ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Les méfaits du soja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NATURELLE
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Nombre de messages: 51
Age: 64
Date d'inscription: 05/11/2006

MessageSujet: Les méfaits du soja   Lun 6 Nov - 0:37

La première fois que j'ai entendu parler du soja de manière négative, c'était en 2000, dans le n° 9 du magazine Nexus. Je ne voulais pas y croire. J'étais une grande mangeuse de soja sous toutes ses formes. Ces derniers mois (2004) je me faisais souvent "réprimender" par certaines petites voix lorsque je mangeais notamment du tofu. J'ai fini par aller faire des recherches sur Internet. Ce que j'ai découvert est encore plus difficile à croire que ce qui était écrit dans le magazine Nexus.
Autant vous dire que j'ai banni le soja cru ainsi que le tofu et autre lait de soja de mon alimentation. Aussi, j'ai très vite senti la différence. Je suis bien sûr passé par une phase de détoxination. Vous pourrez trouver toutes les références Web en fin d'article. Suite à tout ce que j'ai appris sur le soja non fermenté, j'en suis arrivé à une conclusion que certains jugeront extrémiste.

Je suis convaincue que le soja et les aliments comme le tofu ont été introduits dans l'alimenttion par le gouvernement mondial pour tout simplement détruire les travailleurs de lumière. Comme ces derniers cherchent naturellement des remplacements à la nourriture carnée, ils tombent naturellement dans le piège du soja.

LE SOJA NON FERMENTE EST VRAIMENT NOCIF

Derrière la gigapromotion du soja à travers toute la planète, on retrouve les grands groupes de la pétrochimie et de la médecine. Ils ouvrent des centaines de sites Web dans toutes les langues pour en faire la promotion.

La " food and Drug Administration "(sorte de ministère de l'alimentation et des médicaments aux U.S.A.) n'a jamais accepté de donner au soja la mention GRAS (Generally Recognize As Safe - en français : "généralement reconnu sans danger").

Le très sérieux magazine médical britannique The Lancet a fait état en 1997 d'une étude qui démontre que le seul fait de boire 2 verres de lait de soja par jour était suffisant pour perturber les cycles menstruels des femmes. De plus, cette même étude prouverait que chez les enfants testés avec ces 2 verres de lait de soja, la concentration des isoflavones serait de 13 000 à
22 000 fois plus importante que la concentration normale d'oestrogènes.

Les isoflavones peuvent empêcher l'ovulation, favoriser l'apparition de cellules cancéreuses et l'hypothyroïdisme dont les premiers symptômes peuvent être la léthargie, la constipation, la prise de poids et la fatigue.

L'INDISPENSABLE FERMENTATION

Le fait que les Chinois mangent du soja en quantité depuis des millénaires est un mythe. Ils n'en mangent qu'en petite quantité depuis la dynastie Zhou (1134/234 av.J.-C.) lorsqu'ils ont justement découvert une manière de le faire fermenter. Cette fermentation neutralise les toxines qui se trouvent dans les graines. Par ailleurs, les Chinois et les Japonais utilisent surtout le soja comme condiment et non pas comme remplacement des protéines animales.
En plus de ne pas être fermentés, les aliments modernes à base de soja dénaturent les protéines et augmentent le taux de cacinogènes.


Selon le Dr Claude Hughes, le soja s'est doté de certains moyens pour lutter contre ses prédateurs naturels. Il est ainsi un contraceptif oral puissant et contient de nombreuses toxines. De cette manière, les prédateurs qui en mangent diminuent en nombre et en taille.

LE LAIT DE SOJA EST DANGEREUX POUR LES ENFANTS

Selon le Dr Mary G. Enig (présidente de l'association des nutritionnistes du Maryland) "un bébé nourri avec du lait maternisé à base de lait de soja reçoit l'équivalent en phyto-oestrogènes de ce que l'on recevrait si on ingurgitait 5 pilules contraceptives par jour. Cela entraîne une puberté précoce chez les filles et une maturation sexuelle retardée chez les garçons".

Certains moines bouddhistes mangent du tofu pour faire baisser leur libido. Les autorités suisses de la santé recommandent un usage très limité du soja pour les bébés. En Angleterre et en Australie, les agences publiques pour la santé demandent aux parents d'avoir l'avis d'un médecin avant de donner du soja à leurs enfants. Enfin le ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande avertit que :
" Les produits au soja ne devraient être utilisés que sous la supervision d'un professionnel de la santé (...). Les cliniciens qui traitent les enfants avec des produits à base de soja pour des raisons médicales devraient être conscients du potentiel d'interaction entre les produits pour enfants à base de soja et le fonctionnement de la thyroïde.

SOJA ET MATERNITE

J'ose à peine dire les résultats de toutes les études qui prouvent les effets dévastateurs du soja sur les foetus, notamment durant les premiers mois. Si vous ne comprenez pas l'anglais, il va falloir me croire sur parole.
Tout ce que je dirai, c'est pitié pour le foetus. Ne mangez pas de soja non-fermenté si vous êtes enceinte et ne donnez pas de soja aux enfants. Si vous en avez mangé régulièrement, il ne sert à rien de s'angoisser. Cela peut s'arranger si vous arrêter tout de suite, en mettant votre orgueil en poche. Vos enfants sont très importants pour l'humanité. Le reste concerne votre parcours spirituel et votre santé.

DES PROBLEMES DE SANTE MULTIPLES

Sachez quend même que selon le Dr Josèphe Mercola, manger du soja non-fermenté entrîne une série impressionnante de conséquences graves.Parmi elle :

- Un taux de maladies d'Alzheimer qui serait 2,4 fois plus important.

- Des cancers de la thyroïde,

- des déficiences du pancrèas,

-une déficience en vitamine D et en calcium (ce qui provoque l'ostéoporose, une réduction de la biodisponibilité du fer et du zinc utile à la santé du cerveau),

- une diminution ou un blocage de la métabolisation du fer,

- des problèmes de mémoire,

- des déficiences en acides aminés,

- une augmentation du taux de diabète...

LE MYTHE DES PROTEINES

Le fait que le soja soit une bonne source de protéines est faux car il contient des inhibiteurs de trypsine qui entravent la bonne digestion des protéines et fatiguent le pancréas.

De toute façon, mettons une fois pour toutes quelque chose au clair par rapport à la rengaine : "Si tu ne manges pas de viande, de poisson, ni d'oeufs, ni de produits laitiers, où vas-tu trouver les protéines ?".

La réponse est simple. Il y a des protéines quasi partout. Regardez sur vos paquets de céréales complètes et vous comprendrez vite de quoi je veux parler. Cette histoire de protéines est un mythe ! Même chose pour le mythe qui nous dit que le soja peut aider les femmes ménopausées.

En résumé, les seuls produits qui semblent sans danger sont à base de soja-fermenté : le miso, le tempeh, le natto et le tamari ; pour peu, bien sûr, qu'ils soient BIO garantis sans OGM.

Nota : il existe aussi en diététique des barquettes de pâte de soja bio lacto-fermenté à tartiner de la marque SOJAMI.


Cet article, m'a vraiment inquièté acr moi-même j'étais consommatrice de tofu et de lait de soja pour la ménopause, je n'ai arrêté cette consommation que depuis 10 mois environ, je n'avais pas encore eu connaissance de cet article, mais d'instinct, j'ai cessé d'en consommer. Il faut dire que je connais une amie qui a eu des problèmes allergiques et un excés d'hormones avec le soja, elle m'en avait parlé en me mettant en garde. J'espère que ces informations pourront vous être utiles.

Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
terraillon
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Nombre de messages: 122
Localisation: paris
Emploi: mère au foyer
Loisirs: jardinage, lecture, jogging, cuisine, nutrition
Date d'inscription: 18/04/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Lun 6 Nov - 12:33

Merci pour ces informations. Moi aussi, j'avais lu des articles qui coupaient l'appétit!

Mais, maintenant quoi manger? Le lait, de vache et de soja, est bien agréable et bien pratique mais est déconseillé. Au final, on ne mange que:

- des oléagineux: bio+ trempés,
- des céréales:bio+ complètes + sans gluten + germées + crues
- des légumes: bio+ frais+ crus
- des fruits: bio+ frais + crus + pas plus de 2 ou 3 par jour
- des huiles: bio+ VPPF+ sans se tromper entre les différents omégas
- de l'eau pure et du sel de mer non raffiné

Moi, je serais d'accord mais:

- déjà, j'aurais faim ou alors je serais obligée de manger de grosses quantités

- j'aurais quand-même peur de me tromper et de ne m'en rendre que trop tard, avec des carences et autres!

- je deviendrais folle dans ma cuisine parce que le reste de la famille... s'en contrefiche!! Et faire, au dernier moment pour les vitamines, 1 menu BB, 1 menu enfants, 1 menu homme et 1 menu perso... Au secours!!

- et, surtout, je n'aurais pas de goûter!

Et toi, ça donne quoi dans ton assiette? Et ton goûter ? On ne peut quand-même pas diner à 18 heures!

Que c'est compliqué!!
Revenir en haut Aller en bas
NATURELLE
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Nombre de messages: 51
Age: 64
Date d'inscription: 05/11/2006

MessageSujet: Les méfaits du soja   Lun 6 Nov - 22:03

Bonjour, Terraillon

Je t'assure que lorsque nous sommes végétaliens nous ne mourrons pas de faim, tu peux cuisiner sans problème. Tu peux même faire de la pâtisserie en remplaçant le lait de vache par du lait d'amandes ou de noisettes ou de l'eau. Moi je ne mange pas de céréales sans gluten j'ai aucun problème avec; Tu peux prendre du quinoa, c'est plein de protéines. Moi aussi je dois cuisiner différemment pour mon mari et mes fils lorsque je les invite, mais je commence petit à petit à faire supprimer la viande des menus de mon mari, il n'en mange plus qu'une fois par jour, et il a supprimé la viande rouge, c'est déjà bien. Pour en revenir au lait de soja, il vaut mieux essayer de s'en passer, tu peux prendre des laits végétaux et si tu as peur de manquer de protéines, il y a les algues.
Les céréales complètes mélangées avec une légumineuse donne également des protéines. Et pui, notre corps n'a pas besoin tant que ça de protéines.


terraillon a écrit:
Merci pour ces informations. Moi aussi, j'avais lu des articles qui coupaient l'appétit!

Mais, maintenant quoi manger? Le lait, de vache et de soja, est bien agréable et bien pratique mais est déconseillé. Au final, on ne mange que:

- des oléagineux: bio+ trempés,
- des céréales:bio+ complètes + sans gluten + germées + crues
- des légumes: bio+ frais+ crus
- des fruits: bio+ frais + crus + pas plus de 2 ou 3 par jour
- des huiles: bio+ VPPF+ sans se tromper entre les différents omégas
- de l'eau pure et du sel de mer non raffiné

Moi, je serais d'accord mais:

- déjà, j'aurais faim ou alors je serais obligée de manger de grosses quantités

- j'aurais quand-même peur de me tromper et de ne m'en rendre que trop tard, avec des carences et autres!

- je deviendrais folle dans ma cuisine parce que le reste de la famille... s'en contrefiche!! Et faire, au dernier moment pour les vitamines, 1 menu BB, 1 menu enfants, 1 menu homme et 1 menu perso... Au secours!!

- et, surtout, je n'aurais pas de goûter!

Et toi, ça donne quoi dans ton assiette? Et ton goûter ? On ne peut quand-même pas diner à 18 heures!

Que c'est compliqué!!
Revenir en haut Aller en bas
terraillon
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Nombre de messages: 122
Localisation: paris
Emploi: mère au foyer
Loisirs: jardinage, lecture, jogging, cuisine, nutrition
Date d'inscription: 18/04/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 13:20

Merci de ta réponse!

En fait, je n'ai pas peur de manquer de protéines mais c'est vrai que j'ai du mal à comprendre comment on peut tout apporter à l'organisme en limitant les choix comme dans la liste (un peu poussée!!) que j'ai faite dans mon 1er poste!

Par exemple, avec des légumineuses on peut varier presque infiniment les menues et les recettes mais pas les apports car elles apportent toutes plus ou moins les mêmes nutriments.
Je suis végétarienne, j'adore ça mais je me pose quand même parfois quelques questions: je me dis que les copines qui mangent modéremment du poisson par exemple ont plus d'omégas 3 différents que moi avec mes huiles de noix et de colza.
Et j'ai de l'ostéopénie (à 31 ans!!) alors j'ai un peu peur de supprimer totalement fromage et lait de soja-calcium! J'en mange très très peu mais j'ai à chaque fois l'impression de bien faire!

je suis pleine de doutes!
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages: 7155
Age: 54
Localisation: Languedoc
Date d'inscription: 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 15:26

NATURELLE a écrit:
je connais une amie qui a eu des problèmes allergiques et un excés d'hormones avec le soja, elle m'en avait parlé en me mettant en garde

Merci pour toutes ces infos. J'avais reçu la même mise en garde. Il y a des femmes auxquelles le soja convient, pour d'autres, c'est la sauge, pour d'autres ce n'est ni l'un ni l'autre, mais l'achillée millefeuille... etc...

Pour le soja, je m'était également posé la question de savoir pourquoi cet engouement phénoménal pour le soja dans les média, et du coup dans le public, aussi. Il y avait forcément anguille sous roche, et je suis bien contente que tu en parles ici.

D'où, comme toujours l'importance de se connaître soi-même le mieux possible, et d'essayer de SENTIR ce qui nous convient. Toutes les mesures du monde ne feront jamais l'affaire, et tous les cas possibles ne seront pas forcément le nôtre...

Et, aussi, je crois : il est très important de n'abuser de RIEN, ni de se priver non plus de QUOI QUE CE SOIT qui nous semble bon.
Manger modérément, en fonction de ce que l'on SENT bon pour soi, me semble être la meilleure garantie.
Nous pouvons nous référer à ce que les humains ont toujours mangé de par le monde, avant notre société de folle consommation.
C'est un peu ce que je disais aussi dans le débat sur le lait. Au-delà des positions éthiques que l'on peut prendre, le lait en tant qu'aliment n'est à mon sens pas mauvais puisque cela fait des millénaires que des sociétés entières en consomment. Et depuis j'ai eu la réponse, puisqu'il s'avère que le lait est devenu TOXIQUE, du fait de l'ALIMENTATION et du MODE de VIE des animaux.
Les sociétés anciennes en consommaient PEU, et de BONNE QUALITE. Voilà la clef !! Cela n'empêchait pas les bêtes de nourrir leurs petits, et le lait consommé par les humains, prélevé sur les animaux, était de bonne qualité car non pollué.

Je suis bien persuadée que consommer BEAUCOUP de SOJA en remplacement de BEAUCOUP de LAIT (de vache ou autre) ne sera pas meilleur, et je crois très volontiers que cela peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé.

Ce qu'il faut, c'est réduire la consommation de ce liquide blanc (quel qu'il soit), dont nous avons pris une trop grande habitude à cause de la surproduction.
Après avoir "gobé" (au sens propre du terme) la surproduction de lait de vache, ne gobons pas la surproduction du soja !

FAIRE APPEL AU BON SENS, ET A LA MODERATION, me semble pouvoir être une garantie de sécurité.

Merci encore pour ces infos.

_________________
Je suis au-delà de l'optimisme et du pessimisme. Je résiste, et j'espère... (Edgar Morin)
La bonté humaine est une flamme qu'on peut cacher, mais qu'on ne peut jamais éteindre. (Nelson Mandela)
Vous voulez comprendre, essayez d'aimer.
Vous voulez aimer, essayez de comprendre
(Sri Chinmoy)
Revenir en haut Aller en bas
missrat
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Féminin
Nombre de messages: 260
Age: 20
Localisation: Rennes
Emploi: Etudiante
Date d'inscription: 07/11/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 15:45

Bonjour,

alors si j'ai bien compris...il faut bannir tout se qui est au soja (et surtout non fermenté) ?! Et si on ne mange/boit pas non plus de lait de vache (ce qui est le cas de beaucoup ici je pense mais pas le mien) on boit et mange quoi comme lait alors? Du lait d'amande ou de je ne sais plus quoi (désoler je me souviens plus des noms)? Et si je donne du lait de soja à mes rats, je doit peut etre arreter aussi?! Si seulement plus de gens étaient végétaliens on serais mieu informé je pense...(je précise que je ne suis pas végétalienne)

Merci :Sourir1:
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages: 7155
Age: 54
Localisation: Languedoc
Date d'inscription: 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 15:49

A mon humble avis, on peut manger de tout, mais de façon modérée, et uniquement, surtout, des produits de BONNE QUALITE.

Même sans beaucoup de moyens, si on mange peu, on peut manger bien.

_________________
Je suis au-delà de l'optimisme et du pessimisme. Je résiste, et j'espère... (Edgar Morin)
La bonté humaine est une flamme qu'on peut cacher, mais qu'on ne peut jamais éteindre. (Nelson Mandela)
Vous voulez comprendre, essayez d'aimer.
Vous voulez aimer, essayez de comprendre
(Sri Chinmoy)


Dernière édition par le Mar 7 Nov - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées


Masculin
Nombre de messages: 5629
Age: 13
Localisation: Bruges-France (33)
Emploi: developpeur/auxi puericulture
Loisirs: Parents :-)
Date d'inscription: 08/04/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 18:00

Hum, les informations sur le soja semblent beaucoup plus difficile à cerner que le message de Naturelle. En fait, on trouve également une foule de documents qui vont dans l'autre sens et indique que le soja n'est pas aussi mauvais que cela.

J'ai quelqu'un dans notre asso (ingénieur nutricioniste) qui défend bec et ongle le soja. Que penser de tout ceci? En Asie, le soja, ne semble pas poser trop de problème. A regarder l'état de santé de chaque continent, je me dis que si le soja c'est pas bon, les protéines animale cela à l'air bien pire.

En fait quand on cherche, on trouve des informations contradictoires. De l'avis général, le soja, c'est comme tout ce qui est riche en protéines, il faut en user raisonnablement, dans une alimentation varier et ne surtout pas chercher un "manque" de protéines que l'on trouve dans l'alimentation végétarienne. Le problème est surtout de bien combiner protéines et acides aminés pour le repas (ex: légimineuse+riz : enfin je crois...)

Mais c'est vrai que j'aimerais pas être un expert nutricioniste (honnête).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages: 7155
Age: 54
Localisation: Languedoc
Date d'inscription: 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 19:24

Alep a écrit:
qui défend bec et ongle le soja. Que penser de tout ceci? En Asie, le soja, ne semble pas poser trop de problème.

... mais pourquoi ce "bec et ongles", justement ? faut-il vraiment défendre tel ou tel aliment à tout prix ? cela ne touche-t-il pas au parti-pris ?
quelle peut en être la motivation ?

Concernant l'Asie, il se trouve justement, d'après ce que dit Naturelle, que ce qui nous a été présenté comme une habitude ancestrale et générale pour l'Asie, ne correspondrait pas du tout à la réalité, et que le soja qui y est consommé serait fermenté...


_________________
Je suis au-delà de l'optimisme et du pessimisme. Je résiste, et j'espère... (Edgar Morin)
La bonté humaine est une flamme qu'on peut cacher, mais qu'on ne peut jamais éteindre. (Nelson Mandela)
Vous voulez comprendre, essayez d'aimer.
Vous voulez aimer, essayez de comprendre
(Sri Chinmoy)
Revenir en haut Aller en bas
fayfay
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison


Féminin
Nombre de messages: 1297
Age: 49
Localisation: Nantes
Emploi: Animatrice
Date d'inscription: 19/04/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 19:30

Alors mangeons Tempeh, miso et autres !

Bon de toutes façons la nourriture végétarienne est suffisement variée pour ne manger du soja qu'en quantité raisonnable !
Revenir en haut Aller en bas
http://barbidule-le-retour.spaces.live.com/
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages: 7155
Age: 54
Localisation: Languedoc
Date d'inscription: 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 19:38

NATURELLE a écrit:
Vous pourrez trouver toutes les références Web en fin d'article.

Euh.... pas vu !! ?? j'ai mal regardé ?


Eehhhhhhhhh !!! j'avais pas vu non plus : j'ai une papatte en plus sous mon pseudo !!!

Oui, c'est sûr, ça : j'adore papoter. Et comme en ce moment je suis clouée à la maison, je suis ravie !!

_________________
Je suis au-delà de l'optimisme et du pessimisme. Je résiste, et j'espère... (Edgar Morin)
La bonté humaine est une flamme qu'on peut cacher, mais qu'on ne peut jamais éteindre. (Nelson Mandela)
Vous voulez comprendre, essayez d'aimer.
Vous voulez aimer, essayez de comprendre
(Sri Chinmoy)
Revenir en haut Aller en bas
NATURELLE
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Nombre de messages: 51
Age: 64
Date d'inscription: 05/11/2006

MessageSujet: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 22:41

Ni le lait de vache (qui doit être exclusivement réservé aux veaux), ni le lat de soja ne sont bons pour la santé, croyez-moi on peut se passer des deux; si vous avez peur de manquer de calcium voici une liste de quelques aliments compensant :

Pricipales sources de calcium (en mg pour 100 g)
Amandes sèches : 254 - cresson : 211 - figues sèches : 170 - betterave rouge : 150
oignons : 125 - endives : 104 - epinards, noix, sucre roux : 80 - haricots-verts : 65
olives : 61 - celeri rave, poireaux, laitue :60 - chou, choucroute, framboises : 46
pruneaux : 45 - carottes, artichaut: 40 - radis : 33 - fraises : 30 - oranges : 28
pain de seigle : 26 - chou fleur, semoule :22 - courge, asperges : 21 - raisin : 20 -
cerises, melon : 18 - farine de blé complète : 16 - pommes de terre, prunes abricots : 15
pamplemousse, poires : 16 - tapioca, confitures : 12 - tomates, bananes :11 - concombre : 10 - riz complet : 9 - pêches : 8 - pommes : 6

Voici les sites qui parlent du soja, je m'excuse de les avoir oublié au début, malheureusement ils sont en anglais, le seul avec quelques pages en français est :

www.westonaprice.org/

en anglais seulement :

Dr Josephe Mercola : www.mercola.com/2000/sept/17/soybraine.htm

www.soyonlineservice.co.nz/

Personnellement, je ne suis pas d'accord, lorsque l'on dit qu'il faut manger de tout, du moment que se soit par petite quantité, mais celà n'engage que moi, libre à vous de procéder comme vous l'entendez. Notre organisme, en fait, n'a pas du tout besoin de toute cette alimentation qu'on veut bien nous faire croire, tout est basé sur le profit. Si vous voulez avoir de bonnes informations sur l'alimentation, je vous conseille : "l'alimentation saine" d'Henri-Charles Geffroy (Président Fondateur de la Vie Claire) aux éditiond Dangles, vous avez également des recettes végétaliennes, vous pourrez ainsi constater qu'on peut se régaler et ne pas mourir de faim.
Revenir en haut Aller en bas
NATURELLE
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Nombre de messages: 51
Age: 64
Date d'inscription: 05/11/2006

MessageSujet: Les méfaits du soja   Mar 7 Nov - 22:44

Ni le lait de vache (qui doit être exclusivement réservé aux veaux), ni le lait de soja ne sont bons pour la santé, croyez-moi on peut se passer des deux; si vous avez peur de manquer de calcium voici une liste de quelques aliments compensant :

Pricipales sources de calcium (en mg pour 100 g)
Amandes sèches : 254 - cresson : 211 - figues sèches : 170 - betterave rouge : 150
oignons : 125 - endives : 104 - epinards, noix, sucre roux : 80 - haricots-verts : 65
olives : 61 - celeri rave, poireaux, laitue :60 - chou, choucroute, framboises : 46
pruneaux : 45 - carottes, artichaut: 40 - radis : 33 - fraises : 30 - oranges : 28
pain de seigle : 26 - chou fleur, semoule :22 - courge, asperges : 21 - raisin : 20 -
cerises, melon : 18 - farine de blé complète : 16 - pommes de terre, prunes abricots : 15
pamplemousse, poires : 16 - tapioca, confitures : 12 - tomates, bananes :11 - concombre : 10 - riz complet : 9 - pêches : 8 - pommes : 6

Voici les sites qui parlent du soja, je m'excuse de les avoir oublié au début, malheureusement ils sont en anglais, le seul avec quelques pages en français est :

www.westonaprice.org/

en anglais seulement :

Dr Josephe Mercola : www.mercola.com/2000/sept/17/soybraine.htm

www.soyonlineservice.co.nz/

Personnellement, je ne suis pas d'accord, lorsque l'on dit qu'il faut manger de tout, du moment que se soit par petite quantité, mais celà n'engage que moi, libre à vous de procéder comme vous l'entendez. Notre organisme, en fait, n'a pas du tout besoin de toute cette alimentation qu'on veut bien nous faire croire, tout est basé sur le profit. Si vous voulez avoir de bonnes informations sur l'alimentation, je vous conseille : "l'alimentation saine" d'Henri-Charles Geffroy (Président Fondateur de la Vie Claire) aux éditiond Dangles, vous avez également des recettes végétaliennes, vous pourrez ainsi constater qu'on peut se régaler et ne pas mourir de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées


Masculin
Nombre de messages: 5629
Age: 13
Localisation: Bruges-France (33)
Emploi: developpeur/auxi puericulture
Loisirs: Parents :-)
Date d'inscription: 08/04/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mer 8 Nov - 23:24

D'un autre coté, il y a aussi le plaisir, du moment que personne ne souffre (j'entend par personne aucun animal, un animal non humain étant aussi une personne). Jusqu'à un certain point, le plaisir est important...




Pour répondre à Alexandra, les spécialistes défendent avec acharnement leur point de vue. Parfois parcequ'il sont "acheté" par une firme pour dire quelque chose, parfait par ce qu'il sont persuadés que leur avis EST la vérité.

Des livres qui donne de bons conseils sont légions, les modes alimentaires innombrables, entre hygiénistes, macrobiotistes, alimentation dynamique......
Si vous arrivez à trouver votre église et que cela vous convient, pourquoi pas. Pour le reste des mortels, c'est à dire, nous pauvres béotiens, la réaction est d'essayer de ne pas faire trop d'erreurs...

Pas facile de manger, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées


Masculin
Nombre de messages: 5629
Age: 13
Localisation: Bruges-France (33)
Emploi: developpeur/auxi puericulture
Loisirs: Parents :-)
Date d'inscription: 08/04/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Sam 11 Nov - 11:16

Bon alors, pour alimenter le débat, qui est important pour nous, un avis inverse sur le soja. Le contenu de cet article ne dit pas que le soja est inoffensif, il critique juste les conclusions des experts.

Citation :

Jean-François Narbonne : "Les experts français ont exagéré les dangers du soja"
En mars 2005, l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a publié un rapport intitulé « Sécurité et bénéfices des phytoestrogènes apportés par l’alimentation ». Un rapport à charge contre le soja accusé d’être dangereux pour l’homme en raison de son contenu en isoflavones. Mais pour le Pr Jean-François Narbonne, toxicologue à l’Université Bordeaux 1, les conclusions de ce rapport sont tout simplement exagérées.

Dans son numéro de novembre actuellement en ligne, votre magazine ConsoSanté consacre un dossier au soja pointant notamment du doigt, le rapport de l’Afssa de mars 2005, très critique voire alarmiste, qui s’apparente à un avis de décès pour le soja. Un message que les médias se sont empressés de relayer, jusqu’au numéro d'octobre du magazine Que choisir qui stigmatise les produits à base de soja, menaçant les consommateurs des pires maux… Pourtant le rapport français est loin de faire l’unanimité chez les premiers concernés, les toxicologues. En témoignent les commentaires à froid du Pr Jean-François Narbonne, toxicologue à l’Université Bordeaux 1.

LaNutrition.fr : Savez-vous pourquoi le rapport de l’Afssa est si critique vis-à-vis du soja ?
Pr Jean-François Narbonne : Je pense que ce rapport devait répondre à plusieurs sujets d’actualité à la fois de la part de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui voyait se multiplier les offres de suppléments ou compléments alimentaires et d’autre part de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) sur l’utilité éventuelle des phytoestrogènes de soja par rapport au traitement hormonal substitutif de la ménopause. Si ces deux interrogations sont tout à fait justifiées en termes d’impact éventuels en santé publique, cela ne justifie pas d’instruire le dossier uniquement à charges en invoquant un éventuel « lobby du soja » lequel d’ailleurs jouerait plus en fonction des intérêts laitiers. Il ne faut pas oublier que l’essentiel du soja produit en occident sert à nourrir les bovins pour faire du lait et que la consommation directe de soja par l’homme est négligeable. Il faut plusieurs kilos de soja pour faire un kilo de bœuf, faire consommer directement du soja par l’homme est donc beaucoup moins rentable. …

C’est le premier rapport sur le soja ?
Non, dès 1996 le Conseil supérieur d’hygiène publique de France (CSHPF) et plus particulièrement le groupe de travail « contaminants » que je présidais avait été chargé d’évaluer la toxicité du soja chez l’homme. A l’époque le rapport avait conclu que nous n’avions pas de bases pour établir des limites de toxicité et nous ne disposions d’aucune évidence de toxicité chez l’homme. Le rapport avait donc été remisé au placard. Le problème c’est que 10 ans après, l’état des connaissances scientifiques n’a pas fondamentalement changé la donne mais la conclusion du groupe de travail de l’Afssa est allé dans un sens maximaliste : en l’absence de données évidentes pour établir des limites de sécurité ce groupe d’experts a jugé urgent en terme de santé publique de proposer toute une série de recommandations pour limiter l’exposition au moins de certains groupes de consommateurs. D’ailleurs ces limitations nous avaient déjà été proposées à quelque chose près en 1996 et nous les avions refusées en l’absence de bases scientifiques sérieuses. Il est regrettable que le groupe de travail de 2005 n’ait pas pris connaissance des conclusions du CSHPF dix ans plutôt.

Les toxicologues ont-ils eu leur mot à dire ?
On peut en effet s’interroger sur la constitution du groupe de travail de l’Afssa : essentiellement des nutritionnistes pour traiter un problème qui relève surtout de la toxicologie. Dans la constitution du groupe de travail un toxicologue était quand même prévu mais renseignements pris il n’a jamais été présent aux réunions car il était surchargé de travail. Donc le rapport Afssa ne suit absolument pas le protocole habituel sur la fixation des limites de sécurité pour les risques alimentaires. D’ailleurs de façon toute à fait inhabituelle le rapport fixe « un apport qui ne présente pas de risque pour la population générale » alors qu’une étude toxicologique fondée aurait fixé « un apport limite au delà duquel la probabilité d’effets néfastes n’est pas nulle » selon la définition de la DJT (dose journalière tolérable ».

Ces limites ne sont donc pas justifiées ?
Absolument pas ! Nous autres toxicologues n’avons aucun élément pour établir des LOAEL (dose Minimale avec Effet Nocif Observé) ou NOAEL (dose Sans Effet Nocif Observé), pour estimer des facteurs de sécurité et en dériver une dose journalière admissible pour le soja. De plus pour un aliment complexe, il faudrait avoir des données épidémiologiques montrant qu’il existe un risque réel pour l’homme. D’ailleurs si vous lisez bien le rapport entre les lignes vous verrez que ce document reconnaît implicitement ne pas avoir de preuves de la toxicité du soja. Il admet que le soja a des effets bénéfiques chez les populations asiatiques et qu’aucune étude épidémiologique n’a mis en évidence d’effet délétère chez l’homme.
Pour justifier des limites contraignantes en terme de gestion de risques, le groupe de travail suppose qu’il peut exister un polymorphisme génétique qui ferait que le soja pourrait avoir des effets différents sur nous que sur les populations asiatiques. C’est sur cette base pour le moins aléatoire que le rapport recommande de limiter la consommation de soja. C’est une sorte de principe de précaution poussé à l’extrême.
D’ailleurs en sortant ce rapport l’Afssa a provoqué de nombreuses réactions auprès des collègues des agences étrangères, mais ce n’est que la deuxième fois depuis le rapport extravagant sur la créatine. (xx)

Comment en est-on arrivé là ?
Le problème ne vient pas des compétences individuelles mais du manque de pluridisciplinarité du groupe de travail. La constitution du groupe donne beaucoup d’importance aux nutritionnistes alors qu’on n’est pas devant un problème de nutrition mais de toxicologie. Ce type de question complexe se retrouve pour beaucoup de substances présentes dans les aliments comme les produits néoformés ou les toxiques naturels. De plus, si on regarde les membres du groupe de travail, on s’aperçoit d’une part que peu ont publié sur le sujet des phytoestrogènes et que d’autre part ils n’ont pas la pratique des procédures d’évaluation des risques des substances chimiques.

La qualité du travail effectué sur ce rapport serait donc en cause ?
La seule personne qui connaisse bien le sujet des phytoestrogènes est le Dr Catherine Bennetau-Pelissero, qui avait rédigé le rapport pour le CSHPF en 1996. Elle avait déjà proposé de prendre des mesures de gestion et concluait d’ailleurs son rapport par des allusions à un « lobby du soja » qui reflète une position individuelle qui n’a rien à faire dans une évaluation scientifique rigoureuse. On ne peut reprocher à un chercheur très impliqué d’avoir des idées personnelles (c’est en voulant répondre aux questions que l’on se pose que la recherche avance, quelle que soit l’origine du questionnement) mais on peut reprocher à un groupe de travail de ne pas pratiquer une expertise contradictoire basée sur la confrontation de différents avis issus de différentes disciplines. L’avis d’un groupe de travail ne doit pas refléter strictement l’avis d’un seul « expert ». En 1996 nous n’avions pas suivi les recommandations de ce même rapporteur. On peut d’ailleurs regretter qu’aussi peu d’équipes de recherches s’intéressent à ce sujet. De plus une vraie évaluation des risques devrait comporter une étude comparative, ce qui est d’ailleurs demandé dans les évaluations nutritionnelles. C’est ce que l’on appelle l’étude des risques de substitution qui se pratique aujourd’hui au niveau européen sur la base des modèles Bénéfices/Risques. Il aurait été intéressant d’étudier comparativement les bénéfices/risques du lait de vache par rapport au « lait de soja ». Dans le lait de vache il y a aussi de nombreuses molécules à action oestrogéniques, ne serait-ce que les hormones secrétées par la vache elle même.

Mais qui peut vouloir enterrer le soja ?
Je ne connais pas les pseudo « lobbies » pouvant exercer des pressions pour ou contre. Je me doute qu’il doit y avoir des enjeux économiques agricoles et pharmaceutiques mais cela ne doit en aucun cas influencer l’expertise. D’ailleurs l’Afssa suit des procédures qualité qui incluent des déclarations de conflits d’intérêts qui sont garants de l’indépendance de l’expertise. Dans le cas ou la conclusion d’un groupe d’expert est critiquable, il s’agit de mon point de vue plus d’un défaut de pluridisciplinarité dans la constitution du groupe que d’un travail interne de pseudo lobbies ou de la qualité des experts.
Mais cette histoire de lobbies aujourd’hui mine le vrai débat scientifique dans les médias et en tant que scientifique on ne peut plus prendre position sur un sujet quelconque sans être accusé d’être vendu à tel ou tel lobby. J’en sais personnellement quelque chose pour ma position sur l’incinération des déchets aujourd’hui par exemple.

Est-ce que vous pensez que les préparations pour nourrissons à base de soja peuvent être dangereuses ?
Pour moi j’en reste à la position du CSHPF qui est de dire qu’aujourd’hui on n’a pas d’arguments scientifiques sérieux ni dans un sens ni dans l’autre. Il doit rester dans notre société une part de liberté individuelle, y compris pour le corps médical, dans la mesure ou il n’est pas démontré qu’il existe des risques particuliers.

Propos recueillis par Aline Périault

A lire également : notre dossier "Peut-on donner du soja aux enfants ? " dans le numéro de novembre du magazine ConsoSanté
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
alexandra
Administratrice*


Féminin
Nombre de messages: 7155
Age: 54
Localisation: Languedoc
Date d'inscription: 10/07/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Sam 11 Nov - 12:46

Alep a écrit:
C’est sur cette base pour le moins aléatoire que le rapport recommande de limiter la consommation de soja. C’est une sorte de principe de précaution poussé à l’extrême.(...)
Il aurait été intéressant d’étudier comparativement les bénéfices/risques du lait de vache par rapport au « lait de soja ». Dans le lait de vache il y a aussi de nombreuses molécules à action oestrogéniques, ne serait-ce que les hormones secrétées par la vache elle même.(...)
Il n'est pas démontré qu'il existe des risques particuliers.

Voilà qui promet peut-être de relancer le débat sur le lait sous toutes ses formes.

Tiens, je me demande s'il y a aussi des hormones, dans le lait démaquillant... Laughing

Merci Alep, en tous cas, pour ces infos très intéressantes.

_________________
Je suis au-delà de l'optimisme et du pessimisme. Je résiste, et j'espère... (Edgar Morin)
La bonté humaine est une flamme qu'on peut cacher, mais qu'on ne peut jamais éteindre. (Nelson Mandela)
Vous voulez comprendre, essayez d'aimer.
Vous voulez aimer, essayez de comprendre
(Sri Chinmoy)
Revenir en haut Aller en bas
instadm
Découvre le forum
Découvre le forum


Masculin
Nombre de messages: 2
Age: 39
Localisation: Vence Alpes Maritimes
Date d'inscription: 28/04/2009

MessageSujet: l'association végétariennne de France, le soja est bon   Mar 28 Avr - 12:33

D'après l'Association Végétarinenne de France le soja est bon :

http://www.vegetarisme.fr/Articles/sojamiseaupoint.html
Revenir en haut Aller en bas
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis


Féminin
Nombre de messages: 7178
Age: 31
Localisation: Montpellier
Loisirs: surfin' USA
Date d'inscription: 22/03/2006

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Mar 28 Avr - 13:12

et bonjour, avant de dire le soja c'est le bien, tu voudrais bien passer par la case présentation?
merci!
Revenir en haut Aller en bas
Vaness
Fidèle au poste
Fidèle au poste


Féminin
Nombre de messages: 977
Age: 28
Localisation: Yvelines
Emploi: maman gaga de ses enfants !
Loisirs: cuisine végétalienne, animaux, nature, sorties...
Date d'inscription: 17/01/2009

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Lun 11 Mai - 18:22

Et bien ! Je viens de tomber de haut concernant le soja ! J'en consomme pas mal et sous toutes ses formes : lait, yaourths, tofu, crème, ect...

Mon fils est intolérent aux protéines de lait de vache et je lui donnais jusqu'à présent des yaourths au soja pour remplacer le lait de vache, si c'est vraiment mauvais pour la santé, que puis-je lui donner à la place ? En plus si je ne me trompe pas, seul le lait de soja est "yaourtable" (je fais mes yaourths moi même)...
Revenir en haut Aller en bas
http://veganfamily.forumperso.com
Roaaa
Faon des Bois
Faon des Bois


Féminin
Nombre de messages: 4113
Age: 28
Localisation: Paris
Emploi: Aide-soignante et Etudiante
Date d'inscription: 19/01/2007

MessageSujet: Re: Les méfaits du soja   Lun 11 Mai - 19:09

C'est un sujet très controversé. En l'état actuel des choses les deux avis circulent et rien ne permet de savoir si les effets négatifs sont réels où simplement à partir de quantités astronomiques.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les méfaits du soja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» DEPAKINE ET SES MEFAITS
» Les méfaits du soja
» Lampe de sel VS méfaits
» le Soja: bon ou mauvais pour la santé?
» Fromage au soja

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: VEGETA*ISME & VEGANISME :: VEGETARISME, VEGETALISME, VEGANISME :: Discussions-