ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 zoo riyad l'horreur ...

Aller en bas 
AuteurMessage
nadia
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 633
Age : 52
Localisation : de retour en France
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: zoo riyad l'horreur ...   Jeu 21 Juin - 5:59

14/06/2012 / ARABIE SAOUDITE





Visite en images d’un zoo de Riyad, véritable "musée des horreurs"







  • video
  • Arabie saoudite










Le lion décharné et immobile du zoo Hadiqat Abu Jarra.

Une Observatrice installée à Riyad a visité l'un des zoos de la
capitale saoudienne. Sur place, les scènes auxquelles elle a assisté
dépassaient largement la mauvaise réputation du lieu.


Laylah s’est rendue en février au zoo Hadiqat Abu Jarra, situé à
l’intérieur du parc d’attractions Fantasy Land Amusement Park sur
Thumamah Road, à Riyad. Un endroit qu’elle décrit comme une sorte de
'musée des horreurs' où lions, tigres, ours, hyènes et autres animaux
sauvages aux silhouettes rachitiques vivent enfermés dans des cages
exiguës, visiblement en manque d’eau et de nourriture.


Après cette triste visite, la blogueuse avait envoyé ses photos à
un groupe Facebook militant pour la fermeture du zoo. Les autorités
n’ayant pas réagi depuis, elle a reposté intégralement son billet sur
son blog il y a deux semaines et signé une pétition en ligne.
Signé par des centaines de personnes, le texte réclame la fermeture du
zoo ainsi qu'une relocalisation des animaux dans un lieu où ils
pourraient recevoir un traitement décent. Il insiste par ailleurs sur le
fait que d’après les préceptes de l’islam, il est interdit de faire
commerce des animaux ou de les maltraiter.


France 24 a essayé de joindre la direction du zoo et publiera la réaction dès que nous aurons une réponse.












Contributeurs


Laylah











"Un ensemble de cages exiguës entreposées les unes contre les autres"


Laylah a posté ce commentaire sur son blog.



On m’avait souvent parlé des maltraitances infligées aux animaux au
zoo Hadiqat Abu Jarrah, mais quand je m’y suis rendue, je me suis
aperçue que la situation était pire que je ne pouvais l’imaginer. De
toute ma vie, je n’avais jamais vu des animaux traités avec autant de
cruauté. Même dans des régions d’Afrique extrêmement reculées où j’ai
vécu, je n’avais pas vu une telle misère. Et nous sommes pourtant en
Arabie saoudite, l’un des pays les plus riches au monde, et, qui plus
est, une terre où les préceptes islamiques sont censés être
rigoureusement appliqués.








Photo de l'entrée du zoo.

Un tel lieu pourrait laisser penser que l’islam encourage la
torture et les actes de cruauté envers les animaux. Or, de nombreux
hadith [citations du prophète Mohammed] incitent à l’inverse les
musulmans à respecter tous les êtres vivants et à être bienveillants
envers eux.

En fait de zoo, Hadiqa Abu Jarrah n’est qu’un ensemble de cages
exiguës entreposées les unes contre les autres. […] Les animaux n’ont
rien à faire dans leurs cages.

"Il n’y avait aucune information sur l’origine de ces
animaux, mais il est évident que beaucoup ont été amenés illégalement
dans le pays"


Tous sont maigres et paraissent malades. Les cages où ils sont
enfermés sont en extérieur, posées dans une sorte d’entrepôt à ciel
ouvert [...] Le plus choquant est le fait que des animaux aussi grands
que des grizzlis ou des lions adultes soient enfermées dans des cages
aussi étroites, dont ils ne sortent d’ailleurs jamais [...].

À l’entrée du zoo, il y a plusieurs photos du propriétaire "Abu
Jarrah" qui pose à côté de ses bêtes. On a vraiment l’impression que les
animaux ne sont sortis que pour la photo. Mais le reste du temps, ils
sont oubliés. Seul un gardien, à qui nous avons parlé, est là pour
s’occuper d’eux.






Hyènes tournant frénétiquement en rond dans leur cage.

Il y a quelques années, le propriétaire des animaux a décidé
d’ouvrir ce zoo et ces bêtes, qui vivaient auparavant dans sa ferme, ont
atterri dans ces cages de torture. Les visiteurs peuvent venir les voir
pour 20 riyals [60 riyals avec l’entrée du parc, soit 12 euros au
total]. Il n’y a d’ailleurs aucune information sur l’origine de ces
animaux, mais il est clair que beaucoup ont été amenés illégalement dans
le pays.








Abu Jarrah est propriétaire de ce grizzli depuis 10 ans. On nous a
expliqué qu’il avait été amené illégalement des États-Unis par des
trafiquants qui l’ont fait passer pour un bébé. Aux États-Unis, le
trafic d’espèces rares est un délit passible de prison. Mais l’Arabie
saoudite n’a pas de loi de protection des animaux et les textes qui
interdisent le trafic d’espèces rares ne sont clairement pas appliqués.
Il suffit d’aller dans n’importe quel magasin d’animaux de compagnie du
royaume pour s’en rendre compte […].








Le pauvre grizzli n’est jamais sorti, sauf pour la séance photo
avec Abu Jarrah. Le gardien était d’ailleurs effrayé à l’idée d’ouvrir
la cage. Pourtant, ces bêtes ont besoin de se déplacer, d'être en
contact avec d’autres animaux, mais aussi d’hiberner. Je pense que
celui-ci n’a jamais rien connu de tel.








Cette magnifique lionne rêve certainement d’Afrique. Le gardien
nous a expliqué qu’il avait déjà fait sortir les lions dans une zone
définie à l’arrière du zoo. Je lui ai demandé de recommencer, mais il a
refusé catégoriquement, expliquant qu’il l’avait fait une fois devant
une journaliste et qu’elle s’était fait attaquer violemment. Il a ajouté que c’était quasiment impossible ensuite de faire entrer le lion dans sa cage. On se demande pourquoi !







Un bébé singe dans sa cage, attaché à une corde.

[…] Ce musée des horreurs me hante. Je suis entrée en contact avec
un groupe Facebook d’activistes vivant dans le royaume. Er7amni Animal
Rights Group tente aussi d’aider. Des lettres ont été envoyées au
ministère de l’Agriculture. Mais rien ne s’est passé depuis."








"Ces animaux mangent, dorment et font leurs besoins dans cet espace exigu", indique Laylah.







Revenir en haut Aller en bas
 
zoo riyad l'horreur ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» films d'horreur, d'épouvante, de paranormal
» Quand une ballade se termine en horreur absolue
» Allocution de Nicolas Sarkozy à Riyad
» L'horreur du commerce du cuir en Inde
» Horreur sur Arte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Réagir pour les Animaux-
Sauter vers: