ARNELAE'S PLACE

Végéta*isme, Ecologie, Beauté & Santé, Vitamine B12, Protection & Lutte Animales, Débats...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 instruction en famille, le pas est franchi !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Dalhia
Décide de rester
Décide de rester
Dalhia

Féminin
Nombre de messages : 335
Age : 45
Localisation : Alsace
Emploi : enseignante
Loisirs : tricot lecture télé
Date d'inscription : 01/12/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyLun 4 Fév - 20:06

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas passée par ici... Trop à faire, trop de fatigue, de stress, d'énervement....

L'année scolaire dernière 2011/2012 a été particulièrement pénible. Mon ouistit Clément était en CM2 avec, pour la troisième année consécutive, la même maîtresse, ma collègue aussi. Ma collègue a toujours eu peur des réactions des parents aussi pour elle, il a souvent été plus simple de punir mon schtroumpf. Sans doute se disait-elle qu'étant sa collègue ni mon mari, ni moi ne dirions rien.
Sauf que les enfants ont vite compris qu'il suffisait d'embêter Clément et de le pousser à se manifester (pleurs larmes, cris ripostes) pour qu'il se fasse punir. Si c'était occasionnel au départ, c'est devenu une habitude de fonctionnement dans la classe au cours de l'année scolaire passée. D'insultes, on est passé à des coups et à des menaces du type "on va te pousser dans l'escalier, tu vas finir à l'hôpital". les rares copains qu'il avait l'ont lâché de peur de devenir victime aussi. Le harcèlement s'est mis en place avec consentement de la maîtresse.
Mon mari est intervenu en octobre 2011, le ton est monté. La maîtresse a accusé les enfants d'être tous des ordures. Le psychologue scolaire est intervenu, a reconnu la souffrance de Clément, lui a refait passer des tests pour vérifier qu'il était effectivement précoce (mais ça on le savait déjà !). La conseillère pédagogique est intervenue pour proposer un travail de fond sur le harcèlement dans la classe de la collègue. Elle a accepté mais n'a rien fait, rien mis en pratique.
L'Inspecteur était au courant de la situation, il a profiter d'une réunion concernant une classe verte pour intervenir auprès de l'ensemble des parents.
Mars 2012 : Pour une fois qu'on autorise Clément à rentrer seul à la maison, il se fait tabasser en chemin par des élèves de sa classe. Mon mari leur a passé un savon. A la piscine, un élève lui met la tête sous l'eau, Clément a eu peur de se noyer. La maîtresse n'a rien vu, pourtant une fille relate les faits, elle n'est pas écoutée.

Mai 2012, la classe verte s'annonce, Clément ne veut pas y aller. je lui dit que j'y serai aussi et que peut-être ce sera l'occasion de renouer le dialogue avec la classe puisque le contexte est différent. Le premier jour se passe bien, il est ravi, me dit qu'il a le rôle principal dans le saynète musicale qu'ils vont monter. Le deuxième jour, match de hockey, il prend des coups de cross dans les jambes, rouspète car les autres l'ont fait exprès, se fait éjecter du terrain et pleure pendant 1h30 sans que cela ne dérange personne. Je l'apprends plus tard car au final je ne fais que le croiser car je m'occupe de ma classe. Le jeudi, il me dit vouloir rentrer, mais ce n'est pas possible. Le soir, au feu de camp, il ne me quitte pas mais ne me dit rien. Le vendredi soir, nouvel incident au réfectoire, là j'explose et me fâche avec la collègue à qui je n'ai plus réadressée la parole.

Le samedi, au retour ,après sa douche , nous dénombrons 23 bleus. Le lundi matin, il ne va pas à l'école mais chez le médecin et les gendarmes. Pour l'heure la plainte suit toujours son cours.

Il ne remettra plus les pieds dans l'école et finira les 3 semaines de juin dans le village voisin.

Pour le passage en 6ème, l'Inspecteur nous propose un collège hors secteur afin qu'il ne soit plus en contact avec ses agresseurs.

Rentrée en 6 ème, ouistiti ravi! Mais au bout de 15 jours la prof principal me fait remarquer que Clément ne passe pas inaperçu car c'est un puceron avec un discours d'adulte et que ça risque de poser problème, que les précoces, ils ne savent pas faire, qu'il faudrait voir pour un établissement spécialisé. les ennuis ne se font pas attendre. A la cantine, mon petit végétarien se retrouve avec son assiette souillée par des aliments carnés par des grands 4ème.
Il se fait racketté son goûter, il se fait bousculer, taper.. Lorsqu'il essaie de riposter, il se fait coller. Il pleure tous les jours en cours mais personne ne nous informe. La CPE le prend en grippe : Jordan lui prend son bonnet le déchire mais les copains de Jordan disent que Clément l'a abîmé lui-même pour faire punir Jordan. La CPE va lui hurler dessus pendant une demi-heure pour lui faire avouer qu'il a découpé son bonnet préféré lui-même. Il résiste et écope de 2 h de colle. A l'arrêt de bus, il se fait étrangler, en cours de Français, il se fait taper dessus.... On ne le reconnaît plus, il est comme transparent, absent. il a perdu du poids. ses notes chutent. Le principal essaie de nous endormir en mettant un projet d'accueil individualisé en place à cause de sa précocité. Les termes sont inacceptables : Clément s'engage à , Clément s'engage à.... mais le personnel de l'établissement ne s'engage à rien, Clément doit rentrer dans le moule !

Nous mettons fin à tout ceci une semaine avant les vacances de Noël. Maintenant, il étudie à la maison via le CNED. Il a pris 4 kg et 1 cm. Il retrouve le sourire. Nous l'avons réinscris à l'école de musique, il va à l'orchestre, aux cours de solfège et rejoue du violon.
Il ne veut plus fréquenter son club de goshindo car la CPE y emmène son fils et qu'il a peur de la rencontrer. Il en veut aussi à ses camarades de tatais qui l'ont lâchement laissé tombé au collège. On est en train de le réinscrire dans un autre club.

La psychiatre qui le suivait n'a pas voulu nous faire l'attestation reconnaissant son mal-être en raison du harcèlement. Elle est contre l'instruction en famille car il faut qu'il se confronte aux autres et apprennent les relations sociales. Elle reste sourde quand on lui dit que dans ces conditions-là, on ne peut rien apprendre ou construire. Il ne veut plus la voir non plus. Bref, nous avons fait le choix de lui proposer des situations sociales de meilleures qualités en espérant qu'il pourra apprendre à construire dans de plus petits groupes et dans un autre contexte.

Ce que l'on en retient, c'est que sa différence n'est pas admise et qu'il est marginalisé. En tant qu'enseignante, il m'a été difficile de tourner le dos à l'institution mais je sais que nous n'avions pas le choix et pour l'heure nous ne regrettons rien. Nous pensons même à ce que sa soeur suive la même voie lorsqu'elle aura l'âge de passer en 6ème.

Pour l'instant, nous ne réenvisageons pas de le rescolariser et s'il souhaite apprendre via le CNED, jusqu'au bac, il en aura la possibilité....

Voilà, c'est un peu long mais je tenais à vous faire part de ces évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Fahn
Modératrice
Modératrice
Fahn

Féminin
Nombre de messages : 491
Age : 29
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 25/05/2012

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyLun 4 Fév - 20:22

Il est bien courageux ton petit Clément!



Plus j'entends, je lis les histoires d'école, plus je me dis que ça n'est vraiment pas un endroit pour les enfants un peu "différents".



Le comportement des enfants est vraiment dégueûlasse, à se demander ce que leurs parents leur inculquent comme valeurs... C'est triste de voir la société se dégrader à tel point.



Quant au corps enseignant et aux "adultes" censés entourer ton fils, ça s'apparente à de la non assistance à personne en danger, qui sait jusqu'où peuvent aller les enfants et les ados!



J'avais regardé assez récemment, sur France 2 il me semble, un reportage sur le harcèlement scolaire, certains enfants se sont suicidés ou ont tenté de le faire à force d'être harcelés et battus par les autres. Quand va-t-on enfin réagir? Quand il est trop tard?!



Tu nous tiendras au courant de la plainte que tu as déposée?



Bon courage à Clément, si l'instruction à la maison lui convient, en quoi est-ce dérangeant? Le principal est qu'il soit bien dans sa peau et heureux instruction en famille, le pas est franchi ! 98159
Revenir en haut Aller en bas
http://www.veganementvotre.blogspot.be/
flyninine
Découvre le forum
Découvre le forum


Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 45
Localisation : franche comté
Date d'inscription : 19/01/2013

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyLun 4 Fév - 20:45

Je trouve votre famille très courageuse ! Oui, le système ne sait pas faire avec les enfants "différents" qui dérangent. Ca me touche quand je lis toutes les souffrances que ton fils a subies, si jeune ! Et il a dû se sentir bien seul, plus de copains, peu d'adultes à l'écoute...
Les décisions que tu as prises vont certes à l'encontre de ton métier et ce n'est pas facile mais tu as su donner la priorité à ton enfant, l'écouter : la preuve, il s'épanouit, grandit, prend du poids !
Bonne continuation à vous en IEF et merci de ton témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyLun 4 Fév - 21:06

Bonjour Dahlia,
Que de souffrances pour ce petit bout ! S'il est reconnu IEP (enfant intellectuellement précoce), a-t-il été testé par un psychologue ? Dans ce cas, le psychologue ne pouvait-il pas aider à la reconnaissance par l'établissement de sa "différence" ? contribuer à la faire respecter ?
Ce que tu décris est hallucinant.
Souvent, les IEP sont malheureusement ostracisés, d'autant que les enseignants la plupart du temps ne connaissent pas la précocité, sont donc incapables de la reconnaître, et encore moins de l'accepter.
Et les enfants précoces dérangent car ils ont un comportement différent de celui des autres enfants et parfois même en savent plus que le prof sur certains sujets qui les passionnent...
Dur dur à accepter !
Était-ce le cas de Clément ?
Courage en tous cas, et j'espère que le dépôt de plainte sera suivi d'effet, c'est sûrement très important pour Clément, qu'enfin la société reconnaisse l'injustice qu'il a subie.
instruction en famille, le pas est franchi ! Sourire2

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Obi
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison


Féminin
Nombre de messages : 1024
Age : 35
Localisation : 92
Date d'inscription : 29/04/2007

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyLun 4 Fév - 22:36

Tu as fait le meilleur choix qui soit pour ton fils. Je suis certaine qu'il va s'épanouir dans ce nouveau mode d'instruction. Ton mari et toi avez bien fait d'arrêter les frais avant qu'il ne soit trop tard.

Mon mari était un enfant comme ton fils, petit, précoce et maltraité par les autres. Ses parents professeurs n'ont rien fait. Il a été battu par les autres, des élèves ont même essayé de le jeter d'un pont lors d'un voyage scolaire. Il a fini par développer une phobie scolaire et a été incapable de poursuivre des études supérieures.
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle1212
ModérActive
ModérActive
Isabelle1212

Féminin
Nombre de messages : 1416
Age : 49
Localisation : Pierrefitte sur seine
Emploi : Au foyer en cours de création d'une entreprise de services à la personne
Loisirs : Mes enfants, mes animaux, Yoga, Internet
Date d'inscription : 21/03/2012

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyLun 4 Fév - 23:47

Je suis très touchée par ton histoire, j'ai moi même fait le choix du homeschooling pour mes enfants depuis le début de l'année scolaire, pour raisons médicales : dysgraphie et dysphasie pour mon fils de 6 ans, il a perdu son temps en maternelle où rien n'a été fait pour l'aider, bien loin de là, aujourd'hui je lui enseigne la lecture, les maths et il progresse, c'est plus difficile pour le graphisme mais on s'accroche. Au début de l'année, il a été à l'école primaire, une catastrophe, je récupérais un zombie, il n'avait pas de maîtresse, malade depuis le premier jour de la rentrée et ce pendant un mois. J'en ai eu marre, je l'ai scolarisé à domicile, carrément et double scoliose à 38° pour ma fille de 14 ans, qui elle aussi depuis le CM2, subissait du harcèlement de la part des autres élèves, sans que professeurs, instituteurs, infirmière scolaire, CPE, proviseur ou directrice ne fasse quoi que ce soit, pourtant ils étaient également au courant. Cela n'a jamais été aussi loin que pour ton fils, mais les autres l'isolaient car elle n'est ni musulmane ni black (suivant leurs propres paroles !) et oui le racisme existe aussi dans ce sens mais dans celui ci personne ne bouge, tout le monde laisse faire, ce qui est inadmissible. Ma fille est une grande jeune fille blonde, qui pratiquait la danse classique, là aussi, on lui faisait subir les pires horreurs, on la mettait derrière pour qu'on la voit le moins possible et oui, son arrière grand mère était danseuse chorégraphe et son arrière grand père maître de ballet mais ses parents n'ont pas de moyens financiers intéressants donc on préfère mettre en avant les filles qui sont intéressantes pas celles qui ont du talent, car ma fille en avait, du talent ! Bon certes aujourd'hui elle ne peut plus danser, à cause de sa scoliose qui la fait souffrir. Ma fille est en 4e, elle aussi il faut rattraper le temps perdu, car elle aussi a des lacunes dans certaines matières, on s'accroche aussi. On fait l'école 2 à 3h 3 fois par semaines kiné et orthophonie oblige, le matin, ils sont libres de se lever à l'heure qu'ils désirent et de déjeuner tranquillement puis de jouer ou faire ce qu'ils veulent, ensuite repas et après midi école, on termine vers 16h30 au plus tard, goûter puis libre à nouveau puis douche puis repas, une histoire pour mon fils et au lit.

Mes enfants ont retrouvés le goût de vivre et le sourire tous les deux et d'après ce que j'ai pu voir par rapport aux enfants d'une de mes amies, ils sont même en avance sur le programme au premier trimestre, donc aucun regrets, je le ferais aussi longtemps que je peux.

J'ajoute que j'ai choisis la méthode boscher pour apprendre à lire à mon fils au vu de la catastrophique méthode globale et semi globale qui avait été choisit pour ma fille et que j'en suis très heureuse ! Mon fils reconnait toutes les voyelles mis à part le y qu'on n'a pas encore vu, le r, le t on les travailles actuellement et on a déjà vu le p. Il va avoir une évaluation fin février par l'éducation nationale que je redoute un peu du fait de ses difficultés accumulées depuis la maternelle qu'il faut rattraper maintenant.

En tout cas, je ne peux que te dire que tu as eu entièrement raison et si tu veux quelques sites sur le homeschooling j'en ai quelques uns que je pourrais te donner tu peux suivre aussi le sujet que j'avais ouvert (besoin de me confier un peu) qui concerne mes enfants, leur homeschooling et leurs ennuis de santé. Bon courage à vous tous et dis à ton fils qu'il n'est pas seul dans ce cas, les enfants scolarisés à la maison sont de plus en plus nombreux, je pense que l'éducation nationale devrait plutôt se poser des questions quand au pourquoi, surtout. Et pour finir, je te dirais que je serais ravie d'échanger avec toi sur ce sujet qui me tiens beaucoup à coeur !

_________________
"Ma religion est celle qui permet de préserver le droit à chacun d'exercer la sienne : la liberté de pensée." MagiCJack
"Le végératisme, par son action purement physique sur la nature humaine, influerait de façon très bénéfique sur la destinée de l'humanité" -Albert Einstein-
"Souvenez vous que dans la vie toute épreuve qui se présente peut être perçue comme un obstacle ou comme une chance" Kate Potter Namasté Yoga
"Force est de constater qu'il y a toujours des inconvénients à être bien élevé". Bree Van De Kamp Desperate Housewives (S2, E6)
"Et Alors,mais qu'est-ce-que ca te fait, Si je n'aime pas les protocoles, Les idées fixes,les copier coller" Sh'ym Et alors...
"Mon amour Je te dis tout Tu peuples ma vie à l'infini Abuse le sort Frappe à ma porte Pose une main Sur mon front Sur mes seins Si d'aventure Je quittais terre Tu es mon sang Mon double aimant Mon ADN Et sur ton pull Je broderais M Pour que nos sangs Se mêlent au vent Mon ADN" Mylène Farmer "Je te dis tout"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wix.com/bcwj93/bcwj-accueil
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMar 5 Fév - 18:57

Isabelle1212 a écrit:
'il n'est pas seul dans ce cas, les enfants scolarisés à la maison sont de plus en plus nombreux, je pense que l'éducation nationale devrait plutôt se poser des questions quand au pourquoi, surtout.
instruction en famille, le pas est franchi ! Accord07 instruction en famille, le pas est franchi ! Accord07 instruction en famille, le pas est franchi ! Accord07
Il y a de plus en plus de phobies scolaires et d'enfants déscolarisés.
ça peut-être dû à la non acceptation de la différence par l'EN, mais aussi à un contexte globale qui en rajoute (les familles éclatées, le manque d'espace pour se dépenser physiquement, l'éloignement de la nature, trop d'écrans, pas assez de vie affective familiale et amicale, pas assez de soutien de l'entourage entre autres...). On dirait que les enfants doivent s'élever tout seuls et que quand les parents travaillent, ils restent avec leurs questionnements, le manque d'écoute, de dialogue, de communication humaine... A qui peuvent-ils parler ?
Qu'en pensez-vous ? Ne partagez-vous pas ce sentiment que les petits et les jeunes sont abandonnés à eux-mêmes pour beaucoup d'entre eux ?

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Dalhia
Décide de rester
Décide de rester
Dalhia

Féminin
Nombre de messages : 335
Age : 45
Localisation : Alsace
Emploi : enseignante
Loisirs : tricot lecture télé
Date d'inscription : 01/12/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMar 5 Fév - 20:20

à Fahn : Paradoxalement, les cas d'extrêmes violences peuvent également s'exprimer par de la souffrance et des brimades à l'école, pas uniquement les cas de suicides et sans compter les cas d'homicides "involontaires" mais peut-on réellement parler d'involontaire ?
C'est bien pour éviter ces conséquences désastreuses que nous avons dit stop. Sans aller jusque-là les conséquences psychologiques peuvent être importantes. Ca m'effraie parce que les dégâts causés ne se voient pas forcément maintenant et peuvent ne ressortir que plus tard à l'âge adulte.
Nous nous sommes renseignés par le biais d'association sur la violence scolaire, nous allons prochainement adhérer à 2 d'entre elles. il faut qu'elles continuent d'exister et de sensibiliser. Association Noélanie et SOS Benjamin

à Alexandra : Il est reconnu précoce par une psychologue recommandée par l'Anpeip à laquelle nous avons adhérée, diagnostique à l'appui. Nous l'avions sollicitée, sachant qu'elle était déjà intervenue auprès d'autres établissement. Malheureusement, elle ne se déplace pas en dehors de son agglomération d'exercice. Elle avait invité la cpe, le principal et le médecin scolaire à se rencontrer dans son bureau. Invitation qu'ils ont déclinée. Le médecin scolaire est rentrée en contact téléphonique avec elle lors de la rédaction du projet d'accueil individualisé... Quand on voit ce qu'il a rédigé, je me demande ce qu'elle a compris de ce qu'a pu lui dire la psychologue.
Ce dont tu parles correspond tout à fait à ce qu'il est ou fait. Oui, il dérange parce qu'il est rêveur et joue avec son petit matériel, mais lorsqu'on l'interroge, il sait exactement de quoi on parle. Il dérange parce que quand on lui pose une question, il peut disserter dessus pendant un quart d'heure....
Concernant a plainte, je ne sais ce qu'elle donnera, elle aura au moins le mérite de lui avoir montré que nous étions sensible à ce qu'il nous a dit et qu'on le soutenait.

à Isabelle : ce que je trouve hallucinant concernant l'évaluation de l'EN, c'est que les parents ont obligation de réussite. Pourquoi n'en est-il pas de même en établissement scolaire ? Nous aurons la visite de l'assistante sociale de l'EN (étrangement pas celle du secteur, particularité de l'académie de Strasbourg) début mars... On verra bien.
L'éducation nationale ne peut pas se poser les questions dont tu parles parce que je pense que tout est faussé. Les informations sont tues, cachées à la base et ne remontent pas. Ainsi, j'ai appris que les principaux des collège obtenaient des primes s'il n'y avait pas de conseils de discipline. Les résultats scolaires sont faussés, les principaux font pression sur les profs pour que les moyennes soient revues à la hausse si elles sont trop basses. On voit des élèves obtenir de très bonnes notes en terminale recalés au concours d'entrée à certaines grandes écoles. Quand au bac, il ne vaut plus grand'chose, dans les disciplines scientifiques , on voit fleurir des commentaires de documents et non plus des démonstrations et des formules. Chacun peut ainsi espérer tirer son épingle du jeu avec un minimum de travail au cours de l'année scolaire... Bref, sous couvert de sauver leurs primes et la réputation de leurs établissements, les principaux préfèrent se taire et satisfaire le plus grand nombre, tant pis pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule.
Les représentants de parents d'élèves ne nous ont pas soutenu, ils avaient trop peur qu'il y ait des retombées sur leurs propres enfants et ont préféré faire l'autruche. Ils ont été jusqu'à dire qu'on devait faire reconnaître Clément comme étant handicapé (mais de quoi ?) et que mon mari devait se faire soigner ! On nous a bien fait comprendre qu'on dérangeait. Quant à l'exeat, on l'a obtenu le jour-même où le collège a reçu notre courrier. J'en conclue que le principal était bien content de se débarrasser de nous.
Pour les associations, je vais creuser un peu du côté de LEDA et LAIA.... Il paraît que j'ai de la chance, je suis dans un département où il y a pas mal d'enfants en ief. Mais si t'en a d'autres, je suis interessée. Et effectivement, je serai ravie d'échanger sur le sujet... Pour l'instant, on est un peu isolé, même si mon frère prof, ma soeur instit et mes parents approuvent notre choix (c'est déjà énorme !)

Je pense effectivement que c'est un problème de société. Que chacun a sa responsabilité, les parents qui n'éduquent plus (et ça je suis bien placée pour en voir) qui donnent du matériel mais pas de temps, peu d'affection, peu de dialogue mais en même temps comment avoir du temps pour ses enfants quand on a des horaires de malade au travail, la pression du patron....... les médias qui diffusent beaucoup de séries voir même de publicité mettant en scène des enfants, des jeunes qui se moquent des parents, des autres, de la violence (ça me choque toujours !)... L'éducation nationale qui ne met pas les moyens nécessaires en place (comme si nous faire travailler le mercredi matin et enlever 3/4 d'heures aux autres journées allaient changer quoi que ce soit à la fatigabilité des enfants et à leurs résultats scolaires) !) Il faudrait une vraie réforme ambitieuse et pas des rustines.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMer 6 Fév - 0:13

Dahlia, si tu as peur des répercussions pour plus tard, il serait peut-être bon qu'il puisse verbaliser tout ce qu'il a vécu auprès d'un professionnel qui le rassurerait, le déculpabiliserait, lui redonnerait confiance en lui... simplement pour qu'il verbalise tout de suite.
ça pourrait peut-être éviter que ça traîne dans sa tête plus ou moins consciemment et que ça ressorte plus tard sous une forme imprévue et indésirable (notamment manque de confiance en soi, que connaissent souvent les EIP, et qui peut quelquefois les entraver dans leur vie personnelle et professionnelle)... ?

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Isabelle1212
ModérActive
ModérActive
Isabelle1212

Féminin
Nombre de messages : 1416
Age : 49
Localisation : Pierrefitte sur seine
Emploi : Au foyer en cours de création d'une entreprise de services à la personne
Loisirs : Mes enfants, mes animaux, Yoga, Internet
Date d'inscription : 21/03/2012

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMer 6 Fév - 2:13

Oui, je me suis mal exprimée, bien sûr l'EN n'est pas responsable des agissements de ces élèves mais là où ils le sont c'est dans le fait qu'ils ne font rien pour nous aider et surtout aider nos enfants qui sont brimés, molestés voir pire et ça c'est anormal. Mais bien sûr que oui, les principaux fautifs, ce sont les parents qui n'éduquent pas leurs enfants. Je suis outrée de lire que ton fils ait été traité d'handicapé, ma fille c'est sa meilleure amie qui le lui a dit, aujourd'hui, elle ne le sont plus, Brenda a coupé les ponts. Je trouve ça honteux et inacceptable ! Ca me révolte, tant de méchanceté gratuite ! C'est exactement ça, on n'est pas dans le moule ou dans une petite case alors on nous rejette et pourtant nous sommes tous différents, c'est totalement contradictoire. Je ne sais pas si tu connais ce site, je m'appuie souvent dessus pour les cours, que ce soit pour ma fille ou pour mon fils : http://www.academie-en-ligne.fr/default.aspx c'est le site du CNED où on peut trouver les cours en ligne, les cours sont très bien faits.

Sinon, voici quelques sites qui peuvent t'aider : http://www.lesenfantsdabord.org/ http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=234

_________________
"Ma religion est celle qui permet de préserver le droit à chacun d'exercer la sienne : la liberté de pensée." MagiCJack
"Le végératisme, par son action purement physique sur la nature humaine, influerait de façon très bénéfique sur la destinée de l'humanité" -Albert Einstein-
"Souvenez vous que dans la vie toute épreuve qui se présente peut être perçue comme un obstacle ou comme une chance" Kate Potter Namasté Yoga
"Force est de constater qu'il y a toujours des inconvénients à être bien élevé". Bree Van De Kamp Desperate Housewives (S2, E6)
"Et Alors,mais qu'est-ce-que ca te fait, Si je n'aime pas les protocoles, Les idées fixes,les copier coller" Sh'ym Et alors...
"Mon amour Je te dis tout Tu peuples ma vie à l'infini Abuse le sort Frappe à ma porte Pose une main Sur mon front Sur mes seins Si d'aventure Je quittais terre Tu es mon sang Mon double aimant Mon ADN Et sur ton pull Je broderais M Pour que nos sangs Se mêlent au vent Mon ADN" Mylène Farmer "Je te dis tout"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wix.com/bcwj93/bcwj-accueil
Alep
Pottok des Pyrénées
Pottok des Pyrénées
Alep

Masculin
Nombre de messages : 5632
Age : 19
Localisation : Bruges-France (33)
Emploi : developpeur/auxi puericulture
Loisirs : Parents :-)
Date d'inscription : 08/04/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyJeu 7 Fév - 1:48

Isabelle et Dalhia : vous êtes des superbes mamans formidables!

Et les enfants : tenez-bon, je travaille dans le social et effectivement, les mentalités changent énormément depuis en 10 ans!!

Merci de vos témoignages ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.burdivega.org
arnelae
Administratrice
Administratrice
arnelae

Féminin
Nombre de messages : 18670
Age : 43
Localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 02/03/2005

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyJeu 7 Fév - 2:02

Chère Dalhia, quand j'ai vu que tu étais l'auteure de ce message, je me suis réjouie.... un peu trop vite, à lire le contenu. Comment cela a du être difficile et come ça doit être encore douloureux, surtout pour Clément, de se sentir à part et "abandonné" par ses amis.

Je ne m'exprimerais pas sur l'école, l'enseignante (coupable de laisser envenimer la situation et de rajouter de l'huile sur le feu) et le système tout entier de l'EN, qui est ma foi assez pourri dans son ensemble, désolée.

Mais ce qui m'écoeure au plus haut point c'est la méchanceté des enfants. Ca a toujours existé, me direz-vous.
Et qui est responsable ? les parents et aussi les enfants, car on n'est pas obligé d'être méchant, zut alors !

Franchement, j'appréhende la vie scolaire pour mes filles, ça me tétanise si j'y réfléchis. Depuis que j'ai mis ma grande à l'école, son comportement a changé.
Elle ne se laisse pas faire, d'après l'équipe enseignante, donc c'est un atout pour elle, mais parfois je ne la reconnais plus.

L'école, c'est la jungle, réellement. Apprendre à survivre si petit, est-ce nécessaire ? surement pas. Par contre, c'est surement fortement préjudiciable au comportement de l'enfant.

Une de mes connaissance a sa petite toute douce, adorable... elle en plus, mais qui souffre des moqueries des autres enfants, car se sdents de devant sont grises. Du coup, elle a commencé à lui faire arracher, et ceci en 2 temps. Il parait que c'est douloureux, je veux bien le croire. Et tout ça, à cause d ela cruauté des enfants...

Ma fille me dit souvent qu'elle est laide, qu'on lui dit qu'elle est pas belle à l'école. Idem, sur ses vêtements, par exemple, qu'elle est habillé en pyjama (alors que pour le coup, c'était un joli bas de jogging noir de la marque Orchest*a). Et elle n'est qu'en grande section...

Dans sa classe elle a aussi un petit diable qui ne cesse de faire plein de bêtises, qui est brutal et qui entraine les autres. Bref, c'est juste un aperçu d'une petite classe. Alors quand je lis vos témoignages, le tien Dalhia et celui d'Isabelle, l'avenir me semble bien terne...

_________________
[url=instruction en famille, le pas est franchi ! Ibbrp1
 instruction en famille, le pas est franchi ! 4ITHp1

 

"L'Homme meurt, l'Animal périt" Heidegger
Revenir en haut Aller en bas
http://againstsuffering.over-blog.com/
Obi
Dans sa deuxième maison
Dans sa deuxième maison


Féminin
Nombre de messages : 1024
Age : 35
Localisation : 92
Date d'inscription : 29/04/2007

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyJeu 7 Fév - 2:53

D'après mes souvenirs d'école, c'était déjà comme ça, sauf que les parents protégeaient moins leurs enfants. Ils avaient été éduqués à mettre le professeur sur un piedestal et ne remettaient pas ça en cause pour leur enfant. Mes parents n'auraient jamais sougé à me faire quitter l'école malgré la souffrance psychologique que j'endurais mais notre génération est peut-être plus à même de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle1212
ModérActive
ModérActive
Isabelle1212

Féminin
Nombre de messages : 1416
Age : 49
Localisation : Pierrefitte sur seine
Emploi : Au foyer en cours de création d'une entreprise de services à la personne
Loisirs : Mes enfants, mes animaux, Yoga, Internet
Date d'inscription : 21/03/2012

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyJeu 7 Fév - 16:11

Je viens de lire vos messages à ma fille, elle est scandalisée de voir tout ce que ton fils a subit, elle trouve ça honteux et cela la touche énormément. Nous, nous sommes heureux comme ça et ne changerions d'"école" pour rien au monde. Bien sûr tout ceux à qui j'en parle, orthophoniste comprise, trouve ça à part et elle n'a que Wilfried dans ce cas et est plutôt curieuse de savoir comment cela se passe. En tout cas, il est clair que mes enfants progressent tous les deux et s'enrichissent bien plus sans être socialement dans le moule que tous ces enfants violents qui ne leur feraient pas que des choses gentilles à tous les deux ! Je suis très déçue de l'EN pour leur manque de soutien, car que ce soit au collège ou à l'école primaire ou maternelle, tout avait été fait pour me décourager dans ma démarche d'IEF, notamment l'excuse principale était leur sociabilisation ! Et bien je préfère qu'ils soient moins sociabilisés si la sociabilité c'est être harcelé et molesté en permanence par des sales gosses !

_________________
"Ma religion est celle qui permet de préserver le droit à chacun d'exercer la sienne : la liberté de pensée." MagiCJack
"Le végératisme, par son action purement physique sur la nature humaine, influerait de façon très bénéfique sur la destinée de l'humanité" -Albert Einstein-
"Souvenez vous que dans la vie toute épreuve qui se présente peut être perçue comme un obstacle ou comme une chance" Kate Potter Namasté Yoga
"Force est de constater qu'il y a toujours des inconvénients à être bien élevé". Bree Van De Kamp Desperate Housewives (S2, E6)
"Et Alors,mais qu'est-ce-que ca te fait, Si je n'aime pas les protocoles, Les idées fixes,les copier coller" Sh'ym Et alors...
"Mon amour Je te dis tout Tu peuples ma vie à l'infini Abuse le sort Frappe à ma porte Pose une main Sur mon front Sur mes seins Si d'aventure Je quittais terre Tu es mon sang Mon double aimant Mon ADN Et sur ton pull Je broderais M Pour que nos sangs Se mêlent au vent Mon ADN" Mylène Farmer "Je te dis tout"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wix.com/bcwj93/bcwj-accueil
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyJeu 7 Fév - 20:19

Isabelle1212 a écrit:
Je préfère qu'ils soient moins sociabilisés si la sociabilité c'est être harcelé et molesté en permanence !
:+1:

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Dalhia
Décide de rester
Décide de rester
Dalhia

Féminin
Nombre de messages : 335
Age : 45
Localisation : Alsace
Emploi : enseignante
Loisirs : tricot lecture télé
Date d'inscription : 01/12/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyJeu 7 Fév - 20:20

Citation :
Et qui est responsable ? les parents et aussi les enfants, car on n'est pas obligé d'être méchant, zut alors !

Mais en même temps, les enfants ne se rendent pas forcément compte que ce qu'ils font est mal. Ils s'amusent (au détriment d'un autre certes) mais pour eux c'est un jeu. Comprendre ce qui est bien ou mal, n'est pas inné. C'est la base de l'éducation, et cette base n'est pas posée.
Une petite anecdote : en mai dernier, j'ai procédé aux inscriptions des petits qui devaient rentrer à la maternelle en septembre. une famille est arrivée avec un p'tit bout de 3 ans et son petit frère de 18 mois. Le p'tit est resté collé à maman et le grand m'a déménagé l'école. Les parents n'ont rien dit, le père s'est contenté de rire et de dire fièrement " c'en est un sacré celui-là " et moi j'ai pensé 'et toi t'es un sacré con !" Je ne comprends pas en quoi on peut être fier du comportement de son fils dans ces cas-là, en quoi peut-on être fier de mal les élever et de ne pas leur imposer de limites.

Le problème est là : où sont les limites ? Où est le mal puisque mes parents rigolent... Si ça les fait rire, je peux même en faire plus, ils riront encore plus !

Sinon, on parle beaucoup d'enfants à problème, de cas sociaux... mais l'année dernière ce ne sont pas des cas qui s'en sont pris à Clément, loin s'en faut... C'était tous des enfants de "bonnes" familles, fils d'assureurs et autres.

Citation :
Une de mes connaissance a sa petite toute douce, adorable... elle en plus, mais qui souffre des moqueries des autres enfants, car se sdents de devant sont grises. Du coup, elle a commencé à lui faire arracher, et ceci en 2 temps. Il parait que c'est douloureux, je veux bien le croire. Et tout ça, à cause d ela cruauté des enfants...
Il est normal que les enfants questionnent sur leurs différences. J'explique toujours et en général, ça passe. On en parle, on dédramatise et on passe à autre chose. Je persiste à penser que bien souvent les choses ne sont pas dites.... et qu'ensuite c'est la porte ouverte à tout. Puis quand les enfants rentrent à la maison et en parlent à leurs parents... Qu'est-ce qu'ils disent ?

Citation :
Ma fille me dit souvent qu'elle est laide, qu'on lui dit qu'elle est pas belle à l'école. Idem, sur ses vêtements, par exemple, qu'elle est habillé en pyjama (alors que pour le coup, c'était un joli bas de jogging noir de la marque Orchest*a). Et elle n'est qu'en grande section...
Oh bin ça, s'ils ont décidé de dires des méchancetés, ils trouveront toujours.... ce que je ne comprends pas c'est qu'on les laisse faire.

Citation :
je travaille dans le social et effectivement, les mentalités changent énormément depuis en 10 ans!!
Oui mais pas dans le bon sens ! Jusqu'où va-t-on aller ?

Citation :
Et bien je préfère qu'ils soient moins sociabilisés si la sociabilité c'est être harcelé et molesté en permanence par des sales gosses !
Je suis bien d'accord avec ça. Je pense au contraire qu'on sauve leurs relations sociales futures puisque nous évitons des phobies !
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyJeu 7 Fév - 20:28

[quote="Dalhia"]
Citation :
les enfants ne se rendent pas forcément compte que ce qu'ils font est mal. Ils s'amusent (au détriment d'un autre certes) mais pour eux c'est un jeu. Comprendre ce qui est bien ou mal, n'est pas inné. C'est la base de l'éducation, et cette base n'est pas posée.
Oui, tout à fait d'accord avec ça.
Je voulais répondre à Léa à ce sujet de la cruauté des enfants, mais je ne trouvais pas les mots.
Ce qui peut sembler cruel chez les enfants jeunes, n'est souvent que le résultat d'une éducation pas encore aboutie ou mal conduite, qui perturbe ou n'a pas encore établi leur relation à ce qui est bon et ce qui est mauvais.
Il ne faut pas donner foi par exemple aux relents de psychanalyse qui ont réussi à faire croire à beaucoup de gens que l'enfant avait des pulsions "perverses" ou "de mort".
Cela a fait beaucoup de mal aux enfants, car c'est mal interprété, avec des projections d'adulte.
Je ne dis pas que c'est ce que tu fais Léa, mais souvent on entend dire que les enfants serient cruels, comme si le fait de grandir allait les pacifier. En réalité je crois que c'est le contraire. Comme dit Dahlia, ils ne font pas la part des choses entre le bien et le mal, c'est une question d'éducation.

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Yog
Adore papoter
Adore papoter
Yog

Masculin
Nombre de messages : 505
Age : 43
Localisation : Au pied de l'arbre
Date d'inscription : 17/06/2007

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyVen 8 Fév - 0:58

Oui ça faisait un petit moment que l'on avait pas posté par ici et pour cause, avec tout ce qu'on a vécu ces derniers temps. Heureusement, j'ai des horaires complémentaires aux heures de travail de Dalhia et je peux donc garder Clément à la maison. Il est content, apaisé. Il reconstruit quelque chose de sain. Car, ce que je trouve terrible, c'est qu'ils voulaient qu'on le laisse dans un système malsain, dans un environnement toxique, pour soit-disant préserver son avenir et le contact social. Mais en quoi est-ce sain de le laisser à longueur de journée se faire insulter, harceler et maltraiter ? Qu'aura-t-il gardé de tout ça ?
Beaucoup trop de gens dans le système scolaire se voilent la face. J'ai eu l'impression d'entrer dans un monde coupé des réalités les plus primordiales. Le bien-être de l'enfant, ils ne savent pas ce que c'est. Le principal n'a jamais vu Clément et il me proposait des choses idiotes qui n'étaient que le reflet de son incompétence.
L'année dernière, j'avais contacté la référente départementale contre le harcèlement à l'école. Elle m'a téléphoné le mois dernier, car elle avait eu vent de ce qui se passait et elle m'a demandé si un jour j'aurais à nouveau confiance en l'école. Il est clair que c'est définitivement non. Je ne ferai plus jamais confiance en l'Education Nationale.
Quand je pense qu'ils étaient en train de vouloir faire passer mon fiston pour un détraqué, qui était incapable de percevoir la réalité. Alors qu'il a un sens aigu de ce qu'il voit, qu'il comprend bien des choses que d'autres n'arrivent pas à comprendre. Puis ils ont commencé à dire que c'était de ma faute, qu'on présentait des caractéristiques similaires. C'est tellement facile de rejeter la faute sur autrui. Mais non, il a tenu bon, il a résisté à tout ça et nous aussi.

Ils ont été contrariés de voir qu'on pouvait mettre en doute leurs paroles. Le principal m'a écrit que je ne pouvais pas remettre en doute la parole de l'adulte. Ah bon ? En vertu de quoi ? Les adultes ne mentent pas ? Ils ne se trompent donc jamais ? Parce qu'ils sont tellement supérieurs aux enfants, qu'ils ne tiennent jamais compte de leurs propres intérêts ? Parce qu'ils ne cherchent pas à noyer le poisson pour sauver leur peau quand les choses tournent mal ? La CPE devait avoir peur pour sa note administrative, puisque c'était son premier poste dans ce collège. Le principal a peur des retombées pour ses primes. Car bien sûr, le harcèlement n'existe pas dans son collège. Mes élèves m'ont raconté bien des choses qui se passent là-bas et c'est bien loin de la réalité décrite par le principal. Ah oui, j'oubliais, leurs foutus statistiques. Ils ne jurent que par ça. Mais ça ne choque personne de voir des moyennes de classe excéder les 15/20. Les profs se plaignent donc tout le temps du niveau pitoyable des élèves. Avec une moyenne de 15, ils devraient tous être super bons. Je ne sais pas, mais quand j'étais à l'école, la moyenne d'une classe tournait entre 9 et 12, jamais plus.

Alors on reçoit les cours du Cned. Ils suivent le programme officiel. On reprend depuis le début, et là, on constate qu'au collège, bien des éléments abordés avaient disparu. Etrange...

Enfin bon voilà.
Revenir en haut Aller en bas
http://yogwa.over-blog.com/
Isabelle1212
ModérActive
ModérActive
Isabelle1212

Féminin
Nombre de messages : 1416
Age : 49
Localisation : Pierrefitte sur seine
Emploi : Au foyer en cours de création d'une entreprise de services à la personne
Loisirs : Mes enfants, mes animaux, Yoga, Internet
Date d'inscription : 21/03/2012

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyVen 8 Fév - 4:53

Bien sûr que oui, c'est toujours notre faute à nous parents qui nous occupons de nos enfants, la psycholoque scolaire qui voyait Brenda en primaire sur la période CP-CE2 me disait que si elle n'arrivait pas à apprendre à lire, c'était du au fait de nos soucis, tout d'abord les décès dans notre famille puis cela a été nos soucis financiers puis dans notre couple et pour finir mon enfance perturbée avec des parents qui m'avaient frappée. Là, j'ai dit stop, ça n'était jamais du à leur méthode semi globale ! Du coup, pour mon fils, j'ai dit fermement non à la proposition qu'il voit la psychologue scolaire en maternelle.

Déjà en CE2, je m'apercevais du retard dans les programmes, depuis c'est toujours le cas, en 5e aussi, ça n'était pas joyeux. Depuis qu'ils sont scolarisé à la maison, on rattrape tout ça, surtout pour ma fille. Elle-même se rend compte du retard qu'elle a accumulé durant toutes ces années et trouve que ça n'est pas normal.

Je me souviens encore de tous les arguments avancés, du proviseur du collège pour ma fille et de la directrice de maternelle et de l'éducatrice razed pour mon fils, pour me convaincre de ne pas les scolariser à la maison : qu'elle avait besoin d'aller au collège pour la préparer à affronter le monde adulte, que ce n'était pas en restant à la maison qu'elle pourrait se forger des défenses et un caractère fort ; qu'il avait besoin de la primaire pour se sociabiliser et couper le cordon ombilical avec sa mère, que ses copains lui manquerait trop et qu'il aimait beaucoup l'école. Ah oui ?, aurais-je envie de dire, mais bien sûr, se forger un caractère fort en se faisant brimer en permanence ou se sociabiliser en restant au contact de gamins malpolis ? Et oui ils aimaient tellement l'école que ni l'un ni l'autre ne souhaite y retourner, aujourd'hui ! Mais leur argument principal tenait vraiment tous à cette fameuse sociabilisation, l'éducatrice razed m'a même téléphoné pour me convaincre de le ramener à l école du reste. J'ai démonté tous ces arguments et à sa demande que je viennes la voir, je lui ai répondu que le rendez-vous était inutile, que je ne reviendrais pas sur ma décision, qu'il était très bien à la maison et que là au moins il progressait.

Moi, ce qui me dérange c'est que l'on fasse croire que l'école est obligatoire alors que c'est l'instruction qui l'est, alors qu'actuellement, je suis désolée mais il m’apparaît bien que l'école est malade sur beaucoup de niveaux, manque de profs ou instit, programmes jamais terminés alors qu'ils sont déjà abaissés par rapport à ce qu'on a connu nous, comportements inexcusables de certains élèves, manque de moyens certains face à ces élèves mais surtout manque total d'agissement envers les enfants victimes de harcèlement pour des raisons de statistiques et de primes. Cela veut dire qu'encore une fois des chiffres sont plus important que la vie humaine ! Mais dans quel monde vivons-nous ?! Décidément, je refuse qu'on nous mette dans ces cases la, moi, hors de questions !

_________________
"Ma religion est celle qui permet de préserver le droit à chacun d'exercer la sienne : la liberté de pensée." MagiCJack
"Le végératisme, par son action purement physique sur la nature humaine, influerait de façon très bénéfique sur la destinée de l'humanité" -Albert Einstein-
"Souvenez vous que dans la vie toute épreuve qui se présente peut être perçue comme un obstacle ou comme une chance" Kate Potter Namasté Yoga
"Force est de constater qu'il y a toujours des inconvénients à être bien élevé". Bree Van De Kamp Desperate Housewives (S2, E6)
"Et Alors,mais qu'est-ce-que ca te fait, Si je n'aime pas les protocoles, Les idées fixes,les copier coller" Sh'ym Et alors...
"Mon amour Je te dis tout Tu peuples ma vie à l'infini Abuse le sort Frappe à ma porte Pose une main Sur mon front Sur mes seins Si d'aventure Je quittais terre Tu es mon sang Mon double aimant Mon ADN Et sur ton pull Je broderais M Pour que nos sangs Se mêlent au vent Mon ADN" Mylène Farmer "Je te dis tout"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wix.com/bcwj93/bcwj-accueil
Dalhia
Décide de rester
Décide de rester
Dalhia

Féminin
Nombre de messages : 335
Age : 45
Localisation : Alsace
Emploi : enseignante
Loisirs : tricot lecture télé
Date d'inscription : 01/12/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyDim 10 Fév - 18:39

C'est tout à fait ça.

Nous avons opté pour le cned pour être sûr qu'on nous laisse tranquille quant à ses apprentissages, puis d'autres parts pour avoir une base de travail (pas vraiment le temps de potasser tous les programmes de la sixième) Par contre, il reprend tout depuis le début. Et là, on se rend compte que même les chapitres déjà traités au collège au premier trimestre ont simplement été survolés. Les profs ont tout simplement réalisés des coupes dans les cours.

Au bout d'un mois de cned, il commence à prendre son rythme et à apprécier ses conditions. Si les mois précédents, il partait à 7h00 pour rentrer à 18h00 pour faire ses devoirs. Il passe actuellement environ 5h00 à ses apprentissages par jour, sachant qu'en 2 trimestres, il en a 3 à boucler ! Il retrouve du temps pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMar 12 Fév - 15:28

Dalhia a écrit:
on se rend compte que même les chapitres déjà traités au collège au premier trimestre ont simplement été survolés. Les profs ont tout simplement réalisés des coupes dans les cours.
Souvent, ils passent un tiers du temps à faire de la discipline, à ce que j'ai compris...

Dalhia a écrit:
Au bout d'un mois de cned, il commence à prendre son rythme et à apprécier ses conditions. Si les mois précédents, il partait à 7h00 pour rentrer à 18h00 pour faire ses devoirs. Il passe actuellement environ 5h00 à ses apprentissages par jour, sachant qu'en 2 trimestres, il en a 3 à boucler ! Il retrouve du temps pour lui...
Et encore, 5 heures par jour pour un petit bout, c'est déjà très long.
Je ne comprendrai jamais l'école française qui s'imagine qu'asseoir un enfant toute la journée sur une chaise est quelque chose de supportable pour lui.
Si j'avais des enfants aujourd'hui, je ferais comme vous, avec le recul que je pense que c'est la meilleure chose qui soit.
Par contre, il faudra être particulièrement vigilant à l'entrée au collège. C'est un passage très difficile du point de vue social pour beaucoup d'enfants, même déjà habitués à l'école... Les rapports de force, les jeux de pouvoir, la frime (les marques, la sexualité....), tout cela leur arrive en pleine figure à l'entrée en 6e. ça peut être très brutal (et il faut bien choisir son collège).

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Clamavi
* Modératrice *
Clamavi

Féminin
Nombre de messages : 987
Age : 31
Localisation : 77
Date d'inscription : 04/02/2011

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMar 12 Fév - 22:00

Dalhia a écrit:
Et là, on se rend compte que même les chapitres déjà traités au collège au premier trimestre ont simplement été survolés. Les profs ont tout simplement réalisés des coupes dans les cours.

Ah. Forcément c'est les profs qui ont mal fait le boulot ? C'est pas les enfants qui ont pas/mal appris ?...

Comme l'a dit alexandra, on perd énormément de temps à faire de la discipline déjà, je l'ai vu aujourd'hui avec la visite de formateur : les élèves étaient très calmes, attentifs et sérieux et c'est dingue comme ils ont avancé largement plus vite que d'habitude.

Je suis saoulée de voir comment on tape sur les profs alors qu'on ne fait qu'appliquer les programmes ministériels. Il faut s'adresser plus haut que nous pour râler, on y est pour rien si les programmes sont lourds.

_________________
instruction en famille, le pas est franchi ! Moorelf_1330826934_Clamavi4

"Be the change you want to see in the world." Gandhi.
Revenir en haut Aller en bas
alexandra
Administratrice*
alexandra

Féminin
Nombre de messages : 7926
Age : 60
Localisation : Somewhere, over the rainbow...
Date d'inscription : 10/07/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMar 12 Fév - 23:09

Clamavi, ne le prends pas pour toi.
On est tous d'accord ici pour se souvenir de profs ou d'instits fabuleux.
Mais on a tous traversé des expériences beaucoup moins fabuleuses, et forcément, quand nos enfants sont en cause, on ne peut qu'en souffrir avec eux.
ça n'a rien à voir avec toi, et ça ne remet absolument pas en cause le dévouement de tous les bons profs, qui se coltinent eux aussi parfois des conditions très difficiles d'exercice.
Et critiquer l'EN n'est PAS forcément critiquer les profs, mais remettre en cause un système dont beaucoup d'enfants souffrent, je crois qu'on ne peut le nier.
Il y a beaucoup de collusion aussi entre les syndicats d'enseignants et les académies, beaucoup de carriérisme aux dépens, toujours, des élèves. Je le dis pour l'avoir vu, connu, pendant des années ainsi que d'autres autour de moi. C'est le système qui génère cela. Les élèves, on a souvent l'impression qu'ils comptent pour rien dans ce système qui est censé être fait pour eux. Tu verras, les profs qui s'occupent avant tout des élèves sont souvent les moins promus, les moins considérés, alors que ce sont ceux qui bossent le plus.
instruction en famille, le pas est franchi ! Reconfor

_________________

Le vieux Lakota était un sage. Il savait que le cœur de l’homme éloigné de la nature devient dur. Il savait que l’oubli du respect dû à tout ce qui pousse et à ce qui vit amène également à ne plus respecter l’homme. Aussi maintenait-il les jeunes sous la douce influence de la nature (Ours Debout, Lakota)
The two most important days in your life are the day you were born and the day you find out why
(Marc Twain)

Revenir en haut Aller en bas
Dalhia
Décide de rester
Décide de rester
Dalhia

Féminin
Nombre de messages : 335
Age : 45
Localisation : Alsace
Emploi : enseignante
Loisirs : tricot lecture télé
Date d'inscription : 01/12/2006

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMer 13 Fév - 11:13

Tout à fait d'accord avec toi Alexandra, le système est malade.

Ma belle-soeur s'inquiète. Ma nièce vient d'entrer en seconde et a d'excellentes moyennes. Mais elle a récemment croisé un prof qu'elle-même avait eu quand elle était jeune, qui est très proche de la retraite et qui lui a dit que les notes ne veulent plus rien dire. De plus, un de ses camarades de troisième, très bon élève, a voulu intégrer un établissement privé à la rentrée. Tous les soirs, il pleurait car il ne suivait pas. Le décalage était trop important si bien qu'au bout d'un mois, il est revenu dans le lycée public.
Ce qui inquiète ma belle-soeur n'est pas le bac, elle sait que sa fille l'aura et que ça ne signifie plus rien, c'est l'admission dans l'école de journalisme que veut faire sa fille. S'il y a un concours à l'entrée aura-telle le niveau ? Si c'est sur dossier, l'école ne sélectionne-t-elle pas en fonction des lycée d'origine ?

Quand j'entends dire de source proche que dans un des meilleur établissement public de la région, des élèves de terminale sélectionnent les cours auxquels ils assistent en fonction du prof, je me dis qu'il y a un soucis. Quand j'entends dire que dans cet établissement, dans une classe de seconde (avec de bons résultats scolaires) il y a eu 19 avertissements sur 29 élèves, je dis que ça ne va plus.
Mais les élèves et leurs parents sont-ils seuls responsables ?

Quand la prof principale de Clément (prof réputée depuis de longues années) nous dit, les précoces, on ne sait pas faire, c'est inacceptable et qu'on ne vienne pas me dire que oui, mais il n'y a pas eu de formation sur la question. Ce n'est pas parce que le système est défaillant et qu'il n'y a pas de formation sur la question, qu'on ne peut pas s'informer.
Cette année, j'accueille une petite hémiparésique au CP. Je n'y connaissais rien, je me suis documentée. Je suis en relation avec les parents, je pose des questions aux intervenants du sessad lorsque je rencontre une difficulté, quand elle bloque sur quelque chose. Et, petit à petit on construit des choses, elle progresse. A aucun moment, je ne me serai permis de dire : je ne sais pas faire.
Si on n'a pas à coeur de faire progresser chaque enfant, on n'a rien à faire dans l'enseignement.

Quand des prof installent les élèves par ordre alphabétique, je trouve ça choquant : qu'en est-il des élèves petits, des élèves à lunettes... ? Quand une prof d'arts pla nomme les élèves par le numéro de la chaise sur laquelle ils sont assis et non par leurs noms, je trouve ça choquant, on s'adresse à des êtres humains, pas des objets. Je n'invente rien, ça se passe dans le collège qu'heureusement Clément ne fréquente plus. Et même pas un collège zep, non, juste un gros collège de petite ville de province.

Des profs impliqués, y'en a peut-être. Mon frère, prof agrégé, donne des heures de soutien bénévole dans son lycée, il a un chouette contact avec les élèves mais n'est pas dupe du système dans lequel il travaille. Pour ma part, les seuls profs impliqués, motivés et motivants que j'ai pu rencontrer ont été un certain nombre de ceux que j'ai eu quand j'étais moi-même collégienne. Parmi ceux de mon fils, je n'en ai pas rencontré un seul.

Revenir en haut Aller en bas
Isabelle1212
ModérActive
ModérActive
Isabelle1212

Féminin
Nombre de messages : 1416
Age : 49
Localisation : Pierrefitte sur seine
Emploi : Au foyer en cours de création d'une entreprise de services à la personne
Loisirs : Mes enfants, mes animaux, Yoga, Internet
Date d'inscription : 21/03/2012

instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! EmptyMer 13 Fév - 15:34

Je comprends que tu te sentes attaquée, ça ne doit pas être simple de lire ce qu'on écrit, il est vrai que nous sommes très déçues par les attitudes de certains profs ou instits, mais je sais aussi que tous ne sont pas à mettre dans le même sac. Et puis certains parents aussi sont à blamer au même titre que directeurs ou autre membres de l'EN, mais pas seulement, les élèves aussi le sont. Pourquoi tant de haine, aujourd'hui, plus jeune, j'ai aussi connu ces choses mais de façon moindre quand même. Tout est disproportionné aujourd'hui, pourquoi ? Je pense qu'il y a un laxisme certain de la part d'un peu tout le monde. Et des enfants qui sont un peu hors normes ne peuvent pas s'y retrouver. Les ados sont habitués à tout avoir facilement, nous n'avions pas de télé dans notre chambre ou de console, nous jouions avec des jouets genre poupées, voitures, des choses simples. Tout est si facile aujourd'hui que tout leur tombe tout cuit dans le bec. Ce n'est pas une bonne chose, oui nous voulons tous le meilleur pour nos enfants, rien de plus normal mais n'est ce pas un peu trop ? J'ai vraiment l'impression que plus ils en ont, plus ils en veulent et ceux qu n'ont pas, et bien ou ils rackettent ou volent ou sont molestés car ils n'ont pas les mêmes choses. Tout est devenu extrême, et les extrêmes sont néfastes. rien de mieux qu'un juste milieu pour trouver un équilibre. Un peu de simplicité ne fait pas de mal car il apporte la modestie. Mais je n'oublie pas que certains profs sont aussi obtus et pensent que, nous parents ne savons pas, que l'apprentissage du français, des mathématiques, etc..., nous ne pouvons pas le faire, nous ne savons pas, ça n'est pas notre ou métier et nous n'avons pas à nous en méler, je pense que c'est une erreur, bien sûr que nous pouvons à notre niveau bien sûr. Je ne me verrais pas prendre une classe de 18 ou 20 élèves, ça non ! Ca n'est pas mon métier. Et la façon dont je fais cours à mes enfants, bien sûr que vous ne pourriez pas l'appliquer à une classe entière, c'est évident. Mais par pitié que ces instituteurs ou professeur cessent donc de nous prendre pour des imbéciles, ç'est vexant pour notre intelligence. Alors, oui je ne dis pas tous les parents d'élèves ne sont pas intelligents non plus. En fait, il ne faut pas généraliser, ce que nous avons tous tendance à faire. Ce qui est sur, c'est que tant que je pourrais, je continuerais à faire cours à mes enfants pour leur apporter cette sérénité indispensable à leur équilibre, celui qu'ils ont trouvé depuis que nous avons commencé le homeschooling. Peut être une plus grande entente entre parents et EN serait nécessaire pour pouvoir faire avancer les choses mais encore faut il que tout le monde soit prêt à faire un effort. Ce qui est sûr c'est qu'il y a un énorme problème au sein de l'EN et que ce n'est pas parti pour s'arranger de sitôt, malheureusement pour nos enfants.

_________________
"Ma religion est celle qui permet de préserver le droit à chacun d'exercer la sienne : la liberté de pensée." MagiCJack
"Le végératisme, par son action purement physique sur la nature humaine, influerait de façon très bénéfique sur la destinée de l'humanité" -Albert Einstein-
"Souvenez vous que dans la vie toute épreuve qui se présente peut être perçue comme un obstacle ou comme une chance" Kate Potter Namasté Yoga
"Force est de constater qu'il y a toujours des inconvénients à être bien élevé". Bree Van De Kamp Desperate Housewives (S2, E6)
"Et Alors,mais qu'est-ce-que ca te fait, Si je n'aime pas les protocoles, Les idées fixes,les copier coller" Sh'ym Et alors...
"Mon amour Je te dis tout Tu peuples ma vie à l'infini Abuse le sort Frappe à ma porte Pose une main Sur mon front Sur mes seins Si d'aventure Je quittais terre Tu es mon sang Mon double aimant Mon ADN Et sur ton pull Je broderais M Pour que nos sangs Se mêlent au vent Mon ADN" Mylène Farmer "Je te dis tout"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wix.com/bcwj93/bcwj-accueil
Contenu sponsorisé




instruction en famille, le pas est franchi ! Empty
MessageSujet: Re: instruction en famille, le pas est franchi !   instruction en famille, le pas est franchi ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
instruction en famille, le pas est franchi !
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Famille un peu "spéciale"
» souper de famille
» Ma petite maman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ARNELAE'S PLACE :: LE COIN DES PARENTS VG/VGLS :: Alternatives éducatives-
Sauter vers: