ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

 

 Intelligence dans la nature de Jérémy Narby

Aller en bas 
+2
Roaaa
Yog
6 participants
AuteurMessage
Yog
Adore papoter
Adore papoter
Yog


Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 48
Localisation : Au pied de l'arbre
Date d'inscription : 17/06/2007

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptyVen 22 Juin - 22:44

Je voulais vous partager l'une de mes lectures. Je l'ai lu il y a quelques mois déjà, et je l'ai trouvé intéressant, surtout comme point de départ à des réflexions. Je n'étais pas certain par contre de l'endroit où mettre ce sujet. J'espère ne pas m'être trompé.

Intelligence dans la nature

Auteur : Jeremy Narby

Editeur : Buchet Chastel

ISBN : 2-286-01480-9

Quatrième de couverture :

Les humains sont-ils les seuls à posséder une intelligence et à prendre des décisions rationnelles en toute autonomie ?
Dans Intelligence dans la nature , Jeremy Narby montre que les bactèries, les plantes, les animaux et les autres formes de vie non humaines font preuve d'une étonnante propension à prendre des décisions déterminant leurs actions. Au cours d'un voyage extraordinaire, il nous emmène à travers le monde - de la forêt pluviale aux laboratoires hi-tech - dans un ébouriffant dialogue avec des guérisseurs traditionnels et des scientifiques de pointe explorant les sciences du vivant.

Des moissisures visqueuses unicellulaires peuvent résoudre des labyrinthes, Les abeilles, dont le cerveau a la taille d'une tête d'épingle, font usage de concepts abstraits. Les plantes parasites, appelées "cuscutes", peuvent juger correctement le contenu nutritionnel de leurs victimes et décider s'il convient de les exploiter ou s'il leur faut chercher ailleurs. Que dire, et comment nommer ces comportements ?

Jeremy Narby a changé notre façon de comprendre les cultures et traditions chamaniques en publiant le livre Le Serpent cosmique, l'ADN et les origines du savoir. Il y révélait la capacité de savoir contenue dans la Nature, telle qu'elle est connue dans les sociétés indigènes.

Continuant le voyage sur les nouvelles frontières de la science, il propose, dans cette originale exploration, une conception du monde interprétée par le langage de la science corroborant celle des chamanes. Son écriture narrative et rigoureuse nous offre une réflexion sur des questions essentielles, telle la nature de la Nature et nos rapports avec celle-ci. En tant que prédateurs convaincus de notre supériorité, nous avons des rapports difficiles avec notre environnement naturel. Ce livre invite à la réconciliation.

Mon avis :

Au premier abord, j'ai été assez déçu par le début du livre. Je m'attendais à des données nouvelles et finalement je suis tombé sur des informations relativement banales qu'on peut trouver en regardant simplement des émissions sur la nature à la télé. Donc, l'auteur part à la rencontre de scientifiques et raconte le résultat des conversations qu'il a eu avec eux.
On apprend donc que les abeilles sont capables d'abstraction, de reconnaitre des formes géométriques, que les fourmis sont organisées en véritable société et possèdent une certaine intelligence. Des organismes unicellulaires sont capables de trouver la sortie d'un labyrinthe, etc. Rien de très nouveau en fait. Enfin je trouve.
Ce qui m'a le plus surpris c'est la partie consacrée aux plantes. Les scientifiques ont démontré qu'elles étaient sensibles aux sons, au toucher, à l'environnement immédiat, et serait aussi peut-être sensible à la douleur. Elles sont capables de donner un signal pour avertir les autres plantes d'un danger, en libérant certaines substances chimiques, qui attirent les prédateurs de l'animal qui les attaque. Selon l'auteur, les plantes agissent comme un cerveau, sans en avoir.
On apprend aussi qu'un certain type d'arbre des Andes est capable de se déplacer à l'échelle de plusieurs mois. En effet, il fait pousser ses racines dans une direction où il va trouver un sol plus riche en nutriments et laisser mourir ses anciennes racines. Ainsi, il arrive à se déplacer.

En ce qui concerne l'homme, on apprend qu'il possède des neurones dans le ventre et dans le coeur. Comme quoi, quand Pierre Pallardy parle d'intelligence du ventre, il n'avait pas si tort que ça. Narby parle aussi de notre cerveau comme une substance gélatineuse, de sa capacité à se transformer en fonction des apprentissages. Il explique aussi, qu'il n'existe pas de zone spécifique dans le cerveau liée au "moi". Le "je" serait alors en quelque sorte une illusion. Mais là, sur ce point, les avis divergent.

Ce que je retiens de ce livre, c'est le problème majeur pour définir l'intelligence. Pour les hommes, l'intelligence se manifeste par la capacité à bouger. Ainsi, les plantes ont toujours été considérées comme des êtres dépourvus d'intelligence, alors que manifestement ce n'est pas le cas.
On voit aussi qu'il y a une forte réticence de la part de certains scientifiques à parler de l'intelligence dans la nature, car ça remet en question pas mal d'idées anciennes. Toujours difficile de faire évoluer les mentalités.

En tout cas, ce que je retiens aussi, c'est qu'à la base de tout être vivant, on peut parler d'un élan de vie, d'une certaine forme d'intelligence qui tend à faire évoluer l'espèce. Ainsi, l'homme est passé de l'état de "poissons" il y a des millions d'années à l'état de vertébré évolué. On retrouve d'ailleurs dans le cerveau, les différentes étapes de notre évolution.

Donc, c'est un livre qui n'est pas révolutionnaire, mais qui apporte quand même des informations, surtout pour les personnes qui ne sont pas familières du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://yogwa.over-blog.com/
Roaaa
Faon des Bois
Faon des Bois
Roaaa


Féminin
Nombre de messages : 4113
Age : 37
Localisation : Paris
Emploi : Aide-soignante et Etudiante
Date d'inscription : 19/01/2007

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptyVen 22 Juin - 22:54

Merci Yog, je vais le mettre sur la liste des choses a lire quand j'aurai le temps thumleft
Revenir en haut Aller en bas
bantiki
Membre Banni



Nombre de messages : 101
Age : 62
Date d'inscription : 20/04/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptySam 23 Juin - 2:02

Yog a écrit:
Je voulais vous partager l'une de mes lectures. Je l'ai lu il y a quelques mois déjà, et je l'ai trouvé intéressant, surtout comme point de départ à des réflexions. Je n'étais pas certain par contre de l'endroit où mettre ce sujet. J'espère ne pas m'être trompé.

Intelligence dans la nature

Auteur : Jeremy Narby

Editeur : Buchet Chastel

ISBN : 2-286-01480-9

Quatrième de couverture :

Les humains sont-ils les seuls à posséder une intelligence et à prendre des décisions rationnelles en toute autonomie ?
Dans Intelligence dans la nature , Jeremy Narby montre que les bactèries, les plantes, les animaux et les autres formes de vie non humaines font preuve d'une étonnante propension à prendre des décisions déterminant leurs actions. Au cours d'un voyage extraordinaire, il nous emmène à travers le monde - de la forêt pluviale aux laboratoires hi-tech - dans un ébouriffant dialogue avec des guérisseurs traditionnels et des scientifiques de pointe explorant les sciences du vivant.

Des moissisures visqueuses unicellulaires peuvent résoudre des labyrinthes, Les abeilles, dont le cerveau a la taille d'une tête d'épingle, font usage de concepts abstraits. Les plantes parasites, appelées "cuscutes", peuvent juger correctement le contenu nutritionnel de leurs victimes et décider s'il convient de les exploiter ou s'il leur faut chercher ailleurs. Que dire, et comment nommer ces comportements ?

Jeremy Narby a changé notre façon de comprendre les cultures et traditions chamaniques en publiant le livre Le Serpent cosmique, l'ADN et les origines du savoir. Il y révélait la capacité de savoir contenue dans la Nature, telle qu'elle est connue dans les sociétés indigènes.

Continuant le voyage sur les nouvelles frontières de la science, il propose, dans cette originale exploration, une conception du monde interprétée par le langage de la science corroborant celle des chamanes. Son écriture narrative et rigoureuse nous offre une réflexion sur des questions essentielles, telle la nature de la Nature et nos rapports avec celle-ci. En tant que prédateurs convaincus de notre supériorité, nous avons des rapports difficiles avec notre environnement naturel. Ce livre invite à la réconciliation.

Mon avis :

Au premier abord, j'ai été assez déçu par le début du livre. Je m'attendais à des données nouvelles et finalement je suis tombé sur des informations relativement banales qu'on peut trouver en regardant simplement des émissions sur la nature à la télé. Donc, l'auteur part à la rencontre de scientifiques et raconte le résultat des conversations qu'il a eu avec eux.
On apprend donc que les abeilles sont capables d'abstraction, de reconnaitre des formes géométriques, que les fourmis sont organisées en véritable société et possèdent une certaine intelligence. Des organismes unicellulaires sont capables de trouver la sortie d'un labyrinthe, etc. Rien de très nouveau en fait. Enfin je trouve.
Ce qui m'a le plus surpris c'est la partie consacrée aux plantes. Les scientifiques ont démontré qu'elles étaient sensibles aux sons, au toucher, à l'environnement immédiat, et serait aussi peut-être sensible à la douleur. Elles sont capables de donner un signal pour avertir les autres plantes d'un danger, en libérant certaines substances chimiques, qui attirent les prédateurs de l'animal qui les attaque. Selon l'auteur, les plantes agissent comme un cerveau, sans en avoir.
On apprend aussi qu'un certain type d'arbre des Andes est capable de se déplacer à l'échelle de plusieurs mois. En effet, il fait pousser ses racines dans une direction où il va trouver un sol plus riche en nutriments et laisser mourir ses anciennes racines. Ainsi, il arrive à se déplacer.

En ce qui concerne l'homme, on apprend qu'il possède des neurones dans le ventre et dans le coeur. Comme quoi, quand Pierre Pallardy parle d'intelligence du ventre, il n'avait pas si tort que ça. Narby parle aussi de notre cerveau comme une substance gélatineuse, de sa capacité à se transformer en fonction des apprentissages. Il explique aussi, qu'il n'existe pas de zone spécifique dans le cerveau liée au "moi". Le "je" serait alors en quelque sorte une illusion. Mais là, sur ce point, les avis divergent.

Ce que je retiens de ce livre, c'est le problème majeur pour définir l'intelligence. Pour les hommes, l'intelligence se manifeste par la capacité à bouger. Ainsi, les plantes ont toujours été considérées comme des êtres dépourvus d'intelligence, alors que manifestement ce n'est pas le cas.
On voit aussi qu'il y a une forte réticence de la part de certains scientifiques à parler de l'intelligence dans la nature, car ça remet en question pas mal d'idées anciennes. Toujours difficile de faire évoluer les mentalités.

En tout cas, ce que je retiens aussi, c'est qu'à la base de tout être vivant, on peut parler d'un élan de vie, d'une certaine forme d'intelligence qui tend à faire évoluer l'espèce. Ainsi, l'homme est passé de l'état de "poissons" il y a des millions d'années à l'état de vertébré évolué. On retrouve d'ailleurs dans le cerveau, les différentes étapes de notre évolution.

Donc, c'est un livre qui n'est pas révolutionnaire, mais qui apporte quand même des informations, surtout pour les personnes qui ne sont pas familières du sujet.

Je n'ai pas encore lu le livre, mais j'ai eu connaissance de quelques extraits.
Sur ce que j'ai parcouru je suis d'accord.

Devant l'immense complexité de la Nature, j'ai toujours été en désaccord avec la théorie du hasard et de la nécessité. Je pense que le hasard a joué effectivement un rôle, mais ce n'est pas un hasard absolu.
Si on lance un dé on obtiendra un nombre entre un et six, jamais sept ou plus.
Il y a une ligne directrice dans la Nature, des interractions entre espèces animales et végétales, une harmonie qui est le contraire du chaos.
La "loi de la jungle" n'est qu'un concept humain ne recouvrant aucune réalité.

J'ai toujours pensé que le cerveau n'était pas à l'origine de l'esprit, mais qu'au contraire c'était l'esprit qui était à l'origine du cerveau.
En d'autres termes je ne suis pas matérialiste, mais plutôt spiritualiste.
A noter que l'on a tort de confondre atheisme et matérialisme.
On peut être athée et spiritualiste.

Le cerveau est certes l'organe nous permettant de penser, et un être doté d'un cerveau qui est détruit ne pensera plus, mais cela ne prouve pas la justesse de la théorie matérialiste.
Un transistor abimé ne pourra plus diffuser les diverses stations de radio, ce qui ne signifie pas que ce transistor soit à l'origine de ces stations.
Il reçoit des ondes, il ne les crée pas.
De même il semble que tous les êtres vivants soient aussi des récepteurs, chaque créature étant dotée d'un cerveau plus ou moins performant lui permettant de recevoir tel ou tel type d'informations.

L'homme me fait penser à un récepteur détraqué, comme un transistor qui recevrait trop d'ondes d'une certaine nature.
Revenir en haut Aller en bas
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
Fabie


Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 62
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptySam 23 Juin - 10:39

bantiki a écrit:
L'homme me fait penser à un récepteur détraqué, comme un transistor qui recevrait trop d'ondes d'une certaine nature.

Effectivement, nous sommes quotidiennement "matraqués" par des informations dont nous n'avons pas besoin et qui tendent à nous égarer. A chacun de nous donc de sélectionner et capter les ondes favorables : pour se mettre "au diapason" avec notre nature profonde et s'harmoniser avec l'esprit universel.

Pour le reste de ton commentaire, Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Super211 Bantiki !
Revenir en haut Aller en bas
liliana
Fidèle au poste
Fidèle au poste
liliana


Féminin
Nombre de messages : 889
Age : 49
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 03/03/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptySam 23 Juin - 13:42

Yog a écrit:

Ce qui m'a le plus surpris c'est la partie consacrée aux plantes. Les scientifiques ont démontré qu'elles étaient sensibles aux sons, au toucher, à l'environnement immédiat, et serait aussi peut-être sensible à la douleur. Elles sont capables de donner un signal pour avertir les autres plantes d'un danger, en libérant certaines substances chimiques, qui attirent les prédateurs de l'animal qui les attaque. Selon l'auteur, les plantes agissent comme un cerveau, sans en avoir.

Personnellement, je n'ai jamais douté que les plantes puissent avoir une forme de sensibilité Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Accord07
Pour ce qui est de la communication, j'avais vu dans un reportage que les acacias étaient capables de communiquer entre eux !

Citation :
Plus stupéfiant encore : tous les acacias des environs, même s'ils n'ont pas été attaqués par les koudous, ont la sève remplie de ce tanin vénéneux. Tout s'est passé comme si l'acacia attaqué avait échangé avec les acacias environnants une information cruciale pour les avertir de la présence du koudou et du danger. Tous ont alors adopté la même stratégie de défense. On a pu établir que le premier acacia attaqué émet alors un gaz, de l'éthylène, dans le but d’alerter ses congénères, dont les cellules déclenchent alors la production de tanin. Si on analyse les feuilles ainsi infectées de tanin, on a cru d’abord à une maladie, alors que ce n’est qu’en fait la solution parfaite comme réponse à l’agression : le tanin ne se détectera alors que le temps nécessaire à la survie des acacias.

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Tarangirerdva2

source
Revenir en haut Aller en bas
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
Fabie


Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 62
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptyMar 26 Juin - 12:30

Yog a écrit:
De plus, ce qui est intéressant dans ce livre, c'est le problème de la définition de l'intelligence. Si des travaux scientifiques permettent d'aller vers une reconnaissance de l'intelligence dans les autres espèces, c'est toute notre relation à elles qui change. Les animaux ne seront plus alors considérés comme des objets, mais comme des êtres doués d'intelligence et donc plus proche de nous.

Il serait grand temps au XXIe siècle que les scientifiques découvrent enfin que les animaux sont des âmes vivantes sensibles, comme nous, et doués d'une certaine intelligence !
De ce côté-là, ils n'ont pas évolué rapidement !
Et combien de temps il va falloir encore attendre pour que des résultats concrets découlent de ces récentes découvertes ?... c'est-à-dire l'abolition de toute forme de cruauté envers les animaux ? Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Hein16

De toute façon, j'ai confiance en la Nature et en l'Intelligence qui la gouverne : elle saura bien remettre les choses en ordre, ce n'est pas l'homme qui a tout pouvoir sur cette planète (si certains en ont l'illusion, ce n'est que momentané).
Revenir en haut Aller en bas
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
Alep


Masculin
Nombre de messages : 5632
Age : 23
Localisation : Bruges-France (33)
Emploi : developpeur/auxi puericulture
Loisirs : Parents :-)
Date d'inscription : 08/04/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptyMar 26 Juin - 15:09

Ce serait bien que tous fasse cette découverte, pas seulement les scientifiques.

Comme l'esclavage il y a quelques siècles, remettre en cause la prééminence du groupe dominant sur un groupe exploité demande beaucoup d'énergie. Quand on regarde le combat pour les droits civiques dans les pays ségrégationistes et sexistes, cela laisse augurer qu'il va faloir beaucoup de démener pour que cette idée si simple soit acceptée.

En attandant les combattants d'arrière garde seront légion. C'est bien pour cela que les scientifiques sont parfois instrumentalisés pour fournir des résultats bien commodes, quand ce n'est pas une idéologie qui les guide, cela est vrai pour d'autres dispensateurs d'outils moraux : "philosophes", religieux, etc.

Citation :
e toute façon, j'ai confiance en la Nature et en l'Intelligence qui la gouverne
C'est peut-être bien de lui donner un coup de pouce aussi, parceque si on attend après la Nature, cela risque d'être long. Elle a le temps, elle, les animaux moins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
bantiki
Membre Banni



Nombre de messages : 101
Age : 62
Date d'inscription : 20/04/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptyMar 26 Juin - 15:36

Fabie a écrit:
Yog a écrit:
De plus, ce qui est intéressant dans ce livre, c'est le problème de la définition de l'intelligence. Si des travaux scientifiques permettent d'aller vers une reconnaissance de l'intelligence dans les autres espèces, c'est toute notre relation à elles qui change. Les animaux ne seront plus alors considérés comme des objets, mais comme des êtres doués d'intelligence et donc plus proche de nous.

Il serait grand temps au XXIe siècle que les scientifiques découvrent enfin que les animaux sont des âmes vivantes sensibles, comme nous, et doués d'une certaine intelligence !
De ce côté-là, ils n'ont pas évolué rapidement !
Et combien de temps il va falloir encore attendre pour que des résultats concrets découlent de ces récentes découvertes ?... c'est-à-dire l'abolition de toute forme de cruauté envers les animaux ? Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Hein16

Mais il y a longtemps que les scientifiques savent que les animaux sont sensibles et intelligents!
Plus personne ne croit à la théorie cartésienne de l'animal-machine.

D'ailleurs les expériences psychologiques les plus cruelles comme celles séparant les petits de leurs mères, ou d'autres entrainant des frustrations diverses (décharges electriques si l'animal s'approche de la nourriture etc etc) sont justement faites pour en tirer des enseignements sur le comportement humain.
En d'autres termes on reconnait la filiation entre les animaux et les humains.
Ce qui n'empêche nullement que le statut des animaux soit celui d'objets.

Car là nous entrons dans le dogme.
La société a décrété à travers ses lois que les animaux devaient être au service des hommes.
Les scientifiques en profitent, puisqu'on leur donne l'autorisation de faire tout et n'importe quoi sur les animaux.

Fabie a écrit:
De toute façon, j'ai confiance en la Nature et en l'Intelligence qui la gouverne : elle saura bien remettre les choses en ordre, ce n'est pas l'homme qui a tout pouvoir sur cette planète (si certains en ont l'illusion, ce n'est que momentané).
Revenir en haut Aller en bas
Fabie
Adore papoter
Adore papoter
Fabie


Féminin
Nombre de messages : 741
Age : 62
Localisation : Auvergne
Emploi : Secrétaire bureautique
Loisirs : Recherches sur Internet, randonnée pédestre, lecture, musique...
Date d'inscription : 22/06/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptyMer 27 Juin - 10:51

Alep a écrit:

C'est peut-être bien de lui donner un coup de pouce aussi, parceque si on attend après la Nature, cela risque d'être long. Elle a le temps, elle, les animaux moins.
Oui, bien sûr ! C'est d'ailleurs ce que nous faisons tous ici, en collaboration avec les associations de défense des animaux et de l'environnement... Nous n'allons pas attendre que la Nature fasse des miracles en restant les bras croisés Laughing Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Oeil
Revenir en haut Aller en bas
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
Alep


Masculin
Nombre de messages : 5632
Age : 23
Localisation : Bruges-France (33)
Emploi : developpeur/auxi puericulture
Loisirs : Parents :-)
Date d'inscription : 08/04/2006

Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby EmptyMer 27 Juin - 14:17

Dommage, cela serait bien reposant.

Malheureusement aussi pour les animaux, j'espère que nous en sommes capable. :soispastriste:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
Contenu sponsorisé





Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty
MessageSujet: Re: Intelligence dans la nature de Jérémy Narby   Intelligence dans la nature de Jérémy Narby Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Intelligence dans la nature de Jérémy Narby
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES ANIMAUX SAUVAGE DANS LES CIRQUES SONT VOLES A LA NATURE ET N'ONT PAS LEUR PLACE DANS NOS VILLES
» Inde : des éléphanteaux relâchés dans la nature, une premièr
» Plantes sauvages, cuisine, soins Reiki et autonomie dans la nature
» Grande Urgence pour ce chien dans le Var,dans le golfe....
» Judith la chatte est dans le département 49 dans le Maine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: VEGETA*ISME & VEGANISME :: VEGANISME AU QUOTIDIEN :: Presse Verte-
Sauter vers: