ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Crudivorisme: quels arguments?

Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 42
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Crudivorisme: quels arguments? Empty
MessageSujet: Crudivorisme: quels arguments?   Crudivorisme: quels arguments? EmptyJeu 21 Mai - 0:33

Voilà, c'est un sujet qui va faire doublon, mais j'aimerais avec un condensé des arguments positifs, des bienfaits du crudivorisme.

Je compte sur vous car quand j'évoque ce régime auprès de mon entourage, eh bien, je me trouve assez vite sans arguments à l'exception du + de vitamines, minéraux, etc...

Merci à vous Crudivorisme: quels arguments? Tulipe

_________________
[url=Crudivorisme: quels arguments? Ibbrp1
 Crudivorisme: quels arguments? 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
redfishmemory
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte
redfishmemory

Féminin
Nombre de messages : 2161
Age : 32
Localisation : 72
Emploi : maman !
Date d'inscription : 26/10/2008

Crudivorisme: quels arguments? Empty
MessageSujet: Re: Crudivorisme: quels arguments?   Crudivorisme: quels arguments? EmptyMar 26 Mai - 11:28

ca m'interesse grandement aussi, car je vois notre alimentation et ca doit être du 15% de cru... ca me fou la flippe !
Revenir en haut Aller en bas
sarah
Faon des Bois
Faon des Bois
sarah

Féminin
Nombre de messages : 4411
Age : 41
Localisation : sur terre
Loisirs : fitness,steep,gym pilate,yoga, jogging, méditation,promenades a pied,vélo,lecture,cinéma,et la bio
Date d'inscription : 24/04/2008

Crudivorisme: quels arguments? Empty
MessageSujet: Re: Crudivorisme: quels arguments?   Crudivorisme: quels arguments? EmptyMar 26 Mai - 11:55

arnelae a écrit:
Voilà, c'est un sujet qui va faire doublon, mais j'aimerais avec un condensé des arguments positifs, des bienfaits du crudivorisme.

Je compte sur vous car quand j'évoque ce régime auprès de mon entourage, eh bien, je me trouve assez vite sans arguments à l'exception du + de vitamines, minéraux, etc...

Merci à vous Crudivorisme: quels arguments? Tulipe
saurait pas t'aider ma belle car j'ai les mm arguments que toi Crudivorisme: quels arguments? Accord07
je mange cru à 40-50 pour cent pour le moment,ce sera moins en hiver à mon avis!)
le mois prochain j'ai mon déshydrateur qui arrive Crudivorisme: quels arguments? 213258
vive les chips de pommesnbananes,etc....
Revenir en haut Aller en bas
eloelo
Faon des Bois
Faon des Bois
eloelo

Féminin
Nombre de messages : 4542
Age : 41
Localisation : le havre
Date d'inscription : 07/07/2006

Crudivorisme: quels arguments? Empty
MessageSujet: Re: Crudivorisme: quels arguments?   Crudivorisme: quels arguments? EmptyMar 26 Mai - 17:56

alors rapidement et sans etre une specialiste, voilà ce que je pense en positif du crudivorisme:

c'est plus "frais", plus coloré, mais aussi ça demande moins d'appareils, on peux le metgre en place partout meme si on a une cuisine vraiment minuscule, c'est economique niveau electricité (avec le deshydrateur je sais pas remarque..)

je ne sais pas si c'est LA meilleure alimentation mais je pense que c'est importante de savoir que ça existe et de connaître quelques recettes parce que c'est un moyen sympa de varier ses recettes sur certains legumes. c'est etonnant et drôle, on apprend des choses, et rien que ça moi ça me va.
Revenir en haut Aller en bas
Nadège
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Féminin
Nombre de messages : 276
Age : 45
Localisation : Centre
Date d'inscription : 15/11/2008

Crudivorisme: quels arguments? Empty
MessageSujet: Re: Crudivorisme: quels arguments?   Crudivorisme: quels arguments? EmptyMar 26 Mai - 23:07

Cela va être difficile de faire court pour ne rien oublier et surtout avoir réponses aux éventuels détracteurs. Je vous livre là la traduction d'une interview du Dr Gabriel Cousens, médecin, renommé comme scientifique qui promeut les bénéfices thérapeutiques de l’alimentation vivante. Il est le fondateur et directeur du « Tree of life Rejuvenation Centre » en Arizona, qu’il décrit comme « la manifestation du travail de ma vie ».
Chercheur et praticien infatigable, le Dr Cousens se spécialise dans la guérison des maladies chroniques dégénératives, de la dépression à l’arthrite.

"
La nourriture vivante apporte un accroissement significatif de vitalité, de force et d’endurance.

Manger de la nourriture crue conserve les enzymes, qui sont extrêmement importantes pour des choses comme la vitalité, l’immunité et un sang sain. . Avec l’âge nous avons tendance à développer une fibrose des organes, ce qui signifie des tissus cicatriciels. Certains enzymes que nous sommes capables d’absorber à partir d’aliments vivants « cassent » en fait les tissus cicatriciels qui s’accumulent dans le système.

Avec les aliments vivants vous obtenez deux fois plus de nutrition pour la quantité que vous mangez, ce qui signifie que vous pouvez manger la moitié moins, ce qui fait que les gens retrouvent naturellement leur poids idéal. Quelques personnes minces peuvent regagner quelque bon poids parce qu’elles absorbent mieux les nutriments et que leur physiologie travaille normalement.

C’est aussi une aide pour les problèmes psychologiques. Une quantité de personnes souffre de ce que j’appelle un cerveau biologiquement altéré comme résultat de la génétique et de l’hygiène de vie. C’est pourquoi nous avons 40 millions de déprimés. En utilisant la nourriture vivante, végétalienne, je suis en mesure d’aider, significativement, les patients à se débarrasser de médications et de faire revenir la joie dans leurs vies parce que ceci ramène à la normale la chimie du cerveau, là où la médication l’affecte plus profondément encore.


Le régime alimentaire crée un état d’acidité activant le processus de fermentation dans le corps qui crée bactéries, champignons et déchets qui en fait proviennent de nos propres tissus. C’est pourquoi nous avons une telle épidémie de candidose de nos jours. Soixante ans de recherche démontrent que l’alimentation vivante est la seule diète connue qui peut renverser le processus, et bascule littéralement le bouton que j’appelle « d’auto élimination ». Pour des états comme la candidose ou le déséquilibre du sucre sanguin, nous avons une diète d’aliments crus à bas indice glycémique (« bas indice glycémique » signifiant que la nourriture ne provoque pas de pic dans le sucre sanguin), composés essentiellement de légumes.

Lorsque la nourriture est cuite, selon l’Institut Max Planck en Allemagne, vous perdez 50% des protéines, jusqu’à 70 à 80 % de vos vitamines, à peu près 100% des phyto-nutriments et jusqu’à 96 % de votre B12. La vitamine B12 n’est pas un problème pour les consommateurs de nourriture vivante. Quand j’ai testé mon propre sang pour la B12, j’étais égal à un carnivore parce que je mange beaucoup d’algues et de boissons vertes (à base de feuilles vertes).

Quand vous cuisez les aliments vous créez des toxines qui vont interférer avec les processus corporels comprenant le système neurologique et le cerveau. La cuisson crée en fait des carcinogènes –acrylamide, par exemple, dont on a parlé dans la presse récemment- particulièrement dans les hydrates de carbone comme pommes de terre, pâtes et pain. La recherche a montré que dans une pomme de terre cuite il y avait plus de 100 toxines, dont environ 50 carcinogènes.

Qu’en est-il de la théorie selon laquelle nous devons cuire la nourriture pour la rendre plus sûre, afin de détruire les bactéries ?
Avec notre hygiène actuelle ça n’est plus un problème. Bien que si vous vivez en Inde, par exemple, vous allez tuer beaucoup plus de parasites si vous cuisez la nourriture. Si vous voyagez et devez acheter vos aliments sur des marchés vous pouvez les laver avec une solution de peroxyde d’hydrogène.

La nourriture vivante exige en réalité un peu plus de puissance digestive. Quand les gens ont une digestion vraiment faible, la nourriture chauffée peut aider -mais ça n’est pas la même chose que de la cuire-, je parle ici de la température de la pièce ou du corps. Nous pouvons la mixer avec un mixeur (blender), et de plus nous avons des suppléments d’enzymes digestives et des herbes dans le monde entier qui stimulent le feu digestif.
Dans le court terme, en effet, vous traversez une période de petite toxicité ; ce peut être un peu plus dur et vous devez construire votre « feu digestif », mais sur le long terme vous obtenez plus de résistance et accroissez votre pouvoir digestif.
La médecine traditionnelle chinoise (MTC) dit que la nourriture crue peu causer ce qu’elle appelle une « déficience yang » qui est associée avec l’anémie, la résistance affaiblie, le pouvoir digestif diminué, un excès de mucus, un froid intérieur et une pauvre immunité. Cependant, elle ne regarde que sur le court terme. Dans une plus large vue, avec une alimentation vivante vous vous détoxifiez et vous passez à travers une période de transition.

Un autre régime que je souhaite mentionner est le régime selon le groupe sanguin. Les types O sont supposés manger beaucoup de viande. Eh bien, je suis du type O et je suis 100% végétalien « cru » depuis 1983. Oui, il est possible que les type O aient besoin de plus de protéines mais vous pouvez les trouver de façon tout-à-fait adéquate avec les aliments vivants. Ils peuvent manger de la viande et s’en trouver bien mais ils n’auront pas la longévité d’un type O qui pratique l’alimentation vivante. Le groupe sanguin A doit définitivement être végétarien. Mais le fait est que chacun peut être totalement bien avec une alimentation vivante quel que soit son groupe sanguin.

« Quelle que soit votre constitution » c’est la clé du concept. Vous devez être conscient et individualiser votre diète, c’est ce que nous appelons la « nourriture consciente ». Par exemple, ceux qui oxydent rapidement (qui ont un métabolisme plus rapide) ont besoin de manger plus fréquemment et ont besoin d’une diète plus riche en protéines ; ceux qui oxydent lentement ont davantage besoin d’hydrates de carbone complexes et moins de protéines et de graisse. Au « Tree for life » nous prenons quelques jours pour vérifier de quelle diète les gens ont besoin –par exemple, en testant le PH sanguin pour voir quelle est leur réponse à certains aliments.


Voilà, encore désolée pour la longueur de la réponse mais vraiemnt je ne voyais pas comment être complète en en mettant moins !
Revenir en haut Aller en bas
http://veganbio.typepad.com
sarah
Faon des Bois
Faon des Bois
sarah

Féminin
Nombre de messages : 4411
Age : 41
Localisation : sur terre
Loisirs : fitness,steep,gym pilate,yoga, jogging, méditation,promenades a pied,vélo,lecture,cinéma,et la bio
Date d'inscription : 24/04/2008

Crudivorisme: quels arguments? Empty
MessageSujet: Re: Crudivorisme: quels arguments?   Crudivorisme: quels arguments? EmptyMer 27 Mai - 19:53

merci pour tout ce que tu as écris nadège Crudivorisme: quels arguments? 213258
je relirai en plusieurs fois pour pouvoirenregister un max d'arguments le moment venu Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Crudivorisme: quels arguments? Empty
MessageSujet: Re: Crudivorisme: quels arguments?   Crudivorisme: quels arguments? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Crudivorisme: quels arguments?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NV: quels aliments?
» Comment savoir quels sont nos talents ?
» Quels sont les effets du magnétisme sur les choses, nous, la terre et l’univers au complet ?
» quels films en 6e 5e ?
» Les arguments contre le créationisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: VEGETA*ISME & VEGANISME :: NOURRITURE VIVANTE / CRUDIVORISME-
Sauter vers: