ARNELAE\'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 41
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   Mer 6 Juin - 21:26

Dépistage de la trisomie 21

La Haute autorité de santé (HAS) va recommander d'ici à la fin du mois au ministère de la santé une modification de la loi afin d'autoriser un dépistage plus précoce de la trisomie 21. Cette recommandation se fonde sur les résultats d'une étude clinique réalisée par l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP). Le professeur Patrick Rozenberg, du service de gynéco-obstétrique de l'hôpital de Poissy Saint-Germain, un des responsables de cette étude, estime qu'un dépistage effectué dès le premier trimestre de la grossesse devrait permettre de réduire le nombre d'amniocentèses, un examen qui n'est pas sans risque pour le foetus. Il devrait également réduire pour la mère le risque de complications liées à une IVG tardive.

La Croix, 06/06

Positif ou non? difficile de trancher quand les risques pour le foetus sont plus élevés... Donnez votre avis.

_________________
[url=
 

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7178
Age : 34
Localisation : Montpellier
Loisirs : surfin' USA
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Re: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   Ven 8 Juin - 21:54

s'il y a risque pour le foetus ca ne me plait pas.

ce qu'il faut changer a mon avis ce n'est aps le decelage de la trismoie 21, c'est la place des enfants différents dans la société.
Revenir en haut Aller en bas
omega
Décide de rester
Décide de rester
avatar

Féminin
Nombre de messages : 456
Age : 56
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   Sam 9 Juin - 16:09

Je comprends:On fera un examen au premier trimestre qui est moins dangereux que l' amniocenthése?
Revenir en haut Aller en bas
Jadessia
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise
avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 35
Localisation : 77
Loisirs : Yoga, piano, cuisine, jardinage d'intérieur
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   Mar 7 Sep - 19:07

daizzy a écrit:
s'il y a risque pour le foetus ca ne me plait pas.

ce qu'il faut changer a mon avis ce n'est aps le decelage de la trismoie 21, c'est la place des enfants différents dans la société.

Je souhaitais réagir, au risque de choquer : la vie d'une personne trisomique peut être faite de souffrances continues. J'ai beaucoup pensé à la question car j'ai eu un petit frère qui souffrait de trisomie 21 (il avait en plus l'œsophage raccordé aux poumons) et je pense que la solution n'est pas si simple.

Même si j'ai du mal à comprendre qu'on puisse tuer un fœtus sain, je peux comprendre qu'une mère préfère éviter à son enfant une vie de souffrance. Le regard des autres ne fait pas tout.

Je peux comprendre aussi que cela se passe bien dans certains cas, mais il faut aussi savoir que même si les parents d'enfants trisomiques les aiment, ils sont parfois obligés de les placer en instituts car ils peuvent devenir incontrôlables, voire dangereux par leurs réactions (et ce n'est évidemment pas de leur faute non plus, bien sûr).

Bref, à l'heure actuelle, j'avoue que je ne saurais absolument pas quoi faire et pourtant, la question me taraude depuis toujours, et encore plus depuis quelques mois, puisque j'ai appris qu'il y avait eu un deuxième cas dans ma famille (risque que ce soit une forme héréditaire). Alors, je ne me permettrais pas de juger trop vite les femmes qui décident d'éviter la souffrance à leur enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Tilélé
Décide de rester
Décide de rester


Féminin
Nombre de messages : 357
Age : 26
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   Mer 8 Sep - 10:10

Jadessia a écrit:
Même si j'ai du mal à comprendre qu'on puisse tuer un fœtus sain

Je me permets de tempérer : tuer implique une intention, de la part du corps médical ou de la famille. En réalité ce n'est pas si simple : les parents et les médecins savent qu'il y a un risque. Ca veut dire qu'il y a statistiquement une chance de perdre le foetus, de même qu'il y a statistiquement une chance de se faire renverser par une voiture ou de tomber dans l'escalier. Certains parents savent qu'ils ne pourront pas supporter la charge, à vie, qu'implique un enfant handicapé. D'autres sont tout simplement trop inquiets de ne pas savoir, et le stress, c'est très mauvais pour le bébé (il y a une incidence non négligeable du stress maternel sur les facultés respiratoires des nouveaux-nés). S'ils sont près à prendre le risque, cela ne signifie pas qu'ils sont près à tuer leur bébé, sain ou non. Au stade du dépistage, on ne parle pas encore d'avortement. C'est un autre débat.

Jadessia a écrit:
Bref, à l'heure actuelle, j'avoue que je ne saurais absolument pas quoi faire et pourtant, la question me taraude depuis toujours, et encore plus depuis quelques mois, puisque j'ai appris qu'il y avait eu un deuxième cas dans ma famille (risque que ce soit une forme héréditaire).

Pour que ce soit héréditaire, il ne suffit pas d'une récurence de cas dans la famille, surtout en ce qui concerne la trisomie. Soit il faut qu'un des deux parents soit trisomique, soit il faut une mosaïque germinale (c'est à dire que les cellules somatiques, du corps, auraient un patrimoine génétique différent de celles qui ont permis de constituer le stock de gamète). Le 2° cas est excessivement rare, et il ne concernerait qu'un couple isolé qui n'aurait que des enfants atteints (ici trisomiques) sans pour autant augmenter les risques pour leurs familles (frères et soeurs, cousins, parents) d'avoir un enfant trisomique. Le concept d'hérédité et celui de maladie génétique est différent, bien que ce soit une erreur courante de les confondre.
Revenir en haut Aller en bas
wolf
Décide de rester
Décide de rester


Féminin
Nombre de messages : 447
Age : 26
Localisation : 57000
Emploi : sans
Loisirs : deprimer
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   Mer 8 Sep - 10:46

[quote="Jadessia"]
daizzy a écrit:
s'il y a risque pour le foetus ca ne me plait pas.

ce qu'il faut changer a mon avis ce n'est aps le decelage de la trismoie 21, c'est la place des enfants différents dans la société.

Je souhaitais réagir, au risque de choquer : la vie d'une personne trisomique peut être faite de souffrances continues. J'ai beaucoup pensé à la question car j'ai eu un petit frère qui souffrait de trisomie 21 (il avait en plus l'œsophage raccordé aux poumons) et je pense que la solution n'est pas si simple.

Même si j'ai du mal à comprendre qu'on puisse tuer un fœtus sain, je peux comprendre qu'une mère préfère éviter à son enfant une vie de souffrance. Le regard des autres ne fait pas tout.

Je peux comprendre aussi que cela se passe bien dans certains cas, mais il faut aussi savoir que même si les parents d'enfants trisomiques les aiment, ils sont parfois obligés de les placer en instituts car ils peuvent devenir incontrôlables, voire dangereux par leurs réactions (et ce n'est évidemment pas de leur faute non plus, bien sûr).

Bref, à l'heure actuelle, j'avoue que je ne saurais absolument pas quoi faire et pourtant, la question me taraude depuis toujours, et encore plus depuis quelques mois, puisque j'ai appris qu'il y avait eu un deuxième cas dans ma famille (risque que ce soit une forme héréditaire). Alors, je ne me permettrais pas de juger trop vite les femmes qui décident d'éviter la souffrance à leur enfant.[/quote


je suis assez d'accords avec toi,

j'ai moi même un frère "handicapé" (malentendant on parle avec le langage des signes) ok ce n'est pas très grave comme handicape mais j'ai un cousin qui est malentendant et qui est handicapé mental + probleme aux poumons je crois il devait vivre loin de ses parant car la ou ils vivent l'aire n'était pas assez pur pour mon cousin bon pour lui c'est plus grave que mon frère et en effet ses parant on vraiment souffert et souffre certainement encore de ce problème

donc si un examen peut empêcher ça je suis pas contre même si il a un risque car oui c'est un fétus mais une vie "handicapée" ce n'est facile pour personne autant pour eux que pour ceux qui les entour
Revenir en haut Aller en bas
Jadessia
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise
avatar

Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 35
Localisation : 77
Loisirs : Yoga, piano, cuisine, jardinage d'intérieur
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   Mer 8 Sep - 12:36

Tilélé a écrit:
Jadessia a écrit:
Même si j'ai du mal à comprendre qu'on puisse tuer un fœtus sain

Je me permets de tempérer : tuer implique une intention, de la part du corps médical ou de la famille. En réalité ce n'est pas si simple : les parents et les médecins savent qu'il y a un risque. Ca veut dire qu'il y a statistiquement une chance de perdre le foetus, de même qu'il y a statistiquement une chance de se faire renverser par une voiture ou de tomber dans l'escalier. Certains parents savent qu'ils ne pourront pas supporter la charge, à vie, qu'implique un enfant handicapé. D'autres sont tout simplement trop inquiets de ne pas savoir, et le stress, c'est très mauvais pour le bébé (il y a une incidence non négligeable du stress maternel sur les facultés respiratoires des nouveaux-nés). S'ils sont près à prendre le risque, cela ne signifie pas qu'ils sont près à tuer leur bébé, sain ou non. Au stade du dépistage, on ne parle pas encore d'avortement. C'est un autre débat.


Tout à fait d'accord, je ne parlais pas ici du risque dû au dépistage, mais des cas où on avorte, sans se poser de questions, juste parce qu'on n'en veut pas. Je parlais donc là des avortements liés à des comportements irresponsables, pas au dépistage.

Ce n'est vraiment pas un sujet facile. Je comprends le mouvement pro-vie, personnellement, mais je me sentirais aussi très coupable d'offrir une vie de souffrance assurée à mon enfant. Je préfèrerais que la douleur de sa perte soit la mienne uniquement. On préfère souvent souffrir à la place de son enfant. Cela dit, pour le cas de la trisomie 21 (je ne parle pas des 13 et 18, qui peuvent engendrer des souffrances atroces), c'est plus difficile : l'enfant à des chances d'être heureux, mais aussi d'être plutôt malheureux... pas évident !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dépistage de la trisomie 21 plus précoce...
» Dépistage de la trisomie 21 et tournant eugénique
» Trisomie 21 : Quand le dépistage ressemble à une « chasse »
» Le Comité d’éthique favorable au nouveau dépistage génétique de la trisomie 21
» Pour un dépistage précoce de la LEMP!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE\'S PLACE :: SANTE :: Santé-
Sauter vers: