ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -29%
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 ...
Voir le deal
499.99 €

 

 DES LAPINS ET DES HOMMES

Aller en bas 
AuteurMessage
lachapelle linda
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte
lachapelle linda


Féminin
Nombre de messages : 2449
Age : 52
Localisation : Gatineau
Emploi : agente de sécurité
Loisirs : prendre soin de mes enfants et mes animaux
Date d'inscription : 18/02/2006

DES LAPINS ET DES HOMMES Empty
MessageSujet: DES LAPINS ET DES HOMMES   DES LAPINS ET DES HOMMES EmptySam 18 Nov - 6:17

DES LAPINS ET DES HOMMES

Les inconditionnels des actions de terrain envers les animaux bafoués le
savent bien, avoir des informations fiables, rapides et claires est déjà
une galère pas croyable, mais attendre que les associations de protection
animale bougent est carrément mission impossible.

Depuis plusieurs mois, Chantal Chenuil, propriétaire d’un logement aux
“Terrasses de Cimiez”, 29 Corniche Frère Marc, a usé son moral à force
d’alerter les associations de protection animale sur l’urgence de
capturer les nombreux lapins qui prolifèrent dans les minis espaces verts
de son lotissement. Bien sûr ces lapins ne sont pas tombés du ciel !
Achetés dans les grands magasins, les animaleries et autres, ces êtres
vivants considérés comme de simple peluches sont jetés à la rue dès que
les enfant se lassent ou que le parent se rend compte qu'un être vivant
mange, fait ses besoins et peut aussi avoir besoins de soins. Bref, les
habitants du lotissement s’étant donné le mot, les lapins devenus
indésirables étaient jetés dans les espaces verts et ce sans jamais avoir
été stérilisés auparavant. La prolifération des lapins fut ainsi
considérable. Ne pouvant se résigner à l’indifférence de leur devenir,
Madame Chenuil prit l’initiative de les nourrir et tente de s’opposer à
une famille du lotissement qui n'aurait d’autres activités que “de
massacrer les lapins à coups de pierres, de leur envoyer exprès le chien,
etc... Ce, sous la haute direction du chef, le grand-père”.

Sur cet état de fait des sympathisants à la condition animale se sont
donnés rendez-vous dimanche 5 novembre 2006 à Cimiez pour le sauvetage
des lapins menacés. Il ne reste plus qu’une petite dizaines de lapins.
Qu’est-il advenu des autres ? Monsieur Fresia, bien connu pour avoir
capturé nombre de chats et chiens pendant plusieurs années, s’était
également déplacé avec ces “cages”, souvent bricolées par lui-même, afin
de capturer les lapins sans aucune violence ni stress. Le capteur le plus
réputé de la ville et de ses environs connaît son “travail”.

Afin de donner une légitimité à cette action, le syndic (ACROPOLISSIMO 47
rue Arson à Nice) avait été prévenu et son accord fut donné pour capturer
les lapins destinés à un meilleur avenir chez une personne prête à les
adopter. Un groupe de jeunes sympathisants vint également se joindre au
sauvetage. Leur tactique de capture ne fut malheureusement qu'un échec.
Tenter de courir après des lapins vigoureux n’est pas judicieux, mais la
bonne volonté de vouloir les “rapatrier” vers le bon côté y était.

Presque pile à l’heure au rendez-vous du sauvetage, apparaît un homme
tout de noir vêtu, suivi de trois jeunes âgés de 12 à 16 ans environ, ses
enfants. La famille Salvatico-Piana vient de débarquer et le fait vite
savoir. Rapidement, c’est l’affrontement verbal avec Mme Chenuil et
quelques autres personnes du quartier. On comprendra que la fameuse
famille montrée du doigt pour violences envers les lapins c'est elle.
Sans complexe, voir même très fiers, les quatre lurons s’approchent du
groupe de sympathisants. Les mots se font plus hauts. Les insultes
fusent. Sur cinq bâtiments, avec le nombre d’habitants que cela
représente, les seuls a s’être déplacés sont ceux qui sont justement
accusés par leurs voisins de maltraiter les lapins. Coïncidence ? Les
attaques verbales se font violentes. Le père, suivi des ses enfants, est
venu pour.... faire quoi, on n’sait pas ! Son comportement tend à faire
penser qu’il est justement venu mettre un sacré “boxon” pour faire
capoter l'opération. Pourquoi ?

Une partie de réponse ne tardera pas à arriver. Le grand “chef de clan”,
le grand-père, arrive. Hargneux, agressif et très violent, il se heurte à
tous, n’hésitant pas à tenter de frapper le mari de madame Chenuil
pourtant appuyé sur sa béquille. Grâce à un réflexe instinctif j’évite
également les coups du “vieux” qui veut me frapper car je prends des
photos. Il dit qu'on a “qu'à aller voir du coté de l’animalerie de la
route de Turin”. Curieuse suggestion de la part de quelqu'un qui se dit
être au-dessus de tous soupçons. L’animalerie en question, spécialisée
dans la vente de NAC (nouveaux animaux de compagnie). web, indique
clairement sur son site que certaines espèces sont directement prélevées
dans leur milieu naturel. Le “viol” de la nature rapporte gros ! Surtout,
ils vendent des serpents...

Beaucoup trop de bruit. Les lapins s'enfuient. Le sauvetage semble
compromis. Quelques uns s’en repartent mais pas très loin. A l’entrée du
lotissement, sur un terrain grillagé et sommairement aménagé séjourne une
quinzaine de lapins. Leur arrivée ici : la même que pour les autres. On
n'en veut plus donc on les jette ! Monsieur Carlès, propriétaire des
lieux, vient à notre rencontre. Il s’est pris d’affection pour ces
nouveaux pensionnaires qui squattent son lopin de terre. Il les nourrit
et tente de les protéger de la bêtise humaine. Lui aussi affirme avoir vu
“le vieux envoyer exprès son chien dans le terrain du bas pour attaquer
les lapins et il était présent lorsque ses petits-enfants “tiraient des
pierres sur les lapins pour les tuer”. De rajouter, “je l’ai vu attraper
une vingtaine de lapins et les mettre dans un sac. Je me suis demandé ce
qu'il allait en faire”. Ayant déjà eu les pneus de sa voiture crevés
suite à quelques différents verbaux avec cette famille, il craint de
violentes représailles. Nous savons quel enfer peut devenir le quotidien
face à ce “genre de voisins”. Un autre propriétaire tout juste arrivé
confirmera les “accusations” tenues à l’encontre de la famille
Salvatico-Piana.

Le professionnalisme de monsieur Fresia permettra finalement quand-même
de capturer deux lapins qui auront donc la chance de ne pas succomber
sous les pierres, ni d’atterrir dans le fond d’une marmite ou le “gosier”
d’un serpent.... Les lapins restants devraient très prochainement être
également capturés afin d’être confiés à leur adoptante.

Affaire à suivre pour les lapins actuellement “hebergés” sur le terrain
de Monsieur Carlès.

Delphine D.

COMPTE_RENDU ET PHOTOS LIBRES DE PUBLICATION ET DIFFUSION


www.20six.fr/lapn
www.sanscruaute.canalblog.com
www.larougna.canalblog.com
"parce que s'informer c'est prendre conscience et agir en connaissance de
cause" Delphine D.
Revenir en haut Aller en bas
http://lachapelle.express-forum.com/index.htm
 
DES LAPINS ET DES HOMMES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A Paris pour les lapins
» les lapins
» lapins
» Pour ceux qui ont des lapins!
» Fin à l'élevage intensif des lapins ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Communiqués & Discussions-
Sauter vers: