ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Rentrée 2020 – Jusqu’à 60% ...
Voir le deal

 

 LETRE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX

Aller en bas 
AuteurMessage
lachapelle linda
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte
lachapelle linda

Féminin
Nombre de messages : 2449
Age : 49
Localisation : Gatineau
Emploi : agente de sécurité
Loisirs : prendre soin de mes enfants et mes animaux
Date d'inscription : 18/02/2006

LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Empty
MessageSujet: LETRE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX   LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX EmptyVen 9 Juin - 2:24

[Apis] LETRE TYPE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX
Je transmets :


A envoyer à :

david_guzick@urmc.rochester.edu


I FULLY ENDORSE THIS LETTER


mettez vos coordonnés ici
Merci à vous tous
Marie-Rose


Dear Dean Guzick,

I am disheartened to learn the University of Rochester School of Medicine is among a dwindling number of medical schools at which students perform
practice surgery upon live animals. I understand third-year medical students may opt to fulfill their surgical clerkship by operating on anesthetized
pigs who are destroyed at the end of the exercise.

This lab has been described as "firsthand experience working on live tissue." In fact, it delays knowledge pertinent to human health. While pigs
and people share similar organs, we are too diverse in terms of our biology.
We don't react to drugs or specific procedures the same way.

Moreover, student researchers cannot separate the effects of stress hormones in animals from the process under analysis. Findings published in
Contemporary Topics in Laboratory Animal Science (Autumn 2004) reveal animals display quantifiable stress reactions to routine laboratory
practices. These stress effects can influence the researcher's understanding of scientific discovery.

Over 80% of U.S. medical schools have already replaced animal experiments with human-focused teaching tools in undergraduate medical training,
including surgical instruction and other applications.

I respectfully ask the University of Rochester to join Harvard, Yale, Stanford, Johns Hopkins, and hundreds of schools and universities that no longer use old-fashioned animal experiments to train medical students.

Ethical unease and growing recognition of the inability to extrapolate data from animals to humans have prompted the discovery of sophisticated
non-animal systems. Today, medical courses in physiology, pharmacology and surgery rely upon these non-animal research tools, rather than pigs, dogs,
rodents, goats and other animals. Live pig labs not only numb students to pain and suffering, but also dissuade them from evolving with the most
credible, cost-effective, and proficient technologies available.

I strongly encourage you to terminate the use of live pigs in surgical courses at the University of Rochester School of Medicine.

Thank you for your valuable time and consideration.

Sincerely,

Arrow Vos coordonnées!


At the moment our human world is based on the suffering and destruction of millions of non-humans. To perceive this and to do something to change it in personal and public ways is to undergo a change of perception akin to a religious conversion. Nothing can ever be seen in quite the same way again because once you have admitted the terror and pain of other species you will, unless you resist conversion, be always aware of the endless permutations of suffering that support our society." --Arthur Conan Doyle

TRADUCTION
Cher Doyen Guzick, Je suis découragé pour apprendre que l'université de l'école de Rochester de la médecine est parmi un nombre de diminution d'écoles médicales auxquelles les étudiants exécutent la chirurgie de pratique sur les animaux vivants. Je comprends que les étudiants en médecine de troisième année peut choisir d'accomplir leur clerkship chirurgical en opérant sur les porcs anesthésiés qui sont détruits à la fin de l'exercice. Ce laboratoire a été décrit en tant que "expérience de première main travaillant au tissu de phase." En fait, il retarde la connaissance concernant la santé humaine. Tandis que les porcs et les gens partagent les organes semblables, nous sommes trop divers en termes de notre biologie. Nous ne réagissons pas aux drogues ou aux procédures spécifiques la même manière. D'ailleurs, les chercheurs d'étudiant ne peuvent pas séparer les effets des hormones d'effort chez les animaux du processus sous l'analyse. Les résultats édités dans des matières contemporaines en la Science d'animal de laboratoire (automne 2004) indiquent des réactions quantifiables d'effort d'affichage d'animaux aux pratiques en matière courantes de laboratoire. Ces effets d'effort peuvent influencer l'arrangement du chercheur de la découverte scientifique. Plus de 80% des ETATS-UNIS les écoles médicales ont déjà remplacé des expériences sur des animaux avec les outils d'enseignement humain-focalisés dans la formation médicale d'étudiant préparant une licence, y compris l'instruction chirurgicale et d'autres applications. Moi demandent avec respect l'université de Rochester pour joindre Harvard, Yale, Stanford, Johns Hopkins, et centaines d'écoles et universités qui n'emploient plus des expériences sur des animaux démodés pour former les étudiants en médecine. Le malaise moral et l'identification croissante de l'incapacité d'extrapoler des données des animaux aux humains ont incité la découverte des systèmes sophistiqués d'non-animal. Aujourd'hui, les cours médicaux de la physiologie, de la pharmacologie et de la chirurgie comptent sur ces outils de recherches d'non-animal, plutôt que porcs, chiens, rongeurs, chèvres et d'autres animaux. Étudiants engourdis de phase de laboratoires de porc non seulement à faire souffrir et souffrir, mais pour les dissuader également de l'évolution avec les technologies les plus croyables, les plus rentables, et compétentes disponibles. Je vous encourage fortement à terminer l'utilisation des porcs de phase dans des cours chirurgicaux à l'université de l'école de Rochester de la médecine.
Merci de votre temps et considération valables. Sincèrement,
Chantal Buslot Belgique

(chantal.buslot@yucom.be)
Au moment où notre monde humain est basé sur la douleur et la destruction des millions d'non-humains. Percevoir ceci et faire quelque chose la changer des manières personnelles et publiques est de subir un changement de perception apparenté à une conversion religieuse. Rien ne peut jamais être vu tout à fait de la même manière encore parce qu'une fois que vous avez admis la terreur et la douleur d'autres espèces que vous , à moins que vous résistez à la conversion, vous rendiez toujours compte des permutations sans fin de souffrir cet appui notre société." -- Arthur Conan Doyle
Revenir en haut Aller en bas
http://lachapelle.express-forum.com/index.htm
Haell
Adore papoter
Adore papoter
Haell

Nombre de messages : 728
Age : 52
Date d'inscription : 23/12/2005

LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Empty
MessageSujet: Re: LETRE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX   LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX EmptyVen 9 Juin - 17:26

Je trouve vraiment très bien qu'il existe maintenant des méthodes alternatives, et consternant que les gens ne les utilisent pas.

Fait.
Revenir en haut Aller en bas
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Empty
MessageSujet: Re: LETRE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX   LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX EmptyVen 9 Juin - 20:57

Idem! LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Accord07

_________________
[url=LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Ibbrp1
 LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
liliana
Fidèle au poste
Fidèle au poste
liliana

Féminin
Nombre de messages : 889
Age : 45
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 03/03/2006

LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Empty
MessageSujet: Re: LETRE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX   LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX EmptyLun 12 Juin - 16:05

envoyé !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Empty
MessageSujet: Re: LETRE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX   LETRE  CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE  SUR DES ANIMAUX Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LETRE CONTRE LA PRATIQUE DE LA CHIRURGIE SUR DES ANIMAUX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Réagir pour les Animaux-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser