ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les écoles "alternatives"

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptyVen 4 Mai - 22:04

J'envisage de mettre mon fils dans une école Montessori quand il ira en maternelle. Que pensez-vous de ce type d'école?
Revenir en haut Aller en bas
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis
daizzy

Féminin
Nombre de messages : 7178
Age : 36
Localisation : Montpellier
Loisirs : surfin' USA
Date d'inscription : 22/03/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptyVen 4 Mai - 22:55

tout ceque j'ai entendu sur ce type d'école était bien. maintenant jen'en connais pas en cvrai, jesais qu'il yen a une a montpellier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 5 Mai - 1:24

mon frere avait fait un tour dans une école montessori et je me rappel qu'il y était pas resté longtemps..

j'étais petit donc je me souviens pas exactement pourquoi ca allait pas, mais je crois que la façon de faire travailler n'allait pas à mes parents, et qu'il y avait un peu eu de la parano vis à vis de mes parents du fait d'histoire à la con vis à vis de mon frère qui avait eu un soucis d'aclimatation avec certains élèves. (genre il s'était fait tapé)

Après, pareil j'en ai entendu du bien, certaines personnes disant des choses censées pour moi ont leur enfant dans une école Montessori et j'imagine que si il y est encore c'est que ca doit convenir.

D'autres part, c'est comme tout, au fond si ces écoles existes (de part le monde) c'est qu'elles doivent être efficaces.. Peut être plus à certains endroits que d'autres mais bon.

En ayant testé le privé et le public, et passé même un concours pour rentrer dans une autre école privé, (ok je généralise) je préfère le public au privé.

Maintenant c'est vrai que j'ai pas testé les écoles Montessoris, ni toutes les écoles privés...

Peut être que la meilleur solution c'est d'essayer les deux, en soit, la maternelle c'est pas "super grave" et puis au fond, l'important pour les enfants c'est pas de découvrir un maximum de choses dans tout les domaines possibles pour pouvoir leur donner une envie (et donc les moyens) d'aller plus loin dans un type d'étude?
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 59
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 5 Mai - 10:36

zimzum a écrit:
J'envisage de mettre mon fils dans une école Montessori quand il ira en maternelle. Que pensez-vous de ce type d'école?
Si j'avais pu le faire pour ma fille, je l'aurais fait.
L'école habituelle est vraiment bourrée de défauts. Je trouve que le rythme des enfants, leurs besoins ne sont pas respectés en tant que tels, on cherche à les formater c'est tout. Tant mieux pour ceux à qui cela convient, tant pis pour ceux qui n'entrent pas dans le moule... exit.
La discrimination sociale, pour moi, elle se trouve là aussi. Rares sont les instituteurs qui acceptent les enfants créatifs, inventifs, "trop" vivants, pas comme les autres.
Ceux qui ne sont pas dans la norme sont "anormaux", ils ont donc forcément des défauts, et c'est forcément de leur faute ou de celle de leurs parents.
J'ai eu une fille dans ce cas-là, très créative, très vivante. Je garantis que certains enseignants ne supportent pas ça. Si je n'avais pas veillé au grain, elle aurait complètement décroché. Aujourd'hui elle est très épanouie.
Mais il y a des enfants "normés" à qui l'éducation nationale convient très bien.
Bon, je m'éloigne du sujet (désolée, c'est mon habitude... Embarassed ). Je suis pour les écoles alternatives, ne serait-ce parce que ça représente, justement une alternative. Mais n'ayant pas pu y mettre ma fille, je ne peux pas en dire grand-chose, sinon que moi aussi je n'ai entendu dire que du bien des écoles Montessori.
Lorsque les enfants sont petits, il vaut mieux tout que l'école de l'EN.
En tous cas, si j'avais un petit aujourd'hui, je ne le mettrais pas à la maternelle.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Roaaa
Faon des Bois
Faon des Bois
Roaaa

Féminin
Nombre de messages : 4113
Age : 33
Localisation : Paris
Emploi : Aide-soignante et Etudiante
Date d'inscription : 19/01/2007

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 5 Mai - 11:14

Quel est le principe des ces écoles ?
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 59
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 5 Mai - 13:25

Roaaa a écrit:
Quel est le principe des ces écoles ?
D'après ce que j'en sais, respecter le rythme et le désir de l'enfant en y répondant, au lieu de lui imposer ce qu'il doit découvrir à tel ou tel âge.
Comme les enfants évoluent chacun à leur rythme, cela demande une écoute qui est à l'opposé de la normalisation.
Les enfants de ces écoles sont beaucoup plus respectés, donc souvent plus ouverts, épanouis, vivants, curieux que ceux qui sont formatés.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis
daizzy

Féminin
Nombre de messages : 7178
Age : 36
Localisation : Montpellier
Loisirs : surfin' USA
Date d'inscription : 22/03/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 5 Mai - 15:14

je dévie du sujet, mais là je fais des remplacements dans des écoles primaires privées, et jetrouve que les méthodologies qu'on doit suivre sont ridicule.

on a des enfants qui se soucient plus de savoir si on a le droit d'écrire avec un stylo vert que de l'exercice lui même...c'est l'exemple le plus énorme que j'ai.

les enfants ne sont pas libres de faire comme ils le souhaient je trouve ça terrible d'etre obsédé a ce point par la conformité.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 59
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 5 Mai - 19:26

daizzy a écrit:
je dévie du sujet, mais là je fais des remplacements dans des écoles primaires privées, et je trouve que les méthodologies qu'on doit suivre sont ridicule.
on a des enfants qui se soucient plus de savoir si on a le droit d'écrire avec un stylo vert que de l'exercice lui même...c'est l'exemple le plus énorme que j'ai.
les enfants ne sont pas libres de faire comme ils le souhaitent je trouve ça terrible d'etre obsédé a ce point par la conformité.

Oui daizzy je suis d'accord avec toi : l'éducation nationale est je trouve minée par ce conformisme, de la maternelle à l'université. C'est dramatique.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Dalhia
Décide de rester
Décide de rester
Dalhia

Féminin
Nombre de messages : 335
Age : 45
Localisation : Alsace
Emploi : enseignante
Loisirs : tricot lecture télé
Date d'inscription : 01/12/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 5 Mai - 19:47

Mais le problème à L'EN, ce sont les moyens mis à disposition... 1 enseignante et 1 aide-maternelle pour 32 bouchons de 3 ans, ça ne facilite pas l'écoute et le travail individuel !

J'ai la chance d'être dans un petit village, j'ai 18 Gs/CP/CE1 le matin et juste mes 12 CP/CE1 l'après-midi. Ca ouvre de chouettes perspectives !

Par exemple, hier on a fait une leçon d'éducation civique sur les élections (comme c'est bizzare !), On a imaginé qu'on était dans un pays fictif et qu'il fallait élire un personnage (Titeuf, Yakari...) président. On a fabriqué les cartes électorales, les bulletins, réfléchit aux programmes des candidats fictifs...
Ona mis en place un isoloir (grand tissu devant les portes d'une armoire. On a nommé des responsables pour surveiller le mode d'élection.... C'était super et ils étaient vraiment participatifs, tous. Mais avec ma douzaine, on a pris plus d'une heure et ma salle de classe est grande. Je n'essaie même pas d'imaginer le temps que cela prendrait avec une classe de 30.

Je connais beaucoup de collègues qui aimeraient faire mieux et autrement et prendre le temps d'aider les enfants en difficultés mais avec leurs effectifs, elles n'ont ni les moyens ni le temps.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 59
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptyMer 9 Mai - 11:05

Dalhia a écrit:
Je connais beaucoup de collègues qui aimeraient faire mieux et autrement et prendre le temps d'aider les enfants en difficultés mais avec leurs effectifs, elles n'ont ni les moyens ni le temps.
Bien sûr Dahlia, tu as raison.
Ce 'nest pas parce qu'on reproche des choses à l'EN en général, que cela concerne les enseignants pris individuellement.
Comme dans tous les métiers, il y a des enseignants qui font tout pour leurs élèves, et il y en a qui ne pensent qu'à leur petit confort et se fichent pas mal des élèves.
Le problème d'ensemble à mon sens vient du fait que l'on ne vérifie pas, lorsqu'on recrute des enseignants, qu'ils sont vraiment faits pour cela : ont-ils le charisme, l'autorité, la résistance nécessaires ? vont-ils être nourris de l'intérieur s'ils voient leurs élèves progresser ? cela leur procurera-t-il de l'énergie ? ou ne seront-ils mus que par le désir de sécurité salariale et de tranquillité personnelle, indifférents au devenir de leurs élèves et à leur responsabilité à leur égard ?
Combien sont déprimés parce qu'ils ont choisi un métier sans savoir s'il leur correspondait, et restent parce qu'ils n'osent pas couper le cordon ?
Et il y a des enseignant merveilleux, qui se battent parfois contre une hiérarchie qui leur met des bâtons dans les roues dès lors qu'ils cherchent à innover -j'en ai rencontré plusieurs, et ce n'était pas de la tarte pour eux.
Critiquer un système ce n'est pas critiquer les personnes, tu as raison de le rappeler.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
fayfay
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison
fayfay

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 54
Localisation : Nantes
Emploi : Animatrice
Date d'inscription : 19/04/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptyMer 9 Mai - 11:19

Je n'y connais pas grand chose, mais j'ai trouvé ce petit article :
http://www.linternaute.com/femmes/famille/focus/0610-ecoles-alternatives.shtml
qui permettra sans doute de vous éclairer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 12 Mai - 11:38

dans le n°6 de "Grandir Autrement" (juillet-août", il y aura un dossier sur les écoles différentes (Montessori, Steiner, Freinet)

je me suis abonné au magazine, aprce que je ne le trouve pas en kiosque.

des infos sur le magazine ici : http://www.grandirautrement.com/

j'ai oublié de préciser : ils mettent toujours des recettes de cuisine en fonction des saisons et elles sont toutes vg Les écoles "alternatives" Banane10
Revenir en haut Aller en bas
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis
daizzy

Féminin
Nombre de messages : 7178
Age : 36
Localisation : Montpellier
Loisirs : surfin' USA
Date d'inscription : 22/03/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: écoles privées HORS contrat   Les écoles "alternatives" EmptyLun 14 Mai - 23:11

coucou, (encore une fois je ne sais pas ou poster mon sujet alors je le fais là...)


je voudrais savoir si certaines (certains) ici sont professeurs dans des écoles privées hors contrat, écoles alternztives.

je voudrais savoir quel est le mode de recrutement des enseignants, principalement pour les enseignants d'anglais en écoles primaires.

pour le moment je fais des remplacements dans les primaires sous contrat, comme institutrice.
je pense a passer le capes d'anglais pas l'année qui arrive mais celle d'après.

J'aimerai me diriger vers l'enseigneent dans des structures moins conventionnelles que celles que j'ai pu voir jusqu'ici, et je voudrais savoir si quelqu'un peut m'éclairer.

en fait, meme si vous n'etes pas prof mais que vous y connaissez quelque chose...dites moi!

:)merci d'avance! Les écoles "alternatives" Sourire2
Revenir en haut Aller en bas
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis
daizzy

Féminin
Nombre de messages : 7178
Age : 36
Localisation : Montpellier
Loisirs : surfin' USA
Date d'inscription : 22/03/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptyLun 14 Mai - 23:47

aaaaaah! ayé j'ai retrouvé ce sujet!!!!!!!
je vais le fusionner avec celui que je viens de créer:)
cool
j'espere que vous pourrez m'éclairer


edit: eh beh figurez vous que je n'arrive pas a fusionner ce suejt avec celui que j'ai crée dans une autre section du forum...
Revenir en haut Aller en bas
unejuliette0
Décide de rester
Décide de rester
unejuliette0

Féminin
Nombre de messages : 390
Age : 39
Localisation : Ici ou là....
Date d'inscription : 24/10/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 16 Juin - 0:44

Tu pourrais pet-être contacter ces écoles pour le savoir Les écoles "alternatives" Hein25
Revenir en haut Aller en bas
http://unfildevie.over-blog.com
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 59
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 16 Juin - 1:19

Enseigner dans une école alternative doit être passionnant.
Mais ça dépend peut-être où tu tombes.
Une de mes amies a travaillé une période en école Steiner en milieu rural. Ce n'était pas tout rose : peu de moyens, pas mal de luttes de pouvoir au sein de la structure qui a fini par exploser.
Il y a des écoles qui doivent être merveilleuses : Montessori ou Freynet par exemple.
Tu peux aussi travailler à ton compte sous forme de cours particuliers (au-delà du fameux "soutien scolaire" trop réducteur). Tu peux faire de la gestion ou du conseil éducatif, ou de la formation... il y a plein de formules possibles. Tout dépend de ce que tu peux proposer et de ce qui t'intéresse.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis
daizzy

Féminin
Nombre de messages : 7178
Age : 36
Localisation : Montpellier
Loisirs : surfin' USA
Date d'inscription : 22/03/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 16 Juin - 11:27

tout ce que j'ai vu c'est qu'ils recrutent des gens qui sortent de l'IUFM et que lesofrmations sont payantes, très très cher..mais ça doit pas être le cas pour toutes. je continue mes recherches...
Revenir en haut Aller en bas
unejuliette0
Décide de rester
Décide de rester
unejuliette0

Féminin
Nombre de messages : 390
Age : 39
Localisation : Ici ou là....
Date d'inscription : 24/10/2006

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptySam 16 Juin - 13:33

Bon, ça n'est peut-être pas ce que tu cherche, mais il y a aussi le lycée expé de St-Nazaire, il me semble qu'il prennent les personnes sur leur compétences... ils embauchent des membres de l'équipe éducatives qui ont le capes, ou même pas...). Par contre, c'est un lycée, puis ils embauchent pas tout le temps...
Revenir en haut Aller en bas
http://unfildevie.over-blog.com
Matcha
P'tite Chenille deviendra...
P'tite Chenille deviendra...
Matcha

Féminin
Nombre de messages : 1726
Age : 34
Localisation : Grenoble
Emploi : Thérapeute
Loisirs : 1001
Date d'inscription : 03/03/2007

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptyDim 17 Juin - 2:50

Je ne connaisais pas du tout ce type d'école faudrait que je lise un peu là desuss, je trouve ça intéressant une approche différente. Le systeme scolaire actuelle que ce soit primaire ou college je le trouve mal étudié, loin d'etre épanouissant. Je connais une ou deux maitresses d'école tres motivées mais comme l'a dit Dalhia les moyens sont pas suffisant etc et le suivi ne peux pas etre adapté.
Revenir en haut Aller en bas
JM l'ours
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous
JM l'ours

Masculin
Nombre de messages : 162
Age : 48
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/10/2007

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" EmptyLun 29 Oct - 14:01

Bon, je débarque un peu à la bourre, mais j'aimerais apporter mon grain de (gros) sel.
Dès l'an dernier on s'est posé la question de la scolarisation de notre fille qui avait alors deux ans. On a découvert une école Montessori à 5 ou 6 kms de chez nous. On est allé aux journées portes ouvertes, on s'est bien renseigné sur la méthode d'enseignement, on a posé quelques questions à des parents d'élèves, etc.
J'avoue que j'étais un peu réticent, car pur produit de l'école républicaine. J'y reviendrais plus bas... Mais c'était un tout petit compromis pour moi.
Donc, on décide de l'y inscrire pour janvier 2008, la directrice nous ayant assuré que les frais étaient déductibles des impôts. Mais renseignements pris, c'est déductible quand on est imposable ! En gros, plus t'as de l'argent à la base, plus on te rembourse !!! Yeah, sympa... [bon là, je fais un gros raccourci, mais je vais pas non plus en faire 25 pages]
Donc, on a tout annulé, car impossible pour nous de sortir plus de 300 euros par mois. Et j'avoue que maintenant j'en suis plutôt content, même si cela aurait sûrement été une chouette expérience pour ma fille. Mais sachant que ses camarades auraient tous plus ou moins été issus de familles aisés, ça me conforte dans mon choix de l'école publique.

Ouais. L'école laïque, républicaine et gratuite a plein de dysfonctionnements, peu de moyens, pas assez de profs dont certains sont de gros cons.
Mais perso, sans cette école je ne serais rien, même si je n'ai pas la prétention d'être grand chose.
Je viens d'un milieu ouvrier : chez moi il n'y avait quasiment pas de livres, on n'allait pas au cinéma, on n'écoutait pas de musique. Mais j'ai eu la chance de trouver quelques profs qui m'ont montré que je n'étais pas plus con qu'un autre, qui m'ont intéressé au cinéma, à la littérature, à la musique, aux arts plastiques, avec le peu de moyens dont ils disposaient, en prenant parfois de leur temps pour animer des clubs ou des ateliers. Ces gens-là, je ne pourrais jamais les remercier vraiment, mais c'est à eux que je pense quand j'entends ces réflexions populistes merdiques sur ces "fainéants" de l'Education Nationale !!!
Et je remercie aussi les quelques médecins, cadres, architectes, ingénieurs et autres personnes "aisées" d'avoir inscrits ou de continuer à inscrire leurs enfants dans des écoles publiques, évitant ainsi d'en faire des ghettos.

Pour résumer, je n'ai rien contre les écoles alternatives, bien au contraire, mais leurs tarifs créent une sélection par l'argent qui moi me gêne (même si je sais que cet argent est en grande partie le seul dont ils disposent pour faire tourner leurs écoles ; je ne leur reporche rien).
C'est cette espèce de tradition franco-française qui consiste à cracher sur l'école publique qui me gonfle, car c'est elle qui m'a sorti de la "médiocrité" dans laquelle je baignais.
Revenir en haut Aller en bas
brigitte
Découvre le forum
Découvre le forum


Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 46
Localisation : metz
Date d'inscription : 01/11/2007

Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Instruction en famille   Les écoles "alternatives" EmptyJeu 1 Nov - 12:55

Bonjour,

Ici nous avons fait le choix de l'instruction en famille, qui est une alternative possible à l'école comme une autre de mon point de vue.
C'est ce qui semble nous correspondre le mieux.
Notre rythme est respecté (par exemple on se lève quand on a fini de dormir), les apprentissages se font au rythme des enfants (et des parents), nous ne sommes pas sous pression.

dooo.

brigitte
maman de Ryzlane 9 ans et Matiù 4 ans.

PS : j'avais pas vu le sujet sur la JIPLI - sorry pour le message au mauvais endroit... Je sais pas l'effacer ou le déplacer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les écoles "alternatives" Empty
MessageSujet: Re: Les écoles "alternatives"   Les écoles "alternatives" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les écoles "alternatives"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "salam" entre homme et femme
» Le site web "detarle"
» vos idées les plus "sadiques" pour une retenue
» Isopode "alien"
» Les " rafles " des roms une impression de déjà vu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: LE COIN DES PARENTS VG/VGLS :: Alternatives éducatives-
Sauter vers: