ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wessa
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 43
Localisation : nice
Emploi : Gardiennage
Loisirs : Les promenades et randonnées dans la nature, mon chien, la lecture, kayak de mer et natation, les plantes sauvages comestibles...
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Jeu 17 Juin - 11:05

C'est en survolant tout ce qui ce dit sur ce forum que j'en venais un peu à flipper par rapport à la B12, et je commençais à en chercher de la 100% vegan à commander sur le net quand je suis tombé sur cet article d'un médecin Anglais de la très sérieuse VEGAN SOCIETY de 1944.
Voici ce qu'il dit:

Tout savoir sur la vitamine B12, quand on est végétalien (ou végétarien)


Note de la rédaction de VegAnimal :

Voici la position officielle de la Vegan Society (association végétalienne anglaise fondée en 1944) sur la vitamine B12 et le régime végétalien : "What every vegan should know about vitamin B12"

En gros et pour les non-anglophones, la Vegan Society précise que la plupart des vegans ne sont pas carencés en vitamine B12, mais pour ceux qui peuvent être à risque, cette association conseille de se supplémenter.

Une étude épidémiologique au King’s College est en cours pour mieux connaître l’alimentation végétalienne et savoir spécifiquement si les vegans sont réellement carencés en vitamine B12. Pour en savoir plus, cliquez ICI

En complément à la position de la Vegan Society et dans l’attente des résultats de l’étude du King’s College, nous avons demandé à un médecin généraliste - lui-même végétaLien depuis plus de 20 ans - d’écrire un article sur la vitamine B12, pour le site VegAnimal.info et ses fidèles lecteurs. Voici son texte :

La vitamine B12, comme la vitamine K2 et la vitamine D sont des vitamines à synthèse endogène, les vitamines B12 et K2 étant synthétisées par les bactéries intestinales.

L’expérience montre que des personnes qui suivent un régime végétalien depuis plusieurs dizaines d’années ont un taux de vitamines B12 normal. Après trois années de végétalisme strict, un patient âgé de 57 ans, médecin de profession, à qui je n’avais prescrit aucune supplémentation vitaminique durant cette période pour des raisons médicales, a fait redoser lui-même son taux de vitamine B12 à cause de l’angoisse qui règne à ce sujet dans l’orthodoxie médicale : le taux de vitamine B12 dans son sang était toujours normal à 292 pg/ml (pour une normale de 197 à 866). Les réserves hépatiques en vitamine B12 peuvent durer plusieurs années.

Par contre, trois conditions peuvent favoriser la survenue d’une insuffisance en vitamine B12 :

- lorsque la flore bactérienne intestinale est pathologique (diarrhées chroniques, constipations chroniques importantes avec ballonnements abdominaux, gaz...),

- lorsque la structure histologique de l’intestin grêle est pathologique et ne peut absorber normalement la vitamine B12, comme dans la maladie de Crohn, l’intolérance au gluten (maladies auto-immunes),

- lorsque le facteur intrinsèque qui permet l’absorption de la vitamine B12 n’est pas sécrété normalement par l’estomac, comme dans la maladie de Biermer (maladie auto-immune).

Exceptée dans ces trois conditions, une supplémentation vitaminique n’est pas obligatoire. Toutefois, une femme enceinte aura intérêt à prendre une supplémentation vitaminique, ne serait-ce que pour avoir un apport important en vitamine B9 (acide folique) durant sa grossesse.

On trouve de la vitamine B12 dans la choucroute ainsi que dans les autres produits végétaux fermentés (miso, shoyu, tamari), la vitamine B12 étant synthétisée par les bactéries lactiques (ces mêmes bactéries qui synthétisent les vitamines B12 et K2 dans notre intestin) lors de la lacto-fermentation.

Dans les algues (spiruline), la levure de bière, il ne s’agirait pas de vitamine B12 mais d’analogues. Cependant, on aura compris que le fait de savoir si la spiruline contient de la vitamine B12 ou un analogue est sans grand intérêt pratique puisque nos bactéries fabriquent de toutes façons assez de B12 nécessaire au bon fonctionnement de notre corps.

Toutefois, même s’il n’existe pas de carence, une supplémentation vitaminique est utile, voire indispensable pour compléter l’apport en nutriments, car elle aide le corps à fonctionner mieux. La physiologie de la médecine traditionnelle chinoise permet de comprendre qu’il est utile de réguler les divers mécanismes de fonctionnement du corps humain, même s’il n’existe apparemment aucun symptôme. En Occident, on attend qu’il survienne un symptôme pour essayer de le chasser. La nutrition végétalienne est le premier médicament, mais nos aliments ne comprennent pas assez d’éléments véritablement thérapeutiques pour pouvoir s’en contenter. Le riz et la carotte régulent très bien les intestins, mais devant une diarrhée, ou bien devant des douleurs rhumatismales, d’autres plantes -non consommées habituellement dans notre assiette-, devront être associées pour pouvoir être efficaces sur la maladie. Il existe dans la phytothérapie mondiale de multiples plantes à effets régulateurs. Les vitamines, et ce qu’on appelle la médecine orthomoléculaire, viennent compléter la phytothérapie et les nutriments qui se trouvent dans l’assiette. Il n’existe aucune frontière, aucune différence de nature, entre les aliments qui se trouvent dans notre assiette, les plantes qui composent la phytothérapie et les vitamines concentrées d’origine naturelle, cet ensemble forme un tout.

Par contre, j’ai vu sur le réseau internet, l’exemple d’un individu tout fier de s’être fait, à titre préventif, une piqûre de vitamine B12. La vitamine B12 n’est nécessaire par piqûre que dans le cadre de la maladie de Biermer, car l’apport buccal de vitamine B12 sera mal ou non absorbé en raison du déficit en facteur intrinsèque qui permet l’absorption correcte de la vitamine B12 . Prendre de la vitamine B12 à titre préventif, par piqûre, relève d’une mauvaise information et peut-être d’un peu de masochisme.

Deux situations fréquentes peuvent poser des problèmes à des personnes végétaliennes :

- une personne pratiquant un végétalisme mal structuré qui provoquerait des diarrhées chroniques, risquerait de souffrir d’un déficit en vitamine B12,

- une personne qui présenterait une intolérance au gluten préalable, sans le savoir, ce qui est très fréquent, et qui modifierait son alimentation dans le sens du végétalisme. Ce régime, sans adaptations particulières, ne permettant pas de traiter l’intolérance au gluten préexistante, cette personne risque, elle aussi, de présenter un déficit en vitamine B12.

Il est très fréquent de voir des patients ayant une intolérance au gluten ancienne, souffrant de troubles digestifs chroniques, passer au végétalisme pour essayer de régler leurs problèmes de santé. Mais l’augmentation brutale de la consommation de céréales contenant du gluten (avoine, blé, orge, seigle, épeautre, kamut) ne permettra pas de contrebalancer les effets positifs de l’exclusion des produits animaux. Les troubles digestifs préexistants s’aggravant, ces personnes reprennent leur alimentation antérieure en réintroduisant la viande, en diminuant les céréales et, se trouvant mieux, tireront des conclusions erronées de leur expérience alimentaire.

Bien souvent, les médias, friands de tout événement pouvant discréditer une alimentation non carnivore - “par exemple, nourrisson souffrant d’une carence en vitamine B12 parce que sa mère diarrhéique chronique, mangeant tout cru et complétant par des yaourts au soja, c’est cool " -, en profiteront pour discréditer le végétalisme dans son ensemble, alors qu’il s’agit simplement d’un problème individuel.

Ce type d’attitude, fréquente, témoigne d’un manque profond d’objectivité, car si on monte en épingle ce type d’accident survenant chez des individus mal formés et mal informés sur la manière de structurer correctement une alimentation végétalienne, il serait alors normal d’informer largement la population que dans toutes les salles d’opération en Occident, les chirurgiens pratiquent quotidiennement des ablations de vésicules biliaires, des pontages coronariens ou des poses de stent en urgence pour infarctus, des amputations des membres inférieurs pour athérosclérose...., que dans tous les cabinets médicaux les médecins prescrivent "à tour de Sécurité Sociale" des médicaments pour faire baisser le cholestérol, pathologies dont le monde carnivore lui-même sait et s’accorde à dire qu’elles sont directement en rapport avec la consommation des produits d’origine animale.
Dr DK


C'est plutôt rassurant.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages : 7866
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Jeu 19 Aoû - 13:52

wessa a écrit:
Il est très fréquent de voir des patients ayant une intolérance au gluten ancienne, souffrant de troubles digestifs chroniques, passer au végétalisme pour essayer de régler leurs problèmes de santé. Mais l’augmentation brutale de la consommation de céréales contenant du gluten (avoine, blé, orge, seigle, épeautre, kamut) ne permettra pas de contrebalancer les effets positifs de l’exclusion des produits animaux. Les troubles digestifs préexistants s’aggravant, ces personnes reprennent leur alimentation antérieure en réintroduisant la viande, en diminuant les céréales et, se trouvant mieux, tireront des conclusions erronées de leur expérience alimentaire.
Tout cet article me semble extrêmement sensé, très juste.
Il concorde avec beaucoup de choses que j'ai lues récemment, notamment en lien avec les conséquences (et les origines) de l'intolérance au gluten.

Merci beaucoup, wessa.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
wessa
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 43
Localisation : nice
Emploi : Gardiennage
Loisirs : Les promenades et randonnées dans la nature, mon chien, la lecture, kayak de mer et natation, les plantes sauvages comestibles...
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Jeu 19 Aoû - 21:10

Heu, de rien Alexandra; je n'ai fais que copier. Mais c'est vrai que cet article est trés intérressant.
Ceci dit je crois qu'il ne faut pas négliger les indications de celle sans qui ce site n'aurait jamais vu le jour...
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages : 7866
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Ven 20 Aoû - 16:50

wessa a écrit:
Heu, de rien Alexandra; je n'ai fais que copier.
Oui, mais justement tu l'as fait...

wessa a écrit:
Ceci dit je crois qu'il ne faut pas négliger les indications de celle sans qui ce site n'aurait jamais vu le jour.
... Que veux-tu dire ?

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
wessa
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Masculin
Nombre de messages : 143
Age : 43
Localisation : nice
Emploi : Gardiennage
Loisirs : Les promenades et randonnées dans la nature, mon chien, la lecture, kayak de mer et natation, les plantes sauvages comestibles...
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Ven 20 Aoû - 18:43

Je pense à Arnelae et son témoignage personnel...
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages : 7866
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Sam 21 Aoû - 13:30

Ok.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Décide de rester
Décide de rester


Féminin
Nombre de messages : 497
Age : 86
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Lun 20 Sep - 18:44

Si je comprends bien, on ne risque rien
si notre système digestif fonctionne
normalement ?

Certains médicaments peuvent aussi créer
une carence en B12.
Revenir en haut Aller en bas
Jadessia
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 34
Localisation : 77
Loisirs : Yoga, piano, cuisine, jardinage d'intérieur
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Mar 21 Sep - 20:49

Apparemment, la pilule entraînerai une mauvaise absorption de la B12, mais de toutes façons, est-ce bien vegan ?

Sinon, très utile, ce Dr DK : je m'aide d'un de ses topos pour mon alimentation pendant la grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans   Aujourd'hui à 15:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Position d'un médecin végétalien depuis plus de 20 ans
» Maigrir avec un régime végétalien?
» Restaurant végétalien !
» Prière du médecin selon Jean-Paul II
» La position officielle de l'Eglise sur Medjugorje

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Carence en Vitamine B12-
Sauter vers: