ARNELAE'S PLACE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

 

 Article sur les tests sur animaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Steph
Invité




Article sur les tests sur animaux Empty
MessageSujet: Article sur les tests sur animaux   Article sur les tests sur animaux EmptyVen 21 Avr - 21:40

Déjà dès le Moyen Age on trouve des témoignages de tests sur animaux dans la littérature.
Ces expériences avaient pour but de mieux connaître la tolérance aux substances, les
déclencheurs de maladie, l’efficacité des médicaments, le fonctionnement du métabolisme
humain ou certains types de comportement. Les expériences sur le comportement des oies
de Konrad Lorenz sont probablement les plus connues.

Si, pendant de telles expériences les animaux vivent dans leur environnement habituel et
s’ils ne subissent pas de maltraitance, nous ne les critiquons pas. Si cependant pour ces
expériences les animaux vivent dans l’isolement ou souffrent, notre sentiment doit s’y
opposer. D’autant plus qu’on peut se demander si tous les renseignements récoltés sont
transférables à l’homme, comme la science essaie de nous le faire croire.

La fondation pour le soutien de la recherche des méthodes alternatives aux tests sur animaux
(SET à Mayence, Allemagne) a publié une brochure qui indique que de tous les tests sur
animaux effectués en 1990, environ 87% concernaient le diagnostique médical, les thérapies,
les médicaments et les recherches de base ; 10% testaient d’autres matières pour leur
tolérance et leur impact sur l’environnement et environ 2% des produits phytosanitaires.

Condensé de la législation actuelle concernant les tests sur animaux pour les
produits lessiviels, d’entretien et cosmétiques.

La cosmétique décorative :

La loi allemande sur la protection des animaux §7, alinéa 5 interdit depuis 1986 toutes
expériences sur les animaux pour la mise au point des cosmétiques décoratives.

Cependant, les cosmétiques décoratives testés dans d’autres pays européens peuvent être
commercialisés en Allemagne.

Les soins cosmétiques :

Selon le syndicat professionnel des producteurs des soins corporels et de lessives (IKW),
aucun produit fini n’est plus testé sur des animaux en Allemagne depuis 1989. Depuis 1998
ces tests sont même interdits en Allemagne. A partir de 2009 l’Union Européenne prévoit
d’interdire tout test sur animaux pour les produits des soins cosmétiques.

Cependant, les produits testés dans d’autres pays européens peuvent être commercialisés
en Allemagne d’ici là.

Produits lessiviels et d’entretien :

Selon la loi allemande de Mai 1998 sur la protection des animaux, les tests sur animaux
pour la mise au point des produits lessiviels et d’entretien sont interdits.

Les matières premières pour les produits cosmétiques, lessiviels et d’entretien et d’autres
matières premières :

Selon le décret sur les produits chimiques et matières dangereuses, et selon d’autres lois
allemandes et directives européennes (Directive 86/609 du Conseil Européen du 24.
Novembre 1986), les fabricants de ces matières sont obligés de fournir un certificat de non
toxicologie pour l’homme et l’environnement, indifféremment de l’origine pétrochimique ou
naturel et indépendamment de l’utilisation future.
Les instituts qui fournissent ces certificats sont obligés d’utiliser des tests sur animaux.

A ce jour seulement quelques méthodes de décèlement sans test sur animaux sont
reconnues comme alternatives scientifiques et sûres.

Prochainement environ 130.000 substances chimiques ’anciennes’ doivent être certifiées
(REACH), ce qui implique des décèlements toxicologiques complexes et des tests sur
animaux.

En France, le décret no ; 87-848 du 19. octobre 1987 et sa modification (décret 2001-464
du 29. Mai 2001 cautionnent les expérimentations sur animaux et leurs donnent un cadre
légal.

Conclusions suite au exigences légales décrites
Selon l’association allemande de la protection des animaux, il n’existe pas une seule matière
qui n’a jamais été testées sur des animaux – même nos aliments de base comme l’eau et le
sel ont été testés sur des animaux. Par conséquent, il n’existe pas un seul produit
cosmétique, lessiviel ou d’entretien qui n’a pas été testés sur des animaux.

Ainsi, toutes listes de produits non-testés sur animaux indiquent que ces produits ne
contiennent pas de matières premières testées après 1979. Ceci implique également que
depuis 1979 ces entreprises ne participent pas au développement positives de matières
chimiques alternatives comme le tensioactif de sucre à 100% biodégradable ou des
émulgents, parce qu’avant chaque mise sur le marché d’un nouveau produit chimique des
tests sur animaux sont obligatoires.

La déclaration d’une institution ou d’une entreprise que ses produits sont ‘non-testés sur
animaux’ affirme que les produits finis n’ont pas été testés, ce qui est interdit de toute façon
en Allemagne pour les produits cosmétiques et lessiviels. Ou cela veut dire qu’à partir d’une
date quelconque les matières premières n’ont pas été testés sur animaux.

La mention ‘non-testé sur animaux’ donne l’impression au consommateur que le produit fini
et ses matières premières n’ont pas été testés sur animaux, ce qui est pour ainsi dire
impossible. Pour cette raison, l’association de certification des producteurs de cosmétiques
naturels (BDIH) recommande de ne pas utiliser la mention ‘non-testé sur animaux’ pour fins
de publicité. A plusieurs reprises cette mention avaient été jugée comme concurrence
déloyale (OLG Frankfurt du 22.12.1988 ; OLG Düsseldorf du 17.5.1990 ; LG Köln du
5.6.1990 ; OLG Stuttgart du 30.4.1999).

La position de Sonett
Même avant 1998, les produits Sonett n’ont jamais été testés sur des animaux. Depuis 1998
ces tests sont de toute façon interdits pour tous les fabricants de produits lessiviel et
d’entretien, conventionnel ou écologique.

Concernant les matières premières aucun fabricant, pour dire vrai, peut affirmer la mention
‘non-testé sur animaux’.

Pour manifester notre opposition contre les tests sur animaux, il nous reste de l’exprimer
clairement envers nos fournisseurs et de soutenir activement de développement de test
alternatif et à décrire objectivement la situation actuelle. Par contre, Sonett ne participe
pas à la mal-information du consommateur averti pour qui la mention ‘non-testé sur
animaux’ suggère une notion inexacte.

source : sonett-online.de


ce qui me surprend c'est qu'il faut se méfier du label non testé sur animaux Article sur les tests sur animaux Peureux0
Revenir en haut Aller en bas
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
Alep


Masculin
Nombre de messages : 5632
Age : 23
Localisation : Bruges-France (33)
Emploi : developpeur/auxi puericulture
Loisirs : Parents :-)
Date d'inscription : 08/04/2006

Article sur les tests sur animaux Empty
MessageSujet: Merci pour ce super exposé   Article sur les tests sur animaux EmptyJeu 27 Avr - 19:29

MErci pour cet exposé. Connais-tu le contenu des nouvelles dispositions européennes ? J'ai lu que pas mal de tests sur cosmétiques étaient dû à la loi américaine imposant des tests sur animaux c'est vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
 
Article sur les tests sur animaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecover et les tests sur animaux
» Réponse d'YR sur les tests sur les animaux???
» Fin des tests sur animaux : attente d'1 réponse de la C.E.
» Commission Européenne: tests sur les animaux
» Peut-être la fin des tests cosmétiques sur les animaux : JT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: PROTECTION ANIMALE & MILITANTISME :: Communiqués & Discussions-
Sauter vers: