ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS

Aller en bas 
AuteurMessage
lithana
Décide de rester
Décide de rester
lithana

Féminin
Nombre de messages : 330
Localisation : loir et cher
Emploi : sans
Loisirs : nature,lecture et science humaine
Date d'inscription : 03/04/2005

PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS Empty
MessageSujet: PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS   PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS EmptyVen 21 Oct - 23:08

Andrographis

Indications
Posologie
Historique
Recherches
Précautions
Interactions
Sur les tablettes
Références


Nom commun : échinacée d'Inde.
Noms botaniques : Andrographis paniculata, Justicia paniculata, famille des acanthacées.
Noms anglais : andrographis, indian echinacea.
Nom chinois : chuanxinlian.
Noms indiens : kalmegh, kiryat.

Parties utilisées : parties aériennes.
Habitat et origine : plante annuelle originaire des plaines de l'Inde, de la Chine et de l'Asie du Sud-Est. Elle est largement cultivée en Chine, en Thaïlande et en Inde.

Indications

Traiter le rhume, la grippe et la pharyngite (mal de gorge).


Prévenir le rhume.


Prévenir et traiter le rhume, la sinusite, la pharyngite.


En Médecine traditionnelle ayurvédique, chinoise et thaïlandaise - Traiter la dysenterie, la bronchite, l'hépatite, la malaria, la tuberculose et divers troubles gastro-intestinaux et hépatiques.


Voir la signification des symboles et les critères de classification utilisés

Posologie
Infections respiratoires
(rhume, grippe, pharyngite)

Prendre 400 mg d'extrait normalisé (renfermant de 4 % à 6 % d'andrographolide), trois fois par jour.
Historique
L'andrographis est employée depuis des centaines d'années pour traiter la fièvre et les infections respiratoires dans plusieurs médecines traditionnelles asiatiques. En Médecine traditionnelle ayurvédique (Inde), elle entre dans la composition de nombreuses formules, dont plusieurs sont utilisées pour stimuler l'appétit, la fonction biliaire et la digestion, ainsi que pour traiter des maux d'ordre gastro-intestinal. Elle est aussi très employée en Médecine traditionnelle chinoise pour « débarrasser le corps de la chaleur excessive et des toxines », notamment celles logées dans les poumons, la gorge et les voies urinaires.

En 1919, la plante aurait contribué à enrayer une épidémie de grippe en Inde. En 1990, les Scandinaves ont mis au point un extrait qui est devenu très populaire pour le traitement du rhume (Kan Jang®). C'est cet extrait, qui est parfois combiné avec de l'éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus), qui a été utilisé au cours de la plupart des études cliniques.

Recherches
Traitement des infections respiratoires (rhume, grippe, pharyngite). En février 2004, les auteurs d'une synthèse portant sur quatre essais randomisés et à double insu concluaient que l'andrographis, seule ou combinée avec de l'éleuthérocoque, est plus efficace qu'un placebo pour traiter les infections respiratoires sans complications1. Les auteurs d'une synthèse publiée deux mois plus tard sont arrivés à la même conclusion après s'être penchés sur sept essais cliniques à double insu (896 sujets en tout). Six de ces études portaient sur l'extrait Kan Jang®, dont trois sur la formulation renfermant de l'andrographis et de l'éleuthérocoque 2. Au cours de la septième étude, on a utilisé des capsules d'andrographis séchée et normalisée à 6 % d'angorapholides et on a comparé leur efficacité à celle d'une haute dose (500 mg, quatre fois par jour) d'acétaminophène pour soulager la pharyngite (inflammation aiguë du pharynx et des amygdales) chez 152 sujets : la plante s'est avérée aussi efficace que le médicament pour soulager la fièvre et le mal de gorge3. On n'a pas encore élucidé le mécanisme d'action de la plante, mais des essais in vitro indiquent que la plante aurait des effets immunostimulants, anti-inflammatoires et fébrifuges (réduction ou disparition de la fièvre)2.

Deux études non incluses dans les synthèses mentionnées ci-dessus ont donné de bons résultats chez de jeunes patients. En 2003, des chercheurs russes ont observé que 53 enfants traités avec l'extrait Kan Jang® se sont remis plus rapidement de leur infection respiratoire virale que les 40 ayant reçu un traitement classique4. Au cours d'une étude plus récente (2004), on a comparé l'efficacité du produit Kan Jang® (andrographis et éleuthérocoque) à celle du produit Immunal® (à base d'échinacée pourpre) comme adjuvant à un traitement classique pour traiter le rhume chez 131 enfants. Le groupe prenant la préparation à base d'andrographis a eu moins recours au médicament classique que celui consommant la préparation à base d'échinacée. Le Kan Jang a été particulièrement efficace pour réduire les sécrétions nasales et la congestion5.

Prévention du rhume. Au cours d'un essai clinique à double insu avec placebo mené auprès de 107 sujets suivis durant trois mois, on a observé que les sujets prenant l'extrait d'andrographis (200 mg par jour d'un extrait normalisé à 5,6 % d'andrographolide, soit une faible dose) étaient deux fois moins nombreux à contracter un rhume que ceux prenant le placebo6.

L'Organisation mondiale de la Santé reconnaît l'usage de l'andrographis pour la prévention et le traitement des infections respiratoires sans complications comme le rhume, la sinusite, la bronchite et la pharyngite.

Diarrhée et dysenterie bacillaire. Dans sa monographie sur l'andrographis, l'Organisation mondiale de la Santé mentionne deux études cliniques (non répertoriées dans Medline) au cours desquelles la plante s'est révélée aussi efficace que les médicaments classiques pour traiter la dysenterie bacillaire et la diarrhée aigüe16.

Divers. Des essais in vitro et sur des animaux indiquent que la plante a des propriétés cardioprotectrices7-11. Des études sur les animaux ont révélé des vertus hépatoprotectrices12,13. Les résultats d'essais in vitro et d'essais cliniques menés sur des sidéens indiquent que la plante pourrait avoir un effet inhibiteur sur le virus du sida14,15.

Précautions
Attention

Tant que des études plus poussées n'auront pas établi leur innocuité, éviter les extraits dont la teneur en andrographolide est supérieure à 6 %.
Les personnes souffrant de troubles de la vésicule biliaire ne devraient prendre de l'andrographis que sous surveillance médicale, la plante pouvant provoquer des contractions de cet organe.
Contre-indications

Grossesse. L'andrographis pourrait avoir des effets abortifs.
Effets indésirables

Aux dosages recommandés ici, la plante n'a pas provoqué d'effets indésirables et son innocuité est bien établie2. Cependant, de fortes doses d'andrographolide purifiée (extraits qui affichent des teneurs de 20 % à 30 % en andrographolide) pourraient provoquer des maux de tête, de la fatigue, des irritations cutanées, des perturbations gustatives, de la diarrhée, des démangeaisons, de l'adénopathie (ganglions enflés) et des réactions d'hypersensibilité.
Dans des études sur les animaux, on a observé des effets négatifs (réversibles) sur la fertilité des rats mâles.
Interactions
Avec des plantes ou des suppléments

Aucune connue.
Avec des médicaments

Théoriquement, l'andrographis pourrait contrer l'effet des immunodépresseurs.
Théoriquement, les effets de l'andrographis pourraient s'ajouter à ceux des médicaments antiplaquettaires et hypotenseurs.
Sur les tablettes
L'andrographis est une plante très amère qu'on ne trouve pas sous forme brute dans les pays occidentaux. On se la procure sous forme de capsules ou de comprimés d'extrait normalisé renfermant de 4 % à 6 % d'andrographolide. Cette substance sert de marqueur, mais elle n'est pas le seul ingrédient actif de la plante, qui contient, entre autres, de la déoxyandrographolide et d'autres diterpènes.
Certains fabricants ont également mis sur le marché des formules renfermant, par exemple, de l'andrographis et de l'échinacée.
Depuis quelques années, certains fabricants proposent des extraits renfermant jusqu'à 30 % d'andrographolide. L'innocuité d'extraits aussi concentrés en cette substance n'a pas été établie. Les études cliniques sur lesquelles se fondent les usages thérapeutiques cités ici ont été réalisées avec un extrait renfermant de 4 % à 6 % d'andrographolide.


Recherche et rédaction : Pierre Lefrançois et Françoise Ruby
Révision : Jean-Yves Dionne, pharmacien
Fiche révisée le : 1er novembre 2004


http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=andrographis_ps
Revenir en haut Aller en bas
FleurdOranger
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous
FleurdOranger

Féminin
Nombre de messages : 192
Age : 39
Localisation : Toulouse
Emploi : étudiante en architecture
Date d'inscription : 19/08/2005

PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS Empty
MessageSujet: Re: PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS   PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS EmptySam 22 Oct - 19:48

En cette saison, c'est trés interressant, je vois les rhumes qui fleurissent partout autour de moi! quelqu'un a déjà essayé? c'est facile de s'en procurer?
Revenir en haut Aller en bas
 
PRÉVENIR LE RHUME AVEC L'ANDROGRAPHIS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dendrogramme avec poids sur les individus
» régression linéaire avec variable dépendante retardée
» Manger avec les collègues
» présenter l'agregation de lettres avec l'ens
» Mise en oeuvre HEQ5 et autoguidage avec chercheur 9*50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: SANTE :: Médecines Naturelles-
Sauter vers: