ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Alzheimer, et s'il existait un autre traitement ?

Aller en bas 
AuteurMessage
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

Alzheimer, et s'il existait un autre traitement ? Empty
MessageSujet: Alzheimer, et s'il existait un autre traitement ?   Alzheimer, et s'il existait un autre traitement ? EmptyLun 4 Mai - 12:14

Alzheimer, et s'il existait un autre traitement ?

Le congrès des Herboristes s'est achevé il y a quelques jours à Toulouse. Ces deux jours ont été intenses en émotion. Vous y étiez nombreux et l'événement a été un grand succès.

On sent qu'en dépit des obstacles légaux et administratifs, la profession d'herboriste pourrait revoir le jour bientôt sous diverses formes. Nous vous proposerons un compte-rendu du congrès et l'ensemble des vidéos de l'événements d'ici quelques semaines.

En attendant, l'IPSN poursuit son travail de terrain et vous propose un prochain rendez-vous sur le thème :

Alzheimer, et s'il existait un traitement ? Ce sera à Paris, le 21 mai prochain à l'Espace Saint Martin (199 bis rue Saint Martin, 75003)


Une rencontre exceptionnelle

Bien plus qu'une simple conférence, cet événement sera une rencontre unique avec une personnalité d'exception. Mary Newport, notre oratrice, est médecin et chercheur. C'est aussi une personne au coeur immense, à l'humanité simple et généreuse et dont le message mérite d'être entendu de tous.

En effet, la maladie d'alzheimer et plus généralement les dégénerescence du cerveau touchent toutes les familles. Alzheimer, parkinson, démences diverses semblent être devenues un passage obligé avant l'au delà, tant les patients atteints de ces maladies sont nombreux. Pire, ces maladies touchent des personnes de plus en plus jeunes.

Mary Newport l'a vécu avec Steve, son mari chez qui la maladie a été diagnostiquée alors qu'il n'avait pas 50 ans.

A ce moment là, Mary Newport reporta les mots de Steve dans son journal:


Citation :
"Je me sentais de plus en plus diminué (...). La situation empirait déjà, et je me sentais frustré. J'avais l'impression que c'était la fin pour moi, et qu'il n'y avait rien là pour remplir les vides. Le travail a commencé à me paraître moins important, ainsi que d'autres questions, comme faire les choses dans les temps, et les dates butoirs pour les déclarations fiscales. Je me disais que depuis le temps, je me serais fait virer si j'avais travaillé pour quelqu'un d'autre que me femme".
Les soins apportés à Steve et ses recherches ont permis à Mary Newport de comprendre à quel point l'huile de coco pourrait être salvatrice pour son mari. Les extraordinaires bienfaits de cette huile (et plus spécifiquement "triglycérides de chaîne moyenne (TCM)) ont révolutionné la vie de Steve et de sa famille. Ils pourraient en réalité révolutionner la vie de millions de patients dans le monde !


Alimenter le cerveau

La source normale d'énergie pour le cerveau est le glucose. Mais le corps a prévu un mécanisme de remplacement si pour une raison ou pour une autre, ce sucre vient à manquer. Car le corps de l'homme a été prévu pour gérer les situations de manque que nos ancêtres ont connu lors des périodes de disettes. Ainsi après 24 à 36 heures sans alimentation, les réserves de glucose disponibles sont épuisées. Le corps se met alors à brûler les graisses et libère les cétones que le cerveau utilise ensuite comme principal carburant jusqu'à ce que le glucose redevienne disponible. Ce phénomène s'appelle la cétose. Il peut être la conséquence d'un régime pauvre en glucose ou bien riche en acides gras à chaîne moyenne. Selon une étude (Hasselbach 1996), la cétose augmente la circulation vers le cerveau jusqu'à 39 %.


Les progrès de Steve

A la suite de cette découverte, Mary Newport a proposé de l'huile de noix de coco tous les jours à son mari. Steve s'est mis à en prendre à chaque petit-déjeuner. Dans son livre, voici comment elle décrit ces améliorations :


Citation :
"J'avais l'habitude des variations qui affectaient Steve, se portant parfois mieux sur plusieurs jours, puis pas si bien pendant encore plusieurs jours. Mais c'était différent. Il a dit qu'il avait la sensation qu'une lumière s'était allumée, que le brouillard s'était dissipé et que sa vie avait changé pour le meilleur. (...) les changements les plus flagrants se situaient au niveau de sa personnalité et de sa capacité à participer à une conversation. Son visage était plus expressif, il se mettait à plaisanter et, au cours de la journée, il devenait de plus en plus bavard et semblait avoir davantage d'énergie.(...) Dans l'ensemble, cela a été une améliorations de taille par rapport au Steve d'à peine quelques jours plus tôt."
Mary a consigné dans son journal les progrès effectués par Steve. Sans être un miracle, ce traitement a bouleversé sa vie et inversé le cours de la maladie, permettant de stabiliser la situation de Steve pendant les trois ans qui ont suivi cette première expérience.


Espoir de la recherche

Heureuse mais intriguée par ces résultats, Mary Newport, en scientifique, a voulu savoir s'ils étaient isolés ou révélateur d'un phénomène plus large. Elle a recueilli de nombreux témoignages allant dans le sens de ses observations et travaillé avec différents médecins qu'elle a convaincu de l'intérêt de ces fameuse huiles de Triglycérides à chaîne moyenne.

Aux Etats-Unis, c'est actuellement le branle bas de combat. Autour de Mary Newport s'est constitué un mouvement de personnes qui veulent mieux comprendre pourquoi les cétones ont un effet si positif sur la santé des malades atteints d'alzheimer. Ils veulent également comprendre en quoi cette découverte pourrait avoir des répercutions sur d'autres maladies comme le diabète ou la maladie de Parkinson et le cancer.

Pour aller plus loin, je vous suggère de lire son livre ou de venir le 21 mai à la conférence que nous organisons. Vous aurez alors la possibilité de poser toutes vos questions au Docteur Mary Newport.

Nous diffuserons par ailleurs une vidéo de la conférence pour ceux qui ne pourraient pas venir.

Pour vous inscrire, cliquez ici.

Bien à vous,

Augustin de Livois

PS: Les inscriptions pour le congrès des 3 et 4 octobre sont ouvertes. Vous pouvez d'ores et déjà vous rendre sur la page dédiée à l'événement ici.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
 
Alzheimer, et s'il existait un autre traitement ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des anti-épileptiques contre Alzheimer
» Quelle autre vie après la mort
» autre utilisation du nucléaire
» Extraire une chaîne de caractère à partir d'une autre
» Le traitement très humain des TZR d'Orléans-Tours...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: SANTE :: Médecines Naturelles-
Sauter vers: