ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Jeu 24 Mar - 13:29

IMPORTANT - Le témoignage qui suit doit rester sur ce forum. Il ne doit pas être diffusé sans mon accord ni sans sa source. Je veux savoir où est mon témoignage et les réactions et questions qu'il peut susciter.
Veuillez me poser les questions à ce sujet dans la rubrique Témoignages.


Je vous remercie de votre attention et de votre compréhension.

----------------------------------------------------------------------------------

J'étais végétarienne, après un séjour en Angleterre j'ai appris qu'il y avait de la présure dans le fromage, du vin pour les végétariens(ce qui incluait des substances animales dans la plupart des autres)...
Alors, je suis devenue végétalienne. J'ai abandonné les oeufs(ça me dégoûtait d'ailleurs depuis un moment, j'ai eu davantage de mal pour le fromage, mais bon je n'en mangeais plus).
J'avais entendu parler(par les médias) que les végétaliens pouvaient avoir des carences après 5 ans. Passé ce cap, j'ai songé que j'étais "sauvée". Quant aux carences, je ne savais pas qu'il pouvait s'agir de Vitamine B12 et des effets qu'une telle carence pouvait engendrer...
Bref, après près de 7 ans, j'ai eu d'un coup, après avoir beaucoup stressée suite à une demande de réintégration dans ma région natale, des fourmillements dans la main droite et dans les jambes. C'était très désagréable, mes membres étaient froids et j'ai perdu peu à peu les sensations dans mes jambes...
Les docteurs n'ont rien trouvé. J'ai passé un doppler, ma circulation paraissait bonne. Peu à peu, j'ai eu des difficultés à marcher, l'équilibre me manquait. Au travail, assise, je me levais et me tenais longuement des bouts des doigts sur le bureau devant moi... Vraiment, je me déplaçais "comme une vieille dame".
Finalement, je suis allée voir un ostéopathe qui lui m'a orientée vers un neurologue. Mais, un an s'était écoulé entre mes premiers symptômes et cette visite chez le neurologue. Celui-ci pensait à la sclérose en plaques. Il voulait que je fasse une IRM. Que j'ai repoussé, tant j'ai eu peur sur le coup et que je me refusais à voir la réalité en face.
En juillet, j'ai subi de nouveau une mauvaise nouvelle, et je suis tombée fortement malade, fièvre à 40°, etc... Après je n'arrivais plus du tout à me déplacer seule, quelqu'un devait me donner le bras...
Mon père a cherché sur Internet "végétalisme", et il est tombé sur le cas d'un enfant atteint des mêmes symptômes que moi. Un docteur végétalien avait fait un article sur le sujet de la vitamine B12. Je suis entrée en contact avec lui et aussitôt, j'ai commencé à prendre de la vitamine B12 Delagrange(car synthétique, et non d'origine animale), à raison de 2 ampoules par jours, (et ceci pendant plusieurs mois).
En parallèle, j'ai vu un autre neurologue, bien plus sympathique que le premier, à qui j'ai dit être végétalienne.
J'ai fait divers tests, dont notamment celui du Professeur Geffard, à Bordeaux _ qui avait soit disant mis au point un système de dosage du sang pour déterminer ou non si les patients étaient atteint de la sclérose en plaques. Ce professeur m'a dit au téléphone - mon conjoint écoutait à mes côtés avec le haut-parleur - que c'était bien la sclérose en plaques.
Or, l'IRM a démontré que ce n'était pas la SEP, mais une myélite cervicale, dûe à une carence en vitamine B12.
Ceci a été démontrée précisément par un test sanguin, dosage de l'acide méthylmalonique - prescrit par mon docteur végétalien qui m'a suivie régulièrement depuis.
Depuis, j'ai récupéré au niveau de l'équilibre, de la marche, mais ce n'est plus comme avant évidemment. Je ne peux plus conduire non plus, alors que j'aimais tant ça, car je ne sens pas les sensations dans mes pieds(si j'appuie sur l'accélérateur, si je freine...) Mais je ne désespère pas de pouvoir le refaire un jour. Je suis bien de nouveau arrivée à nager, à courir(presque), à skier...
J'ai changé un peu ma façon de vivre, en consommant de nouveau du fromage de chèvre - sans présure.
Désormais je prends une ampoule de B12 par semaine. Et ceci à vie. Mais ce n'est pas contraignant, et je me dis que ça aurait pu être pire.
Quant j'en parle maintenant avec mes proches, avec le recul que cela implique, on en a déduit que ce n'était pas du entièrement à mon régime végétalien(ce n'était qu'un aspect), mais au stress qui a une énorme emprise sur moi. A chaque déception, mauvaise nouvelle, mon état a empiré. Encore aujourd'hui, je passe par des "bas physiques" liés directement à mon moral. Dès que j'ai peur de quelque chose, ou que je stresse, je marche moins bien, et j'ai moins d'équilibre.
Même le neurologue, le kiné et le psychiatre qui me suivent sont de cet avis: le psychisme joue un rôle déterminant sur mon physique. Récemment, mon kiné me disait: "La tête peut tout, fait tout".
J'ai bien conscience que si j'en suis arrivée là, c'est entièrement ma faute, dûe à mon manque de connaissances en matière de Végétalisme. Mais pourtant, je ne regrette pas du tout le fait d'avoir été végétalienne, bien au contraire. C'est tellement important quand on aime les animaux et qu'on respecte la vie sous toutes ses formes.


Dernière édition par le Sam 18 Mar - 14:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Jeu 31 Mar - 14:46

Premiers symptômes qui sont apparus avant 2002:
-dépression
-ulcérations dans la bouche
Arrow J'ai vu un spécialiste qui m'a fait un prélèvement dans la joue(car ce jour-là, j'avais aussi un aphte...) Rien trouvé.
-hémorroïdes
Arrow J'ai consulté un proctologue qui m'a dit que j'avais l'anus complètement fissuré.Il m'a prescrit des suppositoires, qui m'ont tout de même soulagée sans pour autant faire disparaître ces hémoroïdes...


Mes symptômes en mai-juin 2002:
-fourmillements des les jambes, pieds et dans le bout des doigts
-jambes lourdes et froides
-pertes de mémoire


Premier semestre 2003 ce sont rajouté:
-plusieurs cystites
-des pertes de sensations dans les pieds
-des pertes d'équilibre
-des difficultés à me mouvoir et à marcher
-des difficultés à me lever, après avoir été assise
-des difficultés à descendre 3 marches sans me tenir contre un rebord; cela m'était devenu impossible.


Le 24 Juillet 2003:
-une cystite très importante, 40° de fièvre


A partir de cette date, je ne pouvais plus:
-marcher sans l'aide d'un bras et ensuite d'une canne
-traverser une rue en tournant la tête sur le côté
-ma jambe droite vient frotter la gauche
-mes jambes partent en arrière comme si elles n'étaient pas retenues par des ligaments ou autre
-conduire
-courir
-nager ...
Arrow Courant Août, je commence à prendre de la vitamine B12, une ampoule par jour. Puis, le médecin Végétalien me prescrit 2 ampoules par jour durant plusieurs mois, jusqu'en mars 2004.
En août, je consulte le neurologue qui me fait le teste du diapason, je ne sens rien.


Fin 2003, quelques mois après:
-l'équilibre est un peu revenu, mais je titube encore beaucoup, j'ai de nombreuses pertes d'équilibre, et quand le moral ne va pas, le physique suit aussi...


Premier semestre 2004:
Mon conjoint est muté en janvier afin de s'occuper de moi.
-le moral s'améliore, l'équilibre aussi.
-j'arrive à me déplacer seule dans la rue, même si je ne suis pas très assurée
A la kiné:
-ma jambe droite cesse peu à peu de venir frotter la gauche et d'être déviée
-je commence à ne plus me tenir sur le tapis roulant, et petit à petit je prends de l'assurance
-j'essaie même de faire des pas rapides

En mai, je consulte le neurologue, il me fait le teste du diapason: je ressens quelques légères vibrations! je suis heureuse!
L'équilibre s'améliore pendant les vacances, je marche presque bien. Puis, en juin, je subis une régression très importante. Je passe devant un autre neurologue afin d'obtenir le 100%(non obtenu d'ailleurs alors qu'il m'avait dit qu'il me l'accordait Thumb down ) et là, je ne ressens rien au test du diapason.

Arrow entre mars et juin, je prends une ampoule de B12 par jour.


Deuxième semestre 2004
-l'équilibre s'améliore, mais je passe par des hauts et des bas, en fonction de la fatigue et du moral
A la kiné:
-j'arrive un peu à "courir" sur le tapis en me tenant à la barre devant moi (même si mes pas sont lourds! comme un hippopotame :DD )

Arrow je ne prends plus qu'une ampoule de vitamine B12 par semaine, et ceci à vie


Début 2005 et actuellement:
-je suis presque normale, ça dépend des jours et parfois des semaines.
-mes pieds sont glacés et j'ai bcp de peine à les réchauffer, ça me fait presque mal
-il y a tjs quelques fluctuations morales et physiques
Deuxième IRM passée fin 2004 qui ne montre pas de grande différence avec la 1ère de novembre 2003. Test du diapason décevant. Test des orteils(yeux fermés, le neuro tire un orteil vers lui ou en pousse un vers moi) je n'arrive pas à savoir lequel il touche et ce qu'il fait avec.


Bilan:
Les ulcérations de la bouche ainsi que les hémorroïdes ont disparu dans les semaines qui ont suivi ma prise de vitamine B12. Et dans l'ensemble, si je regarde derrière moi, de nombreuses choses positives se sont produites ces deux dernières années.
Ce témoignage n'est pas fait pour condamner le végétalisme, c'est vraiment la dernière chose que je souhaiterai au monde.
J'ai écrit ceci afin de prévenir d'éventuelles personnes qui pourraient rencontrer ces symptômes et qui pourraient ne pas être informées, tout comme je ne l'étais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Ven 18 Juil - 23:37

Je vais revenir sur ce post, car depuis j'ai de nouveau passé une IRM, fin décembre 2006. J'ai attendu 2 ans afin de voir si une amélioration serait visible à l'IRM.

Et le résultat: rien, tout était redevenu normal d'après le radiologue qui a comparé avec les 2 IRMs précédentes.

J'étais tellement heureuse quand il m'a dit ça!

J'ai donc revu le neurologue dans la foulée qui a été très surpris lui aussi, parlant quasiment de miracle. Cependant, mes sensations ne sont pourtant pas réapparues.
Le neurologue me disait que mon corps avait la mémoire des pertes de sensations, ce qui était semble-t-il normal et qui devait surement durer qq temps.

Pourtant, depuis 1 an 1/2, mes symptômes sont identiques au niveau de la perte de sensations.
J'ai parfois les pieds lourds, l'hiver très froids aussi, bien que l'hiver dernier j'ai vraiment bcp moins souffert du froid que les années précédentes.

Entre temps, j'ai eu ma petite fille et je pense que cela a fait bcp de bien à mon corps.

Mon équilibre n'est toujours pas parfait. Cela dépend encore de la fatigue et du stress, le moral jouant toujours bcp.

J'ai rarement des fourmillements dans les doigts de la main droite.

Par contre, parfois je reconduis sur des petits trajets. Mais je conduis une voiture automatique et parfois je ne conduis pas bien, j'ai du mal à sentir les pédales, je manque encore de confiance en moi.

A ma dernière analyse d'acide méthylmalonique faite en juin, mon taux est bon.

Je note quand même l'aspect dépressif, mais je ne sais si cela vient uniquement de ce problème. Et des pertes de mémoire qui me gênent quand même pas mal. Là aussi, je ne sais si c'est du à un manque de concentration ou bien à la Vitamine B12.

Au fait, je suis de nouveau végétaLienne depuis 2 ans, puisqu'entre autre, j'ai passé toute ma grossesse en tant que VgL.

Voilà. J'essaierai de repasser une IRM en fin d'année (ça fera 2 ans) pour savoir si tout est toujours ok et revoir le neurologue dans la foulée.


_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
anne
P'tite Chenille deviendra...
P'tite Chenille deviendra...


Féminin
Nombre de messages : 1708
Age : 46
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Sam 19 Juil - 11:23

Merci Léa pour ce témoignage...
C'est vraiment très intéressant. Tu as dû vraiment avoir peur quand tu ne savais pas ce qui t'arrivait, c'est terrible, ça!
En tout cas, ça a l'air d'aller mieux (les joies de la maternité doivent aussi y être pour quelquechose!), et j'espère que tu retrouveras toutes tes sensations à terme.
Je reviendrai sur les sensations au niveau des jambes, car moi aussi quand je stresse (dispute, gros chagrin...) je traine la patte, l'ostéopathe m'a expliqué pourquoi, très instructif (mais comme c'est pas lié au végétalisme, je ne veux pas faire de HS).
Bon courage à toi,
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Dim 20 Juil - 0:21

anne a écrit:

Je reviendrai sur les sensations au niveau des jambes, car moi aussi quand je stresse (dispute, gros chagrin...) je traine la patte, l'ostéopathe m'a expliqué pourquoi, très instructif (mais comme c'est pas lié au végétalisme, je ne veux pas faire de HS).

Ca m'intéresserait bcp que tu en parles, Anne.


_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Daniel
Découvre le forum
Découvre le forum


Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 59
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 17 Mar - 1:41

J'ai eu aussi une carence en B12 au bout de ma 4e année de végétalisme (le capital n'est peut être pas le même pour tous)
pertes de mémoire, mal être , fatigue, et surtout ces picotements dans les pieds et mains qui m'empêchaient de bien dormir la nuit ..

je savais que l'on pouvait être en carence au bout de 5 à 7 ans, j'ai été voir un toubib et demandé une analyse de sang pour le dosage en b12, j'étais effectivement fort carencé, j'ai pris une ampoule par jour pendant 3 mois pour rétablir mon capital en b12, puis maintenant 1 ampoule par semaine, tout va bien depuis...

Revenir en haut Aller en bas
http://animalamnistie.free.fr/
Natsumi Hamano
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 24
Localisation : Bassin d'Arcachon, Lanton
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 17 Mar - 21:57

A oui il faut vraiment faire ça serieusement alors !! :|

et penses tu redevenir un jour végétalienne arnelae? :s
Revenir en haut Aller en bas
helene&co
Fidèle au poste
Fidèle au poste


Féminin
Nombre de messages : 875
Age : 41
Localisation : 62
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 17 Mar - 23:18

elle l'est déjà redevenue si j'ai bien lu!

j'espère que les sensations reviendront avec le temps!
Revenir en haut Aller en bas
Natsumi Hamano
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Féminin
Nombre de messages : 151
Age : 24
Localisation : Bassin d'Arcachon, Lanton
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 17 Mar - 23:26

a oui je viens de lire ^^

ton docteur végétalien est du bassin d'arcachon?
Revenir en haut Aller en bas
véro
Découvre le forum
Découvre le forum


Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 41
Localisation : Sud de Bordeaux
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Jeu 18 Mar - 16:18



Je trouve très interressant et très touchant!!!

tu as bien fait de faire ce témoignage car cela permettra puet-être à de futures végétalienne de faire attention et de se traiter dès le début des symptômes.
Revenir en haut Aller en bas
Nanane
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte


Féminin
Nombre de messages : 1964
Age : 36
Localisation : Brest
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Jeu 18 Mar - 18:50

C'est surtout avant que les symptômes n'apparaissent qu'il faut prendre son ampoule de B12 régulièrement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jadessia
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 34
Localisation : 77
Loisirs : Yoga, piano, cuisine, jardinage d'intérieur
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 8 Sep - 15:23

Je n'avais encore jamais lu ce post, merci pour ton témoignage car encore aujourd'hui, beaucoup de médecins ignorent tout de la carence en vitamine B12 qui sévit chez les végétaliens. Soit on nous dit qu'on va être carencés en protéines, ce qui est faux, soit on nous dit qu'on ne va manquer de rien, que tout se trouve dans le règne végétal, ce qui est, de nos jours, faux. A titre d'exemple, je dois prendre ma B12 en autodidacte pour ma grossesse car mon médecin est persuadé que je vais en trouver dans les graines germées.

Résultat, heureusement pour moi que je suis une vraie fouine et que je me suis renseignée (et que les sources existaient !) avant de me lancer dans le végétalisme. J'ai dû faire le forcing pour avoir un dosage sanguin de B12 (déjà bas car je mangeais rarement de la viande), et encore plus pour faire admettre à la pharmacie que prendre de la vitamine B12 était pour moi aussi vital que de simplement manger. Il y a vraiment un problème d'information à ce niveau-là. Heureusement, il y a des associations qui s'efforcent d'informer.
Revenir en haut Aller en bas
Tilélé
Décide de rester
Décide de rester


Féminin
Nombre de messages : 357
Age : 26
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Ven 10 Sep - 9:06

Tiens, j'ai pensé à toi cette année en apprenant les vitamines du cycle de Krebs, dont la B12... Tu te posais la question par rapport à la dépression, et la réponse est : bien sûr... Quand on souffre d'une carence quelle qu'elle soit, c'est toujours lié à une baisse de moral et une sorte d'engourdissement cérébral, à la fois à cause des problèmes de santé en eux-mêmes, mais aussi parce que souvent, les vitamines ou autres éléments pouvant être carencés ont un rôle fondamental pour le fonctionnement cérébral. Au début, pendant une plus ou moins grande période selon la quantité présente en générale dans l'alimentation, le corps s'adapte, et quand il a fini ses réserves, ça devient catastrophique...
Revenir en haut Aller en bas
sarah
Faon des Bois
Faon des Bois


Féminin
Nombre de messages : 4411
Age : 38
Localisation : sur terre
Loisirs : fitness,steep,gym pilate,yoga, jogging, méditation,promenades a pied,vélo,lecture,cinéma,et la bio
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Ven 10 Sep - 10:17

J'ai pas de symptomes mais je prend m b12 chaque jours, en comprimés et ca va! je vais faire un bilan fin d'année car parfois j'ai des pertes de mémoires, genre je monte à l'étage chercher quelque chose et je sais plus quoi!
Sinon pas de picotements mais toujours froid pieds et mains!
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages : 7866
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Ven 10 Sep - 16:03

Tilélé a écrit:
Quand on souffre d'une carence quelle qu'elle soit, c'est toujours lié à une baisse de moral et une sorte d'engourdissement cérébral, à la fois à cause des problèmes de santé en eux-mêmes, mais aussi parce que souvent, les vitamines ou autres éléments pouvant être carencés ont un rôle fondamental pour le fonctionnement cérébral. .
Cela va dans les deux sens.
Le stress et la dépression affaiblissent l'organisme et perturbent son métabolisme et l'assimilation des nutriments.

@Léa, beaucoup des symptômes que tu décris me rappellent ceux que j'ai eus. J'étais très carencée en vitamines et minéraux et à moi aussi, on a parlé de SEP (entre autres), alors que c'étaient des carences dues à l'intoxication aux métaux lourds (le mercure remplace le sélénium, le plomb remplace le zinc, le césium remplace le potassium etc.). Le métabolisme se trouve totalement perturbé et les troubles sont multiples.

On entend beaucoup trop souvent dire à tort, que dans notre société, les carences nutritionnelles n'existent pas ! La pollution et la malbouffe en engendrent malheureusement des quantités.
Tu as eu de la chance de tomber sur des médecins compétents, qui ont trouvé ce que tu avais (il faut dire que tu les as mis sur la piste en parlant de ton végétalisme). Car les médecins ne sont pas formés à la nutrition, et ne reconnaissent pas, en grande majorité, les symptômes consécutifs aux carences alimentaires.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mar 23 Nov - 21:38

je découvre aujourd'hui ton témoignage Arnelae et il me touche beaucoup... je rejoins les autres pour dire que ça doit être hyper angoissant de rester dans le flou diagnostic! quel courage d'avoir persévérer à trouver les bonnes personnes et les bons conseils pour mener à bien ta vie.

je compte me faire suivre sur Bordeaux par un médecin ou un nutritionniste (je ne sais pas ce que les forumeurs me conseillent, j'imagine que les médecins sont sans doute moins calés sur le sujet et par ailleurs les nutri doivent avoir des idées bien arrêtées sur le végétalisme aussi!) et commencer à me supplémenter en B12 avec les ampoules delagrange, la seule chose qui me freine c'est de ne pas savoir si leur produit final ou leurs matières premières sont testés sur les animaux? c'est sans doute une question bête mais ça me boufferait de me sentir bien sur le dos des animaux une fois de plus! je sais que la vegan society en vend et qu'un monde vegan aussi mais je préfère les acheter en pharmacie que sur un site internet (allez savoir pourquoi!) et les ampoules delagrange me semblent assez fiables au regard de plusieurs témoignages...

je suis de nature plutôt anémique (métrorragies et grosse consommatrice de thé!) donc je ne veux pas tomber dans ce genre de tracas de surcroît!

merci encore pour ces éclaircissements, rien à ajouter sauf que ça fait froid dans le dos!

à très vite! :)
Revenir en haut Aller en bas
Jadessia
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 34
Localisation : 77
Loisirs : Yoga, piano, cuisine, jardinage d'intérieur
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mar 23 Nov - 22:50

Il y a un complément vegan qui s'appelle Veg1, dispo sur unmondevegan, par internet, mais c'est fiable. Il y a moyen de trouver des compléments fiables et vegan, par internet (je commande mes vitamines prénatales chez Deva, ils ont peut-être de la B12 vegan aussi et ils sont fiables).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 24 Nov - 0:58

Jadessia a écrit:
Il y a un complément vegan qui s'appelle Veg1, dispo sur unmondevegan, par internet, mais c'est fiable. Il y a moyen de trouver des compléments fiables et vegan, par internet (je commande mes vitamines prénatales chez Deva, ils ont peut-être de la B12 vegan aussi et ils sont fiables).

merci mais je demandais à ne pas avoir à me fournir sur internet et celle de la veg society dont je parlais c'est justement la veg1 (vendue sur internet). enfin merci quand même pour la réponse, je ne devais pas être assez claire. bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 24 Nov - 1:38

Ohlala, j'ai vraiment honte de n'avoir jamais donné suite aux diverses réponses suscitées par mon récit...Embarassed

Pour ce qui est de la B12 Delagrange, elle est synthétique et vu qu'elle provient d'un laboratoire bien connu, elle est certainement testée.
Néanmoins comme elle m'a été conseillée par Jérôme, le médecin végétaLien (qui exerce sur Paris, et hélas pas sur le Bassin^^), je préfère m'y cantonner.

C'est vrai que idéologiquement on ne devrait pas en utiliser mais privilégier un complément alimentaire comme le Veg1 qui est vegan, mais j'assume aussi mes faiblesses, tout comme j'utilise des médicaments style Dolipr*ne quand j'ai de la fièvre ou d'autres si nécessaire, antibio & co quand il ne semble pas y avoir d'autres possibilités. et également de l'homéopathie non vegan (du fait que les granules contiennnent du lait ou lactose, je sais plus, et aussi sont issus d'animaux, insectes, biothérapiques à contre coeur, mais bon, je n'ai pas trouvé d'autres alternatives à ce jour.
Après c'est à chacun de voir et de faire selon sa conscience, ses moyens aussi et les moyens mis à notre disposition.

N&S, les médecins ont souvent un droit de réserve, ils n'expriment pas forcément le fonds de leur pensée et ne condamne pas les patienst qui ont un mode de vie différents du leur, à moins d'être très obtu et dans ce cas il faut les fuir.
Pour l'heure, je n'en ai rencontré aucun (sauf peut-être au début mon neurologue qui était étonné, un peu suspicieux) qui ait condamné ma façon de vivre, mon mode alimentaire, tout en ayant exposé le fait que mon végétalisme (dû à mon ignorance) m'avait conduit à des carences.
Donc tu devrais pouvoir trouver un minimum d'écoute après d'un docteur lambda.

alexandra a écrit:
Tu as eu de la chance de tomber sur des médecins compétents, qui ont trouvé ce que tu avais (il faut dire que tu les as mis sur la piste en parlant de ton végétalisme). Car les médecins ne sont pas formés à la nutrition, et ne reconnaissent pas, en grande majorité, les symptômes consécutifs aux carences alimentaires.

En fait, c'est grâce aux recherches de mon père sur le végétalisme sur internet que j'ai eu les coordonnées de ce médecin végétaLien et c'est lui a pu me donner le traitement adéquat, car aucun médecin qui me suivait (j'en ai vu plusieurs) à l'époque n'avait réussi à faire un lien avec mon régime alimentaire ni même à me prescrire une simple prise de sang (!) qui aurait déterminé bien avant un souci au niveau des globules rouges (la taille des hématies étant disproportionnées, on aurait pu faire ensuite des recherches plus poussées).
Donc les médecins, je les trouve dans l'ensemble pour ma part plutôt incompétents car à chaque occasion qui m'est donnée, cela me le confirme malheureusement. mais je me désespère pas d'en trouver un ou plusieurs "bons".

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
mars
Décide de rester
Décide de rester


Masculin
Nombre de messages : 362
Age : 59
Localisation : plessisville canada
Loisirs : musique,cinéma,balade dans la nature
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 24 Nov - 3:32

arnelae, j'ai connu plus d"omnivore carencé en vitamine b12 que des végétaliens et végans,( c'est vrais cependant que j'en connais plus que des végétaliens ou vegans )pour moi je me supplémente quand même en b12.

Si cela peut t'interessé,quand mon père est mort il y a 1 an et demie, j'ai développé suite à un choc émotif un cancer que je n'ai pas réussi encore à me débarrassé complètement,comme quoi le psychisme est un facteur important de notre santé !!!

Je te souhaite de guérir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Jadessia
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 34
Localisation : 77
Loisirs : Yoga, piano, cuisine, jardinage d'intérieur
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 24 Nov - 16:03

Pour veg1, je disais juste ça parce que moi aussi, au départ, ça me rebutait de me fournir sur internet, alors c'était au cas où... Sinon, les Delagrange sont bien aussi, j'en ai même acheté, en urgence car je n'avais pas mes vitamines prénatales et que lors de la grossesse, il faut prendre de la B12 tous les jours.

Je suis d'accord sur le fait qu'en ce qui concerne les végétaliens, on ne peut se fier aux seuls médecins. D'ailleurs, les vitamines prénatales que m'ont prescrites les médecins sont insuffisantes au niveau B12... Et aucun ne semble s'en inquiéter, ni me prescrire de prise de sang. Heureusement que j'en prends l'initiative moi-même. C'est le problème, il faut être bien informé pour être un vegan en bonne santé.
Revenir en haut Aller en bas
Melu
Découvre le forum
Découvre le forum


Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 51
Localisation : Aude
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: carences   Sam 19 Mai - 15:29

bonjour,
Je suis végétaliene depuis seulement 1 ans et demi. avant j'étais végétarienne depuis 35 ans.
j'ai appris au bout de 6 mois qu'il fallait consommer de la B12 heureusement. Tout le monde n'a pas les mêmes capacités de stockage. j'en ai donc pris un peu (veg1). récemment, mon médecin qui ne m'avait pas vu depuis que j'étais végétalienne m'a prescrit une prise de sang pour vérifier ma vitamine D, j'ai fait rajouter la B12 sans dire pourquoi. Je souffre depuis environ 3 ans de douleurs chroniques musculaires ou neurologique (pas vu le spécialiste) et cela c'est amélioré (peut être grace aux vitamine veg1!)
résultat je suis très carencée en D et un peu en B12 (??? sachant que peut être mes résultats sont faussement augmentés par la conso d'algues)
j'ai racheté un stock de vitamine D et B12 sur un monde vegan et bien sur je vais revenir voir mon médecin et "avouer" ce que je suis !! quand je vois ici la quantité de B12 que vous devez ingurgiter pour rattraper un bon niveau
je trouve que c'est très bien de pouvoir parler de ces carences entre nous

anne a écrit:
.........je reviendrai sur les sensations au niveau des jambes, car moi aussi quand je stresse (dispute, gros chagrin...) je traine la patte, l'ostéopathe m'a expliqué pourquoi, très instructif (mais comme c'est pas lié au végétalisme, je ne veux pas faire de HS).
.....
je suis curieuse de savoir ce que t'a dit l'osthéo car moi aussi je traine la patte quand je suis stressée ou fatiguée, j'ai aussi souvent l'impression parfois d'avoir une jambe qui pédale alors que visuellement elle marche normalement. peureuse comme je suis, je n'ai jamais osé aller voir un neurologue. j'appelle çà mon fil à la patte. c'est comme si j'avais un très fin fil électrique qui relie le coeur à la jambe (j'ai angor spasmique, donc très lié au stress aussi)
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages : 7866
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 22 Aoû - 5:13

mars a écrit:

Si cela peut t'interessé,quand mon père est mort il y a 1 an et
demie, j'ai développé suite à un choc émotif un cancer que je n'ai pas
réussi encore à me débarrassé complètement,comme quoi le psychisme est
un facteur important de notre santé !!!

Même chose, j'ai perdu deux êtres très proches, et moral et santé ont dégringolé de concert... ça rend sensible, parfois très fragile.
Et tu en es où Mars, aujourd'hui ?
Comment vas-tu ?

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages : 7866
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 22 Aoû - 5:16

Melu a écrit:
b
je suis curieuse de savoir ce que t'a dit
l'osthéo car moi aussi je traine la patte quand je suis stressée ou
fatiguée, j'ai aussi souvent l'impression parfois d'avoir une jambe qui
pédale alors que visuellement elle marche normalement. peureuse comme je
suis, je n'ai jamais osé aller voir un neurologue. j'appelle çà mon fil
à la patte. c'est comme si j'avais un très fin fil électrique qui relie
le coeur à la jambe (j'ai angor spasmique, donc très lié au stress
aussi)
Donc finalement, cette carence en B12 serait plutôt liée au stress, d'après les témoignages ci-dessus... et ce ne serait pas spécifique aux vg... ?

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Tatyana34
Découvre le forum
Découvre le forum


Féminin
Nombre de messages : 18
Age : 32
Localisation : Palavas les flots
Loisirs : Cheval
Date d'inscription : 19/08/2012

MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Mer 22 Aoû - 12:14

alexandra a écrit:
Melu a écrit:
b
je suis curieuse de savoir ce que t'a dit
l'osthéo car moi aussi je traine la patte quand je suis stressée ou
fatiguée, j'ai aussi souvent l'impression parfois d'avoir une jambe qui
pédale alors que visuellement elle marche normalement. peureuse comme je
suis, je n'ai jamais osé aller voir un neurologue. j'appelle çà mon fil
à la patte. c'est comme si j'avais un très fin fil électrique qui relie
le coeur à la jambe (j'ai angor spasmique, donc très lié au stress
aussi)
Donc finalement, cette carence en B12 serait plutôt liée au stress, d'après les témoignages ci-dessus... et ce ne serait pas spécifique aux vg... ?

Ben disons que le sujet est ouvert à discussion, que certains préconisent le principe de précaution en se supplémentant et d'autres pensent que le corps peut se suffire de peu de B12, d'autres encore pensent qu'il y a des conversions possibles à l'intérieur du corps pour avoir un stock tjrs optimal...

Notons aussi que la CARENCE en B12 est un des derniers contre arguments au végétalisme, il y a quelques temps c'était les protéines et le fer.
Le mieux à mon avis tant que cela n'est pas clair à propos de cette B12 est de se faire contrôler son taux tous les ans pour voir s'il y a un besoin. De plus attention à ce que vous prenez comme B12, par exemple, la cyanocobalamine, c'est cyanure + cobalt...

Enfin je terminerais par un constat qui pourraient expliquer ces fameuses carences de B12 chez les veg et les omnis : les terres qui se meurent de plus en plus d'où sortent nos légumes, fruits, céréales et les elevages hors sol où les animaux n'ont pas accès à l'herbe. Savez vous que certaines industries de viande supplémentent leurs bêtes en b12 ???
Revenir en haut Aller en bas
http://antharus.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée   Aujourd'hui à 11:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon témoignage : celui d'une Végétalienne carencée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Témoignage en Vidéo d'un monsieur qui est allé en enfer 23 minutes
» Témoignage de M. Alcader, auteur du "Vrai visage de l'Islam"
» LA CONFIRMATION (témoignage)
» VIDÉO: Un réel fait vécu; Jésus m'a sauvé ! Témoignage d'une Québécoise :
» Saint Luc et commentaire du jour "Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Carence en Vitamine B12-
Sauter vers: