ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Kingston A400 – SSD interne – 2.5 » – 960 Go
81.90 €
Voir le deal

 

 Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite!

Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! Empty
MessageSujet: Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite!   Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! EmptyJeu 10 Nov - 12:01

Ecrire aux verts: REACH, ils sont POUR!

http://verts-europe-sinople.net/article206.html

Exclamation pour mémoire:REACH c'est le projet de tester les 10.000 produits
existants (sur les animaux.)

Arrow leur indiquer ça:

----- Original Message -----
From: TeresaAfW
Hi all
Please sign petition & write letters and ask your friends and everybody you know to do the same.
http://www.buav.org/campaigns/index.html


100.000 chemical toxics will be tested on animals again
This will be a painful death for 12 milion animals
Price : 8 billion euro

The European Union's REACH chemicals testing proposal could see millions more animals subjected to severe and fatal toxicity testing in the next few years. The BUAV has been fighting to prevent this animal welfare disaster since the proposal was announced four years ago and our campaign has now reached a critical stage. Both the European Parliament and the Council of Ministers will be finalising their positions on the proposal within the next three months and it is vital that they support non-animal methods. .... The BUAV has launched a new petition to the Government, calling on them to do all they can to prevent these animal tests at this critical time. Please sign the petition and let others know about it: time is very short.

Below are also sample letters - one in English one in French and list of email addresses (UK, French & German) to send your letter to. Please use them as a starting point only as I think it was written by Non-English person so it has few unusual expressions.
-Teresa

*****************************************************************************************
This is an appeal in order to write to the Europarliamentarians. Ask them kindly but also urgently to start by voting FOR all nonanimaltests amendements (explination can be read on www. reachnonanimaltests.org) because the European Parlement will make a final decision in november about the law proposal REACH (Registration, Evaluation and Athorization of Chemical Fabrics) that must restrict the damage of toxic fabrics (for instance for the public health and environment).

Damaging consequences of chemical products on the organisme are double checked. So we are reassured. It is also an obligation and furthermore a guarantee for are well being. The case we don't approave of is the evaluation through testing animals who are posioned without limits. Not only is this unacceptable and immoral, it is aberrant dangereous en very expensive. The price of one pesticide can cost about 200 miljon euro's !

The European Commission is very concerned about the danger of posion coming from many products. For that reason they have started the REACH PROJECT (Registration, Evaluation, Au-torisation of Chemicals). This purpose of this initiative is to measure the degree of intoxication and the influence on the organisme from the numerous colouring pigment. Preservatives, additives or other frequently used chemical products used by the E.U. population can be sometimes clearly toxic. Wether these tests cause horrible pain to the animals and also cost 8 billion euro's, the parliamentarians could care less!!

Please pass them the information that all the available alternatives for animaltests should be used. If it's not possible to have such alternatives than the budget for this investigation must me increased drasticly, instead of always taking tests on animals. These tests are not validated and because of that unsafe. Without these changes in the law proposal, if this proposal will be accepted, millions of animals will be the victim of these cruel toxictests.

Yours Sincerely


Arrow http://www.buav.org/petitions/index.html

http://www.buav.org/campaigns/chemicals/index.html
http://www.stopeuchemicaltests.com/
http://www.buav.org/

Arrow Please select the following adresses in block:

jallister@europarl.eu.int ; rashworth@europarl.eu.int ; ratkins@europarl.eu.int ; eattwooll@europarl.eu.int ;
gjbatten@europarl.eu.int ; cbeazley@europarl.eu.int ; gwbloom@europarl.eu.int ; gbooth@europarl.eu.int ;
jbowis@europarl.eu.int ; sbowles@europarl.eu.int ; pbradbourn@europarl.eu.int ; pbushill@europarl.eu.int ;
mcallanan@europarl.eu.int ; mcashman@europarl.eu.int ; gchichester@europarl.eu.int ; dclark@europarl.eu.int ;
rcorbett@europarl.eu.int ; cdavies@europarl.eu.int ; bdebrun@europarl.eu.int ; ndeva@europarl.eu.int ;
ddover@europarl.eu.int ; aduff@europarl.eu.int ; jelles@europarl.eu.int ; jievans@europarl.eu.int ;
jevans@europarl.eu.int ; rjeevans@europarl.eu.int ; nfarage@europarl.eu.int ; gford@europarl.eu.int ;
ngill@europarl.eu.int ; fihall@europarl.eu.int ; mharbour@europarl.eu.int ; cheaton@europarl.eu.int ;
rhelmer@europarl.eu.int ; mhoneyball@europarl.eu.int ; rhowitt@europarl.eu.int ; ihudghton@europarl.eu.int ;
sthughes@europarl.eu.int ; cjackson@europarl.eu.int ; skamall@europarl.eu.int ; shkarim@europarl.eu.int ;
rkilroysilk@europarl.eu.int ; gkinnock@europarl.eu.int ; tkirkhope@europarl.eu.int ; rmknapman@europarl.eu.int ;
jelambert@europarl.eu.int ; clucas@europarl.eu.int ; sludford@europarl.eu.int ; elynne@europarl.eu.int ;
dmartin@europarl.eu.int ; lmcavan@europarl.eu.int ; amccarthy@europarl.eu.int ; emcmillan@europarl.eu.int ;
cmoraes@europarl.eu.int ; emorgan@europarl.eu.int ; amote@europarl.eu.int ; mnattrass@europarl.eu.int ;
enicholson@europarl.eu.int ; jnicholson@europarl.eu.int ; nparish@europarl.eu.int ; jpurvis@europarl.eu.int ;
pskinner@europarl.eu.int ; aesmith@europarl.eu.int ; sstevenson@europarl.eu.int ; cstihler@europarl.eu.int ;
rsturdy@europarl.eu.int ; dsumberg@europarl.eu.int ; ctannock@europarl.eu.int ; jtitford@europarl.eu.int ;
gtitley@europarl.eu.int ; gvanorden@europarl.eu.int ; dwallis@europarl.eu.int ; gwatson@europarl.eu.int ;
pwhitehead@europarl.eu.int ; jwhittaker@europarl.eu.int ; thwise@europarl.eu.int ; twynn@europarl.eu.int ;
dhannan@europarl.eu.int ;

SAMPLE LETTER

Dear members of parliament,

Soon you have to make a declaration of the proposition for a guideline from the European Commission concerning the REACH-project (Regulation, Evaluation, Authorisation of Chemicals). The project must determine the degree of poisonous from about 100.000 chemicals fabrics who are used in the European member states. This will cause a suffering death for about 12 million animals.

It is wrong en risky to think that the results of the examinations who are made on the animals are the same for human beings. The only thing we can be sure of is the results from these tests on animals. It is not possible to make a direct connection between chemical fabrics and the effect they have on humans. (Professor Howard, Toxicologist at the university from Liverpool, quoted by Martin Buxtan, " Dans Ie sang de la commissaire" newspaper "La Libre Belgique" from 6/1/2003).

However the European Union wants about 100.000 chemical products to be tested on animals ! This business is very expensive but also a scandalous because these tests give a great deal of suffering for these animals. Also it cerates a large risk for human beings. Chemical products who don't have an effect on animals can be approved for use and afterwards they can still be poisonous for us humans !

I kindly ask you to approve this guideline only if you are certain that no animal will be sacrificed and they will use only alternative methods. These methods (for example the DNA-chip) are a very small risk for the health of humans.

I would be grateful if you would approve each proposition that is willing to make changes and considers my concerns.

Yours sincerely


Arrow France:

jmbeaupuy@europarl.eu.int ; jdaul@europarl.eu.int ; bgollnisch@europarl.eu.int ; ngriesbeck@europarl.eu.int ;
bhamon@europarl.eu.int ; vmathieu@europarl.eu.int ; pmoscovici@europarl.eu.int ; ctrautmann@europarl.eu.int ;
ahazan@europarl.eu.int ; maisler@europarl.eu.int ; pberes@europarl.eu.int ; couteaux@europarl.eu.int ;
mdesarnez@europarl.eu.int ; hdesir@europarl.eu.int ; anferreira@europarl.eu.int ; nfontaine@europarl.eu.int ;
pgaubert@europarl.eu.int ; blehideux@europarl.eu.int ; mlepen@europarl.eu.int ; alipietz@europarl.eu.int ;
gsavary@europarl.eu.int ; pschapira@europarl.eu.int ; jtoubon@europarl.eu.int ; fwurtz@europarl.eu.int ;
jpaudy@europarl.eu.int ; bbourzai@europarl.eu.int ; mhdescamps@europarl.eu.int ; jfourtou@europarl.eu.int ;
cguy@europarl.eu.int ; alaignel@europarl.eu.int ; jbourlanges@europarl.eu.int ; jlcottigny@europarl.eu.int ;
bdouay@europarl.eu.int ; hflautre@europarl.eu.int ; jpgauzes@europarl.eu.int ; jhenin@europarl.eu.int ;
clang@europarl.eu.int ; flerachinel@europarl.eu.int ; mnlienemann@europarl.eu.int ; vpeillon@europarl.eu.int ;
tsaifi@europarl.eu.int ; hweber@europarl.eu.int ; jcfruteau@europarl.eu.int ; mhaubert@europarl.eu.int ;
rbachelot@eurparl.eu.int ; aguellec@europarl.eu.int ; slefoll@europarl.eu.int ; pmorillon@europarl.eu.int ;
bpoignant@europarl.eu.int ; mlreynaud@europarl.eu.int ; yvaugrenard@europarl.eu.int ; bvergnaud@europarl.eu.int ;
pdevilliers@europarl.eu.int ; msudre@europarl.eu.int ; pverges@europarl.eu.int ; jlbennahmias@europarl.eu.int ;
gbono@europarl.eu.int ; mcarlotti@europarl.eu.int ; tcornillet@europarl.eu.int ; cgibault@europarl.eu.int ;
fgrossetete@europarl.eu.int ; jmlepen@europarl.eu.int ; plouis@europarl.eu.int ; mrocard@europarl.eu.int ;
mroure@europarl.eu.int ; lschenardi@europarl.eu.int ; avatanen@europarl.eu.int ; dvlasto@europarl.eu.int ;
karif@europarl.eu.int ; fcastex@europarl.eu.int ; jmcavada@europarl.eu.int ; cdeveyrac@europarl.eu.int ;
alamassoure@europarl.eu.int ; alaperrouze@europarl.eu.int ; jcmartinez@europarl.eu.int ; rnavarro@europarl.eu.int ; gonesta@europarl.eu.int ; bpatrie@europarl.eu.int ; pcouteaux@europarl.eu.int ;






EXEMPLE DE LETTRE


Madame la Députée,

Monsieur le Député,


Vous aurez bientôt à vous prononcer sur le projet de directive de la Commission européenne concernant le « REACH-project » (Regulation, Evaluation, Authorization of Chemicals). Ce projet doit fixer le degré de toxicité d'environ 100.000 substances chimiques qui sont utilisées dans les Etats membres. Ceci a pour conséquence qu'environ 12 millions d'animaux périront d'une mort affreuse.

Il est toutefois inexact et risqué de transposer aux humains les résultats de ces tests effectués sur des animaux d'expérience.

« La seule chose que nous pouvons constater avec certitude, c'est le résultat des tests sur les animaux. Nous ne pouvons établir aucun lien direct entre les substances chimiques et leurs effets sur les humains » (Professeur Howard, toxicologue à l'Université de Liverpool, cité par Martin Buxtan « Dans le sang de la commissaire », journal « La Libre Belgique » du 06.01.2003).

L'Union européenne veut cependant faire tester quelque 100.000 produits chimiques sur des animaux ! Cette entreprise est une affaire non seulement très coûteuse mais aussi très scandaleuse, vu que ces tests vont occasionner beaucoup de souffrances pour tous ces animaux. En outre ils entraîneront un grand risque pour les humains. Des produits chimiques qui n'ont aucun effet sur les animaux d'expérience risquent d'être approuvés pour l'utilisation, alors qu'ils pourraient très bien être toxiques pour les humains.

C'est pourquoi je vous prie de n'approuver la directive en question que si vous êtes certain(e) qu'aucun animal ne sera sacrifié et que seules des méthodes alternatives seront utilisées. Ces méthodes (par exemple la puce à ADN) représentent un moindre risque pour la santé humaine.

Je vous serais donc reconnaissant(e) de bien vouloir approuver toute proposition d'amendement qui répondrait à mes préoccupations.

Veuillez agréer, Madame la Députée, Monsieur le Député, l'expression de ma considération distinguée.


Tous unis pour les défendre :

Vos coordonnées


a.s.b.l. A P M A

de Burletlaan 4

2650 Edegem

Belgique

Tél. : (031) 449 49 08



Membre du Conseil National de la Protection des Animaux.

Membre de la Coalition Européenne pour l'Abolition de la Vivisection.



Arrow Germany:



apickartalvaro@europarl.eu.int; abeer@europarl.eu.int; rberend@europarl.eu.int;;
rboege@europarl.eu.int; hbreyer@europarl.eu.int; abrie@europarl.eu.int;
ebrok@europarl.eu.int; ubullmann@europarl.eu.int; dcaspary@europarl.eu.int;
jchatzimarkakis@europarl.eu.int; dcohnbendit@europarl.eu.int; mcramer@europarl.eu.int;
adess@europarl.eu.int; gduin@europarl.eu.int; cehler@europarl.eu.int;
mferber@europarl.eu.int; kflorenz@europarl.eu.int; ifriedrich@europarl.eu.int;
mgahler@europarl.eu.int; egebhardt@europarl.eu.int; nglante@europarl.eu.int;
lgoepel@europarl.eu.int; agomolka@europarl.eu.int; fgraefe@europarl.eu.int;
igraessle@europarl.eu.int; lgroener@europarl.eu.int; khaensch@europarl.eu.int;
rharms@europarl.eu.int; jhaug@europarl.eu.int; rhieronymi@europarl.eu.int;
kfhoppenstedt@europarl.eu.int; mhoracek@europarl.eu.int; gjarzembowski@europarl.eu.int;
ejeggle@europarl.eu.int; kjoens@europarl.eu.int; gkallenbach@europarl.eu.int;
skaufmann@europarl.eu.int; hkindermann@europarl.eu.int; eklamt@europarl.eu.int;
cklass@europarl.eu.int; wklinz@europarl.eu.int; dkoch@europarl.eu.int;
skochmehrin@europarl.eu.int; ckonrad@europarl.eu.int; hkrahmer@europarl.eu.int;
ckrehl@europarl.eu.int; wkreissl@europarl.eu.int; hkuhne@europarl.eu.int;;
agraflambsdorff@europarl.eu.int; wlangen@europarl.eu.int; kjlauk@europarl.eu.int;
klechner@europarl.eu.int; klehne@europarl.eu.int; jleinen@europarl.eu.int;
pliese@europarl.eu.int; emann@europarl.eu.int; tmann@europarl.eu.int;
hmarkov@europarl.eu.int; hmayer@europarl.eu.int;

_________________
[url=Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! Ibbrp1
 Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger


Dernière édition par le Mer 16 Nov - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! Empty
MessageSujet: Re: Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite!   Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! EmptyMer 16 Nov - 21:55

Arrow http://www.europarl.eu.int/members/public.do?language=fr

Ecrivez aux députés européens pour empêcher la mort de millions d'animaux dans les labos, copiez collez cet email ou écrivez le vôtre, cela prend 5 minutes, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessus et de sélectionner votre région.

Nat

Ex de Nathalie:

Subject: REACH 17.11

Chère Madame/Monsieur

En référence au projet REACH qui va être voté le 17 Novembre, au vu des
nombreux rapports qui dénoncent l'absurdité de l'expérimentation animale
afin d'homologuer les produits chimiques, je vous demande de:

1. Soutenir tous les amendements présentés par la Commission parlementaire de l'environnement et concernant la diminution de l'expérimentation animale:

• Seules des méthodes ne reposant pas sur l'expérimentation animale seront acceptables pour évaluer les dangers potentiels des produits chimiques fabriqués ou importés par l'Union européenne lorsque le volume concerné est égal ou inférieur à 100 tonnes.
• Les expériences sur les animaux doivent être automatiquement remplacées par d'autres expériences dès que celles-ci sont disponibles.
• Une partie des droits que les sociétés devront payer pour enregistrer
leurs produits chimiques dans l'Union européenne devra être utilisée pour
financer le développement de méthodes d'expérimentation non-animales.
• Les sociétés devront pouvoir fournir toutes les données d'expérimentation animale en leur possession, sinon elles ne pourront pas enregistrer leur(s) produit(s) chimique(s) en Europe.
• Les sociétés devront déposer leurs projets d'expérimentation auprès d'un expert indépendant pour approbation avant d'effectuer des expériences sur les animaux dans le cadre de REACH.

2. Diminuer le nombre des expériences requises au titre des Annexes VII et VIII : à l'heure actuelle, ces annexes exigent de 6 à 8 fois plus
d'expériences sur les animaux que partout ailleurs dans le monde pour des quantités de produits chimiques similaires.

Si ces amendements ne sont pas adoptés, les progrès qui ont permis
d'épargner la vie de nombreux animaux s'effondreront et des dizaines de
millions d'animaux mourront lors d'expériences sur la toxicité en Europe.



Sincères salutations,

_________________
[url=Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! Ibbrp1
 Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite! 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
 
Ecrire aux députés au sujet de REACH avant le 17/11/05!Vite!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Réagir pour les Animaux-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser