ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des résidus de médicaments dans l’eau du robinet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Des résidus de médicaments dans l’eau du robinet   Jeu 27 Nov - 23:21

Des résidus de médicaments ont été décelés dans les cours d’eaux. Les stations d’épurations ne filtrent pas ces toxines. Résultat: on retrouve ces médicaments dans l’eau du robinet! Ces substances seraient susceptibles de modifier l’activité hormonale humaine et animale. On sait déjà qu’elles sont à l’origine de mutations sexuelles observées sur les poissons...

L’eau du robinet pourrait-elle représenter un risque pour la santé ?
Dans un communiqué publié lundi sur son site Internet, le Ministère de la Santé fait le point sur les risques sanitaires liés à la présence de substances médicamenteuses dans l’eau du robinet. Il faut dire que les conclusions d’un colloque sobrement intitulé « Résidus de médicaments dans l’eau : des molécules à surveiller ? des risques à évaluer ? » rendues public au début du mois d’octobre dernier devraient inciter les autorités à la vigilance. (1)

Les molécules médicamenteuses passent par nos urines.


C’est la Direction générale de la santé qui a tiré la sonnette d’alarme le mois dernier après avoir découvert une vingtaine de molécules suspectes dans des échantillons d’eau du robinet. Ces substances ont été repérées dans une série d’échantillons d’eau potable prélevées sur 141 sites entre 2006 et 2007. Les scientifiques nous expliquent qu’une bonne partie des molécules contenues dans les médicaments ne sont pas détruites par notre organisme. Voilà pourquoi ces toxines se retrouvent dans nos urines avant d’échapper au filtrage des stations d’épuration. Elles rejoignent ensuite nos cours d’eau puis l’eau du robinet que nous consommons. Problème : la communauté scientifique ignore l’impact à long terme de ces résidus sur notre santé.

Les poissons changent de sexe !

Une équipe de chercheurs qui travaille sur le sujet depuis 2002 a cependant pu mesurer les effets de ces pollutions sur les poissons. « Tout ce qui est consommé, nous le trouvons dans l’eau à plus ou moins grande échelle* » rapporte Hélène Buzinski, chercheuse au CNRS et à l’université de Bordeaux. En cherchant à comprendre pourquoi les poissons mâles de nos rivières changeaient de sexe, les scientifiques ont identifié la présence de molécules d’ibuprofène, de paracétamol, d’antidépresseurs, d’anticancéreux et d’antibiotiques dans le milieu aquatique. Mais ce sont les résidus de pilule contraceptive qui sont à l’origine de la féminisation des poissons mâles. (2)

Des risques difficiles à évaluer


Une autre étude de l’Académie de pharmacie s’est intéressée aux rejets émis par les établissements de soin, l’industrie pharmaceutique et les médicaments vétérinaires. Elle a identifié quarante types de résidus de médicaments rejetés dans l’eau. « Outre les dérivés hormonaux et les anticancéreux, les plus préoccupants sont les antibiotiques, qui génèrent probablement des problèmes de résistance aux antibiotiques. Parmi les substances qui ne se dégradent pas, 40 % partent en rivière, 60 % sont retenues dans les boues des stations d’épuration » explique le toxicologue Jean-Marie Haguenoer. Les risques sanitaires de ces micropolluants sur l’homme restent méconnus compte-tenue de la variété des effets biologiques à investiguer. (2)

Les stations d’épuration impuissantes

Le cas des anticancéreux, particulièrement nocifs car ils sont destinés à détruire des cellules, a retenu l’attention d’une équipe de chercheurs du pôle analyse et santé du CIRSEE. Les premiers résultats de ces travaux seront rendus publics fin novembre. Par ailleurs, les autorités sanitaires françaises prévoient de lancer des études sur les milieux aquatiques au niveau européen. En France, l’Afssa réalisera une nouvelle campagne nationale de mesures dans les eaux potables. Le Ministère de la Santé s’engage par ailleurs à coordonner l’action des comités scientifiques pour améliorer la qualité des stations d’épuration, jugée insuffisante au regard des menaces induites par ces micro-polluants médicamenteux.

Sources :

(1) Les résidus de médicaments dans l’eau -17 nov 2008 - Ministère de la Santé

(2) Les médicaments rendent les rivières malades - 26 sep 2008 - Ouest France

http://www.carevox.fr/Des-residus-inquietants-dans-l-eau-du-robinet.html

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
 
Des résidus de médicaments dans l’eau du robinet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des résidus de médicaments dans l’eau du robinet
» Probit et résidus
» [Tutoriel] Enlever les résidus d'énergies dans ses mains.
» Sauvetage et élevage de tétards
» Du poison dans l'eau du robinet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Santé-
Sauter vers: