ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 le CRAC contre Avenir & JC Decaux

Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

le CRAC contre Avenir & JC Decaux Empty
MessageSujet: le CRAC contre Avenir & JC Decaux   le CRAC contre Avenir & JC Decaux EmptyDim 31 Juil - 13:55

Un afficheur refuse de placarder des affiches anti-corrida dans le Sud-Ouest
AFP 29.07.05 | 15h07

La société d'affichage Avenir, filiale de JC Decaux, a refusé de placarder à
Bayonne et dans d'autres villes du Sud-Ouest, des affiches contre la
corrida, a-t-on appris vendredi auprès du Comité radicalement anti-corrida (Crac) et de JC Decaux.

"Avenir a refusé de poser les affiches peu avant le début prévu de notre
campagne", a expliqué Jean-Pierre Garrigues président du Crac.

Un contrat passé début juillet avec Avenir, prévoyait la diffusion de 116
placards de 4 mètres sur trois à Bayonne et dans diverses autres villes du
Sud-Ouest en juillet et en août, selon M. Garrigues.

Ces affiches qui montrent sur fond rouge la photo d'un taureau ensanglanté mis à mort dans une arène avec les mots "Corrida la honte!", ont déjà été placardées à 300 exemplaires dans des villes du sud de la France durant l'été 2004, assure le Crac

Contacté par l'AFP, JC Decaux confirme qu'Avenir a décidé d'annuler cette
campagne après avoir pris connaissance des affiches elles-même, ce qui n'a été possible que tardivement.

"Nous avons une obligation de neutralité. Nous ne pouvons être partie
prenante dans un débat d'opinion, alors que les corridas sont autorisées
dans les régions où les affiches devaient apparaître", explique une
représentante de JC Decaux.

L'afficheur a estimé en outre que les placards avec une grande photo
sanglante étaient de nature à "troubler l'ordre public", ce qui constitue un
motif d'annulation pour un contrat d'affichage.

La représentante de Decaux assure qu'en aucun cas son groupe n'a subi de pression.

Le Crac, qui revendique 1.000 adhérents, a attaqué Avenir en référé à Paris pour "rupture abusive de contrat", selon M. Garrigues qui insiste sur le fait que les mêmes affiches avaient été utilisées pour une précédente
campagne en 2004 et que celles-ci n'avaient nullement porté atteinte à
l'ordre publique.

Pour sa campagne 2005, le Crac avait passé contrat avec Avenir mais aussi avec deux autres sociétés d'affichage qui devraient, sauf surprise,
placarder en août une quarantaine des mêmes affiches à Bayonne.

Bayonne qui se présente comme la première ville en France à avoir organisé des spectacles de corrida au 19e siècle, accueillera les 6 et 7 août deux corridas dans le cadre des Fêtes de la ville.

Le député-maire de Bayonne, Jean Grenet (UMP), passionné de corridas et
président d'un groupe de députés aficionados, estime qu'il y a un "grand
malentendu" sur cette question et qu'une suppression des corridas
entraînerait une "levée de boucliers".

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-25419186@7-54,0.html

_________________
[url=le CRAC contre Avenir & JC Decaux Ibbrp1
 le CRAC contre Avenir & JC Decaux 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

le CRAC contre Avenir & JC Decaux Empty
MessageSujet: Re: le CRAC contre Avenir & JC Decaux   le CRAC contre Avenir & JC Decaux EmptyDim 31 Juil - 15:44

Avenir a refusé d'afficher des pancartes contre la tauromachie à Bayonne: vous pouvez manifester votre désaccord auprès de cet afficheur ici et l'inciter à honnorer son contrat: http://www.jcdecaux.com/content/jcdecaux_fr/accueil/contact.html

Merci de votre aide!

_________________
[url=le CRAC contre Avenir & JC Decaux Ibbrp1
 le CRAC contre Avenir & JC Decaux 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

le CRAC contre Avenir & JC Decaux Empty
MessageSujet: Re: le CRAC contre Avenir & JC Decaux   le CRAC contre Avenir & JC Decaux EmptyMar 2 Aoû - 19:49

Première campagne d'affichage à Bayonne des anti-corridas

01-08 19:00:22

Des affiches contre la corrida, commandées par le Comité radicalement anti-corrida (Crac), ont pour la première fois été placardées lundi dans l'agglomération bayonnaise, à deux jours de l'ouverture des fêtes de Bayonne qui proposeront des corridas, a constaté une journaliste de l'AFP.
Une vingtaine d'affiches, de 4 mètres sur 3, qui montrent sur fond
rouge la photo d'un taureau ensanglanté mis à mort dans une arène avec les mots "Corrida la honte!" ont été posées par la société d'affichage Dauphin, filiale du groupe de mobilier urbain américain Clear Channel.

La société d'affichage Avenir, filiale de JC Decaux, avait dans un
premier temps accepté de placarder ces affiches à Bayonne et dans d'autres villes du Sud-Ouest, mais s'était finalement rétractée, fin juillet,
quelques jours avant le début de la campagne.

"Nous sommes très contents que cette campagne de 22 panneaux
d'affichage commence comme prévu, cela signifie que tout le monde n'est pas sensible aux pressions", a déclaré à l'AFP, Jean-Pierre Garrigues président du Crac.

"Nous craignons cependant que ces affiches soient rapidement
neutralisées car cette région est un bastion très fort des pro-corridas", a
pour sa part expliqué Thierry Hely, vice-président du Crac.

JC Decaux avait assuré, après son refus d'afficher, que le groupe
n'avait pas subi de pression, mais avait invoqué une "obligation de
neutralité" dans une région où corridas sont autorisées.

Le contrat passé avec Avenir prévoyait la diffusion de 116 affiches
de 4 mètres sur trois à Bayonne et dans d'autres villes du Sud-Ouest en
juillet et en août. Le Crac a aussi passé contrat avec Dauphin et une autre
société d'affichage pour sa campagne 2005.

Bayonne, qui se présente comme la première ville en France à avoir
organisé des spectacles de corrida au 19e siècle, accueillera les 6 et 7
août deux corridas dans le cadre des Fêtes de la ville.

© AFP.
http://actu.voila.fr/Depeche/ext--francais--ftmms--culture/050801165836.t6urv2ik.html

_________________
[url=le CRAC contre Avenir & JC Decaux Ibbrp1
 le CRAC contre Avenir & JC Decaux 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

le CRAC contre Avenir & JC Decaux Empty
MessageSujet: Re: le CRAC contre Avenir & JC Decaux   le CRAC contre Avenir & JC Decaux EmptyJeu 4 Aoû - 11:24

La lutte avance à Bayonne!

Chers amis de combat,

suite à de nombreuses demandes, permettez-moi de vous faire un petit
compte-rendu des événements liés à notre campagne d'affichage à Bayonne.

Le 26 juillet, deux jours avant l'affichage de 28 panneaux dénonçant
la torture tauromachique à Bayonne, l'afficheur Decaux Avenir refuse
d'afficher. Motif : rester neutre! Il est vrai que l'afficheur fait la pub
de la corrida depuis des décennies, notamment à Bayonne... Deuxième motif, il y aurait possibilité de trouble à l'ordre public en affichant pour les
structures abolitionnistes. Cette même affiche a été placardée en 4 mètres
par 3 à 300 exemplaires de Bordeaux à Fréjus en 2004 et il n'y eut aucun
trouble. Decaux refuse également d'afficher 5 autres réseaux réservés
(contrats signés) à Tarbes, Agen, Mont de Marsan, la frontière espagnole ...
A ce jour, nous avons déposé un recours en référé. Le juge rendra son avis le 9 août prochain à 9h30...
Le CRAC et ses partenaires avaient réservé des réseaux chez les trois
afficheurs principaux. Le groupe Dauphin Clear Channel a affiché 22
panneaux anti-corrida depuis hier à Bayonne, Anglet et Biarritz! Les
panneaux seront visibles jusqu'à dimanche. Un troisième réseau doit débuter à la mi-août.

Toutes ces péripéties nous ont permis d'avoir une bonne couverture
médiatique : articles dans toute la presse régionale et nationale:
Sud-ouest, Midi-Libre, la Dépêche, le progrès de Lyon, France soir...
Passages et interviews en radio : radio France bleu Pays Basque,
France-Inter, Sud Radio, Europe 1 (deux fois), RFI en version espagnole
(interview de Coloma Rodriguez, trésorière du CRAC - passage sur le sit
internet de RFI à partir de demain), appel d'un journaliste de la presse
britannique, passage sur RMC demain matin entre 6h00 et 11h00 (sous forme d'une double interview CRAC / Jean Grenet maire de Bayonne et président du groupe tauromachique à l'Assemblée Nationale), deux reportages de France 3 Pays Basque... Et sans doute d'autres exemples non identifiés...

D'ores et déjà, cette campagne d'affichage sans précédent dans le
sud-ouest a atteint son but : briser le tabou des dernières villes de sang
et d'agonie dans lesquelles les abolitionnistes s'esprimaient peu ou pas,
sensibiliser les citoyens par un affichage concret et réussir à s'exprimer
à cette occasion dans les différents medias.
L'équipe du CRAC tient à remercier très chaleureusement ses différents
partenaires et sponsors (liste alphabétique ci-dessous), et en particulier
les responsables d'associations présents lors de notre conférence de presse du 28 juillet à Bayonne : Katherine Bourliacos du CAC 83, Gérard
Charollois, président de la CVN, Micheline Garuz présidente du secourisme
animalier et Josyane Querelle présidente de la FLAC.
Cette campagne n'aurait pas pu se faire sans des moyens financiers
importants. Notre profonde gratitude va à Nicole Sugier, présidente de la
SNDA, à l'équipe du CAS de Hollande et à Jean-Marc Montegnies directeur de "Animaux en Péril".
Un très grand merci à nos partenaires des medias qui diffusent nos
spots anti-corrida : Nice Radio et Radio Capytol. Un immense merci à Mme
Bourdon pour son aide inestimable.

Liste des partenaires : ABC Belgique, ADDA, AFIPA, Animaux en Péril,
Association Stéphane Lamart, Mme Augier et l'Hôtel Negresco, Association
Bourdon, CAC 83, Radio Capytol, CAS de Hollande, CCAC, COGICA, COLBAC, CVA, Fédération Agissons, FAACE, FAC, FLAC, Fondation 30 millions d'amis, Initiative anti-corrida, International Movement Against Bullfighting, LFDA, MATP, Nice Radio, Fondation Weber, PACMA, refuge de l'arche, SNDA, SPA Paris, UNA.

Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

Bien à vous

Pour le CRAC
Jean-Pierre Garrigues

_________________
[url=le CRAC contre Avenir & JC Decaux Ibbrp1
 le CRAC contre Avenir & JC Decaux 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




le CRAC contre Avenir & JC Decaux Empty
MessageSujet: Re: le CRAC contre Avenir & JC Decaux   le CRAC contre Avenir & JC Decaux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le CRAC contre Avenir & JC Decaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition européenne contre le suremballage
» 1 auxiliaire contre les pucerons
» avenir pro
» l'avenir ou le futur !
» Pétition contre Yahoo et les ailerons de requins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Réagir pour les Animaux-
Sauter vers: