ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des cobayes humains en enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Des cobayes humains en enfer   Lun 20 Mar - 18:13

Des cobayes humains en enfer (18/03/2006)

Un essai clinique qui tourne mal. Deux des cobayes humains sont toujours
dans le coma


LONDRES « Il ne serait pas raisonnable de formuler un pronostic». Voilà la
dernière déclaration alarmante faite par le docteur Ganesh Suntharalingam,
chef du service des soins intensifs du Northwick Park Hospital de Londres.
Effroyable ce triste constat, quand on sait que depuis mardi, deux jeunes
hommes sont plongés dans un coma artificiel, tandis que quatre autres sont
dans un état grave. Effroyable surtout quand on sait qu'il y a quelques
jours, en pleine santé, ces hommes avaient décidé de participer à un essai
clinique.

C'était lundi. Ils étaient huit à s'être levés à l'aube pour se voir
administrer, à titre de cobaye humain, un nouveau médicament destiné à
soigner la leucémie et plusieurs scléroses. Mais voilà. Quelques minutes à
peine après l'injection de la première dose de TGN 1412, ce qui aurait pu se
révéler comme une avancée médicale a tourné au drame. Raste Khan, 24 ans,
faisait partie de ces huit volontaires. Par chance, lui et un autre patient
ont reçu un placebo à la place du médicament. Mais Raste a assisté à
l'agonie de ses compagnons d'infortune. En l'espace de cinq minutes, les six
patients sous TGN 1412 ont commencé à trembler et à vomir. Raste Khan se
souvient de ses camarades, demandant de l'aide: «Il y en avait qui criaient
que leur tête allait exploser, a-t-il expliqué au Daily Mail. C'était
terrifiant. C'était comme la roulette russe. Deux d'entre nous s'en sont
sortis et ont eu de la chance. Les autres tombaient comme des dominos». Des
souvenirs d'horreur reviennent à la mémoire de Raste. «Ils se tenaient la
tête. Un des gars disait: Je brûle!». Plus de trois heures après les
premières injections de doses, les alarmes dans cette unité de l'hôpital
londonien ont retenti. «Ça avait l'air surréaliste. C'était comme dans un
film, comme si on était dans une maison de fous». Les familles des
volontaires ont alors été prévenues que les choses avaient mal tourné. Le
cauchemar a alors commencé pour elles. Comme l'explique une des proches de
Ryan Wilson, 21 ans, l'un des patients aujourd'hui dans un état grave: «sa
tête avait triplé de volume. Sa peau était devenue mauve. En le voyant, on
ne l'a pas reconnu». La vision d'horreur qui s'offrait aux yeux des proches
de ce cobaye humain était renforcée par les diagnostics des médecins. «On
nous a dit qu'on ne pouvait pas nous donner d'espoir. Ils n'ont aucune idée
de la façon dont il faut le soigner étant donné qu'ils ne savent rien au
sujet du médicament administré».

Aujourd'hui, ces familles vivent dans le doute et réclament d'abord des
excuses de la part de TeGenero, le fabricant allemand de ce TGN 412, mais
surtout des explications. Car si Raste Khan, encore chanceux dans ce
malheur, est prêt a à nouveau servir de cobaye, il n'oublie pas que six
jeunes hommes d'une vingtaine d'années ont, au périple de leur vie, voulu
aider la science, contre quelques billets. «Mais 2.000 livres (environ 3.000
euros) ne valent pas la vie. Et on ne peut pas sauver la vie de quelqu'un en
mettant un terme à celle de quelqu'un d'autre». Ch. Vanbever

-------------------------------------------------------------------------------

Où est l'erreur? Les causes de ce drame demeurent inconnues

BRUXELLES "Dans la littéra-ture, c'est la première fois qu'une chose
pareille a lieu", explique Marie Gabrielle Di Matteo, responsable des
soumissions au comité d'éthi-que de l'Institut Pfizer, très réputé en
Belgique et n'ayant, précisons-le, aucun lien avec la société
pharma-ceutique allemande en cause. "On est, dans le milieu de la recherche,
évi-demment tous estomaqués", continue-t-elle. D'autant plus que, pour
l'instant, aucune information claire n'a été donnée par TeGenero.
les seuls mots provenant du fabri-cant ont été les suivants: "Le TGN1412 a
été testé largement en la-boratoires ainsi que sur des lapins et des singes,
pour la sécurité". Le médi-cament avait en effet été aupara-vant approuvé
par le MHRA (Medici-nes and Healthcare products Regula-tory Agency),
l'agence agréée en Grande-Bretagne pour le test de mé-dicaments, ainsi que
par le comité local d'éthique. Alors, erreur de do-sage, produit à la base
déficient, ef-fets inattendus? Toutes les théories sont pour l'instant
avancées. D'autant plus que, comme le pré-cise la spécialiste Marie
Gabrielle Di Matteo, "sur cette catégorie de médi-caments (ici des
anticorps), on a très peu de recul car ils n'existent pas de-puis très
longtemps".
Selon certaines rumeurs, lors des tests préalables, un chien auquel on
aurait injecté une dose de ce TGN1412 serait mort. Selon Ann Alexander,
l'avocate d'une des victi-mes qui se confiait au Daily Mail: "On se demande
si le médicament avait bel et bien été testé avec succès sur les animaux
auparavant". Des doutes que s'empresse de balayer l'un des scientifiques de
TeGenero: "Nous n'avons constaté aucun effet secondaire après injection de
ce médi-cament aux animaux et il n'y a pas non plus eu de décès". Mais
l'état des cobayes humains est, lui, très inquié-tant. On estime d'ailleurs
déjà l'in-demnisation aux victimes à quelque 10 millions de livres sterling,
soit 15 millions d'euros.

Ch.V.

Source La Dernière Heure 2006

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Carine
Décide de rester
Décide de rester
avatar

Féminin
Nombre de messages : 498
Age : 43
Localisation : Gironde
Emploi : Vente à domicile de cosmétiques bios et phytothérapie
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Des cobayes humains en enfer   Lun 20 Mar - 18:24

Quelle horreur

Quelle agonie ont dû vivre ces gars, et également le chien qui en est mort. Evidemment, personne ne s'y intéresse à ce chien, mais lui aussi a dû souffir un martyre avant de mourrir, tout comme les lapins et les singes.

Oh que c'est dur à encaisser tout ça
Revenir en haut Aller en bas
kheifa
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 171
Age : 62
Localisation : mulhouse
Emploi : agent administratif
Loisirs : livres, musique, jardinage, et repossss
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Des cobayes humains en enfer   Lun 20 Mar - 18:44

c'est horrible .....

mais après tout , ces personnes ont bien voulu que l'on teste sur eux, ce qui n'est pas le cas des animaux

quand je pense, que mon fils m'avait dit qu'il envisageait de participer à ce genre d'essais pour gagner un peu d'argent

je peux vous dire que j'ai carrément gueulé et qu'il a rien fait de tel ..... n'importe quoi !!!

mais c'est vrai que comme Carine, la 1ere chose qui m'est venue à l'esprit a été l'horreur en pensant aux animaux de laboratoires pale
Revenir en haut Aller en bas
TitiDidi
Décide de rester
Décide de rester
avatar

Féminin
Nombre de messages : 316
Age : 36
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Des cobayes humains en enfer   Lun 20 Mar - 19:01

J'en avais entendu parlé la semaine dernière. Comme d'habitude des animaux ont souffert. On se fiche de savoir ce que le singe ou le chien a pu endurer mais l'homme oui. C'est toujours pareil, sur l'homme c'est pire que sur un chien, ca me dégoute!
Ce qui me dégoute encore plus c'est que l'on paie pour ca, cela signifie que les personnes "pauvres" donnent leur vie pour de l'argent. Ces laboratoires profitent du malheur des personnes.
Revenir en haut Aller en bas
petiteclochette
Découvre le forum
Découvre le forum
avatar

Nombre de messages : 34
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Des cobayes humains en enfer   Mar 21 Mar - 19:28

C'est clair c'est horrible !!!! :pleurs:

Mais voila encore une preuve flagrante que l'analogie entre les animaux et l'homme et completement fausse !!!!

Quand va t-on admettre que les tests sur les animaux sont inutiles et dangereux et qu'on tue chaque année des millions de pauvres animaux pour rien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des cobayes humains en enfer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des cobayes humains en enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des cobayes humains en enfer
» Les cobayes humains de Fishpond
» unité 731 : cobayes humains (Japon)
» on cherche des cobayes hommes pour les ressusciter
» Serie TV : AU DELA DU REEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Santé-
Sauter vers: