ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   Mer 24 Nov - 14:00

Pour ceux qui veulent protéger leurs enfants (et eux-mêmes) des dégâts monstrueux de l'aspartam, ils pourront utilement s'informer ici :
http://www.dailymotion.com/video/xebm6k_1-5-l-amere-verite-sur-l-aspartame_tech

(5 petits reportages très bien faits, de 10 mn chacun).

L'aspartam est un produit qui peut s'avérer extrêmement dangereux, et menacer la vie même des personnes.
Des enfants intoxiqués des années durant par des bonbons ou des chewing-gums et par l'aspartam des médicaments (même pour nourrissons !!! : sirops, fluidifiants bronchiques etc...)
peuvent se retrouver en fauteuil roulant ou dans le coma. Les cas sont loin d'êtres rares.
A bon entendeur...

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)



Dernière édition par alexandra le Sam 27 Nov - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nanane
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1964
Age : 36
Localisation : Brest
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   Jeu 25 Nov - 18:08

Moi des collègues à Paris m'avaient dit que ça pouvait donner le cancer, elles l'avaient vu à une émission. Du coup j'avais arrêté d'en consommer.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   Jeu 25 Nov - 19:13

Oui, ça peut très certainement contribuer à provoquer des cancers, par les processus inflammatoires que cela déclenche.
Comme le glutamate que l'on trouve aussi partout, c'est un neuro-toxique -destructeur des neurones, donc- qui peut aussi contribuer au déclenchement de maladies neuro-dégénératives : SEP etc.
Ces produits ne sont PAS comestibles, et leur effet délétère est cumulatif.
C'est à dire que plus on en mange et plus on en absorbe longtemps, plus les risques sont importants d'avoir des effets graves, et parfois irréversibles sur la santé.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Obi
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison


Féminin
Nombre de messages : 1014
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   Ven 26 Nov - 8:40

A une époque (ah l'adolescence), je consommais un paquet par jour de chewing gum sans sucre. A l'heure actuelle je n'ai pas de séquelles visibles mais ça fait maintenant un bail que l'aspartame est bannie de mon alimentation.
Je fais les courses avec mon petit guide des additifs. Mon chéri me traite d'obsédée mais tant pis, je préfère être un peu obsédée qu'inconsciente. Mais c'est vrai que c'est un peu pesant parfois de ne pas pouvoir manger ce qui nous fais envie à première vue et d'être très conscient des dangers présents dans nos assiettes.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   Ven 26 Nov - 16:08

Obi a écrit:
A une époque (ah l'adolescence), je consommais un paquet par jour de chewing gum sans sucre. A l'heure actuelle je n'ai pas de séquelles visibles mais ça fait maintenant un bail que l'aspartame est bannie de mon alimentation.
Je fais les courses avec mon petit guide des additifs. Mon chéri me traite d'obsédée mais tant pis, je préfère être un peu obsédée qu'inconsciente. Mais c'est vrai que c'est un peu pesant parfois de ne pas pouvoir manger ce qui nous fais envie à première vue et d'être très conscient des dangers présents dans nos assiettes.
Obi, ne t'inquiète pas, les neurones se reconstituent, tant que l'agression n'est pas trop lourde. Si tu as arrêté et que tu n'as pas noté d'effets à long terme (même si sur le moment tu n'as pas prêté attention aux éventuelles migraines, par exemple), pas de soucis !
Tu as bien raison de faire attention en faisant tes courses. Ton compagnon devrait comprendre qu'ainsi tu rends un grand service à tous ceux que tu fais manger !
Pour ma part, j'ai bien pris conscience de tout cela "grâce" à mon intoxication (comme quoi, il faut voir du positif dans tout !). Les aliments dont je sais qu'ils contiennent n'importe quel additif, quels qu'ils soient, ne me manquent plus.
Par exemple j'ai mangé récemment un croissant aux amandes bien appétissant, pour voir... Je l'ai acheté dans une très bonne boulangerie, et la boulangère m'en a vanté les mérites lorsque je l'ai acheté. Eh bien je l'ai trouvé gras, bien trop sucré, la pâte d'amande contenait un parfum chimique d'amande amère que j'ai trouvé exécrable, et j'ai été shootée tout l'après-midi qui a suivi (à cause de mon intoxication au mercure, le gluten "endort" le cerveau).
Inutile de dire que le souvenir du plaisir que je prenais avant à manger ce genre d'aliments s'est vite estompé : j'en garde à présent un mauvais souvenir. Voilà, je continue à me sevrer des aliments inutiles : je modifie les connexions de mes neurones, et le circuit "j'aime les croissants aux amandes" est remplacé progressivement par "je me régale avec des noix de cajou et des fruits bio bien frais"...
Attention, je ne prétends pas que c'est un modèle à suivre, hein... c'est mon chemin à moi, c'est tout. J'ai trouvé l'expérience intéressante, surtout que je viens de lire un livre sur le fonctionnement du cerveau, et qu'à présent je sais ce qu'il faut faire pour "changer les circuits" et fonctionner autrement. ça m'a amusée de mettre ça en pratique (je parlerai de ce petit bouquin passionnant dans la rubrique ad hoc un de ces jours).

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Obi
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison


Féminin
Nombre de messages : 1014
Age : 33
Localisation : 92
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   Sam 27 Nov - 3:09

Ca a l'air intéressant ton livre. Tu pourras mettre le lien du sujet où tu en parleras dans cette discussion ici pour que je puisse le trouver?
Je comprends ce que tu veux dire, je vis parfois là même chose avec des cochonneries que j'adorais et qui aujourd'hui ne me font plus du tout envie. On a remplacé les cur$y de l'apéritif par des noix de cajou, des amandes et des noisettes et les goûters gras par quelques clémentines ou autres fruits de saison. Et lorsqu'on en manque on est bien tristes.

Mais c'est vrai que ça m'angoisse quand même pour l'avenir, mes éventuels enfants et le fait qu'il faille quand même un peu de sous et de temps pour pouvoir manger sainement.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7910
Age : 57
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   Lun 29 Nov - 18:06

Obi a écrit:
noix de cajou, des amandes et des noisettes
Les olives aussi, c'est pas mal -sauf pour les enfants bien sûr.

Obi a écrit:
Mais c'est vrai que ça m'angoisse quand même pour l'avenir, mes éventuels enfants et le fait qu'il faille quand même un peu de sous et de temps pour pouvoir manger sainement.
Il faut faire circuler l'info au maximum, pour dénoncer l'empoisonnement généralisé dont les premières victimes sont les enfants. Ainsi, les choses évolueront plus vite, et nous trouverons de plus en plus d'aliments sains à leur donner...
Déjà on sait que si l'on mange bio et végétarien, on change d'alimentation, et que ça ne revient pas plus cher... c'est énorme !
C'est un choix de vie qui entraîne de nombreux choix au quotidien, et, certes, nous éloigne quelque peu de la "norme" et peut nous compliquer un peu la vie. Mais quand on considère le gain énorme pour la santé (la nôtre et celle des animaux, mais aussi celle de la planète !), non, ça ne revient pas plus cher, à aucun niveau, ni même financier ; traiter les problèmes de santé qui découlent d'une mauvaise alimentation coûte très cher en termes financiers, et d'années de vie gâchées ou perdues. On y pense peu quand on est très jeune, mais avec le temps, on voit autour de soi de plus en plus de gens malades : qui à cause de l'aspartame, qui à cause des métaux lourds, qui à cause des pesticides, ou de la dioxine... Cancers, hypertension, vertiges, diabète, problèmes neurologiques, la liste est longue et concerne des personnes de plus en plus jeunes et de plus en plus d'enfants (cancers et diabète de plus en plus fréquents). Plus on protègera tôt nos enfants de tous les poisons cachés dans l'alimentation, plus ils seront à l'abri de tous ces soucis plus tard.
N'oublions pas Hippocrate : L'alimentation est la première des médecines !


Pour les livres, il faudra voir la rubrique prévue à cet effet, je te dirai quand, promis !
Ce sera par ici : http://arnelae.forumactif.com/culture-f114/que-lisez-vous-actuellement-t394-320.htm

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'aspartam : un danger sournois et (presque) omniprésent
» L'aspartame, attention danger !
» le danger de l'aspartam (sucre edulcoré pour diabetique)
» Manque de protéines? attention danger!
» Phosphates dans l’alimentation : les enfants en danger !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Santé-
Sauter vers: