ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carences en sel -> Mercure !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Carences en sel -> Mercure !   Lun 10 Juil - 14:43

Bonjour,
Je suis nouvelle sur le forum, et peu habituée à m'y trouver, je n'ai pas trouvé où me présenter...
Je suis venue suite à un article lu dans Biocontact, qui évoquait ce forum, et son animatrice qui l'avait créé suite à une carence en vitamine B12, dont elle voulait informer le plus de monde possible.
J'ai pour ma part souffert d'une grave carence pendant plus de vingt ans, sans en connaître la cause et qu'AUCUN MEDECIN N'AVAIT SU DECELER : une carence en sel (chlorure de sodium, NaCl pour les intimes...).
On entend partout qu'il ne faut pas manger trop de sel, voire ne pas en manger du tout. Le sel en excès est effectivement facteur de troubles cardio-vasculaires et se manifeste notamment par tension artérielle excessive.... Seulement, comme le sucre, le sel se trouve en excès dans certains aliments : viandes et surtout charcuteries, plats surgelés, industriels, conserves. Si ce sont des aliments que l'on mange en petite quantité, on n'a aucune raison d'avoir du sel en excès dans des conditions normales.
Beaucoup de végétatiens se nourrissent de légumes, fruits, céréales et laitages, et peu ou pas du tout des produits industriels cités ci-dessus. Ils n'ont ainsi aucune raison de souffrir d'un excès de sel.
Or j'ai suivi scrupuleusement depuis mon adolescence les recommandations des "nutritionnistes", "diététiciens" et autres médecins soi-disant bien informés des équilibres alimentaires... et je suis partie plusieurs années en région équatoriale, allant là-bas suer abondamment pendant des mois.
Je me suis déminéralisée, décalcifiée, j'ai eu des problèmes avec mes dents, j'ai perdu une bonne partie de mes cheveux.
Il y a 17 ans que je suis rentrée, et depuis je traînais sans arrêt une énorme fatigue et des troubles divers et nombreux : douleurs articulaires, arythmie cardiaque, tension oscillant entre 9 et 11, mycoses dermatologiques, vertiges violents et pertes d'équilibre jusqu'à ne plus pouvoir me tenir debout par moments (il m'est arrivé de me retrouver par terre), fatigue intense m'empêchant de travailler plus de 5 heures sans devoir dormir, insomnies nocturnes, acouphènes, intolérante totale à la chaleur, éclatement de vaisseaux sanguins sous la peau provoquant des hématomes, douleurs dans le système veineux des jambes, hémorragies intestinales inexpliquées... et toute la déprime accompagnant cet état presque bi-décennal auquel aucun médecin -allopathes, homéopathes, acupuncteur, dentiste, psychothérapeutes...- n'avait trouvé d'explication...
Et ce n'est pas faute d'avoir insisté sur le fait que ma tension normale oscillait il y a vingt ans entre 12-5 et 12-7... La tension augmente avec l'âge, et avoir une tension de 9 ou 10 vingt ans plus tard, ça ne pouvait être normal. Mais là encore, les idées reçues ont la vie dure, même chez les médecins... une tension basse, c'est un signe de bonne santé !!
Malheureusement, mon expérience personnelle ou celle de mon entourage m'a maintes fois montré que la plupart des médecins N'ECOUTENT PAS ASSEZ CE QUE VOUS LEUR DITES (ma propre soeur a failli décéder avec son bébé d'une éclampsie, car le médecin avait ironisé sur son inquiétude de se voir gonfler ainsi... il avait pris cela pour des complexes mal placés. Elle a dû être opérée en urgence trois jours après sa dernière visite, et a pu être sauvée grâce à un rendez-vous avec la sage-femme, qui est arrivé, c'est le moins que l'on puisse dire, à point nommé...)
Oserai-je dire pour ma part, qu'un paquet de chips m'a sauvé la vie ? Suivant là encore les préceptes en vigueur, je m'interdisais les chips, aliment gras, salé, chargé en "mauvaises graisses"... e tous les aliments salés. Mes rêves de gruyère, cacahuètes salées et chips en Amazonie auraient dû m'alerter !! Eh bien, un jour j'en ai eu marre de tous ces principes, et pour une fois, j'ai décidé de ME FAIRE PLAISIR !! et j'ai mangé des chips... je me suis alors aperçue que cela me faisait beaucoup de bien (je veux dire physiquement) et j'ai commencé à arroser mes assiettes de gros sel. Cela fait six mois que je mange ainsi beaucoup de sel. Par goût, j'en mange peu, et au début dès que j'oubliais d'en manger, les vertiges recommençaient...
Voilà comment on a tout intérêt à écouter ce que notre corps (et nos rêves nous disent).
Aujourd'hui, j'ai repris une activité normale, je peux de nouveau me mettre au soleil sans avoir des taches brunes et blanches, ou le coeur qui s'affole, ou avoir l'impression de nepouvoir respirer... Mes vertiges ont tototalement disparu, j'ai retrouvé une vie normale, des forces, je peux de nouveau prendre ma voiture et conduire normalement, je supporte une journée sans dormir 15 heures. Je revis.

Voilà. Tout cela est un peu long. Il n'intéressera que les personnes éventuellement concernée. Attention au purisme. Un principe de vie bon pour quelqu'un ne l'est pas forcément pour l'autre. Attention aux faux préceptes dispensés par la médecine et les laboratoires, y compris par les médecins eux-mêmes. Ecoutez votre corps, entendez ce qu'il vous dit. Ne vivez pas dans la mauvaise privation culpabilisante, mais respectez ce que vous vous dites à vous-mêmes, via votre corps, vos sensations, vos sentiments, vos rêves...
Et vivez mieux.
Amitiés
Alexandra


Dernière édition par alexandra le Lun 12 Nov - 0:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 41
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Lun 10 Juil - 15:00

Bienvenue Alexandra!

Quelle exemple de carence étonnant et rare! Tu as su te guérir toi-même, et écouter ton corps. C'est vrai que notre corps nous parle, je l'ai déjà constaté à maintes reprises.

Que t'ont dit les médecins après que tu aies reconsommé du sel? Ils n'avaient donc rien trouvé dans les prises de sang? comment est ta tension maintenant?
Ce que tu as vécu durant des années me semble cauchemardesque. Je me rends compte que j'ai été très chanceuse de trouver la solution à mes maux au bout d'un peu pus d'un an! C'est sur internet que mon père a trouvé la solution! Ce qui m'a valu d'échapper à maints examens et diagnostics erronés...

Cela fait peur d'être entre les mains de ces toubibs qui ne savent rien (idem pour l'exemple de ta soeur. Le bébé a-t-il pu être sauvé?). Ce n'est pas rassurant et ça fait vraiment peur.

Je te remercie bcp pour ton témoignage, il devrait pouvoir en aider certains.

Je vais t'ouvrir l'accès au groupe des Petits Posteurs, tu pourras ainsi lire certains témoignages, dont le mien dans la rubrique approprié.

Au plaisir de te lire, et merci d'avoir partagé cette douloureuse expérience avec nous, Alexandra.


_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Lun 10 Juil - 16:31

Faut-il préciser également que les troupeaux d'équidés ou de bovins, qui ne se nourrissent que de plantes, ont des blocs de sel dans leurs prés ?
Comme pour les accouchements, ne s'occupe-t-on pas mieux des animaux que des humains dans certains cas ?

J'ajoute que ma grand-mère, qui suivait les même préceptes nutritionnistes et n'a pas mangé de sel pendant des décennies, avait avant sa mort les mêmes troubles que ceux dont j'ai souffert si longtemps (problèmes d'arythmie cardiaque, de circulation, d'articulation, pertes d'équilibre, besoin hyperfréquent de boire et d'aller au toilettes, le corps ne retenant pas l'eau, vertiges de plus en plus handicapants, intolérance grave à la chaleur etc).
Comment ne pas croire avec cette répétition que ce dont je souffrais était dû à un atavisme familial ? Eh bien non. Il ne s'agissait que d'une mauvaise information, et d'une négligence de ce que notre corps nous dit.
Aucun médecin, pour elle non plus, n'avait décelé l'origine de ses troubles. Elle est morte à la suite d'une chute qui l'a conduite à l'hôpital, alors qu'elle n'avait rien de cassé, mais simplement ne tenait plus debout, et s'est laissée mourir.
Dix ans plus tôt, elle avait eu un accident vasculaire comme ceux dont je souffrais, mais pour elle, ce fut malheureusement un accident vasculaire cérébral... à la suite de quoi elle a perdu en partie la parole. Ma grand-mère est décédée avec une tumeur au cerveau, à laquelle je n'aurais probablement pas échappé si je n'avais pas miraculeusement compris ce dont je souffrais.

Enfin, on n'a toujours pas expliqué les 15 000 morts que la canicule de 2003 à faits parmi les personnes âgées. Cela s'est produit uniquement en France !! Comment peut-on ne pas chercher à répondre aux questionnements que cela pose ?? Serait-ce seulement en France que l'on s'interdit à ce point de manger du sel ? Cela ne serait-il pas un élément d'explication ? Hypothèse... dont je ne connais pas la réponse.

Mais... si vous vous occupez de personnes âgées, peut-être faudrait-il les inciter à consommer du sel... comme les Touaregs, et autres peuples des régions chaudes où l'on transpire beaucoup. Le sel RETIENT L'EAU, tout le monde sait cela. Consommer du sel quand il fait chaud et que l'on transpire, ce peut n'être qu'une question de bon sens.

Je terminerai en évoquant l'affaiblissement considérable dont j'ai souffert du fait de cette carence en sel, de mes capacités intellectuelles, exactement comme chez les personnes âgées : pertes de mémoire, difficultés de concentration, de synthèse... alors que j'ai un haut niveau d'études intellectuelles, que j'ai toujours beaucoup lu et écrit. Or j'ai retrouvé depuis toutes mes aptitudes intellectuelles, et j'écris beaucoup.
Alors, je pose une nouvelle fois la question : s'occupe-t-on correctement de nos vieux en France ? Oui, je dis " nos vieux", exactement comme je dirais "nos jeunes". J'ai pour coutume d'appeler un chat un chat, et aucun chat ne trouvera jamais une seule raison de s'en formaliser...

Amitiés
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Lun 10 Juil - 16:43

Bonjour, Arnelae, et merci pour ces paroles de bienvenue...

je viens de poster la suite du premier message, et je n'avais pas vu que tu en avais posté un entre temps..., auquel je réponds donc.

Concernant le bb de ma soeur, oui, merci, il a pu être sauvé grâce à une césarienne. Elle (puisque c'est une fille) est donc née prématurément, mais aujourd'hui c'est une belle jeune fille de presque quinze ans, c'est ma nièce adorée que ce médecin a failli laisser mourir, et qui s'entend merveilleusement bien également avec sa cousine (ma fille, à peu près du même âge).

Je ne suis pas sûre d'avoir trouvé tout ce qui concernait les carences en vitamine B12, car j'ai encore du mal à naviguer sur les forums... mais j'espère que bientôt je serai aussi à l'aise que semblent l'être les jeunes aujourd'hui (je vois ma fille apprendre plus vite que son ombre tout ce qui tient à l'informatique ou à la technologie -téléphones mobiles et autres gadgets...). Mais comme je suis encore néophyte en matière de forums, je ne sais pas ce que sont les "petits posteurs", et je ne sais pas comment accéder à leurs messages... mais je vais finir par trouver, c'est sûr (maintenant que j'ai retrouvé toutes mes facultés !! :Sourir1:
Amitiés

Alexandra
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 41
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Lun 10 Juil - 21:04

Tu trouveras ici la rubrique Témoignages

En fait, les P'tits Posteurs, c'est un groupe. Car certaines rubriques ne sont pas accessibles à tous, cela dépend du fait de se présenter et aussi de participer un peu à la vie du forum. Je vais t'envoyer un petit mail explicatif!

A bientôt!

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Minipousse
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5006
Age : 56
Localisation : Aisne
Emploi : Enseignante
Loisirs : Mes chiens, mes chats, les minous SDF, les animaux en général, Yoga, randonnées, broderie, lecture...
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Lun 10 Juil - 23:17

, Alexandra !

Je n'ai pas bien compris pourquoi tu t'es interdite à ce point de consommer un peu de sel. Au départ, tu n'avais pourtant pas d'hypertension qui aurait pu faire craindre un infarctus ? De plus, tu étais toute jeune !

Je suis d'accord avec toi, Alexandra, il faut se faire plaisir en mangeant.

La diététique fixe les règles générales de l'équilibre alimentaire, mais ce ne sont que des grandes lignes à suivre sans en être constamment prisonnière.

Ce sont les excès (ou les manques) répétés au quotidien qui sont dangereux pour la santé.
Mais quand on consomme du sel sans excès (ou de sucre, ou de matières grasses... ou autres) au quotidien, il n'y a pas de risques.

Et un excès de l'un de ces aliments de temps en temps, même un gros paquet de chips à toi toute seule, ou une orgie de crêpes généreusement tartinées de confitures... une fois de temps en temps, une fois ou deux dans le mois, ça ne présente aucun risque non plus (sauf bien-sûr, si tu es diabétique avéré).
Si l'on ne fait pas une "fixation" sur son équilibre alimentaire, sur son poids... je pense que l'organisme se régule de lui-même, si on a eu enfant une éducation "souple" à l'équilibre alimentaire. Inconsciemment, il va avoir envie de consommer les aliments susceptibles de lui apporter les nutriments dont il a besoin au bon moment.

Alexandra, profite bien de la vie et de ta santé retrouvée. Je pense que la meilleure façon de conserver une bonne santé, c'est d'aborder la vie avec sérénité et de fuir les diktats, quels qu'ils soient !

Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Carences en sel   Mar 11 Juil - 16:03

Oui, je suis bien d'accord, et c'est bien le sens de mon message.
J'avais suivi à la lettre ce principe car j'avais des problèmes de poids, et on entendait toujours dire à l'époque que le sel était un facteur de prise de poids. Depuis peu on est revenu là-dessus. En effet, perdre de l'eau dont le corps a besoin permet de diminuer son poids, mais cela n'a évidemment aucun intérêt (quand on fait plusieurs heures d'activité physique intense, on perd du poids, parfois plusieurs kilos. Mais il faut s'empresser de boire pour se réhydrater, et évidemment, on reprend le poids perdu...). Quand j'étais jeune, je faisais de la danse, et bien des danseuses et gymnastes réduisaient leur consommation de sel, voire n'en mangeaient pas du tout, soi-disant pour maigrir !! Je me suis donc mise moi aussi à réduire ma consommation de sel.
Mon message est précisément destiné à mettre en garde contre tous ces diktats -le mot me convient très bien. Il n'est pas toujours facile de distinguer le bon sens des principes assénés par le pouvoir, qu'il soit médical, publicitaire, médiatique, ou autre.
Il faut savoir par exemple qu'il y a quinze ans, toutes les mamans étaient convaincues par les médecins, infirmières et autres services hospitaliers de donner du fluor à leurs bébés (oui, leurs bébés), pour leur éviter des caries dentaires. Personne ne remettait l'idée en question, puisque tous les médecins, tous les dentistes, disaient la même chose. Quand vous avez un bb, vous voulez faire au mieux pour lui (c'est justement cela qui attire les publicitaires qui essayent de vous séduire par la corde sensible), et malheureusement on a trop tendance à faire confiance au médecin, censé détenir le savoir. On a eu droit à un battage énorme sur le fluor. Tous les magazines en parlaient, toutes les puéricultrices, toutes les infirmières. Tout le monde disait et croyait la même chose. L'opération marketing, ou communication, avait été bien orchestrée ! malgré tout cela, j'ai résisté à ce diktat-là, contrairement à la majorité des mamans de l'époque. Je me disais que si la nature n'avait pas prévu de donner du fluor en comprimé aux bb, je ne voyais pas pourquoi cela serait bon pour eux. J'ai résisté à tout le monde, y compris à mon entourage, qui ne voyait pas pourquoi je m'insurgeais contre une idée si répandue, et qui ne pouvait qu'être juste, puisque tous les médecins s'en faisaient le relais ! Et bien m'en a pris. Car quelques années après, on a enfin reconnu que donner du fluor aux bébés avait l'effet contraire. Mais là on ne l'a plus crié sur les toits : cela ne rapportait plus rien ! Et personne ne s'est attaqué aux responsables de ce battage publicitaire abusif qui n'a rapporté qu'aux laboratoires et fabriquants de ces comprimés. Qui a payé les frais de dentistes de tous ces enfants aux dents anormalement cariées ? la sécurité sociale et les particuliers. Qui rendra leurs dents aux enfants ? Personne.
Aujourd'hui, le fluor est dénoncé comme une substance toxique, voire hautement toxique selon certaines études, y compris dans les dentifrices, où il n'aurait en aucun cas l'effet clamé haut et fort par les dentistes depuis... combien de décennies ?
Oui, il est difficile de croire que pour vendre n'importe quoi, les techniques du marketing conduisent ceux qui les pratiquent à tous les mensonges... c'est pourtant la réalité, bien que cela se fasse aux dépens de la santé des personnes, et même des enfants.
C'est très choquant, mais aussi très courant. D'où l'intérêt de faire passer le plus possible d'information sur l'empoisonnement médicamenteux et alimentaire dont la population est victime.
Lorsque l'information passe, les gens se comportent autrement, et les techniques de marketing ne peuvent plus fonctionner. Nous n'avons pas le pouvoir des media ni des publicitaires. Nous n'avons que le pouvoir de nous informer et d'informer autour de nous. Nous avons Internet, les forums, profitons-en !
Et vivons mieux !
Amitiés.
Alexandra
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mar 11 Juil - 17:30

mais on donne toujours du fluor aux bébés? Le mien a 2 mois et doit en prendre jusqu' à ses 18 mois c'est systématique encore maintenant avec la vitamine D mais c'est vrai que c'est pas forcément bien!
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 41
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mar 11 Juil - 17:52

Il y a un article dans le BioContact de ce mois-ci sur les méfaits du fluor. c'est toxique, et malheureusement les dentifrices, par ex, en contiennent.

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Nico
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous
avatar

Masculin
Nombre de messages : 209
Age : 38
Localisation : Gironde, Talence
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mar 11 Juil - 20:58

Bienvenue !!

Merci de nous faire partager ton expérience/
Revenir en haut Aller en bas
Minipousse
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5006
Age : 56
Localisation : Aisne
Emploi : Enseignante
Loisirs : Mes chiens, mes chats, les minous SDF, les animaux en général, Yoga, randonnées, broderie, lecture...
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mar 11 Juil - 22:15

J'ignorais pour le fluor !!! affraid

Je savais qu'il était toxique à haute dose, mais je pensais, naïvement, que celui donné aux bébés et celui contenu dans les dentifrices étaient correctement dosés !

Je n'ai pas eu le temps de lire BioContact en détails (et j'ai cherché, très rapidement, mais je n'ai pas vu l'article sur le forum : il est où ?)

Par contre, pour la vitamine D, je n'ai jamais compris l'utilité d'en donner systématiquement aux bébés : quel intérêt si son alimentation est équilibrée et si il prend l'air quotidiennement ? Même chez nous où le soleil est capricieux, un enfant doit être promené chaque jour (je pense ?) et cela doit lui suffire pour synthétiser la vitamine D dont il a besoin !
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Sel, Fluor, Alimentation Bio, BB, Vaccins, Vit D...   Mar 11 Juil - 22:54

Bonjour, Nico, Minipousse, Zimzum...

J'ignorais que l'on donnait encore du fluor aux bébés. Comme Arnelae l'indique, on peut se référer au dernier numéro de Biocontact par exemple, dont un article est consacré au fluor.
Il est difficile de se faire une opinion, tellement les infos que l'on reçoit semblent contradictoires, et le mieux pour chacun est de s'informer le plus possible à des sources différentes (et d'écouter sa petite voix intérieure en respectant la nature de l'être, ce que j'ai fait pour ma fille avec bonheur, j'y reviendrai tout à l'heure). Si l'on en croit l'article en question, le fluor serait nocif dans tous les cas...
J'ai résisté à la mode du fluor, et ma fille de quinze ans n'a jamais eu une seule carie (contrôle tous les ans).
Sa cousine, dont la maman a suivi scrupuleusement les indications "fluorées", a eu des caries aux dents à un très jeune âge (6 ou 7 ans).
Cela ne prouve rien, mais d'après les pro-fluor, elle aurait dû être protégée des caries... et ça n'a pas été le cas. Où donc est l'efficacité dans ce cas ?
A chacun de poursuivre la quête d'infos, et de nous les faire partager... plus on aura d'infos, plus on pourra se faire une idée de ce qu'il faut faire.
Si j'avais un bb aujourd'hui, je ne lui donnerais pas de fluor ni de complément, tant qu'il serait allaité. Car la nature fait bien les choses, et puise chez la mère ce dont l'organisme de l'enfant a besoin.

Pour la suite (après l'allaitement), notre alimentation est tellement appauvrie en sels minéraux et vitamines (et en énergie) du fait de l'épuisement des sols et des pratiques de la production industrielle, que les compléments alimentaires sont très souvent indispensables à notre équilibre (mais le fluor n'en est pas moins déclaré toxique haut et fort par biocontact).

Je ne suis pas loin de penser que les conséquences des vaccinations (par ex contre l'hépatite B), tellement graves chez certaines personnes (voir témoignages sur ce forum), pourraient être dues à une association du vaccin à certaines faiblesses de l'organisme en raison d'une mauvaise alimentation (opinion toute personnelle et qui n'enlève rien à la responsabilité des médecins favorables à une vaccination systématique et sans discernement). Pourquoi je pense cela ? Parce que mes carences en sel m'ont conduite à un affaiblissement de mes capacités cérébrales, qui s'atténuaient quand je prenais de l'huile de poissons (les fameux oméga 3). Je suis convaincue que j'aurais fini par avoir une maladie cérébrale grave, par manque d'hydratation de mes cellules. Par exemple, dès que je buvais un demi-verre de vin, j'avais des vertiges effroyables (car l'alcool déshydrate les cellules -c'est pourquoi il donne soif- et une fois que j'ai eu compris l'origine de mes troubles, j'ai compris a posteriori pourquoi l'alcool me faisait cet effet-là).

J'ai vu les troubles dus aux carences en vitamine B12 dans le témoignage d'Arnelae également... cela me semble aller dans le sens d'une fragilité cérébrale qui pourrait être due à des carences alimentaires, fragilité qui pourrait être fortement aggravée par les vaccins ou les substances qui y sont associées. Cela expliquerait pourquoi on n'a jamais pu prouver encore la nocivité des vaccins eux-mêmes : les causes des dommages causés seraient indirectes (hypothèse encore une fois toute personnelle, basée sur mes observations).

Je suis évidemment hautement favorable à l'agriculture biologique, pour laquelle de plus en plus de "spécialistes" de l'agronomie officielle reconnaissent le bien fondé, et la productivité également, quoiqu'en disent les industriels (le vrai bio, bien sûr). Il y a plein d'infos qui circulent là-dessus maintenant.

Le site : http://www.delaplanete.org/Renseignements-environnementaux,281.html

donne également bien des informations très argumentées sur l'appauvrissement considérable de notre l'alimentation industrielle en éléments nutritifs, tandis qu'elle s'enrichit en calories (d'où la proportion croissante des personnes en surpoids), en raison des pratiques phytosanitaires et de la recherche à tout crin de productivité dans la culture et l'élevage. Cet article montre que dans nos sociétés où nous sommes suralimentés, nous sommes également... malnutris !!

On cherche à produire de plus en plus vite... et forcément, la qualité ne peut que s'en ressentir. N'importe qui devrait pouvoir comprendre cela facilement. Mais non, il y en a qui s'acharnent à vouloir nous prouver que des plantes qui poussent à toute vitesse et des animaux qui grossissent comme des ballons de baudruche sont aussi bons que ceux qui poussent et grandissent au rythme de croissance que la nature leur a donné...

Chacun sait que la quantité s'acquiert aux dépens de la qualité. C'est une évidence. On voudrait nous faire manger de plus en plus, des aliments de plus en plus mauvais... comment s'étonner de voir fleurir tant de maladies, de faiblesses, ... et de déprimes ? L'énergie (je parle de l'énergie vitale, et pas des calories bien sûr) que nous donnons à nos organismes ne fait que baisser. Conséquence : l'énergie dont nous disposons baisse également. N'est-ce pas logique ?


Je réponds en passant à Minipousse qui nous dit (à mon sens très justement, je dirai pourquoi après) : "je pense que l'organisme se régule de lui-même, si on a eu enfant une éducation "souple" à l'équilibre alimentaire".
Curieusement, ma fille que j'ai eue alors que j'étais déjà dans ma période carencée en sel, a eu toute une période étant petite, et même bébé, où elle mangeait très salé. A l'âge de quelques mois, elle se jetait sur le roquefort... il est probable que cela révélait ma propre carence en sel. Je ne sais pas par quelles voies cela s'est produit, mais en tous cas je l'interprète a posteriori comme un signe que je n'ai pas su écouter là encore.

Et à propos de l'éducation alimentaire souple que l'on peut donner aux enfants, j'abonde totalement avec ce que dit Minipousse.
Ma fille a eu sa période sel, sa période yaourt, sa période concombre, sa période tomate, sa période viande, sa période fromage, etc... que j'ai totalement respectées, y compris pour le sel, car je faisais confiance à son instinct. Elle s'est régulée à chaque fois d'elle-même en laissant un peu de côté ses passions momentanées pour ces différents aliments, probablement une fois qu'elle en avait eu suffisamment mangé. Elle n'a jamais été difficile par la suite, et a progressivement appris à se nourrir de façon saine. Il m'a suffit de respecter ses envies lorsqu'elle était petite, qui, j'en suis persuadée, correspondaient d'instinct à ses besoins. Cela n'excluant pas bien sûr de l'inciter en permanence à élargir ses goûts, et notamment à propos des fruits et des légumes. Elle sait pourquoi "macdos", coca, bonbons, alcools et drogues sont nocifs, pour le corps, et pour le cerveau (surtout les deux derniers). Elle tient à sa ligne, à ses dents, à sa santé, même si de temps en temps elle en consomme avec des copains. Mais ça ne risque pas de devenir une habitude car elle n'a aucune envie de se détruire. Mon expérience lui a servi.

Bon, je crois que je vais m'arrêter là, sinon je vais commencer à vous saoûler !
Amitiés
Alexandra

Juste un PS ! Concernant la vitamine D, il faut probablement faire la distinction entre les pays ou les régions ensoleillés, où la vitamine D est synthétisée naturellement par l'organisme grâce au soleil, des régions où le soleil est rare (en Norvège par exemple les gens dépriment parfois à cause du manque de soleil, et se font traiter par la lumière pour retrouver le moral).

Voilà, cette fois j'arrête pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Minipousse
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5006
Age : 56
Localisation : Aisne
Emploi : Enseignante
Loisirs : Mes chiens, mes chats, les minous SDF, les animaux en général, Yoga, randonnées, broderie, lecture...
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mar 11 Juil - 23:07

Oui, bien sûr, pour la vitamine D, je suis d'accord avec toi (avec le reste aussi, d'ailleurs !), mais je parlais de notre pays, où même en hiver, la quantité de soleil suffit à assurer nos besoins en vitamine D. Je ne sais plus bien dans quelle conditions, je crois qu'il suffit de rester dehors plus longtemps qu'en été (?)... couverts de façon à avoir chaud. C'est bête, je ne sais plus te dire précisément ! Mais je l'ai lu quelque part...


Non, non, tu ne nous saoûles pas ! Ce que tu dis est passionnant !

Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Vitamine D   Mar 11 Juil - 23:16

Bon, je continue alors !

Pour la vitamine D, il me semble avoir lu que dans des conditions de vie normales, il n'y avait pas besoin d'en prendre, en France en tous cas.

Mais j'ai appris à me méfier des règles universelles et de la "normalité". Nous sommes tous tellement différents. Chaque être est particulier. Certains peuvent en avoir besoin pour une raison ou une autre.

Je vois que tu es dans l'Aisne. Mon père est né à Saint Quentin, j'ai encore de la famille éloignée là-bas... j'aime bien le nord, je me sens du nord, même si je suis à Montpellier depuis quinze ans. Ici, ce qui me manque cruellement, c'est la forêt, l'humidité, la verdure, la fraîcheur... surtout aujourd'hui : 29° dans la maison ce matin à 8h30, fenêtres ouvertes toute la nuit , c'est inhumain ! (c'est-à-dire 6h30 au soleil).
Courage... pensons aux Norvégiens... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mer 12 Juil - 13:57

en plus le chlore c'est toxique pour les poumons c'est pour ça qu'il est déconseillé d'emmener les bébés à la piscine.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Chlore   Mer 12 Juil - 14:46

... et ce n'est pas toxique que pour les poumons et les bb... je suis tombée sur une info télévisée pas plus tard qu'hier, qui évoquait les maladies du travail en piscine, dues au contact oculaire, dermique et respiratoire avec les émanations que le chlore émet losqu'il entre en contact avec les substances organiques...

Mais connait-on autre moyen d'entretenir un milieu bactériologiquement sécurisé en piscine ? mystère...

En tous cas, depuis que l'on se méfie un peu plus de l'eau de Javel en Europe, "on" s'efforce de l'écouler dans les pays du tiers-monde. Les sud-américaines en usent et en abusent, pour un linge qui s'use à toute vitesse, en même temps que l'environnement se pollue gravement.

Tout cela bien sûr au nom de la lutte contre les microbes, et pour l'hygiène.

Ce qui pollue ainsi ne peut être hygiénique !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mer 12 Juil - 14:52

oui pour les piscines il y a une solution alternative, je ne sais plus laquelle, c'est en test dans plusieurs villes, mais ça bouge trèèèèèèèès lentement
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous
avatar

Masculin
Nombre de messages : 209
Age : 38
Localisation : Gironde, Talence
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mer 12 Juil - 15:17

Y a le sel, il existe des piscines d'eau salée. Il y a aussi la solution d'argent, mais je sais pas si c'est toxique ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Fluor   Mer 12 Juil - 20:01

Nico : au sujet du fluor, tu te rappelles le nom du produit que tu mettais sur tes dents ?
Revenir en haut Aller en bas
liliana
Fidèle au poste
Fidèle au poste
avatar

Féminin
Nombre de messages : 889
Age : 42
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mar 18 Juil - 21:55

Coucou Alexandra !!!! on a déjà échangé sur divers sujets mais je ne t'avais toujours pas souhaité la bienvenue !

Alors bienvenue !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mer 19 Juil - 11:04

Ah ! Ah ! mieux vaut tard que jamais, dis donc !

En tous cas, je te remercie beaucoup !!



Très heureuse, moi aussi !!


_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Christine
Chat ronron
Chat ronron
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2540
Age : 37
Localisation : LYON-Rhône
Emploi : Aide à domicile pour personnes âgées
Loisirs : lecture et cinema
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Dim 30 Juil - 17:53

Alexandra !
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Mer 22 Aoû - 19:24

Je reviens sur ce topic, longtemps après, car beaucoup de choses se sont passés depuis... et que j'ai reçu un MP de quelqu'un que le sujet semble concerner.

... et je remercie aussi, tardivement, Christine pour son accueil ! (désolée Christine, je n'avais pas vu ton post...).

Ce qui s'est passé depuis, entre autres, je l'ai évoqué dans les sujets sur le mercure.

Ces carences en sel ont probablement été bien réelles, et elles se sont associées chez moi à une tendance semble-t-il innée à l'hypotension, le tout associé à un empoisonnement de longue date au mercure des amalgames dentaires.

Les mots-clefs de ces réflexions et recherches que j'ai dû mener depuis de longues années, seraient nombreux.
Je ne suis pas formée à la médecine, donc il y a des choses dont je me doute, ou que je sens, mais je ne peux pas les expliquer (même les médecins n'y arrivent pas d'autant que l'intoxication chronique au mercure est déniée en France, de façon scandaleuse).

Voici les mots-clefs que je retiendrai de ma lutte pour rester en vie :

Amalgames dentaires au mercure, vaccin contre la fièvre jaune, pertes d'équilibre spectaculaires, myélite, glande cortico-surrénale, carences graves en vitamines et sels minéraux, pertes de mémoire, hypotension (<8), tremblements, intoxication chronique grave, mercure, plomb, césium, argent, étain..., maladie de Crohn, gluten, caséine, faiblesse musculaire, chute et perte d'objets, mycoses, arythmie cardiaque, hypothyroïdie, syndrome de fatigue chronique, syndrome d'intolérance chimique (lessives, parfums, additifs alimentaires, gaz), hémorragies (intestinales, sous-cutanées) et problèmes circulatoires, dépression, problèmes oculaires (intolérance à la lumière), auditifs (acouphènes, hyperacousie), immunitaires...
il y en aurait d'autres.

Mon manque prononcé de sel était probablement lié à un souci de balance sodium/potassium, mais tout cela faisait partie d'un vaste ensemble à la fois somatique et psychique, largement induit par l'intoxication aux métaux lourds, et aggravé par les difficultés de vie.

Cette petite mise au point est destinée à ne pas induire des personnes en erreur se elles souffrent comme moi de ce que j'appelais "mon problème de sel".
Il provenait peut-être, dans le contexte élargi de l'intoxication au mercure (qui démultiplie la toxicité des autres métaux lourds), d'une déficience déjà existante au niveau des reins et/ou de la cortico-surrénale, liée d'une façon ou d'une autre à l'hypotension.

Voilà où j'en suis de mes réflexions...
Je n'ai jamais consulté beaucoup de médecins ni cherché à subir des tas d'examens : tout cela est très coûteux et finalement ne m'aurait pas plus permis de trouver la sortie du tunnel (voire même l'aurait empêchée, et je pense aujourd'hui que j'ai été très bien inspirée de ne pas chercher la solution auprès du système médical conventionnel).

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7913
Age : 58
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Dim 11 Nov - 23:57

Cela fait plusieurs fois que je suis contactée par MP par des personnes à qui ces soucis rappellent quelque chose...

Il se trouve que la France est très en retard dans ce domaine, puisqu'une longue liste de pays pratiquent couramment la désintoxication, et/ou interdisent ou déconseillent formellement les amalgames dentaires au mercure, ou en remboursent la dépose (USA, Canada, Autriche, Australie, Nouvelle Zélande, Japon, Allemagne, Espagne, Luxembourg, Pays-Bas, Belgique, Suisse, Suède, Norvège etc, etc.).
Nous sommes extrêmement nombreux en France (des millions très probablement) à souffrir directement de ce... retard, disons. Quand je dis souffrir, cela va du simple mal de tête au décès par empoisonnement, via une maladie dégénérative grave et entraînant énormément de souffrance psychique et physique.

C'est peut-être seulement cette intoxication collective au mercure qui explique la proportion particulièrement forte de personnes dépressives dans notre pays (on sait que la France est le premier consommateur mondial d’anxiolytiques et d'anti-dépresseurs... ).

La première fois que l'on m'a contactée, on m'a demandé une réponse par e-mail, en attendant de venir sur le forum.
Je me suis longuement expliquée.
Je n'ai eu ni réponse, ni nouvelles.

Aujourd'hui on me demande la même chose une deuxième fois.
Je ne peux pas tout réexpliquer à chaque fois.

Je suis donc toute prête à en débattre sur le forum, de façon à ce que chacun puisse profiter de l'expérience des autres.

Au plaisir de nos futures discussions...


_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)



Dernière édition par alexandra le Ven 10 Mai - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
annepeintout
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1180
Age : 66
Localisation : banlieue sud de Bordeaux
Emploi : peintre entre autres
Loisirs : manuels
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   Lun 12 Nov - 10:48

Hé bé Alex c'est drôlement bien que tu aies un petit coup de sang qui fait remonter illico ce post!
Cette discussion est passionnante et ta contribution y est fort loin de saouler.
Moi je me pose justement des questions sur notre alimentation car en changeant de façon de manger il faut pouvoir modifier tous les paramètres, par exemple carnivore je ne rajoutais aucun gras mais déjà la nutritionniste g...lait par ma consommation trop basse et exigeait que je rajoute 10 g de beurre par jour. Maintenant que nous avons supprimé la viande je pense que c'est encore moins de gras alors je cuisine avec un peu d'huile (pas colza car j'ai horreur de cette odeur vaguement poissonneuse). Mais je vais rechercher combien on doit consommer de grammes de sel, de gras par jour et prendre le coup d'oeil pour équilibrer ma popotte. Je pense que le + facile au début est de préparer un petit bol avec la quantité par x2 (on est 2!) et de l'utiliser au cours de la journée. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.annepeintout.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carences en sel -> Mercure !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carences en sel -> Mercure !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orpaillage et mercure
» Philosophie – exemple : Contacteurs à mercure
» Le Mercure
» Amalgame au mercure et grossesse
» Mercure ou plomb dans l'organisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Santé-
Sauter vers: