ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la Myéline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: la Myéline   Ven 18 Juil - 23:10

Myéline : une arme indispensable aux prédateurs


16 juillet 2008

L'apparition de la myéline chez les vertébrés aurait marqué un tournant dans l'évolution. Elle aurait permis aux premiers poissons à mâchoire d'acquérir la vivacité nécessaire pour chasser et se nourrir. C'était il y a environ 425 millions d'années. La myéline accroît en effet considérablement la vitesse de propagation de l'influx nerveux et décuple les réflexes. Quasiment tous les vertébrés en sont "équipés". Cette découverte est le fruit de longues années d'observation par les chercheurs Bernard Zalc, directeur de l'Unité Inserm 711 "Biologie des Interactions Neurones/Glie", Daniel Goujet, professeur au Muséum national d'Histoire naturelle et leur collègue David Colman professeur à l'Institut de Neurologie de Montréal. Ils sont publiés dans Current Biology.

Comme du plastique isole un fil électrique, la myéline est une membrane qui entoure les axones. Cette structure augmente la vitesse de transmission des signaux nerveux, qui passe de 1 mètre par seconde pour une fibre "nue" à plus de 50 mètres par seconde le long d'un axone du même diamètre habillé de myéline. Grâce à elle, un animal peut détaler en cas d'attaque ou partir à l'assaut d'une proie ! Toutes les espèces vertébrées en sont "équipées" qu'elles soient terrestres, aériennes ou aquatiques. Toutes, sauf les poissons sans mâchoire comme la lamproie (1).

Cette observation a intrigué Bernard Zalc, Daniel Goujet et David Colman. "Dans la nature actuelle, les vertébrés qui ont une mâchoire possèdent tous de la myéline. A l'inverse, les poissons sans mâchoire en sont dénués. Nous avons donc supposé que l'apparition de la myéline était associée à la présence de mandibules, instruments indispensables pour tout prédateur-chasseur et avons voulu le vérifier !", s'enthousiasme Bernard Zalc. Pour cela, les chercheurs ont remonté le temps et retrouvé plusieurs fossiles de poissons vertébrés à mâchoire (placodermes) et sans mâchoire (ostracodermes). Des fossiles datant de l'époque dévonienne, il y a 425 millions d'années, bien avant les dinosaures et avant même qu'un vertébré n'ait colonisé la terre ferme !

Les chercheurs ont ensuite travaillé sur les fossiles dont l'empreinte crânienne était bien conservée afin d'observer le nerf oculomoteur commun à ces poissons. Ce nerf contrôle certains muscles impliqués dans la mobilité de l'oeil. Il est constant d'une espèce à l'autre et protégé par une enveloppe osseuse qui permet une bonne conservation. "Nous ne nous attendions pas à voir de la myéline chez ces fossiles car il est impossible que cette membrane molle résiste au temps et se fossilise. En revanche, nous avons observé une différence significative entre les deux groupes d'espèces". A diamètre identique, le nerf des poissons à mâchoire était dix fois plus long que celui des poissons sans mâchoires. Autre observation de taille ; les placodermes mesuraient jusqu'à 9 mètres alors que les ostracodermes flirtaient tout juste avec les 70 cm. "Il est impossible que les placodermes aient pu atteindre des formes géantes avec une vitesse de propagation de l'influx nerveux de 1 mètre par seconde sans augmentation du diamètre des nerfs. Ils avaient forcément développé un système de myéline. C'est le seul qui permette l'accélération de propagation de l'influx nerveux pour un diamètre de fibre constant, estime Bernard Zalc. Seuls les invertébrés dont la taille ne dépasse pas les 30 cm, peuvent se passer d'un signal rapide", insiste-t-il.

Au cours de l'évolution, l'apparition de la myéline serait donc couplée à celle des mâchoires permettant aux poissons de devenir très réactifs pour repérer les proies et chasser. Dès lors, les espèces sont devenues candidates à une évolution plus poussée et ont acquis des tailles bien supérieures aux invertébrés non myélinisés. "Ces travaux nous aident à comprendre à quoi sert la myéline. Mais un gros travail reste à faire pour connaître les cellules qui la synthétisent et dont la dégénérescence entraîne des maladies comme la sclérose en plaques. Une meilleure compréhension de leur origine et de la façon dont elles sont générées au cours de l'évolution et du développement peut nous aider à imaginer des stratégies thérapeutiques réparatrices", illustre Bernard Zalc.


Notes :
(1) Ces "agnathes" sont aujourd'hui des parasites externes d'autres poissons mais leurs ancêtres glanaient les fonds marins, filtrant passivement l'eau pour se nourrir de planctons et de larves.

Source

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Azilys
Fidèle au poste
Fidèle au poste


Féminin
Nombre de messages : 882
Age : 40
Localisation : Yverdon les Bains, en Suisse
Emploi : Gerante
Loisirs : sport, lecture, cinema, theatre
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: la Myéline   Sam 19 Juil - 11:40

ben c'est interressant ça.... Mais bon. Moi, je reste persuadée que la myéline est en fait "polluée" par des substances externes, tels que conservateurs, et autres ajouts chimiques que l'on mets à la nourriture pour la rendre conservable plus longtemps ou plus attrayante.
En outre, une consommation excessive de viande n'aide pas non plus.
Ben oui, comment expliquer alors que des personnes atteintes de SEP se sentent mieux en modifiant juste leur régime alimentaire, en mangeant bio...ect.
Je parle de mon cas tout comme de deux autres cas que je connais:
- la fille d'un ami qui a suivi la méthode Kousmine alors qu'elle était dans un état déplorable et qui aujourd'hui a une vie normale et a même pu avoir deux enfant.
- Le père d'un ami, qui malgré le fait qu'il suivait un traitement aux betha interferons, qui ne l'aidaient pas du tout en fait, s'est mis à manger les légumes de son jardin et va beaucoup mieux aujourd'hui...
- En outre, les cas de SEP sont de plus en plus fréquents et de plus en plus jeunes dans nos pays civilisés de viandards: le fils d'un ami proche, après avoir perdu la vu d'un oeil, s'est vu diagnostiqué une SEP à ... 14 ans! Dans les années 50-60, la SEP apparaîssait vers l'âge de 30-40 ans..et je ne pense pas que cela ait à voir avec les progrès de la médecine.
- Aussi au Japon par exemple, là où on mange majoritairement du poisson et beaucoup plus de végétaux, c'est le pays où il y a le moins de SEP repertoriées... Du moins c'étaient les chiffres que j'avais vu il y a 7 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://azilys.over-blog.org/
sheyenne
Découvre le forum
Découvre le forum


Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: la Myéline   Jeu 8 Jan - 3:44

a part le végétarisme, j'avais peur de laisser tomber le lait de vache, puis je suis tomber sur un livre qui dénonce la vérité sur le lait, je l'ai immédiatement laisser tomber, et j'ai sauter deux poussées!! le lait attaque la myéline!!
Revenir en haut Aller en bas
cabs
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison


Féminin
Nombre de messages : 1089
Age : 39
Localisation : oise
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: la Myéline   Jeu 8 Jan - 12:17

Il me semble que la vitamine B9 soit très importante pour la synthétisation de la myeline. Le syndrome de Guillain Barré, maladie dans laquelle la myeline est altérée voire détruite mais de façon réversible est traitée entre autre par des injections de B9. Certaines études parlent aussi de la B12 car dans le cas des SEP, le taux de B12 est anormalement bas mais ce n'est encore qu'une piste de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
sheyenne
Découvre le forum
Découvre le forum


Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 43
Localisation : aix en provence
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: la Myéline   Jeu 8 Jan - 13:11

dans mes dernières analyses de sang, je n'ai pas de problème de vit b12... et j'ai la sep!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la Myéline   Aujourd'hui à 11:13

Revenir en haut Aller en bas
 
la Myéline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la Myéline
» Méline
» Céline maes
» Prière de pardon pour Céline
» réparer la myéline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Carence en Vitamine B12-
Sauter vers: