ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 REACH

Aller en bas 
AuteurMessage
Miyu
Découvre le forum
Découvre le forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 35
Age : 40
Date d'inscription : 22/08/2006

MessageSujet: REACH   Ven 29 Sep - 21:38

Que faut-il penser du projet REACH et du soutien de Greenpeace ?

Qu'est-ce que REACH ?
(enRegistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques)
C'est la nouvelle réglementation chimique européenne qui a pour objectif d'offrir au public une meilleure protection vis-à-vis des substances chimiques intentionnellement produites.

Jusque là tout va bien. Oui, mais... :

"REACH nécessitera, dans certains cas, des tests sur animaux."

Nous y voilà !

Voici la réponse à la question : Combien d'animaux seront utilisés pour tester les substances chimiques ?
"REACH nécessitera, dans certains cas, des tests sur animaux. Cependant, de nombreuses dispositions au sein de REACH tendent à réduire le besoin de tels tests sur le long terme :
- exiger le partage des résultats de tests sur animaux (y compris des données déjà existantes mais demeurées confidentielles) ;
- promouvoir le développement de tests non-animaux et accroître le recours aux techniques de modélisation sur ordinateur et
- adopter une approche de précaution pour l'autorisation des substances extrêmement préoccupantes.

Les associations écologistes se joignent aux associations de défense des droits des animaux pour soutenir le partage obligatoire des données afin d'éviter des tests sur animaux superflus. Par ailleurs, nous pensons que les substances très persistantes et très bioaccumulables (propriétés qu'on peut mettre en évidence par des tests physiques) doivent être abandonnées sans recherche supplémentaire sur leur toxicité.
L'industrie a répandu le chiffre de 13 millions de vertébrés pour les tests nécessaires à REACH. Cette affirmation est basée sur un rapport obsolète [8] dont les hypothèses de base reposent sur la nécessité de tester chacune des 30 000 substances chimiques et sur l'absence de toute donnée disponible des tests effectués dans le passé. Le chiffre réel sera considérablement inférieur à celui-ci."

http://www.greenpeace.org/france/vigitox/
Revenir en haut Aller en bas
http://katzumi.macreablog.com
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 56
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: REACH   Sam 30 Sep - 10:12

Je suis contente de trouver quelqu'un qui s'intéresse à REACH

En fait, pour ce programme, l'idéal serait que toutes les substances chimiques soient testées uniquement par des méthodes substitutives.

Voir cet article : http://www.antidote-europe.org/reach_fr.htm

Egalement, on a la possibilité de faire pression sur le gouvernement français en téléchargeant, en signant et en faisant signer cette pétition que l'on trouve sur le site de One Voice :
"Pétition en faveur des méthodes substitutives"
http://www.onevoice-ear.org/combattre/petitions.html
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: REACH   Sam 30 Sep - 16:47

Citation :
exiger le partage des résultats de tests sur animaux (y compris des données déjà existantes mais demeurées confidentielles) ;

Mais c'est ignoble! A quoi bon avoir testé si c'était pour ne pas faire connaître les résultats et les garder secrets! J'ai l'impression de cauchemarder en lisant de telles infos. C'est vraiment du sadisme pur, l'ignominie n'a aucune limite pour l'homme.



Merci pour ces infos et ces liens à vous 2, mais quel est votre avis sur REACH? pour ou contre?

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 56
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: REACH   Sam 30 Sep - 23:46

Je suis pour REACH, UNIQUEMENT si l'évaluation de la toxicité des substances chimiques est faite au moyen de méthodes substitutives.

Arrow Car ainsi REACH ne fera souffrir aucun animal.

Arrow Les résultats obtenus seront fiables... et les conséquences bénéfiques pour tout le monde, ainsi que pour les générations à venir.

Si REACH utilisait les tests sur animaux... ce serait une CATASTROPHE
Revenir en haut Aller en bas
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 56
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: REACH   Ven 3 Nov - 17:20

Je viens de découvrir que la Fondation 30 Millions d'Amis soutient la démarche d'Antidote-Europe en ce qui concerne REACH !
http://www.30millionsdamis.fr/la-fondation/nos-actions/proteger-les-animaux/les-horreurs-de-lexperimentation-animale/de-nouvelles-alternatives-a-lexperimentation-animale.html
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: REACH   Lun 1 Jan - 1:02

Citation :
Pour avoir un aperçu des réponses que les associations S.E.A, A.P.M.A et
U.B.A.E.A.V. ont obtenues suite à la campagne de lettres, rendez-vous sur blocked: http://www.sea-sed.net/ et cliquez sur "réponses
à notre campagne de lettres".

Si vous désirez connaître le résultat des votes (fichier en annexe dont on
parle ci-dessous), je peux vous l'envoyer à votre adresse privée.

Nicole

De : Bruno Lecomte
Envoyé : jeudi 28 décembre 2006 18:26
Objet : REACH

Le Parlement européen a adopté le 13.12.06, et le Conseil de ministres le
18.12.06, le texte qui donne naissance à REACH.


REACH n'a malheureusement pas exclu l'expérimentation animale pour procéder
à l'évaluation de la toxicité des substances chimiques. Le texte insiste
toutefois sur le partage des données existantes (permet d'éviter des
répétitions d'expériences) ainsi que sur la promotion et le recours aux
alternatives. Ce n'était pas le cas lors de la rédaction du texte initial.
En outre, en cas de proposition de tests sur animaux, les parties
intéressées auront l'occasion de se manifester pendant une période de 45
jours (ce qui peut permettre l'apport d'informations pouvant prévenir
l'utilisation d'animaux). Nous verrons dans les mois et années à venir si
les écrits seront suivis d'actes concrets et efficaces.

Vous trouverez en annexe un fichier reprenant le résultat des votes. Nous
avons surligné les représentants belges. Attention : c'est un vote émis sur
l'ensemble du texte de REACH (plus de 700 pages) et non sur chacun des
amendements ou des articles. Donc, bien que nous sachions qui a voté pour
ce texte, nous ne pouvons dire quelle est la position de chacun pour les
aspects qui concernent les animaux.

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 56
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: REACH   Lun 1 Jan - 10:22

La situation n'est donc pas complètement désespérée pour les animaux de laboratoire... Merci Léa pour cet article.
J'espère que nous verrons les bonnes mesures se concrétiser en 2007
Revenir en haut Aller en bas
salade
Découvre le forum
Découvre le forum
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Age : 48
Localisation : 150458i
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: REACH   Ven 5 Jan - 20:23

Je veux pas être défaitiste , mais je trouve que ça s'annonce mal quand même !!
Revenir en haut Aller en bas
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 56
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: REACH   Dim 7 Jan - 17:52

Il y a des points positifs qui nous permettent de garder bon espoir :
Par exemple, Janez Potocnik (commissaire en charge de la science et de la recherche) en accord avec la Commission européenne,
veut réduire de moitié les essais sur les animaux.
http://cordis.europa.eu/fetch?CALLER=FR_NEWS&ACTION=D&SESSION=&RCN=26849

D'autre part :
"La Commission participe également au partenariat européen sur les approches alternatives à l'expérimentation animale (EPAA). Cette plateforme vise à promouvoir des approches alternatives aux essais sur les animaux en collaborant avec des entreprises de sept secteurs industriels différents afin de mettre en oeuvre la stratégie de réduction, optimisation et substitution complète de l'utilisation des animaux de laboratoire".

... et merci pour WEB ACTIONS ANIMAUX, je l'ai mis dans mes favoris
Revenir en haut Aller en bas
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
avatar

Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 56
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: REACH   Mer 14 Fév - 19:01

Je vous transmets un courrier reçu ce jour de la part de Frédérique RIES, députée européenne, car il est assez encourageant

"Bruxelles, le 05 février 2007

Madame, Monsieur,

Je vous remercie pour votre courrier attirant mon attention sur l’expérimentation animale dans le cadre du dossier REACH. Il montre, s’il en était besoin, qu’un nombre croissant de citoyens se sentent concernés par les législations européennes qui ont un impact direct sur leur vie quotidienne.

Le 18 décembre 2006, le Parlement européen a formellement approuvé le projet REACH qui propose d’évaluer la toxicité de plusieurs milliers de substances chimiques auxquelles nous pouvons être exposés. Je me réjouis que ce projet propose de réduire les tests sur les animaux. L’idéal serait, bien entendu, de définitivement remplacer ces tests. Si l’Europe peut encore mieux faire, ce que dit exactement la réglementation REACH en matière d’expérimentation animale constitue néanmoins un signal positif pour tous les défenseurs de la cause animale.

La promotion des méthodes alternatives à l’expérimentation animale est en effet reconnue comme un des objectifs de la réglementation REACH. Les informations relatives à la toxicité pour l’homme devront être générées, à chaque fois que cela est possible, par d’autres moyens que des tests sur les animaux vertébrés. Ces méthodes alternatives devront être validées par la Commission européenne, qui présentera tous les 3 ans un rapport sur l’usage des ces tests alternatifs, et soumettra si nécessaire de nouvelles propositions législatives.

Je suis intimement convaincue que loin d’être un aboutissement, REACH constitue un essai à transformer. Et que l’Union européenne devra se pencher à nouveau sur REACH dans les années à venir, si elle souhaite vraiment protéger l’environnement et la santé des citoyens. Pour ce faire, la substitution obligatoire des substances hautement préoccupantes pour la santé devra devenir une priorité. Au même titre que l’utilisation exclusive de méthodes scientifiques alternatives à la recherche sur les animaux.

J’espère de tout cœur avoir répondu à vos attentes, dans un combat qui est aussi le mien.

Cordialement,
Bien à vous,
Frédérique Ries
Députée européenne."
(N.B. : le timbre sur l'enveloppe représente un ange Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Christine
Chat ronron
Chat ronron
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2540
Age : 38
Localisation : LYON-Rhône
Emploi : Aide à domicile pour personnes âgées
Loisirs : lecture et cinema
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: REACH   Mar 10 Juil - 14:35

REACH relance les tests sur les animaux

Pourquoi un système espéré par tous est-il maintenant décrié par certains ? La directive européenne sur les produits chimiques est accusé par les ONG de relancer l'expérimentation animale.

Comment une excellente nouvelle s'est-elle transformée en spectre menaçant ?

A peine entrée en vigueur, la directive REACH suscite déjà la controverse. L'idée de départ était pourtant bonne : contrôler les 100,000 produits chimiques qui se baladent sur le marché européen et les 1,500 nouvelles substances produites chaque année, et répondre à la peur qui enfle quant aux effets de la chimie sur la santé publique.

Mesurer, contrôler, identifier l'impact toxique de tous ces esters de phtalates, composés perfluorés, alkylphénols ou encore muscs nitrés semblait aller de soi.

Seulement voilà, REACH risque d'induire un effet indésirable : faire remonter le nombre de tests de toxité pratiqués sur les animaux.

D'ici 2018, sur les 30,000 substances qui seront enregistrées auprès de l'organisme de contrôle, 12,000 seront testées. "Il est prévisible qu'il y ait un surcroît d'expérimentation animale" reconnaît Pablo Libreros au ministère de l'Ecologie. "Je ne vois pas comment c'est possible autrement", renchérit le biologiste André Cicollela. "Plusieurs dizaines de millions d'animaux devraient être utilisés pour réaliser ces tests" aboie le CLAM, le collectif libération animal de Montpellier. La ligue française contre la vivisection va plus loin, en la personne de Jacques Desmeubles : "Si on n'interdit pas ces faux tests, le projet REACH ne sert à rien". Pourquoi "faux tests" ? "Parce qu'aucune espèce n'est le modèle biologique d'une autre" explique Hélène Sarraseca, directrice de l'Association Antidote. Les résultats de ces tests n'est pas transposable aux humains". Pourtant, pour de nombreux scientifiques, c'est le seul moyen d'étude d'un organisme vivant. "Elle a permis de détecter de nombreux cancérogènes", explique André Cicollela.

Le projet REACH relance donc le débat sur l'utilité des tests animaliers et provoque des mises au point. Depuis 2001, le ministère de la Recherche ne publiait plus de statistiques sur le sujet. Mais le 31 janvier dernier, un colloque du Groupe interprofessionnel de réflexion et de communication sur la recherche, intitulé l'Expérimentation animale en toute transparence, permettait de se faire une idée. Il révélait notamment que le nombre de tests avait baissé de moitié entre 1984 et 2004. Mais il montrait également que REACH alait sans doute multiplier par deux le nombre d'animaux utilisés en toxicologie en Europe, faisant passer ce chiffre de 1 à 2 milions. D'où l'urgence pour beaucoup de mettre en place des méthodes substitutives. Jacques Desmeules l'assure : "Il y en a des centaines. Mais le danger pour l'industrie chimique, c'est que des tests fiables révèlent la nocivité de nombreuses substances et mettent en péril des pans entiers de cette industrie."

Ce n'est pas pourtant pas l'impact économique qui devrait faire reculer l'industrie chimique qui supporte l'essentiel des coûts élevés des tests sur animaux. Selon le CLAM : "Actuellement en Europe, 3 milliards d'euros sont dépensés pour l'expérimentation animale contre seulement 12 millions pour le développement de méthodes substitutives".

Parmi ces méthodes, la toxicogénomique, qui étudie la toxicité des substances sur des cellules humaines, est au centre d'une bataille d'experts. "Pas au point" pour le ministère de l'Ecologie. "Fiable et reconnue par la FDA aux Etats-Unis", pour Hélène Sarraseca.

La toxicogénomique souffrirait simplement d'n manque de moyens pour réaliser des tests à plus grande échelle. Alors ? Même si les méthodes substitutives se développent - l'Oréal vient par exemple d'annoncer la validation d'un test sur peau humaine artificielle - le calendrier de REACH risque de condamner plusieurs millions d'animaux.

En effet, pour permettre de tester rapidement les substances à fort tonnage, 80% des animaux utilisés pour le programme le seront avant 2013.

Source :
Olivier Delahaye
Revue Néo Sapiens
Juillet/Août 2007
Revenir en haut Aller en bas
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5632
Age : 18
Localisation : Bruges-France (33)
Emploi : developpeur/auxi puericulture
Loisirs : Parents :-)
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: REACH   Mar 10 Juil - 15:01

Cela sent un peu le piège à c..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
mylinia
Décide de rester
Décide de rester
avatar

Féminin
Nombre de messages : 352
Age : 38
Localisation : Hayange (57)
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: REACH   Mar 10 Juil - 20:18

Oui je crois que tu as raison Alep...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: REACH   

Revenir en haut Aller en bas
 
REACH
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REACH admet la toxicogénomique
» REACH
» Projet REACH : intervenons pour les animaux de laboratoire
» Déménagement de la Commission Européenne par Greenpeace
» Elimination des déchets chimiques et toxiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Communiqués & Discussions-
Sauter vers: