ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : où l’acheter ?
Voir le deal

 

 Un gérant d'animaleries parisiennes condamné

Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 47
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Un gérant d'animaleries parisiennes condamné Empty
MessageSujet: Un gérant d'animaleries parisiennes condamné   Un gérant d'animaleries parisiennes condamné EmptyDim 24 Sep - 1:34

Un gérant d'animaleries parisiennes condamné pour mauvais traitements


Le gérant de quatre animaleries des quais de Seine à Paris a été
condamné vendredi en correctionnelle pour des mauvais traitements infligés
aux animaux à 5.000 euros d'amende et une interdiction de trois ans
d'exercer un métier en relation avec l'élevage d'animaux.

L'attention des services vétérinaires avait été attirée par un courrier
anonyme sur l'activité de quatre magasins situées sur le quai de la
Mégisserie (1er arrondissement de Paris), célèbre pour ses boutiques
proposant oiseaux, chiots ou poissons aux badauds.


L'enquête allait révéler que Jean-Pierre Lieuvin, 56 ans, le propriétaire
des magasins "L'oisellerie du Châtelet", "La Perruche Bleue", "Le Paradis
des Oiseaux" et "L'Aqualumineux" possédait un élevage d'une quarantaine de
chiens, tenu dans des conditions d'hygiène très insuffisantes (cages sans
eau et pas nettoyées...), dans son château situé en Seine-et-Marne.

Poursuivi pour mauvais traitements mais aussi contrebande de marchandise
prohibée, acquisition et détention de chien dangereux, M. Lieuvin n'a été
reconnu coupable que de la première infraction.

Outre sa condamnation pénale, il devra également verser mille euros à
chacune des associations parties civiles: la Société protectrice des animaux
(SPA), la fondation "30 millions d'amis", la confédération nationale des SPA
de France, la fondation Brigitte Bardot et l'association One Voice.
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
 
Un gérant d'animaleries parisiennes condamné
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Japon condamné à arrêter la pêche à la baleine "scientifique"
» Un Suisse enlève son chien condamné à l'euthanasie
» Erika
» Condamné pour avoir tué un cerf chez un particulier
» Le Dalaï Lama condamne l'élevage des poules en batterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Communiqués & Discussions-
Sauter vers: