ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -27%
40€ de remise sur les baskets Nike Air Max 2090 ...
Voir le deal
110 €

 

 Aidons le CRAC: écrivons à un journaliste!

Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Aidons le CRAC: écrivons à un journaliste! Empty
MessageSujet: Aidons le CRAC: écrivons à un journaliste!   Aidons le CRAC: écrivons à un journaliste! EmptyVen 3 Fév - 2:55

Quand un journaliste dérape...

Chers amis de combat,

le 19 janvier dernier, un article ignoble paraissait
dans le journal "l'Alsace" sous le titre "Toréer sans
tuer"! Suivait sur quatre colonnes un texte scandaleux
de désinformation. Et en première page, le texte "des
toreros qui ne tuent pas"! Le supposé journaliste
ayant commis cet article a répondu de manière ignoble
et provocatrice à Michèle Breut, professeur de
littérature en hollande (voir copie ci-dessous).
Nous vous invitons à protester auprès de ce
journaliste et surtout auprès de sa direction afin
qu'un droit de réponse soit accordé aux associations
abolitionnistes, ou qu'au moins un rectificatif soit
publié. Merci d'avance pour votre participation!
Ci-dessous la lettre ouverte que nous venons
d'envoyer.

Pour le CRAC
Jean-Pierre Garrigues
SPORT: responsable Rémy Bruder
18 rue de Thann TSA 80012 68945 Mulhouse Cedex 9
Tél. 03.89.32.70.00
Fax 03.89.32.70.82
E-Mail: redaction-IS@alsapresse.com

, et au
SIEGE:directeur de la rédaction Jean-Dominique Prétet
18 rue de Thann TSA 80021 68945 Mulhouse Cedex 9
Tél. 03.89.32.70.00
Fax : 03 89 32 70 84 ou 03 89 32 70 84
E-Mail: redaction@alsapresse.com

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A l'attention de Michel Muckensturm

lettre ouverte à un journaliste qui dérape...

Monsieur,

suite à votre article mensonger du jeudi 19 janvier
2005 dans le journal l'Alsace au sujet des "corridas
sans mise à mort" (quel oxymore!), sachez que nous
avons reçu de très nombreux mails et courriers postaux
d'indignation émanant de vos lecteurs qui sont
également adhérents ou sympathisants du CRAC pour une
partie d'entre eux.

Que vous utilisiez votre outil de travail pour faire
la promotion de la torture tauromachique, c'est déjà
très discutable, vos collègues chroniqueurs taurins
des zones contaminées par la gangrène tauromachique
s'en chargent déjà, mais qu'en plus vous abreuviez vos
lecteurs d'un tissu de mensonges, cela en dit long sur
votre déontologie!
Pour commencer, vous ne semblez même pas maîtriser le
sujet de votre passion puisque vous mélangez deux
choses différentes :
- la corrida équestre ou "corrida de rejon", pratiquée
dans le sud de la France avec mise à mort systématique
dans l'arène à la fin de la corrida, avec des chevaux
non protégés et éventrés chaque année (mais quelle
importance pour vous n'est-ce pas?)... En plus des
banderilles, harpons de 5 à 7 cm de long, le
rejoneador plante dans le dos de l'animal des
"rejons", lames de 15 à 25 cm... En se séparant de son
manche, le rejon déploie un flot de rubans, parfois
des fleurs en plastique, quelle beauté!
- la "tourada" ou corrida portugaise au cours de
laquelle un cavalier plante des farpas sur le dos du
taureau (banderilles à double harpons). Quand le
taureau est épuisé, huit hommes, les forcados entrent
en piste et cherchent à l'immobiliser. Le taureau est
ensuite amené dans les coulisses et il est, dans le
meilleur des cas achevé. Le plus souvent, il attend
jusqu'au lendemain l'ouverture de l'abattoir. Il
souffre, il agonise, mais je suppose que cela aussi
est pour vous d'une jouissance extrême?

Une chose est évidente, vous ne méritez pas le nom de
journaliste. Le mot "déontologie" vous est
parfaitement inconnu.
Enfin, vous avez envoyé le message ci-dessous à une
femme admirable, professeur de littérature française,
qui lutte de toutes ses forces pour une "humanité
meilleure", comme le précise le professeur Albert
Jacquard, président d'honneur du CRAC. Votre
comportement est celui d'un vrai aficionado, et pour
nous, c'est vraiment la pire des insultes. J'espère
que vos employeurs sauront vous faire comprendre que
vous avez très sérieusement dépassé les bornes en
pratiquant le mensonge et l'infâmie au sein du journal
l'Alsace.

Jean-Pierre Garrigues
Président du CRAC (Comité Radicalement Anti Corrida)
www.anticorrida.com



----- Original Message -----
From: S.Redaction Sport
To: michele.breut@let.uu.nl
Sent: Friday, January 27, 2006 3:12 PM
Subject: Un abominable rejoneador vous répond



Chère Madame,



Je m’amuserais volontiers à rédiger une réponse
argumentée à votre excellente missive, consacrée à mon
article sur la tauromachie portugaise, et que vous
avez eu l’extrême élégance d’adresser directement au
rédacteur en chef du journal qui m’emploie.

Mais voilà : j’ai dû promettre à mon professeur de
maintien, sur son lit de mort, de ne jamais me
commettre avec aucun personnage pesant, pédant,
intolérant ou excessivement désoeuvré. Et voyez-vous,
je suis homme de parole – croyez qu’en l’occurrence je
le regrette infiniment.

Sur ce, il me faut déjà vous quitter : on m’attend
pour ma corrida quotidienne ; ça va saigner, mais que
voulez-vous, il faut bien nourrir sa famille.

N’hésitez pas, pendant ce temps, à poursuivre
implacablement la haute mission civilisatrice que vous
accomplissez auprès de cette jeunesse batave qui, me
semble-t-il, est devenue beaucoup plus émotive qu’à
l’époque où a été réalisé l’excellent « Turkish
delices ».

Taurinement vôtre,

Michel Muckensturm

_________________
[url=Aidons le CRAC: écrivons à un journaliste! Ibbrp1
 Aidons le CRAC: écrivons à un journaliste! 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
 
Aidons le CRAC: écrivons à un journaliste!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Réagir pour les Animaux-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser