ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 b12 du point de vue de la NV

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMar 24 Fév - 23:25

j'ai réfléchi longtemps si ca vaut la peine d'écrire qc sur le b12. j'ai vu que que ce forum soutient la prise de comprimés b12 et que vous avez des craintes. j'aime bien vous décrire le point de vue d'un crudivore.

le vitamine b12 est synthétisé par des bactéries et existe donc dans les produits animaux, sur quelques plantes, dans la terre ainsi que dans vos propres intestins. j'estime la valeur de ces sources comme suivant :

1) produits animaux: le commerce offre peu de produits animaux crus. la plupart est cuite et le b12 disparaît. mais la consommation de produits animaux crus n'est pas à conseiller à cause du système digestif de l'homme qui n'est pas du tout prévu pour la viande.

2) plantes : le b12 se trouvant sur la surface de plantes issus du commerce est négligeable, voire n'existe pas. pour se procurer de b12, il est nécessaire de ceuillir des plantes sauvages qui ne sont pas lavés à la maison. ca vous assure déjà un bon apport.

3) la terre : il n'est pas du tout mauvais de manger ses carottes ou ses légumes (issus de son propre jardin) avec un peu de terre. vous n'êtes pas contraint de laver les carottes jusqu'à ce qu'elles soient propres. les microbes dans la terre vous apportent aussi d'autres bienfaits (pensez aux enfants qui jouent beaucoup avec les chiens et à l'extérieur : leur système immunitaire se révèle plus fort).

4) intestins : pour moi le point crucial. comme le b12 est produit dans vos propres intestins, vous n'avez qu'à l'absorber. le problème c'est que la flore intestinale est détruite par une nourriture malsaine. en consommant une nourriture bien vivante, vous pouvez renforcer la production ainsi que l'absorption du b12. bref, un équilibre.

enfin, je veux insister sur un argument qui me semble raisonnable : si la nature a mis si peu de b12 dans les aliments prévu pour l'homme, est-ce que ca veut nous dire quelque chose ? ne faut-il pas en tirer une conclusion ? réfléchissez-y un peu.

à l'instar de nombreux pratiquants de la NV, pendant des dizaines d'années, je peux vous assurer qu'une alimentation vivante, bien appliquée, respectant la nature de l'homme et les aliments prévus par celle-ci, n'a pas besoin d'insister sur la prise de b12. nul besoin de regarder un vitamine de manière isolée. il faut comprendre la NV comme mode d'alimentation parfait pour l'homme.

j'espère avoir donné une introduction comprenable pour ceux qui s'y intéressent. je ne peux pas prétendre d'avoir vraiment compris la nature et je m'excuse pour toutes fautes. je suis ouvert pour votre critique.
Revenir en haut Aller en bas
carole
Adore papoter
Adore papoter
carole

Féminin
Nombre de messages : 715
Age : 35
Localisation : Yvelines
Emploi : Enseignante/ Diététicienne
Loisirs : Nutrition, shopping, cinéma
Date d'inscription : 28/10/2007

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Fév - 0:22

Honnetement, ce que tu écris me gêne.
Certes l'homme n'a pas besoin de B12 en grande quantité mais elle est "vitale" pour vivre.
Un déficit un B12 est grave pour la santé, et comme la nature est bien faite la B12 peu s'éliminer naturellement sans faire travailler les reins et le corps stock se dont il a besoin (au niveau du foie il me semble sans dire une bétise)

A la base la B12 se trouve dans les produits animaux, qui certes avec la cuisson est diminuée mais il reste ce qu'il faut. De même, nous en trouvons dans les sous produits animaux, c'est pour cela que les végétariens n'ont pas besoin de cette complémentation. Car malheureusement , pas de B12 assimilable par notre organsme chez les végétaux.

Je trouve, personnellement que manger ses légumes non lavés pourquoi pas, mais le transport dans sa cuisine, pour peu qu'on attende un jour ou deux pour le manger, ou bien on le met au frigo ben la B12, elle est partie aussi. Déjà que, personnellement, je ne pense pas (à moins qu'il y ai une étude) que la B12 se trouvant à la surface des plantes soit en quantité "convenable", ben le risque (pour ma part) de déficit à la longue est toujours là.

Enfin, de ce que j'avais appris (du moins ce dont je me souviens) l'absorption de la B12 se fait essentiellement au niveau de l'estomac. Donc même si on en produit dans nos intestins, ben ça ne remonte pas. Le bol alimentaire ne va que dans un sens, un sphincter est d'ailleurs là pour éviter les reflux de l'intestion dans l'estomac et aussi pour que le passage du chyme de l'estomac dans l'intestin soit ok. Donc quand bien même, la nourriture vivante permettent un meilleur équilibre etc... la B12 est assimilée dans l'estomac je ne vois pas en quoi l'intestin pour la B12 va intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
carole
Adore papoter
Adore papoter
carole

Féminin
Nombre de messages : 715
Age : 35
Localisation : Yvelines
Emploi : Enseignante/ Diététicienne
Loisirs : Nutrition, shopping, cinéma
Date d'inscription : 28/10/2007

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Fév - 0:23

carole a écrit:

Un déficit un B12 est grave pour la santé, et comme la nature est bien faite l'excès de B12 peu s'éliminer naturellement sans faire travailler les reins et le corps stock se dont il a besoin (au niveau du foie il me semble sans dire une bétise)
.
Revenir en haut Aller en bas
eloelo
Faon des Bois
Faon des Bois
eloelo

Féminin
Nombre de messages : 4542
Age : 41
Localisation : le havre
Date d'inscription : 07/07/2006

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Fév - 0:40

disons que ça serait peut etre vrai si on vivait encore en osmose avec la nature.
mais vu qu'on mange des aliments transformés, et qu'on est dans des environnements modifiés, on a en quelque sorte "mutés", non?
en gros, je pense que ce qui etait vrai pour l'Homme il y a plus de mille ans, ne l'est plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
Alep

Masculin
Nombre de messages : 5632
Age : 19
Localisation : Bruges-France (33)
Emploi : developpeur/auxi puericulture
Loisirs : Parents :-)
Date d'inscription : 08/04/2006

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Fév - 0:43

[Béotien]C'est quoi la NV?[/Béotien]
[edit](ah yes!!! Alep.Laurence a trouvé: nourriture vivante, elle gagne un radis noir!)[/edit]

Je crois que nous avons compris ton point de vue, il en vaut un autre.
Même si je suis sûr que le régime crudivore est supérieur au régime cuitivore, ayant Arnélaé comme référence, je préfère perso prévenir quand même.

Même si la majorité de nos légumes sont bio, la cuisto en chef fait tout cuire vu que son fragile estomac ne supporte pas le cru (eh oui, la sélection naturelle n'est plus ce qu'elle était).

b12 du point de vue de la NV 349_cf1f6f75cf413ce962b30f3eb806bbab
En vérité, j'suis trop fainéant pour crudivorer, c'est lamentable... je me content de dire que cela serait bien de faire du rap, yo ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
Invité
Invité



b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Fév - 15:01

etoile_froide a écrit:


enfin, je veux insister sur un argument qui me semble raisonnable : si la nature a mis si peu de b12 dans les aliments prévu pour l'homme, est-ce que ca veut nous dire quelque chose ? ne faut-il pas en tirer une conclusion ? réfléchissez-y un peu.

On peut défendre un tas d'hypothèses en utilisant l'argument 'naturel'. (exemple : des arguments pro-life, ou pro viande "la chair des animaux est si bonne, ça veut bien dire qu'on doit en manger" etc)
Et puis je rejoindrai Eloelo car à mon avis manger uniquement de la nourriture de son propre jardin, bio et non contaminé, et de plus crue, c'est compliqué...
Revenir en haut Aller en bas
redfishmemory
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte
redfishmemory

Féminin
Nombre de messages : 2161
Age : 32
Localisation : 72
Emploi : maman !
Date d'inscription : 26/10/2008

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Fév - 15:09

pour ne pas prendre de risque inutile, je me dis que ca ne coûte pas grand chose de prendre un petit cachet de temps en temps, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyVen 27 Fév - 15:41

si l'homme risquait d'avoir des manques (de b12 ou je ne sais quoi) avec la nourriture vivante, notre espèce aurait disparu de la surface de la terre avant le developpement de la chasse et de la cuisson. j'estime donc que la NV nous donne tous dont nous avons besoin.

il est vrai qu'avec la nourriture dénaturée/hybridisée qu'on trouve dans les magasins, on risque d'avoir des problèmes, mais je ne veux pas réduir ces carences au b12.

j'avoue qu'il n'est pas facile de se procurer d'aliments sains dans notre monde. mais personellement, je me suis décidé que mon corps et mon bien-être sont supérieurs des besoins matériels. ca vaut donc un effort.
Revenir en haut Aller en bas
Roaaa
Faon des Bois
Faon des Bois
Roaaa

Féminin
Nombre de messages : 4113
Age : 33
Localisation : Paris
Emploi : Aide-soignante et Etudiante
Date d'inscription : 19/01/2007

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyVen 27 Fév - 15:44

Notre flore intestinale change d'une semaine à l'autre alors comparer notre système digestif à celui des êtres humains avant la chasse pour argumenter me parait un peu tiré par les cheveux...
Revenir en haut Aller en bas
carole
Adore papoter
Adore papoter
carole

Féminin
Nombre de messages : 715
Age : 35
Localisation : Yvelines
Emploi : Enseignante/ Diététicienne
Loisirs : Nutrition, shopping, cinéma
Date d'inscription : 28/10/2007

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyVen 27 Fév - 20:04

Roaaa a écrit:
Notre flore intestinale change d'une semaine à l'autre alors comparer notre système digestif à celui des êtres humains avant la chasse pour argumenter me parait un peu tiré par les cheveux...

Je partage ton avis. Autrefois les hommes n'avaient pas de maisons chauffées et ils survivaient. Nous, si nous vivions comme eux, nous serions mort etc... Nos modes de vies sont complètements différents, nous ne pouvons malheureusement pas nous comparer à eux. Nous n'avons pas la même morphologie ni rien.
Revenir en haut Aller en bas
eloelo
Faon des Bois
Faon des Bois
eloelo

Féminin
Nombre de messages : 4542
Age : 41
Localisation : le havre
Date d'inscription : 07/07/2006

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyVen 27 Fév - 20:51

voilà en gros c'est ce que je voulais dire.
d'ailleurs je pense que moi même j'ai un organisme different de celui de mes grands parents par exemple, parce que mon environnement n'est plus le même.
Revenir en haut Aller en bas
Alga
Faon des Bois
Faon des Bois
Alga

Féminin
Nombre de messages : 4169
Age : 36
Localisation : Lorraine
Emploi : Maman à plein temps
Date d'inscription : 29/04/2007

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptySam 28 Fév - 11:11

etoile_froide a écrit:


3) la terre : il n'est pas du tout mauvais de manger ses carottes ou ses légumes (issus de son propre jardin) avec un peu de terre. vous n'êtes pas contraint de laver les carottes jusqu'à ce qu'elles soient propres. les microbes dans la terre vous apportent aussi d'autres bienfaits (pensez aux enfants qui jouent beaucoup avec les chiens et à l'extérieur : leur système immunitaire se révèle plus fort).




ça me gène cet argument! car je suis très loin d'être une maniaque du lavage de mains, mais après avoir joué dans le sable et la terre ben je fais laver ses mains à Ohian parce que j'aime les animaux mais les oxyures je m'en passe!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://enviedapprendre.blogspot.fr/
Nadège
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Féminin
Nombre de messages : 276
Age : 46
Localisation : Centre
Date d'inscription : 15/11/2008

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptySam 28 Fév - 14:52

Juste une précision : on trouve autant de carnivores carencés en B12 que des végétariens/végétaliens. La viande n'est donc apparemment ni la solution ni la cause.

Je suis d'accord dans les grandes lignes avec Etoile froide. Une alimentation vivante bien menée en se renseignant sérieusement et en ayant de bonnes connaissances nutritionnelles (ce qui n'est pas souvent le cas des médecins et nutritionnistes à l'heure actuelle !) en association avec des principes de vie sains (activité physique suffisante, pensées positives, ...) apporte une bonne santé.

Maintenant je suis aussi d'accord avec ce qui a été dit par certains en ce qui concerne la dégénéréscence de la race humaine à cause de son environnement, de son alimentation hautement transformée et de son style de vie. Tout cela fait qu'il peut être utile de se supplémenter, à chacun de se surveiller et de choisir.

C'est pourquoi il n'y a pas de régime alimentaire type même dans le crudivorisme (dont je suis toujours persuadé que bien appliqué il est le meilleur qui soit). Nous sommes tous différents, nous n'avons pas les mêmes antécédents, le même patrimoine génétique et ne vivons pas de la même façon. Chacun doit donc faire ses propres recherches, ses propres expériences et trouver le chemin qui lui convient. Faire ce que l'on peut avec ce que l'on a, en restant toujours ouvert et curieux.

De toute façon, notre santé nous informera un jour si notre mode de vie nous convient ou pas : un cancer se prépare 10 ans avant comme la plupart des maladies graves d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://veganbio.typepad.com
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyDim 1 Mar - 1:15

Nadège a écrit:
Juste une précision : on trouve autant de carnivores carencés en B12 que des végétariens/végétaliens.

Oui, mais là il s'agit d'un problème d'absorption de la B12, d'une anémie de Biermer pas d'une carence dûe au végétalisme, non? b12 du point de vue de la NV Hein25

_________________
[url=b12 du point de vue de la NV Ibbrp1
 b12 du point de vue de la NV 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
carole
Adore papoter
Adore papoter
carole

Féminin
Nombre de messages : 715
Age : 35
Localisation : Yvelines
Emploi : Enseignante/ Diététicienne
Loisirs : Nutrition, shopping, cinéma
Date d'inscription : 28/10/2007

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyDim 1 Mar - 12:59

arnelae a écrit:
Nadège a écrit:
Juste une précision : on trouve autant de carnivores carencés en B12 que des végétariens/végétaliens.

Oui, mais là il s'agit d'un problème d'absorption de la B12, d'une anémie de Biermer pas d'une carence dûe au végétalisme, non? b12 du point de vue de la NV Hein25

exactement arnelae. La carence due à une mauvaise absorption et la carence car pas de prise de B12 sous sa bonne forme est différent.

La carence due à une mauvais absorption car problème au niveau de l'estomac est quelques chose de différent et heureusement assez rare. qui peut être chez n'importe quel individu.

Par contre, j'ai un peu relu mes cours (pas énormément car je suis en révision) et vraiment pour un végétalien la prise de B12 est essentielle et pour un végétarien limite végétalien vaut mieux prévenir que guérir.
Je suis désolée de ne pas adhérer à ton point de vue, mais je pense que au jour d'aujourd'hui ce raisonnement au niveau de la B12 est assez risqué.
Revenir en haut Aller en bas
minanda
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Masculin
Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Sud du lot
Date d'inscription : 02/03/2009

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMar 17 Mar - 22:51

et bien pour ma part ,je mise sur un régime crudi-avec gras de graines germées maison , matin midi et soir et dans trois mois je vérifierais l'abondance de B12 accumulées grace à mon régime riche en graines germées maison!!!!
en quinze ans j'ai fini par apprendre à manger équilibré...
Revenir en haut Aller en bas
redfishmemory
Ecureuil qui grignotte
Ecureuil qui grignotte
redfishmemory

Féminin
Nombre de messages : 2161
Age : 32
Localisation : 72
Emploi : maman !
Date d'inscription : 26/10/2008

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 18 Mar - 10:44

ah oui c'est un bon truc à faire voir la différence avant et après une période de régime cru. Tu nous diras ?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 18 Mar - 19:17

minanda, comment penses-tu pouvoir élever ton b12 avec des graines germées ? ce vitamine n'est produit que par des bactéries. celles-ci ne sont pas sur place si tu fais germer à la maison.

la seule possibilité de se procurer avec le b12 et TOUTES composantes dont on a besoin consiste à manger des plantes sauvages, qui sont encore dans un état naturel.

si vous vous intéressez à une santé complète et ne voulez plus jamais prendre des medicaments, suppléments ou aller chez le medecin, je vous conseille de vivre la nourriture crue avec beaucoup de plantes sauvages et une pratique physique tous les jours.
il y a un livre en allemand dont je crois qu'il est le meilleur du monde. il s'appelle "der große gesundheits-konz" et on est en train de le traduir en anglais et japonais (1500 pages !).
une multitude de gens s'est autoguéri avec cette méthode de cancer, sclerose multiple, maladies cardio-vasculaires...prouvé ! l'auteur s'est guéri avec sette méthode d'un cancer il y a 40 ans. aujourd'hui, il a 82 ans et fait 3 heures de sport chaque jour...

www.bfgev.de

je l'ai découvert il y a deux semaines, et avec cette méthode (qui représente vraiment plus que seulement "manger cru") je vais si bien que je pourrais embrasser le monde entier. si vous vous y intéressez, je vous propose de traduir quelques points cruciaux.
Revenir en haut Aller en bas
minanda
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Masculin
Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Sud du lot
Date d'inscription : 02/03/2009

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 18 Mar - 22:46

ce que j'ai lu dans vitamine dans les graine germées c'est qu'il y a des b12 dans les lentilles germées , le tournesol germé , je crois la vie bactèrienne ok pour se charger de la b12 synthèse ....aussi je suis disciple du tartare d'algue maison sa dit Bédouzifier aussi.
Et pis c'est la pèriode de la chasse aux pissenlits et autre feuillages apétissants.....
Revenir en haut Aller en bas
minanda
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Masculin
Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Sud du lot
Date d'inscription : 02/03/2009

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 18 Mar - 22:49

Aussi je fais 7 heures de sport par jour:binette , porter les cailloux , etiqueter les plantes , mettre les photos des fleurs , rempoter les boutures , faire du mélange substrat....je suis loin de flipper sur les B12 j'en ai assé pour ètre heureux!
Revenir en haut Aller en bas
minanda
Commence à se sentir à l'aise
Commence à se sentir à l'aise


Masculin
Nombre de messages : 122
Age : 46
Localisation : Sud du lot
Date d'inscription : 02/03/2009

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyDim 22 Mar - 23:19

G appris que le KOMBUCHA maison était un puissant synthétiseur de B12 , c'est bon à savoir!!!
Revenir en haut Aller en bas
wolfheart
Découvre le forum
Découvre le forum


Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 36
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 02/06/2007

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMar 24 Mar - 3:45

etoile_froide a écrit:


3) la terre : il n'est pas du tout mauvais de manger ses carottes ou ses légumes (issus de son propre jardin) avec un peu de terre. vous n'êtes pas contraint de laver les carottes jusqu'à ce qu'elles soient propres. les microbes dans la terre vous apportent aussi d'autres bienfaits (pensez aux enfants qui jouent beaucoup avec les chiens et à l'extérieur : leur système immunitaire se révèle plus fort).

Il y a entre 100.000 et 1 millions de microorganismes dans 1 g de sol (bactérie, champignons, virus), la pluspart ne sont pas pathogénes (ne déclenche pas de maladie), mais en avaler une grande quantité va perturber la flore intestinale. Cela va entrainer une bonne diarrhée puis la flore va se rééquilibrer, dans la pluspart des cas, mais cela peut être dangereux particulierement pour les enfants.
Je ne suis pas un fana de l'hygiène mais laver les légumes et se laver les mains est nécessaires.
Et dire que les enfants qui jouent avec les chiens et à l'extérieur ont un systéme immunitaire plus fort me géne beaucoup. Dans les pays en développement les enfants qui boivent de l'eau saumâtre ( non potable, chargée en bactérie ) ont un systéme immunitaire plus développé et un flore intestinale plus résistante. C'est vrai pour ceux qui survivre mais le taux de mortalité infantile est bcp plus élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Nadège
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Féminin
Nombre de messages : 276
Age : 46
Localisation : Centre
Date d'inscription : 15/11/2008

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Mar - 16:32

Concernant les carences en B12, je vous invite à lire cet article. Attention à la consommation de soja !
Revenir en haut Aller en bas
http://veganbio.typepad.com
Oceanwave
Faon des Bois
Faon des Bois
Oceanwave

Féminin
Nombre de messages : 3844
Age : 47
Localisation : Dijon (21)
Loisirs : cuisine vegetalienne
Date d'inscription : 09/10/2005

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Mar - 16:48

3 liens sur le même sujet menant à ton site en 10 mn, Nadège. Attention !
Merci dorénavant d'éviter cela sinon les posts seront modérés. b12 du point de vue de la NV Hiphiphi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.vegansfields.over-blog.com
Nadège
Se plaît bien parmi nous
Se plaît bien parmi nous


Féminin
Nombre de messages : 276
Age : 46
Localisation : Centre
Date d'inscription : 15/11/2008

b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV EmptyMer 25 Mar - 17:19

Désolée, je n'ai pas pensé sur le coup que cela poserait problème ! La prochaine fois je ferais un copier-coller de l'article. Est ce que ça sera mieux ainsi ?

Donc voici la traduction d'un extrait du livre de Susan Schenck : "The Live food Factor .

Cela peut être un choc pour beaucoup de lecteurs d'apprendre que le soja, ayant été habilement présenté comme un aliment de santé durant de nombreuses années, peut en fait être toxique ! Alors qu'il contient tous les acides aminés essentiels, des acides gras oméga 3 et des vitamines B, ses propriétés toxiques en font un choix indésirable pour la santé sauf lorsqu'il est fermenté et utilisé rarement comme condiment, ce qui est la façon dont les Asiatiques le consomment. Ils prennent généralement seulement 2 cuillères à café de soja par jour.

L'institut Gerson a mis le soja sur sa liste d'aliments interdits. Les "analogues" de la vitamine B12 dans le soja ne sont pas absorbés et en fait augmentent le besoin du corps en B12. Les hauts niveaux d'acide phytique dans le soja réduisent l'assimilation du calcium, du magnésium, du cuivre, du fer et du zinc. Les températures élevées utilisées pour transformer le soja rendent ses protéines largement indigestes et inutilisables comme nutriment.

Les enfants nourris au soja sont particulièrement en danger en raison des hauts niveaux de phytoestrogènes dans le soja. Les filles largement nourries avec des produits du soja se développent prématurément. Les garçons expérimentent un développement sexuel retardé ou incomplet, certains devenant même stériles ou développant des seins. Quelques garçons ont des organes sexuels qui ne deviennent pas matures ! Les enfants nourris exclusivement avec des formules basées sur le soja ont entre 13 et 22 000 fois plus de composés d'oestrogène dans leur sang que les bébés nourris avec des formules basées sur le lait. Ceci est l'équivalent d'oestrogène de cinq pilules anticonceptionnelles par jour !

La consommation de soja conduit à beaucoup plus de problèmes. On pense que l'excès de phytoestrogène conduit aussi à des tumeurs dépendantes de l'oestrogène. Les aliments de soja sont également mauvais pour la thyroide et peuvent causer fatigue, gain de poids, dépression et/ou tristesse chez les personnes ayant un problème de thyroide. Le soja contient de hauts niveaux d'aluminium, toxique pour le système nerveux, les reins et le cerveau. L'acide glutamique (MSG) se forme durant la transformation du soja, et le MSG est ajouté à beaucoup d'aliments à base de soja. Une étude hawaïenne a trouvé un lien entre le fait de manger deux parts ou plus de tofu par semaine et l'accélération de la vieillesse du cerveau et même le développement de la maladie d'Alzheimer. La plus grande majorité du soja aux USA est génétiquement modifiée. Le soja est trouvé dans une proportion d'aliments estimée à 70% aux USA.
Revenir en haut Aller en bas
http://veganbio.typepad.com
Contenu sponsorisé




b12 du point de vue de la NV Empty
MessageSujet: Re: b12 du point de vue de la NV   b12 du point de vue de la NV Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
b12 du point de vue de la NV
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le bloop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: VEGETA*ISME & VEGANISME :: NOURRITURE VIVANTE / CRUDIVORISME-
Sauter vers: