est inévitable que, tôt ou tard, un test va s'avérer positif", en
Bulgarie, s'inquiète M. Nikolov. "Si cela arrivait chez moi, je serai obligé
de brûler les animaux et de mettre la clef sous la porte", ajoute-t-il. "Et
je n'espère pas être dédommagé".

En Hongrie, le Forum démocratique (droite, opposition) a pour sa part
prévenu que "l'hystérie ambiante risquait de créer une série de faillites"
chez les producteurs.

http://solutions.journaldunet.com/actualite/depeche/24/103803/grippe_aviaire_inquietude_des_producteurs_de_foie_gras_bulgares_et_hongrois.shtml

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire EmptyLun 24 Oct - 16:46

Grippe aviaire : doutes sur la culpabilité des oiseaux migrateurs

Ce week-end, le virus de la grippe aviaire a été repéré en Croatie et au Royaume-Uni (chez un perroquet capturé au Surinam). A travers le monde, les réunions d’experts se multiplient pour parer à une éventuelle pandémie. En France, Dominique de Villepin présentera aux groupes parlementaires, mercredi, un plan d’action gouvernemental. L’Afssa ne remet pas en cause le rôle des oiseaux migrateurs dans la propagation du virus, mais l’Agence admet que son extension puisse être aussi le fait de l’homme, par le transport de volailles domestiques. En revanche Olivier Dehorter, biologiste spécialiste des oiseaux au Muséum d’histoire naturelle, doute franchement que la transmission puisse avoir une origine migratoire : « Il est bizarre que ces migrateurs ne meurent pas davantage, observe-t-il. Jusqu'à il y a trois jours, je privilégiais la transmission par les migrateurs. Mais il y a trop d’éléments difficilement explicables. » Quelques voix s’interrogent également sur la pertinence de cette mobilisation internationale. Un expert s’exclame : « Ce n’est plus un parapluie qu’on ouvre, c’est un bouclier nucléaire ! Or, nous n’en sommes qu’à 70 morts depuis l’apparition du virus en 1997. »

Le Figaro Magazine, Libération, 22/10. Les Échos, Le Monde, 24/10

_________________
[url=Grippe aviaire Ibbrp1
 Grippe aviaire 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




Grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: Grippe aviaire   Grippe aviaire Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Grippe aviaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grippe aviaire
» La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.
» Grippe aviaire: pigeons suspects en Ethiopie
» grippe aviaire
» Deuxième bilan sur la grippe A (Sylvie Simon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Communiqués & Discussions-
Sauter vers: