ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

 

 Les dauphins menacés par les filets de pêche

Aller en bas 
AuteurMessage
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae


Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 47
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

Les dauphins menacés par les filets de pêche Empty
MessageSujet: Les dauphins menacés par les filets de pêche   Les dauphins menacés par les filets de pêche EmptySam 26 Nov - 18:39

Les dauphins menacés par les filets de pêche

Nairobi, Kenya, 25/11 - Les filets de pêche constituent une menace pour 70% des petits cétacés, notamment les dauphins et les marsouins, constate une étude dont les conclusions ont été rendues publiques jeudi à Nairobi.

En ce qui concerne la situation en Afrique, le document fait part des
préoccupations relatives à la survie du dauphin à bosse de l`Atlantique,
menacé par la destruction de son habitat, la mangrove au large des côtes
sénégalaises, et les aménagements côtiers.

L`enquête note que la seconde forme de menace est représentée par les prises "ciblées", concernant notamment le faux-orque, la baleine pilote et le narval, tués à des fins alimentaires ou pour servir d`appât pour capturer les crabes et les requins. Environ 66% des 71 espèces étudiées sont menacées par ce genre d`activité, affirme le document.

Cependant, un peu plus de 56% d`entre elles sont exposées aux risques posés par la pollution, en particulier la contamination par des métaux lourds, des pesticides et l`ingestion de déchets marins. La construction de barrages, l`envasement, les collisions avec les ferries et autres formes de
dégradation de l`habitat menacent aussi 24% des espèces mentionnées.

Il s`agit là de quelques-unes des constations faites dans le nouveau rapport élaboré par la Convention sur les espèces migratoires (CMS) et le Programme régional marin du Programme des Nations unies pour l`Environnement (PNUE), basé à Nairobi.

Quinze pour cent à peu près des espèces sont menacées par l`insuffisance de la nourriture, une situation qui résulte de la surexploitation des océans et 13%, approximativement, sont exposées au risque d`être massacrées par les pêcheurs, qui les considèrent comme une menace pour les stocks de poissons.

L`enquête a aussi relevé que la pollution sonore causée par l`utilisation
des sonars sous-marins et les manoeuvres militaires constitue également un danger pour plus de 4% des espèces.

Ce rapport, rédigé par le Professeur Boris Culik, de l`Université de Kiel,
en Allemagne, a été présenté à l`occasion de la huitième Conférence des
Parties à la CMS, qui se tient dans la capitale kenyane.

Il affirme que huit espèces de petits cétacés, parmi lesquelles le dauphin
du Gange, le dauphin tacheté de l`Atlantique et le dauphin du Nord à dos
lisse, devraient bénéficier d`une protection plus poussée de la part de la
CMS.

La conservation des stocks de sept autres espèces, présentement couvertes par la Convention, devrait également être étendue à d`autres domaines, suggère le rapport.

Selon Klaus Toepfer, directeur exécutif du PNUE, "les petits cétacés font
partie des créatures les plus aimées et les plus charismatiques de la
planète, si bien qu`ils sont parfois liés à des contes héroïques ou à des
légendes. Malheureusement, ces qualités ne peuvent, à elles seules, les
protéger de la large gamme de menaces auxquelles elles sont exposées. Par conséquent, je souscris sans réserve aux mesures envisagées pour renforcer la conservation par le biais de la CMS et d`autres accords connexes".

"Ce faisant, nous pourrons tous jouer notre partition dans les efforts
visant à réaliser l`objectif et l`échéancier adoptés à l`issue du Sommet
mondial sur le Développement durable, qui appelle à une baisse du taux de perte de la biodiversité d`ici l`an 2010. Ainsi, nous pourrons adresser un message fort en démontrant que nous pouvons y parvenir, pas seulement pour les petits cétacés, mais également pour tous les animaux et végétaux de cette magnifique planète bleue qui sont actuellement menacés", a-t-il ajouté.

Pour sa part, Robert Hepworth, secrétaire exécutif du CMS, a affirmé :
"aucune encyclopédie comparable n`a été publiée. A l`exception du cachalot, toutes les espèces de baleines à dents qui migrent à travers les océans sont couvertes. Ces nouvelles conclusions relatives à la répartition, au comportement et à la migration faciliteront la mise en oeuvre de plans d`action ciblés conçus pour réduire les menaces auxquelles bon nombre de ces espèces sont manifestement confrontées".

Plusieurs espèces de petits cétacés sont menacées par les filets de pêche,
tels que les filets maillants et les filets dérivants. Au nombre de ces
espèces, on relève celle du dauphin d`Hector, le dauphin marin le plus rare et le plus petit (1,4 mètre environ), dont la population est inférieure à
4.000 d`individus. Il vit dans les eaux de la Nouvelle Zélande et autour.

Est également menacée par la pollution, une espèce comme le bélouga, ou baleine blanche, autrefois très répandue dans les eaux de l`Arctique et
environs.

Les analyses faites sur les populations du Fleuve Saint-Laurent ont permis
de constater l`existence de taux élevés de produits chimiques industriels
dans leur organisme, une situation à l`origine de troubles et infections
tels que des ulcères gastriques et des taux élevés d`infections
parasitaires.

Le globicéphale à nageoires longues fait partie des espèces menacées par une surexploitation de leurs proies. "Les pêcheries commerciales qui exploitent le calmar sont très nombreuses à l`Ouest de l`Atlantique Nord.

Les calmars exploités par ces pêcheries constituent l`espèce consommée par les baleines pilotes, ce qui rend ces dernières vulnérables du fait de la
disparition de leurs proies", indique le rapport.

"Certaines espèces sont massacrées par les pêcheurs, qui croient que ces
dernières leur font concurrence. Il s`agit, en particulier, de l`orque, une
espèce cosmopolite qui continue d`être tuée au fusil au large des côtes de
l`Alaska, et le faux-orque, qui était auparavant massacré au large des côtes de l`île japonaise d`Iki, pour réduire son impact sur les populations de limande à queue jaune", lit-on encore dans le rapport.

http://www.angolapress-angop.ao/noticia-f.asp?ID=394578
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
 
Les dauphins menacés par les filets de pêche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Communiqués & Discussions-
Sauter vers: