ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -29%
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 ...
Voir le deal
499.99 €

 

 La chasse: tuer pour le plaisir

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 47
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyJeu 30 Aoû - 16:59

La chasse: tuer pour le plaisir

Les fumigènes intenses de la propagande n’y peuvent rien changer.

Les faits s’imposent : la chasse est l’acte qui tend à la destruction
d’un animal vivant à l’état libre. Or, cet acte n’est en Occident ni
justifié par la faim, ni imposé par la nécessité de se protéger d’une
agression par un animal dangereux.

Le chasseur ne promène pas son chien, n’aére pas son fusil,ne rencontre pas
ses copains, ne goûte pas les petits matins bleutés d’automne dans la
campagne vivifiante, car point n’est besoin d’arme et de tuer pour avoir un
chien, des copains et marcher en forêt.

Le caractère pitoyable des paravents utilisés par la propagande cynégétique
prouve le malaise des tueurs et leur absolue impossibilité d’affronter cette
simple évidence : la chasse est ici la mort loisir.

Ceux qui au nom d’une tradition habillent de mots creux et de littérature de
pacotille la chasse et la corrida ne parviennent pas à justifier la
jouissance malsaine et dangereuse que procurent la traque, la possession et
la mort d’un être sensible.

Certains commentateurs peu courageux et intellectuellement fort malhonnêtes
feignent de rabaisser le débat à un affrontement entre défenseurs des
animaux et adeptes d’une tradition.

Si l’ami des animaux ne peut que condamner la torture et la mise à mort d’un
être sensible en vertu même de son choix militant, l’observateur impartial
et lucide doit constater que la question de fond dépasse cette approche
empathique du vivant et touche à l’essentiel :

L’homme a-t-il le droit de tuer pour se distraire et s’amuser ?

Le fait de s’adonner à ces loisirs et d’assister à ces spectacles est-il
sans conséquence psychologique et sociale tant sur les individus que sur la
collectivité humaine ?

Tous les ans, tel un marronnier, l’ouverture de la chasse offre à notre
presse débile l’occasion de sortir les mêmes clichés éculés et de réciter la
propagande du lobby chasse, à savoir : « cette année, le gibier sera en
rendez-vous, surtout pour les grands animaux. Mais le tableau de chasse
n’est rien pour Maturin qui sera très content de son ouverture, même s’il ne
tue rien car, bredouille comme il se doit, il sera heureux de sa journée au
grand air. L’important, pour lui, bon chasseur, n’est pas de tuer mais de
quêter, d’admirer la Nature.. . ».

Ne comptez pas sur vos médias formatés pour mentionner que des millions
d’animaux sont tués chaque année en ce pays, que de nombreuses espèces
protégées et des plus rares sont occasionnellement prises pour cibles, que
la gestion de la faune par les chasseurs est illustrée par l’état des
populations d’ours pyrénéens et par la nécessité dans laquelle sont les
groupements de chasseurs de relâcher massivement faisans, canards, perdrix
et lièvres pour alimenter leur stand de tirs, que la France est le cimetière
des oiseaux migrateurs européens et en particulier des grives et oiseaux
d’eau, que la chasse confine au braconnage lorsqu’elle se déroule de nuit
dans les zones humides ou à l’aide de pièges comme les tendelles, que les
organisationss dépendant du monde cynégétique s’acharnent à allonger les
périodes d’ouverture, les modes de chasse et le nombre d’espèces pouvant
être tuées, qu’une majorité de citoyens souhaitent moins de chasse et même
l’abolition de ce loisir.

Le rappel de ces faits objectifs, indéniables n’a pas droit de citer au pays
où tout politicien démagogue se pense obliger de flatter « ses amis les
chasseurs ».

Il a fallu des années de procédures devant les juridictions administratives
pour obtenir une bien modeste réduction du temps d’ouverture de la guerre
faite aux oiseaux migrateurs, période plus longue en ce pays que partout
ailleurs.

En 2002, le gouvernement RAFFARIN promit au lobby de « régler la question
des dates de chasse », dans le sens voulu bien évidemment par les tueurs
agréés et non dans celui de l’intérêt supérieur de la préservation de la
Nature.

Il créa à cette fin un « Observatoire National de la faune sauvage », chargé
de conseiller le gouvernement en ce domaine, en fonction des données
ornithologiques, par ailleurs parfaitement établies par divers rapports
d’expertises antérieures.

Par sa composition et le choix des travaux d’un prétendu Institut abritant
une officine purement cynégétique, ce comité ne pouvait à l’évidence que
réviser en un sens unilatéral les « données de la science ornithologique »,
permettant un allongement du temps des tirs, au regard du droit
communautaire.

Car, le chasseur ne gère pas la faune mais les effectifs des porteurs de
fusils.

Depuis trois siècles, les espèces d’oiseaux et de mammifères disparues
furent toutes victimes de la chasse, avant même que les biocides et la
surpopulation humaine jouent leur rôle néfaste à l’encontre de la
biodiversité.

L’avenir de ce loisir ?

Incapable de se réformer, de répondre à l’esprit démocratique du temps, la
chasse subira le sort de toute tradition lorsque les circonstances morales
et sociales qui la virent naître changent au point d’en faire un
anachronisme.

Elle sera abolie.

Pour l’homme de demain, plus soucieux de contempler que de tuer, l’animal
aimé ou laissant indifférent, mais en toute hypothèse être sensible, ne
saurait servir de dérivatif et d’ersatz d’ennemi à des guerriers du
dimanche.

Pour l’homme de mieux, un être vivant n’est jamais un « gibier ».

La Nature exsangue et menacée mérite une approche bienveillante, pacifiée,
exempte d’actes d’agressions.

Les indigents propagandistes de la mort-loisir invoquent parfois le devoir
du chasseur de réduire le nombre des grands animaux, tels cervidés et
ongulés dépourvus de prédateurs et susceptibles de proliférations.

C’est bien vite oublier que les chasseurs furent les exterminateurs des
prédateurs naturels et que ceux qui s’opposent au retour des loups, lynx et
ours sont des éleveurs, tous porteurs de fusils, donc chasseurs.

C’est aussi bien vite évacuer le fait que les associations de chasseurs
pourvoient à l’introduction de ce qu’ils appellent les grands gibiers,
objets de leurs amusements.

Paradoxalement, on pourrait dire que pour supprimer les dégâts de sangliers,
il conviendrait d’interdire la chasse à cette espèce.

Le problème de la chasse, en France est la lâcheté et l’irresponsabilité des
décideurs face à un lobby minoritaire et nocif .

Ce lobby dicte les lois à un parlement soumis et lorsqu’il n’y parvient pas,
les viole, comme actuellement en utilisant des appelants pour la chasse des
oiseaux d’eau.

Dans l’opinion, la chasse possède une mauvaise image mais l’organisation
corporatiste du groupe de pressions, ses moyens financiers scandaleusement
excessifs lui confèrent un pouvoir disproportionné.

Aussi, la première réforme qui s’imposera, le jour où nous bénéficierons de
gouvernants écologiquement responsables, est celle des structures héritées
du gouvernement de VICHY et la soumission de cette féodalité au droit
démocratique commun, à savoir : les chasseurs devraient s’organiser en
libres associations concurrentes, sans adhésions obligatoires, la faune
étant protégée par un établissement public indépendant, donc impartial.

Ce jour-là les politiciens cesseront leurs pitoyables génuflexions devant sa
majesté cynégétique et il n’est pas jusqu’à nos amis écologistes associatifs
qui oseraient enfin redresser un peu la tête et dire haut, fort et clair que
ce loisir de mort n’a plus sa place dans ce monde.

La CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE ne demande pas plus
la réfome de la chasse et de la corrida, qu’elle ne demande la réforme des
modes d’exécutions de la peine de mort sur la planète ou la réduction des
actes de torture.

Cette condamnation éthique, lucidement et courageusement assumée, ne
signifie nullement que nous devions bouder des limitations progressives des
manifestations de l’instinct de mort.

Les artichauts de mangent feuille à feuille.

Ces pratiques anachroniques rejoindront la poubelle de l’Histoire et notre
seul mérite aura été d’être les premiers à assumer ce progrès des mœurs et des manières.

Gérard CHAROLLOIS

Président de la CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE.
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
omega
Décide de rester
Décide de rester
omega


Féminin
Nombre de messages : 456
Age : 62
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/04/2007

La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyJeu 30 Aoû - 18:24

Et comme la saison de chasse est pour bientot,faites comme eux choisissez des vétements colorés!
Revenir en haut Aller en bas
jesy
Chat ronron
Chat ronron
jesy


Féminin
Nombre de messages : 2565
Age : 42
Localisation : NANTES
Loisirs : Animaux, radiethesie, paranormal et magie, cuisine, webmaster, photographies, arts, musiques, dance
Date d'inscription : 04/11/2006

La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyJeu 14 Fév - 4:29

"Même quand la chasse est fermée, un chasseur sait être con"

La chasse: tuer pour le plaisir Scan10001fi4mo9

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyVen 7 Mar - 14:27

tu sais tu es une bonne personne à cause de ton amour et pour le coeur bon que tu as
bien de chose à toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyVen 7 Mar - 18:43

on dis que la chasse est un sport franchement je vois pas ou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyVen 7 Mar - 19:50

fab go vegan a écrit:
on dis que la chasse est un sport franchement je vois pas ou

ben c'est pour "graisser" la bedaine La chasse: tuer pour le plaisir Mdrnew ou la moustache Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyVen 7 Mar - 20:29

La chasse: tuer pour le plaisir 17430211


La chasse: tuer pour le plaisir Mdrnew
Revenir en haut Aller en bas
jesy
Chat ronron
Chat ronron
jesy


Féminin
Nombre de messages : 2565
Age : 42
Localisation : NANTES
Loisirs : Animaux, radiethesie, paranormal et magie, cuisine, webmaster, photographies, arts, musiques, dance
Date d'inscription : 04/11/2006

La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyVen 7 Mar - 21:31

Me cacherai pas, que je suis allé une fois sur un forum de chasseur... Ben, j'ai eu beau essayé de rester la plus correcte possible... je me suis fais viré le jour même La chasse: tuer pour le plaisir Tp_drole... alors, on peut y lire des tonnes de conversations sur nous, les militants, les anti-chasses. Oui, c'est messieurs nous prennent pour des imbéciles et des c*ns. Après ils rigolent des manifestations, en faisant des détails sur des photos ("regardez, il porte du cuir... elle a du maquillage testé, etc."). Ces chasseurs ne connaissent apparemment pas la mode et les soins vegans. Bref, pour eux, les hunts, sont leur ennemis number one. Ils veulent qu'on les laissent "tranquille"... les pauvres victimes, innocentes. La chasse: tuer pour le plaisir Triste10 Bande d'assassins inconscients oui.
Après, il critique bien sur les sites sur la protection des animaux (réseau-libre, par ex.), en disant que c'est du n'importe quoi, et qu'on est tellement BETES... bref... ne nous retenons pas d'en faire autant... ils rigolent bien sur nous autres, mais rien à faire. Ils veulent convaincre l'opinion publique, mais ils vont pas s'en sortir comme ça, haut le fusil. Comme ils le disent : Oui, c'est la guerre... !! La chasse: tuer pour le plaisir Violenc2
Aucune entente avec ces gens là, même pas moyen de placer un seul mot, de faire comprendre que les animaux sont des êtres-sensibles, ils sont sourds et sans coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptySam 8 Mar - 11:37

tu sais jesy, si on fait comme eux, alors on n'est pas mieux qu'eux. évidemment qu'ils nous voient comme des dindes ultra-sensibles.

tant pis pour eux... il faut continuer à leur faire face.
Revenir en haut Aller en bas
daizzy
Oiseau de Paradis
Oiseau de Paradis
daizzy


Féminin
Nombre de messages : 7178
Age : 40
Localisation : Montpellier
Loisirs : surfin' USA
Date d'inscription : 22/03/2006

La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir EmptyDim 9 Mar - 19:27

arf oui on est bêtes :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La chasse: tuer pour le plaisir Empty
MessageSujet: Re: La chasse: tuer pour le plaisir   La chasse: tuer pour le plaisir Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La chasse: tuer pour le plaisir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demander à ne plus tuer les ours pour les bonnets
» Urgence pour Rusty 9 ans il va être tuer sinon...
» MARION COTILLARD POUR LA CHASSE AUX PHOQUES
» 16 millions $ pour que cesse la chasse aux phoques
» mentalité "d'une ancienne" pour "deux neuves&

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Communiqués & Discussions-
Sauter vers: