ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les antidépresseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Les antidépresseurs   Ven 2 Juil - 12:07

Massacre: la piste des antidépresseurs

Un antidépresseur pourrait être à l’origine du coup de folie du médecin qui a tué, le 31 mai, à Pouzauges, en Vendée, ses quatre enfants puis sa femme avant de se donner la mort. Une source proche de l’enquête a indiqué au Parisien que «les analyses toxicologiques effectuées sur le docteur Bécaud ont révélé qu’il prenait de la sertraline, un antidépresseur. Nous n’avons pas trouvé trace d’autres produits dans son organisme. On soupçonne ce médicament d’avoir été l’étincelle qui a mis le feu aux poudres et a déclenché le massacre».

Une piste d’autant plus crédible que «rien dans le parcours du médecin de campagne ne permet de comprendre le déclenchement d’un tel accès de violence», précise le journal.

Ces soupçons reposent sur des précédents significatifs à l’étranger : en Angleterre et aux Etats-Unis, les tribunaux se sont penchés à plusieurs reprises sur des cas de «folie meurtrière» de patients sous antidépresseurs.

Source : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/07/02/97001-20100702FILWWW00369-massacre-la-piste-des-antidepresseurs.php

...le jeune père de famille prenait un médicament de la famille des IRS (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine), dont le chef de file est le Prozac. Dans ce cas précis, il s'agirait du Zoloft (nom commercial de la sertraline), un autre produit de cette famille nombreuse.

Régulièrement, la revue médicale Prescrire (indépendante de l'industrie pharmaceutique) rappelle à ses lecteurs les dangers des IRS. En premier lieu, ils peuvent être à l'origine de comportements suicidaires chez les enfants et les adultes jeunes. Un effet néfaste connu depuis le début des années 2000. De plus, "des auteurs britanniques ont rassemblé des éléments de pharmacovigilance concernant des symptômes d'hétéro-agressivité liés à des antidépresseurs : agitation, irritabilité, hostilité, agressivité, impulsivité... Le rôle des IRS dans des agressions et des homicides a été évoqué", pouvait-on y lire en juin 2008. C'est pourquoi les résumés des caractéristiques de ces médicaments ont été modifiés en 2004 pour faire mention de ce type d'effets indésirables, d'abord au Canada puis aux États-Unis. Actuellement, toutes les notices mentionnent, entre autres, les risques d'anxiété, d'attaques de panique, d'hostilité, d'agressivité et d'impulsivité...

L'agressivité n'est pas mentionnée dans la fiche française du Zoloft

Qu'en pensez-vous ?

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Miss_Tofu
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Ven 2 Juil - 14:47

J'en pense que j'en ai pris. Que je ne suis pas sûre que ça m'ait aidée. Que j'ai eu du mal à arrêter (vertiges pendant 15 jours) et que je n'en reprendrai plus !
Revenir en haut Aller en bas
http://vivrevegan.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Sam 3 Juil - 23:11

quand je pense que les médecins mettent les suicidaires sous anti-dépresseurs... honnetement, je ne sais pas quoi penser... ce sont des produits qui me font très peur... que ce soit la dépendance, les effets secondaires, l'aggravation de la maladie. je suis sure qu'avec une prise en charge longue et couteuse, on pourrait s'en passer, mais y a-t-il la volonté?

Revenir en haut Aller en bas
StearnZ
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous
avatar

Masculin
Nombre de messages : 162
Age : 31
Localisation : Brest
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Mar 13 Juil - 5:25

Sinon dans le documentaire, "on est ce qu'on mangent" (lien : http://www.dailymotion.com/video/x9fnkz_on-est-ce-qu-on-mange-1-4_lifestyle?start=0#from=embed ) Un médecin explique qu'un prozac est l'équivalent de deux poignées de noix de cajou et le créateur d'alcooliques anonymes à surpassé sa dépression grâce à la vitamine B3 donc bon les médicaments c'est une choses mais les vitamines et super aliments une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Mer 14 Juil - 11:37

je me doute que l'alimentation y est pour beaucoup dans notre état psychologique, mais le plus dur est de sortir du cercle vicieux et de faire évoluer les comportements.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Mer 14 Juil - 11:42

pipoune a écrit:
je me doute que l'alimentation y est pour beaucoup dans notre état psychologique
oui, psychologique, mais aussi physique. Les deux sont complètement indissociables.
Des gens se font soigner chez un psy alors qu'ils ont des troubles physiques, et bien des accros des cabinets médicaux feraient bien de se remettre profondément en question pour aller mieux !
Problème majeur de notre médecine occidentale : notre incapacité séculaire à comprendre que l'être est un tout indissociable.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Lun 19 Juil - 15:32

se remettre en question, c'est savoir affronter sa réalité, et ce n'est pas tout seul devant son miroir que ça peut se faire Wink on n'est pas obligé de prendre des médicaments, les médecins peuvent conseiller, mais quand on leur dit "non", généralement, ils n'insistent pas, sauf cas de force majeure bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Lun 19 Juil - 18:05

pipoune a écrit:
les médecins peuvent conseiller, mais quand on leur dit "non", généralement, ils n'insistent pas, sauf cas de force majeure bien sur.
Eh bien je dirais : pas toujours... je me suis fait taxer de "merde génétique" par un médecin qui voulait absolument me convaincre que mon intolérance au gluten était génétique, et qui ne supportait pas, mais pas du tout, que j'OSE le contredire, alors que c'était une intoxication aux métaux lourds... et une neurologue m'avait dit que ma paralysie des bras due au mercure et au plomb était psycho-somatique...
Alors dire non à un médecin, il me semble que ce n'est pas toujours chose facile. Il y en a qui deviennent agressifs.
Certes, pas tous... heureusement. Et quand ça reste possible, tant mieux.
Je suis d'accord avec toi Pipoune, de toutes façons il ne faut pas se laisser faire !

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
mii
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2038
Age : 30
Localisation : 92
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Mer 21 Juil - 11:59

alexandra a écrit:
pipoune a écrit:
les médecins peuvent conseiller, mais quand on leur dit "non", généralement, ils n'insistent pas, sauf cas de force majeure bien sur.
Eh bien je dirais : pas toujours... je me suis fait taxer de "merde génétique" par un médecin qui voulait absolument me convaincre que mon intolérance au gluten était génétique, et qui ne supportait pas, mais pas du tout, que j'OSE le contredire, alors que c'était une intoxication aux métaux lourds... et une neurologue m'avait dit que ma paralysie des bras due au mercure et au plomb était psycho-somatique...
Alors dire non à un médecin, il me semble que ce n'est pas toujours chose facile. Il y en a qui deviennent agressifs.
Certes, pas tous... heureusement. Et quand ça reste possible, tant mieux.
Je suis d'accord avec toi Pipoune, de toutes façons il ne faut pas se laisser faire !

affraid punaise
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Mer 21 Juil - 15:37

mii a écrit:
alexandra a écrit:
pipoune a écrit:
les médecins peuvent conseiller, mais quand on leur dit "non", généralement, ils n'insistent pas, sauf cas de force majeure bien sur.
Eh bien je dirais : pas toujours... je me suis fait taxer de "merde génétique" par un médecin qui voulait absolument me convaincre que mon intolérance au gluten était génétique, et qui ne supportait pas, mais pas du tout, que j'OSE le contredire, alors que c'était une intoxication aux métaux lourds... et une neurologue m'avait dit que ma paralysie des bras due au mercure et au plomb était psycho-somatique...
Alors dire non à un médecin, il me semble que ce n'est pas toujours chose facile. Il y en a qui deviennent agressifs.
Certes, pas tous... heureusement. Et quand ça reste possible, tant mieux.
Je suis d'accord avec toi Pipoune, de toutes façons il ne faut pas se laisser faire !
affraid punaise
Comme tu dis ! Laughing

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   Mer 21 Juil - 15:48

je suis au millepertuis pour le moment, ça améliore un peu, mais il ne faut pas le prendre sur plus long terme sans avis médical + ça diminue les effets d'autres médicaments (pilules, etc) et c'est contre-indiqué, si on prend des anti-dépresseurs et des anti-épileptiques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les antidépresseurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les antidépresseurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les antidépresseurs et anxiolitiques
» Pourquoi un bipolaire ne devrait pas prendre d'antidépresseurs et que prendre à la place...
» Les antidépresseurs en question
» reportage TV suisse sur les antidépresseurs, les dangers et le super témoignage de carole
» Traiter la dépression : y-a-t-il un effet placebo ? vidéo l antidépresseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Santé-
Sauter vers: