ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la Chlorella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 40
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: la Chlorella   Mer 29 Mar - 21:14

La chlorella
Algue microscopique aux effets géants


Assez inconnue en France mais très appréciée au Japon, la chlorella pyrenoisosa, micro algue d'eau douce est utilisée dans les hôpitaux japonais depuis plus de 40 ans.

La chlorella se reproduit par division cellulaire. Toutes les 24 heures, chaque cellule mère se devise en quatre cellules filles. Cette division extrêmement rapide est gérée par le C.G.F., abréviation anglaise de Chlorella Growth Factor.

Le CGF considéré comme un nutriment favorise la régénération de nos propres cellules. Au lendemain de la guerre, les gouvernements des pays industrialisés et l'institut Rockefeller lancèrent un projet de recherche et de développement sur la production d'un aliment à haute valeur nutritive afin d'éliminer la faim dans le monde.

La chlorella fut sélectionnée parmi plus de mille plantes pour la richesse de ses nutriments (protéines, vitamines, minéraux, acides aminés et chlorophylle).

En 1948, le Stanford Research Institute aux Etats-Unis a démontré qu'on pouvait cultiver et récolter de grandes quantités de chlorella toute l'année.

La chlorella est un complément alimentaire. Au Japon, elle est utilisée quotidiennement par 4 millions de personnes. A tel point que le gouvernement japonais l'a classée comme "aliment d'intérêt national".

Historique des recherches

La chlorella a été découverte en 1890 par un biologiste hollandais, Beyerinck. La richesse de cette nouvelle plante excita l'intérêt des scientifiques immédiatement. Pendant la première guerre mondiale, un spécialiste en microbiologie allemand, Hardner Lindner, a entreprit une expérience pour nourrir les troupes allemandes avec la chlorella. La fin de la guerre et le fait que, dans son état naturel la chlorella est largement indigeste, a donné un résultat peu satisfaisant lors de ce premier essai.

Pendant la deuxième guerre mondiale, Lindner a fait une deuxième expérience, toujours sans grand succès.

Depuis les années 70, un procédé qui consiste à éclater la membrane cellulaire rend la chlorella digeste à 80 %.

Le Japon sortait de la guerre, brisé par les bombes atomiques et ruiné par la guerre. Son peuple manquait d'argent et de nourriture. Aidé par un institut caritatif américain, la Rockefeller Foundation, et après une étude sur 100 plantes, le Japon choisit de développer la chlorella comme une source potentielle de protéine pour nourrir sa population. En 1957, un institut pour la recherche sur la chlorella fut créé au Japon pour étudier la meilleure façon d'exploiter cette algue.

Dans les premières années, les japonais utilisèrent la chlorella dans des aliments très différents : dans les boissons, dans des biscuits et dans le lait en poudre distribué dans toutes les écoles du Japon et aux services de la Défense Nationale. L'utilisation dans les boissons a été déclenchée par les premières recherches médicales sur la chlorella, qui avaient montré qu'elle stimulait la croissance des lactobacilles. Des effets bénéfiques sur la santé commencèrent à être rapportés par des gens qui consommaient régulièrement des aliments contenant de la chlorella.

Depuis, de nombreuses études ont démontré que la chlorella pouvait avoir des effets bénéfiques dans différentes pathologies comme les ulcères gastriques et duodénaux, dans les cicatrisations, la régénération des cellules, pendant la chimiothérapie, pour atténuer la baisse des globules rouges et protéger des maladies respiratoires, etc..

Une expérience faite à l'Ecole Médicale de Virginia, aux Etats-Unis, et rapportée à une conférence internationale de Strasbourg en 1990, a décrit les effets de la chlorella sur 20 personnes atteintes d'une tumeur cérébrale. Les chercheurs notèrent "Nous avons observé que nos patients souffraient moins d'infections respiratoires et maladies de type grippal".


Composants actifs de la chlorella et leur action

SPOROPOLLEINE :

Désintoxication : grâce à sa membrane fibreuse (sporopolleine), la chlorella absorbe les métaux lourds, pesticides, insecticides et engrais chimiques divers, aidant ainsi l'organisme à s'en débarrasser.

CHLOROPHYLLE :

Assainissement et oxygénation : la chlorella est très riche en chlorophylle qui aide à oxygéner les tissus, assainit la flore intestinale. Une fois la chlorophylle "implantée" dans la muqueuse intestinale, aucune colonisation de bactéries n'est possible.

C.G.F. (Facteur de Croissance de la Chlorella) : Situé dans le noyau, le CGF (Chlorella Growth Factor) est un complexe formé de vitamines, de nucléotides (ADN, ARN) et d'acides aminés, il représente le patrimoine génétique de l'algue.

Défenses naturelles :
Il participe à l'augmentation des lymphocytes T (système immunitaire) et des cellules saines dans l'organisme.
Résistance et endurance : Le CGF est un véritable concentré énergétique : chez les sportifs par exemple, après une seule prise, l'effet se fait ressentir dans l'heure qui suit et son action se prolonge dans le temps au-delà de 10 heures !

Effet probiotique et équilibre de la flore intestinale : Les lactobacillus augmentent en présence de CGF potentialisant ainsi l'effet probiotique au niveau intestinal.

MINERAUX ET VITAMINES :
Revitalisante.

VITAMINES B + PHOSPHORE :
Apaise le système nerveux et favorise le sommeil.
Propriétés de la chlorella

La chlorella est donc une plante "multi-usages". Son premier usage dans les hôpitaux japonais était pour les malades ayant des problèmes de constipation. Elle a vite gagné le nom de la "grande régulatrice". Selon les expériences :

* Elle réduit la constipation, normalisant le transit même chez les paralysés.
* Elle restaure la flore intestinale
* elle stimule les défenses immunitaires
* elle favorise l'équilibre acido-basique
* elle apaise le système nerveux et favorise le sommeil
* elle contient une hormone qui stimule la régénération cellulaire, des médecins japonais ayant réussi à réduire des ulcères gastriques en n'utilisant que la chlorella et un antiacide
* elle réduit la tension mais ne réduit pas une tension normale
* elle diminue le "mauvais" cholestérol (LDL) et augmente le "bon" cholestérol (HDL)
* elle aurait la propriété (unique dans les algues vertes) de fixer les métaux lourds et d'autres toxines et de les éliminer sans abîmer le foie.

Au Japon, la chlorella a été utilisée pour le traitement des gens empoisonnés par le cadmium, le mercure et le plomb. Des expériences aux Etats-Unis ont démontré qu'elle est efficace contre certains insecticides à base de PCB (polychlorobiphényles). L'efficacité de la chlorella, en purgeant le corps de ce genre de toxiques, commence à intéresser les dentistes qui soignent en biologie. Aux Etats-Unis, la chlorella fait partie du protocole de désintoxication pour les patients désirant se libérer de leurs amalgames au mercure.

* Autre bienfait de la chlorella pour les soins dentaires : grâce à ses propriétés cicatrisantes, la chlorella peut "refermer" les gencives autour des dents qui commencent à se déchausser. Il suffit de brosser les gencives avec la poudre de chlorella et laisser dans la bouche quelques minutes avant de rincer. Une solution de poudre de chlorella peut-être aspergée avec un compte-gouttes dans les interstices autour des dents pour maximiser l'effet régénérateur sur les gencives. Il faut refaire la solution chaque jour. Pour les gens qui supportent mal le goût d'algues, une goutte d'huile de menthe ou de citron peut être ajoutée au mélange.

* les femmes ménopausées peuvent trouver dans la chlorella une aide utile contre certains inconvénients passagers. Selon une étude faite au Japon en double aveugle avec 58 femmes âgées de 45 à 55 ans, la ménopause s'accompagne généralement de constipation, de fatigue, de bouffées de chaleur. Le Dr Sonoda a trouvé qu'une prise de chlorella peut alors être très utile
la chlorella est surtout appréciée pour l'énergie qu'elle apporte à l'organisme. Pendant la convalescence, pour les femmes enceintes ou allaitantes, pour les moments où nous avons besoin d'un petit plus contre le stress et la fatigue, la chlorella peut nous être utile
la World Amateur Body Building Association (WABBA) a testé la chlorella pendant 18 mois. Le rapport a noté que les athlètes dans divers sports retirèrent des bénéfices indiscutables de la prise de chlorella. Les tests démontrèrent une amélioration de la récupération après l'effort ; résistance et niveau d'énergie lors de la prise régulière de la chlorella en sus d'une alimentation équilibrée
les japonais le savaient depuis longtemps : une étude dans une école secondaire à Nagasaki en 1964, a révélé qu'après 6 mois de prise de chlorella, les écoliers avaient plus de force dans le dos, avec une densification musculaire

Idea La chlorella et bien sûr le CGF contiennent un antibiotique naturel que les scientifiques ont nommé la chlorellane que l'on trouve sous forme très concentrée dans le CGF.

Etant donné l'abondance des études, il n'est pas surprenant que les Japonais consomment plus de mille tonnes et demie de chlorella par an, et que cette micro-algue étonnante ait été déclarée aliment d'intérêt national par le gouvernement japonais.

La chlorella est maintenant disponible en France et dans d'autres pays européens.

Nous n'avons, à ce jour, pas connaissance de contre-indication même chez les jeunes enfants.

Attention :

La propriété même de la chlorella est de capter les métaux lourds de l'environnement et beaucoup de chlorellas existantes contiennent un taux important de métaux lourds. Aussi, il est important de s'assurer que la chlorella que vous achetez a bénéficié d'un contrôle rigoureux et qu'elle est bien exempte de métaux lourds, de pesticides et d'insecticides. Faites-vous délivrer les résultats de l'analyse.

Informations recueillies auprès de "Nutrition plus" SODIMEX avec leur accord.
Revue Vie et Action.
Extrait du discours de Sally Hesmondhalgh lors de la conférence Nutrition Santé Mer du 23/9/2003


Source


Question Est-ce que certains utilisent cette algue en tant qu'apport en B12???

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Astef
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Masculin
Nombre de messages : 169
Localisation : Nice-Paris-Hérault-Manchester
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Re: la Chlorella   Jeu 17 Mai - 5:19

Merci pour cette belle information bien structurée... bisous
Revenir en haut Aller en bas
 
la Chlorella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la chlorelle ou chlorella
» crudivore su'l b.s.
» Les friandises préférées de vos compagnons ?
» Huile de nigelle
» Une algue intéressante : Chlorella pyrenoidosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Carence en Vitamine B12-
Sauter vers: